d' AUTHON

blason de la famille d'Authon
De gueules à une aigle éployée et couronnée d'or.
(Père Anselme).
Famille noble et très ancienne, originaire de Saintonge. Elle a produit de valeureux chevaliers.
Elle se prétendait d'origine anglaise, issue d'un chevalier donné en otage au prince Louis, fils de Philippe Auguste, roi de France. Cette légende avait été inventée au XVIème siècle.
Elle s'est éteinte dès le XVIIème siècle, d'après les Mémoires manuscrites du comte de Saine-Maure.

Nom isolé :
- d'AUTHON Seguin, en 1146, était dit seigneur de Richemont.
Il partit à la seconde croisade, avec Louis VIII, roi de France. (Marie Lise Braastad)

Filiation suivie :
I) d'AUTHON Jean, écuyer, sieur d'Authon, Bourg Saint-Pierre (Saint-Léger).
D'après plusieurs notes, il fut institué héritier de Séguin d'AUTHON, archevêque de Tours, son cousin, par testament de 1394.
Il eut, dit-on, pour fils :

II) d'AUTHON Guillaume.
Il épousa Pernelle de Sonillon, alias de Sonneville (Nadaud).
De cette union naquirent, semble-t-il :
  1) Jean, qui suit.
2) Jacques, qui fit la branche de Vanzay, en Poitou.
3) Marguerite, qui épousa vers 1440, Pierre de Barbezières, écuyer, sieur de Montigné.

III) d'AUTHON Jean.
Il épousa dit-on Philippe de Torsay, et eut peut-être pour fils :

IV) d'AUTHON Jean, échanson du duc de Guyenne (quittance du 23 avril 1472).
Il épousa Marguerite de Mareuil, et en eut pour enfants :
  1) Nicolas, qui épousa Isabeau Flament de Bruzac.
Il décéda sans postérité à Périgueux.
2) Pierre, qui suit.

V) d'AUTHON Pierre, écuyer.
Le 30 novembre 1487, il fit aveu au seigneur de Taillebourg, Louis Bouchard, seigneur de Montchaude et le Chevalon. (Etienne Barth).
Il épousa Souveraine Flament de Bruzac, et eurent pour enfants :
  1) Antoine, qui suit.
2) Isabeau, qui épousa par contrat du 30 septembre 1500 (alias Ier septembre - La Cousture), Georges Guy, écuyer. Au cours de ce contrat, son frère Antoine lui constitua une dot. (Nadaud).
3) Marie, qui épousa le 6 mars 1504, Antoine Goulard, écuyer, sieur de la Boulidière.

VI) d'AUTHON Antoine, écuyer, sieur d'Authon.
Il servit comme homme d'armes en 1506, et fit aussi la guerre sur mer au nom du duc de Gueldres (Ses aventures sont relatées dans la chronique de Jean d'AUTHON).
Brantôme dit qu'il échangea les Bernardières contre le Petit Mareuil, le 9 février 1502, avec François de Bourdeilles, et qu'il partit faire la guerre dans le Levant.
Il échangea aussi Mareuil pour la Coudraye, le 12 août 1505, avec Robert de La Rochechandry.
Il épousa vers 1500 Anne de Saint-Gelais (de la branche de Séligny).
De cette union naquirent :
  1) René, qui suit.
2) Placide, qui épousa le 11 septembre 1545, Jacques Chesnel, écuyer, sieur des Ruaux.
Le 9 septembre 1545, elle avait donné à son frère René, une quittance pour sa constitution payée par lui. (Nadaud).
3) sans doute Pierre, qui épousa Anne d'Amaury (?), et qui eut pour enfant :
  a) Antoinette, qui épousa en premières noces Antoine Renouard, écuyer, sieur de Rochebertier; puis en secondes noces le 6 janvier 1578, Jean de Livron, écuyer, sieur de Puyvidal
Elle était dite cependant aussi sœur de Seguin d'AUTHON, sénéchal de Saintonge (voir degré IX)
4) Charles, qui épousa Anne de La Motte-Saint-Surin.

VII) d'AUTHON René, écuyer, sieur d'Authon, Bourg Saint-Pierre.
Il épousa Louise Vidault, qui lui donna pour enfants :
  1) Louis, qui suit.
2) Jean, écuyer, qui fera la branche des Buons.
Il partagea avec son frère Louis, le 26 mars 1583, les successions de leur père et mère. (Nadaud).

VIII) d'AUTHON Louis, écuyer.
Il partagea avec son frère en 1583.
Vers 1570, il épousa Guyonne de Luchet, et en eut pour enfants :
  1) peut-être Seguin, qui suit.
2) Jacques, qui fera le rameau de Saint-Léger.
3) Pierre.
4) Louis, écuyer, sieur de Chalonges.
Il épousa Marie de Fesque, et en eut pour enfants :
  a) Charles, écuyer, dit du Gué de Chalonges, qui épousa Catherine Vinet.
Il décéda vers 1650, sans postérité.
b) Catherine, qui épousa Jean de Cousin ?, écuyer, sieur de Villars.
c) Marie, qui partagea avec sa sœur le 11 février 1659.
5) Claude, qui épousa vers 1600, Comte de La Tour, écuyer, sieur de Geay.

IX) d'AUTHON Seguin, chevalier, sieur d'Authon, baron d'Oléron, sénéchal de Saintonge.
Il donna quittance en 1611 et 1615.
Il épousa Marie Martel, fille de François, seigneur de Lindeboeuf, et d'Anne de Pons.
De cette union naquirent :
  1) Jean, qui suit.
2) Henri, écuyer, sieur de Pontenier en 1629.
Il eut pour fils :
  a) Henri, baron de Pontenier, en 1658.

X) d'AUTHON Jean, baron d'Authon.
Il épousa vers 1600 Julie de Nossay, fille de Pierre, écuyer, sieur de la Forge, et de Jeanne Marie Hélie de Rochesnard.
Il en eut plusieurs enfants qualifiés de mineurs entre 1636 et 1639.
Il décéda avant 1636.
Son aîné était :

XI) d'AUTHON Jean Seguin, baron d'Authon.
Il épousa Marie David de Petitpuy, et en eut :
  1) François Roger, qui suit.
2) Antoine, né en 1663.

XII) d'AUTHON François Roger, baron d'Authon.
Il eut un procès en Parlement de Paris, à la fin du XVIIème siècle, comme héritier de ses père et mère.
Sa postérité s'il en eut une est inconnue.


Rameau de SAINT-LÉGER :
IX) d'AUTHON Jacques, écuyer, sieur de Boursault.
Il épousa par contrat du 26 décembre 1621, Anne de La Broderie, alias La Borderie (parfois appelée de Vivonne ?).
Ils eurent pour enfant :

X) d'AUTHON René, écuyer, sieur de Bourg Saint-Pierre, la Sablière (Saint-Léger).
Il épousa par contrat du 17 septembre 1649 Catherine Guy.
De cette union naquit :

XI) d'AUTHON David, chevalier, seigneur de la Sablière.
Le 14 janvier 1676, il signa son contrat de mariage avec Antoinette Perry, fille de défunt Isaac, seigneur de la Roche de Genouillac, et de Renée de Verdelin.
Ils demeuraient au lieu noble de la Sablière.
Le 21 juin 1677, Antoinette Perry, déjà veuve, signa un nouveau contrat de mariage avec Paul de Rabaine, écuyer, seigneur de Pierrefonts. (Jean-Paul Gaillard).

Branche des BUONS :
VIII) d'AUTHON Jean, écuyer, sieur des Buons.
Il fut enseigne de la compagnie du duc de Bourbon.
Il épousa Marguerite de Pressac, fille d'Antoine, écuyer, sieur de Quinsac (Agenais).
De cette union naquirent :
  1) Pierre, qui suit.
2) Marie.
3) Jeanne.
4) Placide.
5) Catherine.

IX) d'AUTHON Pierre, écuyer, sieur des Buons.
Il épousa en premières noces vers 1600 Elisabeth Poussard, fille de Jean, écuyer, sieur de Vandré.
Peut-être en secondes noces, il épousa Susanne Audouin, fille de Jean, écuyer, sieur de Balan, et de Jeanne de Claret.
De cette union naquit :
  1) Marguerite, dame des Buons, qui épousa vers 1650, Henri de Nossay.


- BEAUCHET et FILLEAU : Dictionnaires des familles de l'ancien Poitou.
- Etienne BARTH : Le canton de Barbezieux au temps passé.
- Jean-Paul GAILLARD : article sur la Sablière (Saint-Léger), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente; Librairie Bruno Sépulchre.
- Marie-Lise BRAASTAD : article sur Richemont (Cherves-Richemont), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente; Librairie Bruno Sépulchre.
- abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- Simon des COUSTURES : Nobiliaire de la généralité de Limoges.
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire