DESCHAMPS,
alias Des CHAMPS

blason de la famille Deschamps
De gueules à trois quintefeuilles d'argent, posées deux et un.
Supports : deux ours.

La famille DESCHAMPS, fut seigneur de Romefort (Saint-Front).

I) DESCHAMPS Jean, sieur de Beaupré.
Il épousa Gabrielle Vigier.
Il décéda vers 1548, ayant eu pour enfants :
  1) Jean. Il partagea la succession de ses père et mère, le 5 novembre 1548, et le 8 juin 1559.
Lui ou son frère prénommé Jean, comme lui, seigneur de Romefort (Saint-Front), rendit hommage en 1559, à François de Volvire, pour une maison au bourg de Saint-Front, au devoir d'un gant d'oiseau. (Frédéric BLANCHET).
2) François, qui suit.
3) autre Jean. Il partagea la succession de ses père et mère, le 5 novembre 1548, et le 8 juin 1559.

II) DESCHAMPS François. Il partagea la succession de ses père et mère, le 5 novembre 1548, et le 8 juin 1559.
Il épousa Marguerite Foucaud.
De cette union naquirent :
  1) Philippe, qui suit.
2) Louise, qui épousa N., par contrat du 8 septembre 1560, et à laquelle son frère constitua une dot.

III) DESCHAMPS Philippe, écuyer, sieur de Romefort en partie.
Comme ayant droit et charge du curé de Saint-Front, il confessa avoir reçu le Ier mars 1585, de Micheau Riquart le jeune, les "vantes et honneure", dues au curé pour cause des choses contenus au présent contrat. (Frédéric BLANCHET).
Il épousa, par contrat sans filiation, du 18 septembre 1568, Jeanne Jay.
Ils eurent pour enfants :
  1) Uriel, qui suit.
2) François, auquel Uriel, son frère, lui accorda une quittance de légat à lui faite par Philippe, son père, le 19 juin 1610.
Il était dit écuyer, sieur de la Grouat, en Saint-Front.
Il épousa, par contrat du 29 mai 1589, signé Barrière, et reçut Janvier, notaires, Marguerite de Conan, fille de François, écuyer, seigneur de Conezac, et d'Anne de Feydit.
3) Marguerite, qui épousa le 4 août 1613, Jean Bertrand, écuyer, seigneur de Romefort et de Laurière (Vitrac) (Frédéric BLANCHET)

IV) DESCHAMPS Uriel, seigneur de Beaupré.
Le 22 mai 1614, qualifié de sieur des Fosses, il rendit un hommage à Arnaud d'Espiement, seigneur de Sonneville. (Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790).
Il épousa, par contrat du 30 août 1627, Jacquette de Villars.
Ils eurent, pour enfants, au moins :

V) DESCHAMPS Charles, écuyer, seigneur de Beaupré.
Il épousa, par contrat du 20 juillet 1658, Louise Jouannet.
En 1666, il fut maintenu dans sa noblesse, et était dit demeurant le 7 mars de la même année, en la maison noble de Romefort. (Frédéric BLANCHET).
Ils achetèrent la maison noble de Romefort, avec ses appartenances et ses dépendances, de Charles Bertrand, seigneur de Romefort et Laurière, et de Marie Pécon de Baléran, sa femme, le 2 janvier 1668.
Ils eurent peut-être pour fils :

VI) DESCHAMPS François, écuyer, seigneur de Romefort.
Il épousa N. de Benoist (soeur de Marguerite Benoist, épouse de François Maistre, sieur des Brangeries). (Frédéric BLANCHET).
Bruno SÉPULCHRE, dans un article sur Romefort, issu de l'ouvrage sur les châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente, donne pour épouse à François, une Jeanne Duval.
Ils eurent sans doute pour fils :

VII) DESCHAMPS Pierre, né en 1681, sieur de Romefort.
Il épousa en premières noces le 9 novembre 1707, Marie Rossignol de la Combe, veuve de François Fureau de Villemallet, et fille de Pierre, procureur de la sénéchaussée d'Angoulême, et de Marie Delafont. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
Ils eurent pour enfants, au moins :
  1) Jean, né vers 1710, écuyer, seigneur de Romefort.
Il fut sergent au régiment des Gardes Françaises, devint ensuite aide-major de la Place de Saint-Omer en Artois, puis capitaine des portes de cette ville.
Il fut breveté chevalier de l'ordre Royal et Militaire de Saint-Louis.
En 1737, il épousa Anne Maistre (née en 1704, décédée le 23 avril 1779 à La Rochefoucauld), fille de Jacques Maistre de La Combe, et d'Anne Fournier.
Jean décéda le 26 avril 1769 à Saint-Omer,
et fut inhumé à Sainte-Radegonde. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
De son union avec Anne naquit :
  a) Anne Marie, née vers 1739.
Elle épousa le 15 février 1772, à La Rochefoucauld, son oncle Jean DESCHAMPS de RAMEFORT. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
Pierre épousa ensuite en secondes noces, par contrat du 23 avril 1730, devant Decoux, notaire à Champniers, Mathurine de Brunelière, fille de François, sieur de la Garde, procureur fiscal de la juridiction de la paroisse de Champniers, et de Marie de Talleyrand de Grignaud (alias Grignol).
Ils eurent pour enfants :
  2) Charles-César, qui fit une branche cadette.
3) Jean, qui suit.
4) Thérèse Mathurine , née le 20 septembre 1735.
Elle décéda le 25 janvier 1737.
5) Anne, qui naquit à Saint-Front, le 12 février 1737.
Elle décéda le 26 avril 1737.
6) Catherine, baptisée à Saint-Front, le 3 avril 1738.
Elle décéda le même jour et fut inhumée le lendemain à Saint-Front.
7) Roch, né à Saint-Front, le 3 mai 1739.
Il fut parrain en 1765 et 1768. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
Il décéda le 15 mars 1803 à Niort. (Marie Odile MARTIND ESCRIENNE).
8) Thérèse, née à Saint-Front, le 14 janvier 1741.

VIII) DESCHAMPS Jean, né le 3 décembre 1732, à Saint-Front.
Il était qualifié de chevalier de Romefort.
Il épousa le 15 février 1772, sa nièce, Marie-Anne DESCHAMPS. Il sollicita lui-même à Rome la dispense du Saint-Père.
Il fut capitaine à la légion corse en 1772, et en garnison à Strasbourg; chevalier de Saint-Louis, premier capitaine du régiment des chasseurs des Ardennes.
Il fut nommé en 1791, commissaire du Directoire, pour le recrutement des premiers volontaires de la Révolution, dans le district de La Rochefoucauld.
En 1793, il devint commandant de la Garde Nationale du District de La Rochefoucauld.
Il fut acquéreur, le 9 fructidor an XII ( 27 août 1804), du domaine de la Mirande.
Il était dit "pensionnaire de La République", à La Rochefoucauld, le 20 prairial an 6 (8 juin 1798), à 66 ans.
Il décéda à La Rochefoucauld en 1817, ayant eu de son mariage :
  1) N., fils décédé avant 1793.
2) Marie-Anne-Sophie, baptisée à Saint-Cybard de La Rochefoucauld, le 30 octobre 1772.
3) Marie-Victoire, née à La Rochefoucauld le 19 mai 1776.
Elle épousa, le 15 prairial an IX (8 juin 1801), Julien Baptiste Pasquet de La Revenchère, lieutenant de gendarmerie.
Elle décéda à La Rochefoucauld, le Ier janvier 1866, laissant des enfants.
4) Anne Marie Sophie, née en 1777.
Elle épousa le 2 juillet 1806, à La Rochefoucauld, Michel de Juglard de Lardinie, qui fut colonel de cavalerie et chevalier de Saint-Louis, et eurent deux enfants : Marie Adèle, et Jean Augustin.
Elle décéda à Marillac Le Franc, le 24 avril 1852. (Abbé Pierre BUREAU)
5) Jean-Auguste, né à La Rochefoucauld le 4 juin 1778. Il décéda jeune.
6) Marie-Agathe, née à La Rochefoucauld le 4 septembre 1779. Elle décéda jeune.

Branche cadette :
VIII) DESCHAMPS Charles César, né en 1731, chevalier, seigneur de Romefort.
Il épousa en premières noces Marie Crouzeau du Chassain (née vers 1732, et décédée le 15 octobre 1792). (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
Le 2 décembre 1770, il racheta la part de son frère Roch. Cette partie consistait en deux chambres au rez de chaussée, une chambre à l'étage, un pavillon, une grange, une cour et des jardins. En 1782, il était dit demeurer à Romefort avec son épouse. (Bruno SÉPULCHRE).
Le 4 mars 1780, il fit cession à Jean Raymond de Salignac, écuyer, seigneur du Mainadeau, un des chevau-léger de la garde du roi, comme tuteur d'Antoine Alexandre Auguste, son fils, et d'Anne Suzanne Catherine Léontine de Salignac, sa première épouse, de tous les droits seigneuriaux qu'il pouvait prétendre sur deux pièces de terre de la paroisse de Ventouse, moyennant 174 livres. (Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790).
Il fut électeur de la noblesse d'Angoumois. (Frédéric BLANCHET).
Ils eurent pour enfants :
  1) Jean, qui suit.
2) Philippe, né le 3 novembre 1757. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
Il décéda en 1757. (Marie Odile MARTIND ESCRIENNE).
3) Suzanne, née en 1762.
Elle épousa en premières noces François Martin (décédé le 9 avril 1793), puis en secondes noces Pierre Emery. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
(Marie Odile MARTIND ESCRIENNE).
4) Roch, né en 1765. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
5) Jean, né le 24 mars 1767 à Saint-Front. (Marie Odile MARTIND ESCRIENNE).
6) Marie Madeleine, née en 1768. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
7) Louise Pauline Marie, née en 1769. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
8) Marie Anne, née en 1772. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
9) Françoise, née en 1775 (ou 1776).
Elle épousa le 17 décembre 1793 à Saint-Front, Joseph Foucauld. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON). (Marie Odile MARTIND ESCRIENNE).
Charles César épousa en secondes noces le 8 avril 1793, à Saint-Front, Catherine Bayoux (née le 11 juillet 1761 à Mouton). (Marie Odile MARTIND ESCRIENNE).
Il décéda le 17 décembre 1793, à Romefort.

IX) DESCHAMPS Jean, né en 1755.
Il épousa Catherine de Simard de Pitray. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
De cette union naquirent :
  1) Louise Françoise, née en 1780. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
2) Jean Baptiste, né en 1782. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).
3) Pierre Auguste, né en 1784. (Pierrick MAÎTRE du CHAMBON).

Noms isolés :
- DESCHAMPS Jeanne. Elle épousa en 1580, Guy de Goret, écuyer, seigneur de Fontanon.
Elle était décédée le 5 février 1612, date du mariage de sa fille Jeanne, avec Louis Angély, écuyer, seigneur de Masjussier.

- DESCHAMPS Philippe, écuyer, seigneur de Romefou (Romefort).
Il épousa, avant le 27 janvier 1597, Marguerite Picard, fille de Nicolas, écuyer, seigneur de Cosnay, et de Marguerite Vigier.
Elle reçut en dot une portion de la terre de Touché.

- DESCHAMPS Moride, écuyer, seigneur de Romefort, le 29 août 1599. (Frédéric BLANCHET).

- DESCHAMPS François, écuyer, seigneur de Romefort.
Il épousa Marie Piot, native de la ville de Tours.
Ils eurent pour enfants :
  1) Jean-Paul, écuyer, seigneur de Romefort, paroisse de Roussines.
Il naquit sur la paroisse de Saint-Front, et fut baptisé le 8 août 1633.
privé de ses père et mère, et forcé par son curateur, il alla au service du roi, et y demeura 20 ans.
Ensuite, à cause de sa mauvaise fortune, il se fit marchand à la Fenestre, paroisse de Saint-Sornin.
Il demeurait à Lidiéras, paroisse de Busserolles, en 1669.
Il avait épousé, par contrat signé Vidaud, passé à Montbron, le 9 juillet 1663, Marguerite Pluyaud, fille de feu Jean, et de Catherine de Masdigon, au lieu de la Fenestre.
Ils eurent pour enfants :
  a) Marie, qui décéda au village de Chez Levraud, paroisse de Roussines, le 3 mars 1670, étant âgée de 21 mois.
b) Léonard, qui naquit à Varaignes le 31 juillet 1671.
2) Antoinette, qui fut forcer par son oncle qui était son curateur, d'épouser, par contrat du 12 juin 1661, Jean Vigneron, laboureur.

- Abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du Limousin.
- Robert SIMONNAUD (Etudes Locales -La Rochefoucauld n°2)
- Pierrick MAÎTRE du CHAMBON : Précisions généalogiques.
- Frédéric BLANCHET : Histoire de Saint-Front.
- Bruno SÉPULCHRE : article sur Romefort (Saint-Front), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Abbé Pierre BUREAU : Les émigrés charentais.
- Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, rédigé par MM. P. de FLEURY et J. de La MARTINIÈRE, archivistes.
- Marie Odile MARTIND ESCRIENNE : Généalogie sur Internet :http://gw.geneanet.org/madile?lang=fr;p=jean;n=deschamps+de+romefort;oc=10
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire