AUDEBERT

Blason de la famille Audebert
D'azur au sautoir d'or.

La famille AUDEBERT, de la noblesse du Poitou.
Elle est issue du sud du département de la Vienne, et du nord de celui de la Charente.

Noms isolés :
- AUDEBERT Antoine, écuyer, seigneur de Laubuge (Le Vigeant - Vienne).
Il fit une acquisition au Vigeant, le 22 octobre 1462.
Il épousa Andrée Guyot, et fut vraisemblablement père de :

- AUDEBERT Jourdain, écuyer, seigneur de Laubuge (Le Vigeant - Vienne).
Il rendit aveu de sa terre de Laubuge au seigneur du Vigeant le 2 mai 1532.
Le 8 octobre 1530, il assista au contrat de mariage de son fils aîné, Antoine.
Il avait épousé Jeanne du Château, fille de François, écuyer, seigneur du Favet (?), et de Marie de Barnoulx (?). (BEAUCHET-FILLEAU)
De cette union naquirent :
  1) Antoine, qui suit.
2) Jourdain, qui fut reçu en 1523, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem.
3) Jean, qui fut également reçu en 1523 chevalier de Saint-Jean de Jérusalem. Il devint plus tard commandeur de la Lande de Verché, puis grand prieur de Champagne.
4) François, sieur de Laubuge, qui épousa Jeanne de Blom, fille de Guillaume, écuyer, seigneur de Ransonneau, et de Marguerite Brulon.
Ils eurent pour enfants :
  a) René, qui fut reçu chevalier de Saint-Jean de Jérusalem en 1548.
b) Louis, reçu également chevalier dans le même ordre, en 1558.

- AUDEBERT Antoine, écuyer, seigneur de Laubuge (Le Vigeant - Vienne), et du Pin.
Il épousa le 8 octobre 1531 (?) , Blanche Barrault, fille de feu Martin, écuyer, seigneur du Pin, et d'Anne de Roussay. (BEAUCHET-FILLEAU)
De cette union naquit :

- AUDEBERT Louis, écuyer, seigneur du Pin et de Laubuge.
Le Ier juillet 1559, il épousa à Saumur, Renée du Breuil, dame de Montchemin, la Gauvière, Bois-Buteau, fille de Pierre, écuyer, seigneur de Montchemin, et de Renée Renard.
De cette union naquirent :
  1) Claude, qui épousa le 18 mai 1589, Jean Bérault, écuyer.
Le 18 août 1616, ils assistaient au contrat de mariage de Hardi Bérault et demoiselle Marie Martel.
Leurs enfants firent le partage de leurs biens, le 14 février 1634. (BEAUCHET-FILLEAU)
2) Pierre, seigneur du Pin et de la Couppée.
Il assista également au mariage de Hardi Bérault et de Marie Martel. (BEAUCHET-FILLEAU)

- AUDEBERT Simon, écuyer, seigneur de Laubuge (Le Vigeant - Vienne).
Il fut exempté de servir au ban de la Haute et Basse-Marche, convoqué au 29 juillet 1577, parce qu'il était "attaqué de la pierre". (Lithiase urinaire).
(abbé Joseph NADAUD)

- AUDEBERT Jacques, écuyer, seigneur de Laubuge (Le Vigeant - Vienne).
Etant décédé, ses héritiers payèrent une taxe imposée en 1620, sur les nobles de la Basse-Marche, pour les frais et dépenses de leurs députés aux Etats-Généraux, tenus en 1614 et 1615. (abbé Joseph NADAUD)

- AUDEBERT Antoine, écuyer, seigneur de Maillé (Saint-Martin l'Ars - Vienne).
En 1714, il fit un accord pour ce fief avec Geneviève Pidoux, veuve d'Antoine Richard, écuyer, seigneur de la Tour. (BEAUCHET-FILLEAU)

- AUDEBERT François, écuyer, seigneur de Bedon et des Ambasmas.
Le 21 octobre 1755, il épousa Marie du Chalard, fille de Jean, écuyer, seigneur de la Chassagne, etc., lieutenant particulier au siège royal de la Basse-Marche. (BEAUCHET-FILLEAU)
De cette union naquirent :
  1) Isaac Jean, né le 9 janvier 1757. (BEAUCHET-FILLEAU)
2) Jeanne Louise, née le 25 juillet 1761.
Elle épousa le 8 février 1779, Thibault de La Broue, vicomte de Vareilles. (BEAUCHET-FILLEAU)

Filiation suivie : (Hervé DUPUIS).
I) AUDEBERT Moïse, seigneur de Laubuge, alias l'Aubuge (Le Vigeant - Vienne), né vers 1600.
Il fit partie du ban de la Basse-Marche, en 1635.
Avant 1625, il épousa Jeanne de Rousiers, (née le 8 septembre 1595, décédée après le 6 février 1662), fille de François, seigneur du Petit Pressac, et d'Esther, alias Madeleine d'Assier.
Il décéda après 1647, ayant eu pour enfants :
  1) Jean, né le 12 août 1625 au Vigeant.
2) Jean, baptisé le 11 janvier 1628 au Vigeant.
3) François, né le 4 février 1630 au Vigeant.
4) Philippe, qui suit.
5) Marie, né vers 1600 au Vigeant.
Elle décéda le 18 novembre 1720 au Vigeant.
6) Jean, né le 30 avril 1634 au Vigeant.
7) Emmanuel, qui fit la branche des Chapelles.
8) Jeanne, née avant 1641.

II) AUDEBERT Philippe, baptisé le 25 août 1631 au Vigeant, seigneur de Laubuge (Le Vigeant - Vienne).
Il fut maintenu dans sa noblesse en 1662 par arrêt du Conseil d'Etat, et fit enregistrer son blason à l'Armorial Général de France, en 1696 à Availles-Limousine (Vienne).
Vers 1660, il épousa Madeleine Taveau (née le 23 janvier 1642 à Payroux - Vienne), décédée le 16 septembre 1723 au Vigeant, et inhumée dans l'église de ce lieu), fille de Louis, écuyer, seigneur de la Tour aux Cognons (Civaux - Vienne), et de Françoise de Maurinet.
Il décéda le 6 novembre 1707 au Vigeant, et fut inhumé dans l'église de ce lieu.
De son union avec Madeleine naquirent :
  1) Jeanne, née le 28 décembre 1659 au Vigeant.
Le 3 novembre 1686, elle épousa au Vigeant, Jean Armand Poussard, chevalier, marquis de Fors, (né vers 1658, décédé après le 28 septembre 1716), fils de François, marquis de Fors, et de Charlotte d'Haussonville de Vaubécourt.
2) François, né le 6 février 1662 au Vigeant, et baptisé le même jour.
3) Marie, née le 15 juillet 1664 au Vigeant, et baptisée le 23.
4) Marc, né le 13 octobre 1665 au Vigeant, seigneur de Laubuge et des Ambasmas.
Le 10 février 1701, il épousa à Pressac (Vienne), Geneviève Pidoux de Malaguet, veuve d'Antoine Richard, écuyer, seigneur de la Tour et de la Jarrige, et fille de Joseph, seigneur de Meleguet.
De cette union naquirent :
  a) Geneviève Madeleine, qui épousa le 4 février 1733, Jean Joseph Hilaire Le Roy, écuyer, seigneur de la Galmandrie.
Elle en était veuve lorsqu'elle vendit le 15 février 1756, à Jean Isaïe du Chesne, chevalier, seigneur de Saint-Léger, ses droits à la succession de Geneviève Pidoux, sa mère.
(BEAUCHET-FILLEAU)
b) Jeanne Gabrielle, née le 24 janvier 1703 au Vigeant.
Le 23 septembre 1727, elle épousa au Vigeant, Pierre Garnier, (décédé avant le 30 mars 1769), chevalier, seigneur de Biardou, d'où descendance.
Elle décéda le 30 mars 1769 au Vigeant.
