BARRAUD de LAGERIE
blason de la famille Barraud de Lagerie
D'azur, au chef abaissé d'argent chargé de trois barres de sable, et soutenu de deux pals d'or chargés chacun d'une épée de sable.
(L'armorial général de la France, de d'Hozier, indique des bancs à la place des barres).

La famille Barraud, ou Barreau, deviendra acquéreur du fief de Lagerie (La Rochette), après 1449.
Famille bourgeoise de La Rochefoucauld, devenue protestante comme la plupart des familles bourgeoises de cette ville, elle tenait des offices dans la châtellenie.
Au début du XVIIème siècle, les Barraud possédaient à Lagerie des bâtiments et des terres assez dispersées.

I) BARRAUD Jean, procureur à La Rochefoucauld
Il acheta en 1627 une pièce de pré à Lagerie (La Rochette).
En 1628, il acheta encore à Lagerie des terres labourables, mais pour rassembler son domaine, il les échangea avec Jean Mathieu, contre des bâtiments et des terres plus proches des siennes. Il reçut ainsi "une maison composée de deux chambres avec son appentis par derrière, cours, aisines et courtillages, plus le jardin par devant, un autre par derrière tenant à la grange de BARRAUD, plus plusieurs morceaux de prés et de rentes. Ces biens étaient tenus à rente et devoirs de Pierre de Fontroubade. Fait et passé à Lagerie, à la maison dudit BARRAUD."
Il acheta encore en 1631 des terres à Lagerie, proches des siennes, venant des frères Gourbillaud.
Il épousa Marie Boyteau. Devenue veuve, elle échangea avec Grégoire Lamoureux, laboureur aux Ecures, ce que son mari et elles avaient acquis aux Ecures, maisons, jardins, terres labourables et non labourables, contre d'autres terres situées à Lagerie.
Cette Marie Boyteau, restée protestante, fit parler d'elle en 1642, en refusant de payer sa dîme sur la vendange noire.
De leur union naquirent au moins deux fils :
  1) Jean, baptisé protestant en 1621.
2) Daniel, qui suit.

II) BARRAUD Daniel, baptisé protestant en 1622, écuyer.
Il servit le prince de Marcillac (François VI de La Rochefoucauld (auteur des Maximes). (Jacky MERLE).
Il fit construire le logis de Fleurignac (Taponnat-Fleurignac). Ce logis servait de rendez-vous de chasse. (Jacky MERLE)
Daniel était encore protestant en 1663, se convertit peu après.
Il fut anobli par Louis XIV en 1667, peu avant son décès, et Lagerie fut érigé en fief à son profit, avec rentes nobles à la seigneurie de La Rochefoucauld. (Jacky MERLE).
D'après CALLANDREAU, il fut gentilhomme de la Chambre du Roi, et décéda à La Rochefoucauld en 1671.
Il eut pour enfants, au moins :
  1) Daniel, qui suit.

III) BARRAUD Daniel, écuyer, seigneur de Lagerie et du Grand Cluzeau (Sainte-Colombe ?), l'Age Guy et Belair, né en 1664.
Son blason fut enregistré pour l'armorial général de la France, par Charles d'Hozier. (Registre du 18 mai 1699).
Il décéda en 1734, ayant eu pour enfant, de son union avec Catherine de Magnac de Mazerolles : (M. CALLANDREAU)

IV) BARRAUD Hélie, écuyer, seigneur de Lagerie.
Il épousa Marthe du Solier de La Côte. (Veuve, elle épousa en secondes noces Pierre Paul de Fornel de Limérac). (M. CALLANDREAU)
De son union avec Marthe étaient nés, au moins :

V) BARRAUD Daniel, écuyer, seigneur de Lagerie (La Rochette), né à Lagerie le 24 novembre 1730. (M. CALLANDREAU)
En 1758, le fief de Lagerie comprenait, maison, colombier et autres bâtiments, bois taillis et chaumes faisant en tout 83 journaux environ.
Il épousa à La Rochette le 19 octobre 1756, Charlotte Justine Adéle de Briçonnet (Brissonnet), fille de Pierre, écuyer, seigneur de Bramefan, et de Jeanne Marie Thérèse Griffon de La Richardière. (M. CALLANDREAU)
Le 30 avril 1764, il fit l'acquisition de Pierre François de Raymond, des logis, fief et maison de Sainte-Colombe.
En 1767, il vendit le fief de Lagerie à Louis-Joseph de Fornel, écuyer, chevalier de Limérac, demeurant paroisse de Saint-Martial à Angoulême.
Ils firent encore pour achat le 16 novembre 1769, par procureur interposé, du fief de Belair, alias Maumont (La Tache), et de la métairie d'Artenac (Saint-Mary), de Jean Regnauld (alias Raynaud), seigneur de la Richardie, Maumont et Belair. (Jean Paul GAILLARD et Bruno SÉPULCHRE).
Elle décéda en novembre 1783, et la partage entre son mari et leurs deux enfants se fit le 22 février 1791. (Frédéric DEGORCE et Bruno SÉPULCHRE).
Il décéda au logis de Sainte-Colombe le 14 novembre 1799. (M. CALLANDREAU)
Daniel et Justine eurent pour enfants:
  1) Hélie, né le 24 février 1758, au logis de Lagerie.
Il décéda en 1766.
2) Marie Anne Monique, née le 25 mars 1759 au logis de Lagerie.
Elle épousa en premières noces Pierre Labrousse-Barussière.
Devenue veuve, le 18 messidor an II, elle épousa en secondes noces le 14 brumaire an IV, Pierre Broussard, notaire à Sainte-Colombe.
Elle eut de son premier mariage une fille, Françoise, et de son second, un fils, Pierre.
3) Marie Luce, alias Jeanne, née le 10 avril 1761 au logis de Lagerie.
4) Marguerite Mélanie, née le 9 juillet 1762 au logis de Lagerie.
5) Jeanne Agathe, née le 13 février 1764 au logis de Lagerie.
6) Joseph, qui suit.
7) François, né au logis de Sainte-Colombe.
8) Jeanne Henriette, née au logis de Sainte-Colombe.
9) Marguerite Mélanie, née le 4 août 1767 au logis de Sainte-Colombe.
10) Honoré Elie, né le 10 mai 1770, et baptisé le 12 à Sainte-Colombe.
Il fut d'abord chasseur gentilhomme au régiment des Ardennes, puis il émigra à la Révolution, et périt à Quiberon, encore sans alliance. (M. CALLANDREAU)
Une indemnité fut réclamée par ses frères et soeurs. (abbé Pierre BUREAU).

VI) BARRAUD Joseph, sieur de Lagerie, né le 12 février 1766 au logis de Sainte-Colombe.
Le 28 septembre 1795, il épousa à Aunac, Marie Catherine Maître des Engellières, fille de Pierre, et de Marie Maître du Chambon. (M. CALLANDREAU)
Il décéda le 21 août 1826 à Aunac, ayant eu pour enfants :
  1) Daniel, qui suit.
2) Pierre Joseph, qui décéda en bas-âge.
3) Pierre, en famille Honoré, qui suivra.
4) Jean Jules.
5) Marie Monique Hortense, qui épousa Jacques Fougerat, de la Chandellerie (Chaudellerie ?).
6) Jeanne Etienne Félicité.

VII) BARRAUD Daniel, né à Aunac, le 11 juillet 1796.
Il épousa à Aunac le 8 février 1826, Marie Catherine Valentine Daigre.
Il décéda le 10 octobre 1842 à Aunac, ayant eu pour enfants :
  1) Louis Joseph, en famille Célestin, né à Aunac le 4 juillet 1828.
Il fut médecin à Saint-Angeau.
Le 15 août 1858, il épousa à Aunac, sa cousine germaine, Marie Emilie Octavie BARRAUD.
De cette union naquirent :
  a) Louis, qui décéda jeune.
b)Daniel, qui décéda également jeune.
c) autre Daniel.
d) Marie, qui épousa M. Pastre, inspecteur des Postes.
e) Marguerite.
f) Suzanne, qui décéda sans alliance.
2) Daniel Elie, qui suit.
3) Marie Marthe.

VIII) BARRAUD Daniel Elie, né à Aunac, le 27 janvier 1839.
Il fut notaire et élu maire d'Aunac.
Le 9 juin 1863, il épousa à Aunac, Corine Dumarais, qui lui donna pour enfants :
 

1) Gabriel, qui suit.
2) Georges, qui fut avoué à Nontron.
Il épousa une demoiselle Ruillier, et fut père de deux garçons et d'une fille.
3) Louis, qui épousa Edouard Broussaud.


IX) BARRAUD Gabriel, né à Saint-Angeau le 28 janvier 1868.
Il fut médecin à Aunac.
Le 28 janvier 1895, il épousa à Aunac, Blanche Bourdy, qui lui donna pour enfants :
  1) René, né 15 mai 1904.
2) Madeleine.
3) Yvonne.

Rameau de Pierre :
VII) BARRAUD Pierre, en famille Honoré, né au logis de Sainte-Colombe le 7 septembre 1801.
Il fut notaire à Massignac, puis à Saint-Angeau.
Il décéda à Saint-Angeau, le 15 avril 1888, ayant eu de son union avec Elisabeth Philippe Irma Dupuy-Boisjoly :
  1) Philippe, qui suit.
2) Octave, en famille Boisjoly.
Il épousa à Paris, Claire de Gigord, fille de Charles Etienne, ancien sous-préfet, et de Claire Madeleine Adélaïde Caminade de Châtenet.
Ils n'eurent pas d'enfants.
3) Marie Emilie Octavie, qui épousa son cousin germain Louis Joseph Célestin BARRAUD, médecin à Saint-Angeau.
4) Marie, qui épousa M. Maillard, percepteur des finances.

VIII) BARRAUD Philippe, en famille Dupuy.
Il fut notaire à Saint-Angeau, juge de paix à Châteauneuf sur Charente, puis à Cognac.
Il décéda à Angoulême, le 31 mai 1910, ayant eu de son union avec Marie Louise Azoline Dubois, (décédée à Cognac le 13 mars 1885) :

IX) BARRAUD Maurice, né à Saint-Angeau le 12 juillet 1860.
En 1889, il fut reçu docteur en médecine à la faculté de Paris, interne des Hôpitaux de Paris.
Il fut plus tard nommé chirurgien en chef de l'hôpital d'Angoulême.
Il épousa Isabelle Calluaud, fille d'Edmond, de Neuvicq, et de Marie Hélène Martin.
Il décéda à Angoulême le 7 novembre 1932, ayant eu pour enfants :
  1) Marie, née en 1891.
Elle épousa le 9 novembre 1915 à Angoulême, Jean Nicolay, avocat au Conseil d'Etat.
Elle décéda en 1970. (Christophe NICOLAY).
2) Germaine, née en 1892.
Elle décéda en 1903. (Christophe NICOLAY).

Noms isolés :
- BARRAUD Jean, sieur du Pillon.
En 1727, il habitait la Reinerie, paroisse de Dirac (Philippe ORAIN).

- BARRAUD Pierre, avocat en la cour. Il décéda en 1748.
Il habitait la Ménardière, paroisse de Rivières. (Jacky MERLE)

- BARRAUD Anne Marie, habitant la Ménardière (Rivières).
Elle était décédée en 1761. (Jacky MERLE)

- BARRAUD Esther, habitant la Ménardière (Rivières).
Elle était décédée en 1761. (Jacky MERLE).

- BARRAUD Jeanne, épouse de Antoine Le Coq, écuyer, seigneur de Torsac.
Ils vendirent la maison noble, fief et seigneurie de Panneloup (Sainte-Sévère), à Pierre de Montalembert de Vaux, le ? juin 1719
(Jean Paul GAILLARD et Bruno SÉPULCHRE).

- BARRAUD Marguerite, épouse d'Antoine Binet. Celui-ci décéda en octobre 1750.
Veuve, elle continua d'habiter le logis de la Chaussée (Villegats), jusqu'au 29 novembre 1756, date où elle le vendit à François Faure, sieur de Grand-Maison.
(Bruno SÉPULCHRE).

- BARRAUD Hélie.
Il habitait à la fin du XVIIème siècle habitant le Bourny (Yvrac et Malleyrand).
Il était pasteur protestant, et abjura en 1691. (Jacky MERLE)

- BARRAUD Pierre, habitait le Bourny (Yvrac et Malleyrand), en 1701. (Jacky MERLE).

- M. CALLANDREAU : L'Ordre de la noblesse de l'Angoumois, aux Etats Provinciaux de 1789.
- Docteur J. FORGEAUD : La Rochette, mon village.

- Philippe ORAIN : article sur la Reinerie (Dirac), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairies Bruno Sépulchre.
- Jacky MERLE : articles sur la Ménardière (Rivières), Lagerie (La Rochette), Fleurignac (Taponnat-Fleurignac), le Bourny (Yvrac et Malleyrand), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairies Bruno Sépulchre.
- Frédéric DEGORCE : article sur Sainte-Colombe, dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairies Bruno Sépulchre.
- Bruno SEPULCHRE : articles sur Sainte-Colombe, Panneloup (Sainte-Sévère), Maumont (La Tache), la Chaussée (Villegats), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairies Bruno Sépulchre.
- Jean-Paul GAILLARD : articles sur Panneloup (Sainte-Sévère), Maumont (La Tache), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairies Bruno Sépulchre.
- Charles d'HOZIER : Armorial Général de la France.
- abbé Pierre BUREAU : Les émigrés charentais.
- Christophe NICOLAY : Apports généalogiques.
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire
Cette page a été mise à jour le 27 septembre 2009.