AUDIER

blason de la famille Audier
D'azur à trois lions passants d'or, lampassés de gueules, posés l'un sur l'autre.
Supports : Deux sauvages.
(Abbé Joseph Nadaud : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges)

Cette famille de Limoges serait venue d'Angleterre.
Elle posséda entre autres les terres de Montcheuil, et de Fontgrenon, Cette dernière terre était située dans le diocèse et l'élection d'Angoulême, paroisse de Cercles. Jusqu'à la Révolution, cette commune fut le centre spirituel de cette contrée, et la Tour Blanche, le centre temporel d'une petite enclave de l'Angoumois en Périgord.
Un membre de cette famille fut abbé de Saint-Martial et un autre sénéchal de la Marche.
Les AUDIER subsistait en 1668 avec quelques gentilshommes de qualité du Périgord.

I) AUDIER N., épousa N.
Ils eurent pour enfants :
  1) Martial, qui suit.
2) Pierre, licencié en décrets, bachelier es lois, qui fut chanoine de Limoges, prieur de Nontron, et curé de Saint-Crespin.

II) AUDIER Martial, licencié es droit, seigneur de Fontgrenon, de Montcheuil, châtellennie du diocèse de Limoges, mouvante de la baronnie de Nontron, paroisse de Saint-Martial de La Valette), de Leyterie et de Fontgrellon.
Il fut conseiller au Parlement de Bordeaux.
Il épousa en premières noces le 27 mai 1515 Françoise, alias Marguerite Pasturelle.
Le 10 octobre 1525, il fit son testament et institua son fils Martial, son héritier.
De cette union naquit :
  1) Martial, qui suit.
Martial épousa en secondes noces le 15 février 1519, Françoise de La Porte.

III) AUDIER Martial.
Son père fit un testament en sa faveur le 10 octobre 1525.
Il épousa le 27 mai 1555, Jeanne de La Garde, qui lui donna pour enfant, au moins :

IV) AUDIER Geoffroi.
Il épousa le 9 novembre 1587, Jeanne Saunier, d'où :

V) AUDIER Louis, qui épousa le 3 mai 1631, Anne de Soulière.
Le 15 juillet 1638 (1568 selon des Coustures), il fit son testament en faveur de son fils, qui était :

VI) AUDIER Daniel, qui hérita de tous les meubles et acquêts de son père.

Noms isolés :
- AUDIER Paule, femme de Mathieu, fit faire en 1421, à Saint-Pierre du Queyroix de Limoges, la représentation du sépulcre de Notre-Seigneur.

- AUDIER Françoise, veuve de Jean de La Brousse, de la ville de Nontron, en 1560.

- AUDIER Martial, écuyer, sieur de Montcheuil.
Il fit son testament le 30 septembre 1584.

- AUDIER Jean, chevalier, sieur de Vidignac, la Tour et le Mas.
Il épousa Jeanne du Genest. Ils se firent une donation mutuelle, le 18 avril 1586, par acte reçu Aurousset.

- AUDIER Bertrand, seigneur en 1615 de Montcheuil, paroisse de Saint-Martial de Valette.
Il épousa Antoinette Pourtent, et en eut pour enfants :
  1) Marguerite, dame de Montcheuil, la Barde et Vaugoubert (Quinsac - Dordogne).
Elle épousa le 11 juin 1615 Guy d'Aydie, chevalier, seigneur de Bernardières (commune de Champeau - Dordogne).
2) Antoinette, qui épousa N. de Livron, écuyer, seigneur de Barillaud, du lieu du Masneuf, paroisse de Chavanac (Chavagnac ? - Cellefrouin)

- AUDIER Jean, écuyer, sire de la Cave, habitant au château de Montcheuil, en 1618 et 1632.
Il épousa Jeanne Tourtel, qui, veuve en 1639, et ne sachant pas signer, demeurait au lieu noble de Banchereau, paroisse de La Gulhac (?), et Cercles.

- AUDIER Léonarde, qui épousa par contrat du 17 décembre 1619, Bertrand de La Laurancie, écuyer, sieur de Seguinas, fils aîné de Jean, écuyer, seigneur châtelain de Charras, et de Susanne de La Garde.

- AUDIER Marguerite, épousa Isaac de Morel, chevalier, seigneur de Thiac et de Salles (Salles-Lavalette), et des terres de Loches et Limérac (Salles-Lavalette).
Devenue veuve, elle rédigea son testament au lieu de Limérac, le 4 avril 1708. (Jean-Paul Gaillard et Bruno Sépulchre).

- AUDIER Tibord, sieur du Mas, la Tour et Champagnolle, paroisse de La Tour Saint-Austrille (réunie à Saint-Dizier - Creuse).
Il épousa Marie Anne Alabonne, dont il eut :
  1) Paul, tonsuré en 1722.


- Abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- Simon des COUSTURES : Nobiliaire de la Généralité de Limoges.
- Jean-Paul GAILLARD et Bruno SEPULCHRE : articles sur Loches et Limérac (Salles-Lavalette), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente : Editions Bruno Sépulchre.
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire