d' ANDIGNÉ

blason de la famille d'Andigné.
D'argent à trois aiglettes de gueules, onglées, becquées et membrées d'azur, posées deux et un.
(sceau de 1392)
Devise : Aquila Non Capit Muscas.
Ses armes qui étaient celles de Jean d'ANDIGNÉ, chevalier, croisé en 1190, figurent à la salle des Croisades au palais de Versailles.
De courcelles, ainsi que Beauchet-Filleau, donnent cette description :
D'argent à trois aiglettes au vol abaissé de gueules, onglées, becquées et membrées d'azur, posées deux et un.
(Il doit s'agir sans doute d'une brisure de branche cadette.)

Cette famille d'extraction chevaleresque (maintenue noble le 17 juin 1667), est originaire de l'Anjou.
Elle fut représentée en Charente :
- par d' ANDIGNÉ René, cité dans l'armorial de Charles d'Hozier, généralité de Limoges.
- et par la personne du comte d' ANDIGNÉ, préfet de la Charente 3 juillet 1853 au 26 novembre 1856.

- Oscar Chabannais : Angoulême, balcon du Sud-Ouest.
- Joseph Denais : Armorial général de l'Anjou.
- Potier de Courcy : Nobiliaire et armorial de Bretagne.
- Beauchet-Filleau : Dictionnaire des anciennes familles du Poitou.
- Armorial général de France, dressé par Charles d'Hozier, généralité de Limoges. (publié par J. Moreau de Pravieux).
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire