d' ANGOULÊME

blason de la famille d'Angoulême
autre blason de la famille d'Angoulême
De gueules à cinq losanges d'argent en fasce.
(abbé Nadaud, et Simon des Coustures)
 
D'azur à deux étoiles d'or en pal.
(Etienne Barth)

D'Angoulême, ou d'Angoulesme, seigneur de Curac, près de Chalais.

Nom isolé :
- d'ANGOULÊME Grimaut, qui le 30 août 1371, donnait quittance en blanc
Sur cette quittance étaitapendu un sceau rond de 22 mm en cire rouge, sur lequel était représenté l'écu suivant :
Ecu à deux étoiles à 6 raies posées l"une sur l'autre.
Le blason était représenté dans un encadrement de 6 hémicycloïdes.

(J. ROMAN)

Représentation inspirée de la description héraldique
de l'ouvrage de J. ROMAN

(Inventaire des sceaux de la collection des pièces originales du cabinet des titres
à la bibliothèque nationale)

blason sur un sceau de Grimaut d'Angoulême

Filiation :
I) d'ANGOULESME Pierre.

II) d' ANGOULESME Jean.
Il épousa le 10 mars 1495 Romaine de Saint-Gelais.
Les trois garçons citès ci-dessous firent une transaction le 6 novembre 1532, avec Jean Achard, mari de leur sœur Louise.
Ils firent une autre transaction le 23 décembre 1532, avec Jean de Saint-Marsaut, sans doute leur oncle.
Ces enfants furent :
  1) Guy, qui suit.
2) Jean,
3) François,
4) Louise, qui épousa Jean Achard.

- d'ANGOULÊME Guy, écuyer, seigneur de Curac.
Il posséda de nombreux maines et propriétés à titre de rente, à Curac, mais aussi dans les paroisses de Brie, Bardenac, Saint-Laurent des Combes, Montboyer, etc. (Odette Faye et Michel Kahn).
Il épousa le 15 septembre 1533 Marguerite Green de Saint-Marsault, fille de Jean, chevalier, seigneur de Saint-Marsault, Mazottes, la Garde et Peudry en partie; et de Louise Chesnel.
Le 28 juin 1579, avec le consentement de leur mère, François et Pierre partagèrent la succession, laissant la part qui avait été réservée à Lancelot.
De cette union naquirent :
  1) Lancelot, qui suit.
2) François,
3) Pierre

- d'ANGOULÊME Lancelot.
Il épousa le 16 mai 1592 Marie de Sussac.

- d'ANGOULÊME François.
Il épousa le 23 novembre 1622 Isabeau d'Aligier.

- d'ANGOULÊME Charles.
Il épousa le Ier mars 1650 Charlotte de La Meusnière, alias La Monnerie.
Ils eurent pour enfant :
  1) Marie Sylvie, née en 1669.
Elle épousa Gaston du Cladier (alias de Cladier), écuyer, (né en 1667), à la Faurie, paroisse de Rioux-Martin.
Le couple fréquenta la petite cour de la Princesse de Chalais.
De leur union naquirent 11 enfants, dont 9 garçons baptisés à Rioux-Martin, Curac, et Chalais. (Odette Faye et Michel Kahn).

Nom isolé :
- d'ANGOULÊME Jacquette.
Elle donna le 16 mars 1675, pour la fondation de 20 messes, à la fabrique de Berneuil, une rente de 10 livres au capital de 200 livres.

- Simon des COUSTURES : Nobiliaire de la généralité de Limoges.
- Abbé NADAUD : Nobiliaire du Limousin.
- BARTH Etienne : Le canton de Barbezieux au temps passé.
- J. ROMAN : Inventaire des sceaux de la collection des pièces originales du cabinet des titres à la bibliothèque nationale.
- Odette FAYE et Michel KAHN : article sur le logis de Curac, dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente; Editions Bruno Sépulchre.
- PARCY-MARINIER Eric : Histoire et généalogie de la maison de Regnauld de la Soudière.
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire