de BAUSA, alias BAUZA

Blason de Hugues de Bausa
Ecartelé, aux 1 et 4 de ? à la bande de ? accompagnée de trois besants de ?, posés deux et un;
au 2 de ? à la porte de ville fortifiée de ?;
au 3 palé de ? et de ? de 10 pièces.
(Sceau : revue de l'art chrétien 1880, et sigillographie ecclésiastique de l'Angoumois). (W. Joseph MALLAT)

- de BAUSA Hugues, du diocèse de Cahors, fut élu évêque d'Angoulême, par le chapitre, le 29 avril 1502. Il fut confirmé le 6 avril 1503 par Jean de Foix, métropolitain de Bordeaux.
Par lettres datées de Poitiers du 20 juillet 1503, il fit notifier le jour de son entrée solennelle à Angoulême à Louise de Savoie, en qualité de dame de Montbron, à François de La Rochefoucauld, comte dudit lieu, aux seigneurs de Montmoreau et de la Rochechandry, ainsi qu'à Charles Tison, seigneur d'Argence, représentant peut-être de la dame de Montbron. Ce jour, la coutume voulait que les seigneurs des 2 monts (Montbron et Montmoreau), et les 2 roches (La Rochefoucauld et La Rochechandry) soient à l'église de Saint-Ausone pour de là le porter dans sa chaire épiscopale jusqu'à l'église cathédrale.
Le 24 décembre, il reçut l'hommage du sieur de Saint-Hermine pour sa terre et seigneurie du Fa, et le 12 avril 1505, ce fut au tour d'Alain, seigneur d'Albret et vicomte de Limoges, pour certaines seigneuries qu'il possédait dans les pays du Limousin et de l'Angoumois.
Il ne siégea que 3 ou 4 ans, et décéda en 1506.


- Jean-Jacques LARTIGUE : Dictionnaire de l'épiscopat français (1200-2000).
- Abbé TRICOIRE : Les évêques d'Angoulême : recherches historiques des origines jusqu'au début du XXème siècle.
- W. Joseph MALLAT : Sigillographie ecclésiastique de l'Angoumois - 1880.
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire