de Croizant, aliàs de Crozant
blason de la famille de Croizant

D'azur à la croix d'argent.


de Crozant, ou de Croizant : Famille noble du Périgord et de l'Angoumois, dont quelques membres ont habités le Poitou. Son nom est parfois écrit Croissant.
La famille Croisant avait fait preuve de noblesse en 1598.
Seigneur des Rivières, paroisses des Rivières (canton de La Rochefoucauld), et d'Allemagne, paroisse de Bussière-Galand, canton de Chalus.
La famille de Crozant, chevaliers, seigneurs de Rivières, fut en permanence associés sur la commune, à la famille Guytard de Riberolles.

Château de Riberolles (Rivières)

I) Jean de Croisant vendit des rentes le 10 juin 1539 et le Ier avril 1558. Il épousa Louise des Brousses, dont il eut François, qui suit.
II) François de Croizant, autorisé par le dit Jean, son père, fit le 29 décembre 1564, un partage avec Antoinette et Jeanne Masson, soeurs, de la succession de Hélie Masson, écuyer, seigneur d'Allemagne et du Genest, du lieu de la Faye, paroisse de Jumilhac en Périgord. Il épousa Marguerite Masson, dont il eut :
a) Jean, qui suit.
b) Claude, qui se maria le 24 novembre 1609, qui suivra.
c) Simon, qui se maria en 1595, qui suivra.
d) Françoise, mariée, par contrat du 23 décembre 1609, reçu Baignaux, avec Jean de Miraumont, écuyer, seigneur de la Bonnefossie.
e) autre Françoise, mariée.
III) Jean de Croizant, seigneur des Rivières, épousa le 22 octobre 1600, Madeleine Guy.
IV) François de Croizant, seigneur des Rivières, épousa le 25 avril 1640 Marie Guy


III bis) Claude Croizant épousa le 24 novembre 1609, par contrat du 18 août précédent, Anne de Rouziers, fille de François, écuyer, seigneur du Petit-Pressac, canton de Confolens, et de la Cour, paroisse d'Etagnac; et d'Antoinette Paulte.
IV) Jean de Croizant, seigneur d'Allemagne, épousa le 12 février 1635 Jeanne de la Brousse.
III ter) Noble Simon de Croizant, ou Crozant, seigneur du Genest, paroisse de Ladignac, (ou du Genesty et de Brie en Limousin), de Sainte-Marie de Fregnoux, Guischardie, Bret d'Aise (peut-être mieux Brie d'Aixe), fit son testament, reçu par Marchapt le 11 octobre 1608, et mourut au mois de novembre ou décembre suivant. (Les papiers domestiques de M. de Beaupré marquent qu'il était mort le 23 novembre 1608). Il avait épousé, en 1595, Anne de Meillars, qui se remaria, à l'âge de 32 ans, par contrat du 20 janvier 1610, reçu Monjeon, avec Jean du Rousiers, seigneur de Boussignac. D'eux naquirent :
a, b, c) Jacques, Henri, et une autre posthume, tous trois morts an bas-âge
d) Marguerite, qui reçut en legs 4000 livres, et qui, n'ayant que 8 ans, fut mariée par sa mère, par contrat du 2 janvier 1610, avec Louis de Rousiers, paroisse de Saint-Brice, seigneur de Boussignac et de Pressac, demeurant au Rut en Angoumois, et qui était frère du second mari de ladite de Meillars. Le sénéchal de Limoges, par sentence du 18 février suivant, déclara ce mariage clandestin. Marguerite de Croizant se remaria le 3 avril 1615 avec François Guy, écuyer, seigneur de Puyrobert, du Genest, près de la ville de Saint-Yrieix, du Breuil, paroisse de Champniers, près d'Angoulême, de la Nauzière, paroisse de Ladignac et de la Breuille, paroisse de Mainzac en Angoumois.

Notes isolées :
- Jeanne, fille de Raymond de Crozant, paroisse de Ladignac, épousa par contrat du 4 juin 1400, Arnaud de La Font, damoiseau, du château de Limoges. Elle porta 400 sous de rente, 100 livres à payer en différents pactes, un lit, des robes et autres garnitures, suivant sa qualité, et une maison à Limoges.
- Noble Bertrand de Crozant, damoiseau, seigneur du Genest, paroisse de Ladignac, rendit hommage au seigneur de Châlus et de Courbefy en 1489. Il était fils de Raymond, damoiseau, seigneur du Genest en partie et de Maraval en 1467, et qu'on retrouve en 1470.
- Simon de Crozant, écuyer, qu'on trouve en 1558, épousa Jeanne de Pressat, dame du Moulin-Paulte, paroisse de Videix, laquelle mourut le 25 avril 1595, et dont elle eut :
a) Olivier, tué au coin de la forêt du Poirier, près de chez lui, le 3 septembre 1584.
b) Pierre, mort le 2 mars 1589.
- Jean de Crozant, écuyer, seigneur du Genest, laissa un bâtard nommé Jean de Crozant, dit Jean du Mouly, marié avec Annette Cubirol, fille de Geoffroy, dit Rapessat, hôte du bourg de Saint-Nicolas, et de Marguerite Mazellier. Dans le contrat du 8 avril 1588, reçu Garreau, François de Crozant, écuyer, sieur du Genest, fit quelques donations au bâtard.
- Noble François de Crozant, paroisse de Ladignac, épousa N., dont François, tonsuré en 1603.
- Laurent de Croyzant, écuyer, sieur d'Allemagne, épousa N., dont :
a) Jean, vivant en 1636.
b) François.
- Louis de Croizant, écuyer, sieur du Moulin-Paulte et de Videix, mourut en novembre 1691. Son frère, Jean de Crozant, habitant l'un et l'autre paroisse de Videix, ont été maintenus nobles par Barentin le 7 septembre 1667.
Il avait épousé Léonarde du Rousseau de Ferrières, dont il eut :
a) Jacques, né le Ier janvier 1668.
b) Françoise, née le 21 octobre 1669.
c) Marie, née le 20 septembre 1670.
d) autre Marie, née le 20 octobre 1672.
e) Gabrielle, née le 30 mai 1674.
f) Pierre, né le 29 octobre 1675.
L'une des deux Marie prit l'habit religieux à Boubon en 1690.
- Jean de Croizant, écuyer, sieur de Chasserac, paroisse de Bussière-Galand, épousa à Corbier, le 24 février 1694 Gabrielle Hautier, de la paroisse de Coussac.
- Pierre de Croizant, écuyer, sieur de la Grange et de Château-Renon, paroisse de Bussière-Galand, épousa à Videix, le 12 avril 1717, Marie de Champellin.
- Germain Croizant, sieur de la Renaudie, paroisse de Bussière-Galand, épousa en 1764, Anne Hébrard de Veyrines, de la paroisse de Saint-Michel des Lions, à Limoges.
- Antoinette de Crozant, appelé Croissant, aliàs de Pressac, épousa le 4 mai 1652 Pierre Champelon, écuyer, seigneur de Lascoux, qui habitait les confins de la Basse-Marche et du Poitou.
- Marie de Crozant, ou Croissant, épousa le 15 janvier 1694 (Chambonneau, notaire à Cromières), Robert d'Asnières, chevalier, seigneur de Saint-Paulin.

- Beauchet-Filleau : Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou.
- Abbé Joseph Nadaud : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- Librairie Bruno Sepulchre : Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente.

retour vers le menu des mises à jour