de CHAZAUD

blason de la famille Chazaud de Baigneix
D'azur au lion d'or couronné, et trois étoiles de même rangées en chef.
(d'Hozier, Armorial du Poitou).
Famille originaire des environs de Confolens. Elle a donné un maire à la ville de Poitiers, et plusieurs magistrats.

- CHAZAUD N., de Confolens. Il fut cité avec plusieurs autres personnes de cette ville, dans une transaction du 30 mars 1623.

- CHAZAUD Catherine, dame de Baigneix, épousa en 1660 Isaac Babaud de Praisnaud (Ambernac), avocat en Parlement.
Elle en était veuve en 1684. L'année suivante, elle acquit une rente d'un sieur Pierre Dubreuil.
Ils eurent 9 enfants.

- de CHAZAUD Mathieu, sieur du Mesnieux. Il épousa Marie de Saint-Martin (qui se remaria avec Jean de Saint-Martin, écuyer, seigneur de Bagnac).
Ils eurent pour enfants :
  1) Alexandre-Mathieu, qui fut baptisé à Salles. Il fut émancipé le 17 mai 1692, par le sénéchal de Montmorillon, sur le vu des lettres de bénéfice d'âge, et ce de l'avis et en présence de Pierre de CHAZAUD, sieur du Cluseau, conseiller au Présidial de Poitiers, son proche parent, et autres.
Il fut en 1710, subdélégué de l'intendant du Poitou à Rochechouart.
Il eut de son alliance avec N. , au moins :
  a) Philippe, qui épousa en 1693, Jean de Couhé de Lusignan, écuyer, seigneur de Fayolle.
2) Françoise-Thérèse. Elle était en 1693, sous la tutelle de Jean de CHAZAUD.
3) Marie-Philippe. Elle était en 1693, sous la tutelle de Jean de CHAZAUD.

- de CHAZAUD Madeleine. Elle épousa vers 1690 Jacques Poussineau, écuyer, seigneur de Boussay.
Elle fut inscrite d'office à l'armorial du Poitou en 1700. Un de ces deux blasons ci-dessous lui a peut-être été attribué.
blason de la famille Chazaud
blason de la famille Chazaud
D'azur à une bande d'argent chargée d'un chat au naturel, passant, la tête de front.
(Armorial du Poitou - 1700 : blason attribué d'office)
D'azur au chat d'argent, et un chef de même.
(Armorial du Poitou - 1700 : blason attribué d'office)

- de CHAZAUD Jean, prêtre. Il acheta à Poitiers, le 12 juin 1679, une maison, de Louis Texereau, chevalier, pour y établir un petit séminaire dont il fut le premier supérieur.
Le 14 août 1685, il revendit cette maison à Pierre de Laborde, docteur en théologie, archidiacre de Briançay.
Il fut sous-chantre de Sainte-Radégonde, en 1698.
Il décéda avant 1712.

- de CHAZAUD Pierre, sieur du Cluseau. Il fut élu à Niort, en 1663.
Il fut ensuite élu en l'élection de Poitiers, et fut pourvu en mars 1687, d'une charge de conseiller au Présidial de cette ville, en "considération des services qu'il a rendus dans l'ouvrage des conversions", dit M. de Sourches, dans ses Mémoires.
Sa réception eut lieu le 25 avril 1687. Il habitait alors rue Saint-Denis.
Il fut maire de Poitiers pendant les années 1683-1686.
Le 4 janvier 1686, il annonça au conseil que M. l'intendant (Nicolas-Joseph Foucault), avait acheté devant l'abbaye de Saint-Cyprien, une certaine étendue de terrain pour la création d'une promenade, qui fut appelée le Cours-Foucault.

- de CHAZAUD Pierre, sieur de Lescanye. Il fut conseiller au Présidial de Poitiers, en 1697.
Il fut remplacé, le 16 avril 1731, par Antoine-Louis Mallet d'Ulcot.

- de CHAZAUD Marie, qui épousa en 1714 Jean Paulte, conseiller du Roi, maître particulier des Eaux et Forêts d'Angoumois (Il avait épousé en premières noces en 1670, Catherine des Forges).(Christian Gillet).
Ils eurent une fille, nommée Marie, qui épousa le 18 mai 1717, Noël-Bertrand de La Laurencie.

- de CHAZAUD Marguerite. Elle épousa Jean de Cleray, écuyer, seigneur d'Arnac. Elle était décédée en 1710.

- de CHAZAUD Jeanne, qui épousa vers 1730 Jacques Girard de Pindray.

- CHAZAUD Pierre. Il fut reçu, le 26 novembre 1714, élu en l'élection de Confolens.
Il eut d'une alliance inconnue :
  1) Jean, qui fut reçu, le 21 avril 1730, élu en l'élection de Confolens, au lieu et place de son père.

- CHAZAUD Jean-François-Simon. Il obtint des lettres de dispense d'âge, le 15 juin 1768, pour remplir l'office d'élu en l'élection de Confolens.
Il fit installé le 4 août 1768.
Son petit-fils, député à la Convention, sur la pression de son collègue Jacques Crèvelier, vota la mort du roi Louis XVI.

- de CHAZAUD Jeanne-Gabrielle. Elle fut mise en curatelle le 21 août 1767, en présence de Charles Poussineau, écuyer, seigneur d'Abain, et de ses frères, ses cousins. Elle était nièce de la dame de Pindray.

- CHAZAUD N. Ancien officier de cavalerie, chevalier de la Légion d'Honneur, il remplit pendant plusieurs années les fonctions de receveur général du département de la Vienne.
Il décéda à Poitiers, le 8 avril 1686, laissant de son mariage avec N. de Rabilhac de La Vareille :
  1) Léonard-Augustin, qui suit.
2) N., qui fut membre de l'assemblée législative en 1846.
3) Henri, dont la descendance, s'il en eut une, est inconnue.
4) N., qui épousa le vicomte de la Boissière.

- CHAZAUD Léonard-Augustin, chevalier de la Légion d'Honneur, commandeur de Saint-Grégoire le Grand, trésorier général.
Il acheta la terre de Boisbuchet (Lessac), en 1829-1830.
Il décéda, le 28 janvier 1876, à Bois-Buchet (Lessac), après avoir rempli avec distinction les fonctions de receveur général des départements du Gard, du Pas de Calais, etc.
Il reçut la Cravate de Commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire Le Grand.
Le 2 septembre 1838, il avait épousé Marie-Emilie Aymé de La Chevrelière, fille de Jacques-Marie-René, baron de la Chevrelière, et de Marie-Emilie-Emma d'André.
Ils eurent pour enfant :
  1) Marguerite, qui épousa le marquis de Ranchicourt.

- Beauchet-Filleau : Dictionnaires des familles de l'ancien Poitou.
- Association Promotion Patrimoine : Châteaux, Manoirs et Logis de La Charente.
- Christian GILLET : article sur les Riffauds (Ruelle), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire