CHAUVET
blason de la famille Chauvet.
blason de la famille Chauvet
D'argent à trois fasces de gueules accompagnées de neuf merlettes de sable, posées 3, 3, 2, et 1.
D'argent à trois fasces d'azur accompagnées de neuf merlettes de sable, posées 3, 3, 2, et 1.
Sur les sceaux, on pouvait voir un écu à 4 fasces, et 10 merlettes, posées 3, 3, 2, 2, et 1.
blason de la famille Chauvet, visible sur ses sceaux.
 
Famille noble de la Basse-Marche, dont plusieurs membres ont habité le Montmorillonnais (Vienne).
Ils furent seigneurs un temps du fief des Brosses, en Saint-Maurice des Lions.
 
Branche de Frédaigue (Nantiat - Haute-Vienne):
I) CHAUVET Pierre, chevalier, seigneur de Frédaigue (Frigida Aqua).
Il vivait en 1391, et paraît avoir eu pour fils :
  1) Louis, qui suit.
2) Jean, qui fera la branche de la Villatte.

II) CHAUVET Louis, chevalier, seigneur de Frédaigue.
Il fut chambellan de Jean, comte d'Angoulême, et il en reçut commission le 4 octobre 1449.
D'une alliance inconnue, il eut :
III) CHAUVET Jean, écuyer, seigneur de Frédaigue.
Il épousa le Ier février 1467 Jacquette Quintault.
Il racheta, le 29 avril 1476, une rente vendue par son père.
Ils eurent pour enfants :
  1) Jean, qui suit.
2) Louis.
3) François.
Ils étaient tous les trois mineurs, le 18 octobre 1488, et sous la tutelle de Colinet du Gay, écuyer, lequel à cette date passait un acte avec Albert Faucon, écuyer.
En décembre 1495, le roi Charles VIII fit don à Jean et à Louis CHAUVET, précités, de la justice de Frédaigue.

IV) CHAUVET Jean, écuyer, seigneur de Frédaigue.
Il est dit seigneur des Brosses en 1509.
Il épousa Françoise de Bonneval, fille d'Antoine, chevalier, seigneur de Bonneval, et de Marguerite de Foix.
Ils eurent pour enfants :
  1) Germain, qui suit.
2) peut-être Maurice, écuyer, seigneur des Brosses.
Il fut lieutenant de la compagnie de M. de Bonneval, qui fit montre à Bellac le 4 février 1538.
Il eut peut-être pour enfant :
  a) Jean, écuyer, seigneur des Brosses et de Mortagne, qui vivait vers 1560.

V) CHAUVET Germain, écuyer, seigneur de Frédaigue.
Il épousa le 19 février 1548, Bonaventure Dassier, fille de Bertrand, écuyer, et de Marie de Singarreau.
De cette union naquirent :
  1) Gabriel, qui suit.
2) François, qui, le 31 décembre 1595, transigea au sujet de la succession de leurs père et mère.

VI) CHAUVET Gabriel, écuyer, seigneur de Frédaigue.
Il épousa le 21 février 1592, Isabeau, ou Elisabeth de Bonneval, fille de Gabriel, chevalier, seigneur de Bonneval, et de Jeanne d'Anglure.
Ils eurent pour enfants :
  1) Claude, qui suit.
2) Marguerite, qui épousaen premières noces, le 30 décembre 1623 (Laurent et Bastier, notaires à Chabanais), Gaspard de La Couture-Renon, écuyer.
Elle épousa en secondes noces, en 1631, Guillaume Papon.

VII) CHAUVET Claude, écuyer, seigneur de Frédaigue.
Il fut inculpé de l'assassinat de Pierre de Fonseranne (?), écuyer, seigneur de Beaumont, baron de Thouron, lieutenant criminel au Dorat. Il fut renvoyé des fins de la plainte, par arrêt des Grands Jours de Poitiers du 30 décembre 1634.
Il épousa le 25 juin 1625, Suzanne de Rouffignac, et en eut :
VIII) CHAUVET François, écuyer, seigneur de Nantiat.
Il épousa, le 28 avril 1655, Catherine Ambet.
Sa postérité, s'il en eut une, est inconnue.
 

Branche de la Villatte :
II) CHAUVET Jean, écuyer, seigneur de Sannat.
Il épousa, le 3 novembre 1423, Catherine Pot, fille de Louis, chevalier, seigneur de Rhodes, et de Dauphine de Bonnelles.
Ils eurent pour enfants :
  1) Pierre, qui partagea avec son frère, le 8 juin 1490, la succession de leur père, en présence de leur mère.
Il fut seigneur de Sampnac (Sannat - Saint-Junien des Combes - Haute-Vienne).
Il épousa Catherine de Pierre-Buffière, et eut pour enfants :
  a) Françoise, qui épousa en 1496, Guy de Rouffignac.
b) Marie, qui épousa en 1503, René de La Rye.
2) Christophe, qui suit.
3) Marguerite, qui épousa, le 28 mars 1452 (de La Garde, notaire à Sannat), Jacques de Chamborant, chevalier, seigneur de Droux, la Clavière.

III) CHAUVET Christophe, écuyer.
Il épousa Marguerite Cleret. Etant veuve, elle testa le 20 août 1521, en faveur de Philippe, son fils, qui suit.
IV) CHAUVET Philippe, chevalier, seigneur de la Villatte, Chamborant, etc...
Il fut lieutenant de la compagnie d'ordonnance de M. de Burie.
Il fit aveu à Bellac, le 4 février 1538, pour les fiefs de Richemont, Valhonorat.
Il épousa en premières noces, Souveraine de Chamborant, fille de Brangon, chevalier, seigneur de Chamborant, et d'Anne de Pierre-Buffière. Il épousa ensuite en secondes noces Françoise de Launay, et enfin en troisièmes noces, Paule de Ravenel, veuve de Jacques du Mosnard, écuyer, seigneur de Villefavard.
Il eut de son premier mariage :
  1) Christophe, vivant en 1541. Il décéda jeune.
2) Catherine, dame de Chamborant. Elle épousa, le Ier janvier 1546, Jacques de Chastillon, écuyer.
3) Françoise, qui épousa Antoine Faucon, écuyer, seigneur de Lèzes.
4) Louise, qui épousa Charles d'Eschizadour, écuyer.
De sa seconde union naquit :
  5) Charles, qui suit.
Philippe eut enfin de son troisième mariage :
  6) Jean, qui fera la branche de la Bruneterie.

V) CHAUVET Charles, écuyer, seigneur de la Villatte.
Il fut institué héritier par le testament de son père, du 28 octobre 1557.
Il épousa Françoise du Mosnard, fille de Jacques, écuyer, seigneur de Villefavard, et de Paule de Ravenel.
Il eurent pour enfants :
  1) Christophe, qui suit.
2) François, nommé dans le testament de son père, en janvier 1586.

VI) CHAUVET Christophe, écuyer, seigneur de la Villatte.
Il épousa Marie du Teil.
Il testa le Ier décembre 1595, en faveur de son fils, qui fut :
VII) CHAUVET Jean-Gaston, écuyer, seigneur de la Villatte.
Il épousa, le 11 février 1610 (?), Charlotte Dassier, fille de Joseph, écuyer, seigneur des Brosses, et de Charlotte CHAUVET.
Il fut maintenu noble par d'Aguesseau, en 1668.
Il eut peut-être pour fils, à moins que ce ne soit son petit-fils :
VIII) CHAUVET Charles, chevalier, seigneur de la Villatte.
Il épousa vers 1670 Marie Lignaud, fille de Maximilien, chevalier, seigneur de Lussac, et de Anne de Barbançois.
Ils eurent pour enfants :
  1) Charles, qui suit.
2) Antoine, chevalier de Malte, en 1709, commandeur de Villedieu.

IX) CHAUVET Charles, chevalier, seigneur de la Villatte.
Il épousa N. de Peucharraud (?), dont il n'eut pas d'enfant.
 

Branche de la Bruneterie :
V) CHAUVET Jean, écuyer.
Il épousa, le 11 décembre 1588, Marguerite Estourneau. Il fut père de :
VI) CHAUVET Charles, écuyer, seigneur de la Bruneterie.
Il fut imposé à 2 livres, pour sa part contributive dans la somme de 4500 livres allouée à titre d'indemnité aux députés de la Basse-Marche, aux Etats Généraux de 1614 et 1615.
Il épousa en premières noces, le 7 janvier 1615, Liette Laurens, et en secondes noces, le 5 septembre 1628, Marie Estourneau. Elle testa le 24 juillet 1641, en faveur de ses deux fils, qui furent :
  1) Louis, qui suit.
2) Robert, écuyer, seigneur de la Boutelaye. Il épousa vers 1660, Anne, alias Marie du Bouex de Villemort, fille de Jean, marquis de Fermond, et de Anne de Beauvau.

VII) CHAUVET Louis, écuyer, seigneur de Lespinasse, et de la Bruneterie.
Il se battit en duel en 1650 avec Maurice de La Lande, écuyer, seigneur de Lavault, époux de Marie Estourneau, sa cousine, et le blessa d'un coup de pistolet dont il mourut peu après, le 24 février 1651.
Il épousa Françoise de Bouex (?).
Il fut maintenu noble en Limousin, en 1668.
Sa postérité, s'il en eut une, est inconnue.
 
Nom isolé :
- CHAUVET Anne. Elle épousa Gabriel Estourneau, écuyer, seigneur de Lorme (?).
L'inventaire de sa succession fut fait le 11 février 1701.
 
- Beauchet et Filleau : Dictionnaires des familles de l'ancien Poitou.
- Association Promotion Patrimoine : Châteaux, Manoirs et Logis de La Charente.
 
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire