de Chillou

blason de la famille de Chillou
D'azur à une croix ancrée d'argent.

De Chillou, sieur des Fontenelles, assesseur en l'élection d'Angoulême.

I) Guillaume du Chillou, reçu pair de l'échevinage de la maison de ville d'Angoulême à la place de Daniel de Marcillac, le 17 novembre 1614, puis conseiller, à la mort de Jacques de Villoutreix, le 14 novembre 1642. Il fait déclaration de vouloir vivre noblement le 13 septembre 1647. Jean d'Escuras, sieur de Rabion, est reçu, à la mort dudit de Chillou, le 15 juillet 1651.
II) Etienne du Chillou, épousa le 10 mars 1639, Fleurique Mongin.

- Etienne du Chillou, écuyer, sieur des Fontenelles, habitant le lieu de Clias, paroisse de Grenord, épousa Fleurique de La Charlonie, dont il eut :
1) Jacquette, née le 4 juin 1697.
2) Annet, né le 4 juin 1698.
3) Pierre, né le 2 juillet 1699.
4) Pierre, sieur de Groi, mort, âgé de 16 ans, le 25 août 1728.
- Pierre de Chillou, écuyer, sieur de Churet, paroisse de Grenord, mourut le Ier avril 1736, âgé de 36 ans. Il avait épousé, dans l'église d'Etagnac, le 11 avril 1728, Anne Barbarin du Chambon, fille de feu Casimir, dont il eut :
1) Joachim, né le Ier février 1729.
2) Noël, qui suit.
3) Jean, baptisé le 23 décembre 1733.
4) Jacques, né le 22 mai 1736.
- Noël du Chillou, écuyer, sieur de Churet, habitant le lieu de la Bouliertie, paroisse de Grenord, né le 21 août 1731, épousa en premières noces Anne de La Tour, et en secondes noces, dans l'église d'Auginhac, le 28 octobre 1755, Marie de Verneuil, fille de Jean-Ignace, sieur d'Hauterive, et de Marguerite Marsillaud de La Valette, du village de la Peyre.

- Geoffroy du Chillou, écuyer, sieur des Fontenelles, mourut le 10 janvier 1700, et fut enterré à Saint-Martial d'Angoulême.

Nobiliaire de la Généralité de Limoges : Simon des Coustures
Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges : Abbé Joseph Nadaud

 retour vers le menu des mises à jour