ALAMIGEON
de La REYNERIE

blason de la famille Alamigeon
D'azur au lion d'or.
le blason est timbré d'un casque de profil orné de ses lambrequins d'or et d'azur.

ALAMIGEON, de la Reynerie, d'Alligier, du Treuil, de la Guillermie, de la Cipière, du Rivau.
Armes : d'azur au lion d'or. Armes relevées sur un certificat d'armoiries délivré par d'Hozier, à François Alamigeon, écuyer, seigneur de la Guillermie et de la Cipière, et à Etienne Alamigeon, écuyer, seigneur du Rivau, son frère, à la suite des lettres de confirmation de noblesse qui leur furent accordées par le roi Louis XIV au mois de juin 1707.
Cette branche s'est éteinte dans les Ferrand de Montaubert, issus des Ferrand de Mauvezin. le premier auteur de cette famille est Louis Alamigeon, damoiseau, seigneur de la Reynerie, paroisse d'Auriac de Bourzac, vivant en 1469. Augustin Alamigeon, écuyer, seigneur de la Reynerie, gentihomme de la chambre de monsieur le duc d'Orléans, lieutenant-colonel au régiment royal d'infanterie française, fut maintenu dans sa noblesse de race et d'extraction par arrêt du conseil d'Etat du 6 septembre 1669.
La branche de la Reynerie (branche aînée de la famille Alamigeon) s'est éteinte à la fin du XVIIème siècle chez les du Chazaud de la Joffrenie.
Cette famille périgourdine est représentée en Charente, à Magnac sur Touvre, et à Ruelle.

- Alfred de Froidefond de Boulazac : Armorial de la noblesse de Périgord.
retour vers le menu des mise à jourRetour vers le sommaire