c) Jean Armand, né le 21 mai 1706 au Vigeant.
Il décéda le 19 juillet 1715 au Vigeant.
d) Louise, née le 3 mars 1708 au Vigeant.
Elle épousa Marc Le Roy, écuyer, seigneur de Preuilly.
Elle vendit le13 janvier 1756, ses droits successifs à la succession de sa mère et de Catherine Irland, son aïeule.
(BEAUCHET-FILLEAU)
e) Marie Françoise, qui épousa le 18 février 1737 au Vigeant, Gabriel Jaudonnet, d'où descendance.
Elle fut citée avec ses soeurs dans un acte du 5 mars 1735, concernant le partage de la succession de Marguerite de Brilhac. (BEAUCHET-FILLEAU)
5) Louis, qui suit.
6) peut-être Isaac, qui fit la branche de Nieuil.
7) Honorée, née le 2 août 1669 au Vigeant, et baptisée le 10 février 1670 au même lieu.
Le 6 août 1686, elle épousa au Vigeant, François Rivaux, écuyer, seigneur de Nadal, d'où descendance.
Veuve, elle fut marraine à Voulême (Vienne), le 4 mai 1697, d'Honoré de Saluces. (Jean-Claude VRILLAC)
8) Madeleine, née le Ier juin 1671 au Vigeant, et baptisée le 29 juillet au même lieu.
Le 10 mai 1690, elle épousa en premières noces au Vigeant, Jacques du Pin, seigneur de Beyssat, bussière, Verlac et Mortegoute, fils de Jacques et de Suzanne de Grandsaigne, d'où descendance.
Elle épousa ensuite en secondes noces à Bussière-Boffy (Haute-Vienne), le 7 février 1709, Pierre de Poisdebon, (né vers 1667, décédé le 16 juillet 1722 à Bussière-Boffy), écuyer, seigneur des Planchettes, d'où nouvelle descendance.
9) Louise, née le 2 juillet 1672 au Vigeant, et baptisée le 7 novembre, à la maison de Laubuge (Le Vigeant - Vienne).
10) Isaac, né le 2 avril 1674 au Vigeant, et baptisé le 21 mai au même lieu, écuyer, seigneur de Fontville.
Il épousa Gabrielle Deschamps. Celle-ci fut inhumée dans l'église de Voulême (Vienne) , en janvier 1739. (Jean-Claude VRILLAC)
Est-ce lui qui fut désigné le 15 juillet 1727, pour être un des arbitres, par le marquis de Courade, lieutenant des maréchaux de France, pour régler un différend prêt à s'élever entre Gabriel Prévôt, écuyer, seigneur de la Chaume, et Louis de Goret, écuyer, seigneur de la Martinière ? (BEAUCHET-FILLEAU)
Il décéda après le 8 novembre 1730. Un Isaac fut inhumé dans l'église de Voulême, le 5 avril 1750. (Jean-Claude VRILLAC)
11) Anne, baptisée le 14 septembre 1676 au Vigeant.
Le 30 avril, alias le 2 mai 1706, elle épousa à Fleuré (Vienne), Jean Louis de Bellevier, écuyer, seigneur de la Serre, (né le 4 août 1668 au Vigeant), fils de Jacques de Bellevier du Palais, et de Catherine de Puygoyon.
Elle décéda le 10 mai 1724 au Vigeant, d'où descendance.
12) Philippe, né le 20 mars 1678 au Vigeant.
Il décéda le 30 octobre 1691 au Vigeant.
13) Louise, née le 23 avril 1680 au Vigeant.

III) AUDEBERT Louis, né le 20 mai 1668 au Vigeant, et baptisé le 6 août au même lieu, écuyer, seigneur de l'Âge du Faix (Le Vigeant - Vienne).
Sa mère lui donna en dot une métairie située dans le bourg de Moussac (Vienne).
Il obtint cessation d'une rente jadis vendue par Florent Ferré, sieur des Péruges, et Anne AUDEBERT, sa femme, à l'aïeul de Sylvie de La Barlotière, veuve de Hubert de Volvire, qui la vendit en 1710. (BEAUCHET-FILLEAU)
Le 26 janvier 1699, il épousa en premières noces à Bournezeau (Vendée), Louise Migaud, (née vers 1675, inhumée le 15 novembre 1710 dans l'église du Vigeant), fille de Louis, écuyer, seigneur de Grandmarais, et de Catherine Potier.
De cette union naquirent :
  1) Charles, baptisé le 16 mars 1702 au Vigeant, écuyer, seigneur de l'Age.
Le 28 juin 1751, il fit une constitution de rente à Philippe Jourdain, chevalier, seigneur de la Panne (le manoir actuel de la Jeune Panne ?), demeurant au château dudit lieu à Auvers le Hamon (Sarthe). (Jean-Claude VRILLAC)
En 1740, il était garde du corps du roi, et la même année, il épousa Sylvie Antoinette Jourdain, fille de Daniel, écuyer, sieur de Villeneuve, et de Marie de Montfreboeuf.
De cette union naquit :
  a) Louis, né le 23 septembre 1740 au Vigeant.
2) Jean Armand, né le 14 avril 1703 au Vigeant.
3) Jeanne Louise, baptisée le 10 juin 1704 au Vigeant.
Le 8 novembre 1730, elle épousa au Vigeant François AUDEBERT, (baptisé le 10 décembre 1681 au Vigeant, inhumé le 20 mars 1756 dans l'église du Vigeant), écuyer, seigneur de la Bernardière, fils d'Emmanuel, écuyer, seigneur des Chapelles, et d'Adrienne Scourion.
Elle décéda le 27 septembre 1778, et fut inhumée le lendemain au cimetière du Vigeant, d'où descendance.
Louis épousa le 16 juillet 1711 en secondes noces, à l'Isle-Jourdain (Vienne), Marie Bouthier, (née le 23 juin 1695 à l'Isle-Jourdain, décédée le 16 octobre 1730 au Vigeant), fille de Marc, écuyer, seigneur de Mons, et de Marguerite Bernardeau.
Il fut inhumé le 20 février 1753 dans l'église du Vigeant, ayant eu pour enfants :
  4) Jean Armand, né le 5 octobre 1714 au Vigeant.
Il épousa Louise du Châlard, fille de Jean, conseiller du roi, lieutenant particulier au siège royal principal de la sénéchaussée de la Basse-Marche, et d'Eléonore Guyot.
De cette union naquit :
  a) Jean Armand, écuyer, seigneur de l'Âge du Faix.
Il fut garde du corps du roi.
Le 14 janvier 1783, il épousa Jeanne Charlotte de Puyguyon, (née vers 1761, décédée le 8 octobre 1813), fille de Pierre, chevalier de Gannerie, et de Marie Anne Boisteau de La Pitardière.
5) Françoise Marie, baptisée le 14 juillet 1716 au Vigeant.
6) Jeanne, née le 11 août 1720 au Vigeant.
Le 9 juillet 1739, elle épousa à l'Isle-Jourdain, Jean Lancereau, (baptisé le 10 juillet 1707 à l'Isle-Jourdain, décédé le 5 février 1776 au même lieu), fils de Pierre, et de Marie Lhuillier de La Favrie.
Elle décéda le 6 juillet 1806 à l'Isle-Jourdain (Vienne), ayant eu descendance.
7) François Marie, né le 23 septembre 1723 au Vigeant, et baptisé le 25 au même lieu.
8) François Louis, baptisé le 17 octobre 1726 au Vigeant.
9) Jeanne, née vers 1729.
Elle décéda le 11 septembre 1732 au Vigeant (Vienne).

Branche des CHAPELLES :
II) AUDEBERT Emmanuel, né le 17 septembre 1639 au Vigeant (Vienne), écuyer, seigneur des Chapelles.
En juin 1662, il fut maintenu dans sa noblesse par arrêt du conseil.
Le 22 septembre 1676, il épousa au Vigeant, Adrienne Scourion, (née vers 1650, décédée le 9 mars 1695 au Vigeant), fille d'Antoine, seigneur de Bégaudel, et d'Anne Vaillant.
Il décéda le 9 mai 1684 au Vigeant, ayant eu pour enfants :
  1) Philippe, né le 9 septembre 1677 au Vigeant.
2) Jean, né le 2 juillet 1679 au Vigeant.
3) Anne, née le 30 juin 1680 au Vigeant.
4) François, qui suit.
5) Louis, né le 3 mars 1683 au Vigeant.
Il décéda le Ier août 1685 au Vigeant.
6) Marie, née le 15 août 1684 au Vigeant.

III) AUDEBERT François, baptisé le 10 décembre 1681 au Vigeant, écuyer, seigneur de la Bernardière (Le Vigeant - Vienne).
Le 28 septembre 1716, il épousa en premières noces à Joussé (Vienne), Marie Anne Divé, (baptisée le 11 mars 1661 à Saint-Porchaire de Poitiers, inhumée le 13 novembre 1725 en l'église du Vigeant), fille de Paul, seigneur du Gros Noyer, et de Catherine Dudoet.
François épousa en secondes noces le 8 novembre 1730 au Vigeant, Jeanne Louise AUDEBERT, (baptisée le 10 juin 1704 au Vigeant, décédée le 27 septembre 1778, et inhumée le lendemain au cimetière du Vigeant), fille de Louis, écuyer, seigneur de l'Âge du Faix, et de Louise Migaud.
François fut inhumé le 20 mars 1756 en l'église du Vigeant.
De sa seconde union étaient nés :
  1) François Joseph, né le 13 janvier 1732 au Vigeant, et baptisé le 21 janvier au même endroit.
Il fut inhumé le 3 octobre 1732 au Petit cimetière du Vigeant.
2) Françoise Marguerite, baptisée le 24 mars 1733 au Vigeant.
3) Antoine, qui suit.
4) Antoine François, baptisé le 4 juillet 1737 au Vigeant, écuyer, seigneur de l'Etang (Lessac - Charente).
Il comparut au Dorat le 16 mars 1789.
Le 10 décembre 1777, il épousa à Bignoux (Vienne), Marie Françoise Adélaïde Mayaud de Boislambert, (baptisée le 17 octobre 1739 à Saint-Porchaire de Poitiers), fille de Jacques et de Françoise Guesbin.
Il décéda après le 16 mars 1789.
5) Jean Antoine, baptisé le 16 juillet 1740 au Vigeant.
Le 22 août 1778, il épousa à Bignoux (Vienne), Marie Anne, alias Marie Catherine du Verrier, (née le 19 septembre 1743 à la Ferrière-Airoux - Vienne, et baptisée le 22 septembre au même lieu), fille de Louis, écuyer, seigneur de la Forest (Mauprévoir - Vienne), et de François Radegonde Pelisson.
De cette union naquit :
  a) Marie Catherine Louise, qui épousa le 4 Prairial an XI (24 mai 1803), à Airoux (La Ferrière-Airoux - Vienne), Louis René AUDEBERT, fils de Louis et de Catherine du Verrier, d'où descendance.
6) Marie Anne, baptisée le 27 mai 1743 au Vigeant.
Le 15 juin 1768, elle épousa en premières noces, à Lessac (Charente), François de Lassat, (baptisé le 10 juillet 1748 à l'Angellerie - Mouterre sur Blourde (Vienne), décédé le 12 avril 1784 au Grand Giat - Le Vigeant), écuyer, seigneur de Giverdan (Millac - Vienne), et de Giat (Le Vigeant), garde du corps du roi, fils d'Henri, écuyer, seigneur de l'Angellerie en Mouterre, et de Marie Louise Charraud.
De cette union naquit une nombreuse descendance.
Marie Anne épousa en secondes noces, au Vigeant, le 10 janvier 1786, Antoine Brunet, (né le 14 octobre 1758 aux Vaux (Millac - Vienne), décédé le 10 juin 1836 au Vigeant), laboureur, fils de Jean, laboureur, et de Marguerite Fleurant.
Elle eut une autre fille de cette union.

IV) AUDEBERT Antoine, baptisé le 31 octobre 1734 au Vigeant, écuyer, seigneur de la Bernardière (Le Vigeant - Vienne).
Vers 1765, il épousa Marie Louise du Pin des Bâtiments, (décédée après 1822).
Il décéda le 16 octobre 1783 à la Bernardière, et fut inhumé le lendemain au cimetière du Vigeant, ayant eu pour enfants :
  1) Jeanne Marie Louise, née le Ier octobre 1768 au Vigeant.
Elle épousa Michel Rabier, alias Naliet (né vers 1765).
Elle décéda le 5 février 1822 au Vigeant.
2) François Antoine, né le 9 septembre 1771 au Vigeant, et baptisé le 12 au même endroit.

Branche des AUDEBERT de NIEUIL
(Voulême - Vienne, mais qui figurait autrefois sur la carte du marquisat de Ruffec).
III) AUDEBERT Isaac, écuyer, seigneur de Fontville et Nieuil (Voulême - Vienne)..
Le 3 avril 1742, il épousa Louise Fleurant, veuve de Pierre Roquet, seigneur de la Vergne (Périgné - Deux-Sèvres). (Jean-Claude VRILLAC)
Il fut inhumé dans l'église de Voulême (Vienne), le 8 avril 1750. (Jean-Claude VRILLAC)
Isaac eut peut-être pour enfant :

IV) AUDEBERT de NIEUIL Louis, seigneur de Nieuil (Voulême - Vienne).
Il comparut à l'assemblée de la noblesse du Poitou, tenue en 1789, pour nommer les députés aux Etats-Généraux. (Jean-Claude VRILLAC)
Il épousa Catherine du Verrier. (Hervé DUPUIS)
De cette union naquit :
  1) Louis René, qui suit.
2) Louis, baptisé le 3 juin 1771 à Voulême. (Jean-Claude VRILLAC)
3) Marie Anne, baptisée le 22 janvier 1773 à Voulême. Elle eut pour parrain Louis AUDEBERT, son frère, et pour marraine Marie Anne Savatte du Coudret.
(Jean-Claude VRILLAC)
4) Louis, baptisé le 27 janvier 1773 à Voulême. Il eut pour parrain Louis AUDEBERT, son frère, et pour marraine Marie Anne Savatte du Coudret.
(Jean-Claude VRILLAC)
5) Marie Louise, baptisée le Ier mai 1776 à Voulême. (Jean-Claude VRILLAC)

V) AUDEBERT de NIEUIL Louis René, (alias Jean François ? ), baptisé le 5 avril 1770 à Voulême. (Jean-Claude VRILLAC)
Pendant de très nombreuses années, il fut maire de Ferrières (La Ferrière-Airoux - Vienne).
Il épousa le 4 Prairial an XI (24 mai 1803), à Airoux (La Ferrière-Airoux - Vienne), Marie Catherine Louise AUDEBERT, fille de Jean Antoine, et de Marie Anne, alias Marie Catherine du Verrier.
Il décéda en 1840, ayant eu pour enfants : (Jean-Claude VRILLAC)
  1) Louis Théophile, qui suit.
2) Aimée Félicité, qui épousa en premières noces Auguste Lucas de La Brousse, puis en secondes noces le 10 février 1840 à Champagné Saint-Hilaire (Vienne), Louis Frédéric Edouard Gros Dussendre. (Jean-Claude VRILLAC)
3) Marie Honorine, qui épousa Charles Armand Guyot d'Ervaud, en l'an VI. (Jean-Claude VRILLAC)
Elle en fut séparée de bien le 10 décembre 1859. (Jean-Claude VRILLAC)

VI) AUDEBERT de NIEUIL Louis Théophile, qui épousa à Sommières du Clain (Vienne), le 28 septembre 1831, Elisabeth Géraldine Céline de La Broue de Vareille, fille de Louis Félix Jean François Antoine, et d'Anne Gabrielle de Villedon. (Jean-Claude VRILLAC)
Il décéda en septembre 1832, ayant eu pour enfants de cette union :
  1)Gabriel, qui décéda en bas-âge
2) Augustine Sabine, née le 26 septembre 1831 à Sommières du Clain.
Elle épousa le 2 mars 1857, Philippe François Théophile de Longueval. (Jean-Claude VRILLAC)
3) Ludovic, né le 10 mai 1832. (Jean-Claude VRILLAC)
4) Georges, né posthume.
Il décéda le 16 août 1832.

Nom isolé de cette branche :
- AUDEBERT de NIEUIL N., épousa Pauline Brumault des Houllières, fille de Jean et d'Angélique Rosalie Bouin de Beaupré.

- abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- BEAUCHET-FILLEAU : Dictionnaires des familles de l'ancien Poitou.
- Jean-Claude VRILLAC : Recueil historique, généalogique et héraldique des anciennes familles du Ruffécois.
- Hervé DUPUIS : Généalogie sur Geneanet :
http://gw.geneanet.org/hervedupuis?lang=fr&pz=herve&nz=dupuis&ocz=0&p=moise&n=audebert
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire