DESVAULX, DESVAUX,
alias Des VAULX

blason de la famille Desvaulx
de ? à trois pommes de pin de ? posées deux et un.
(Association Promotion Patrimoine - Châteaux, manoirs et logis de la Charente).
Famille de la région de Confolens, seigneur de Villevert (Esse), de la fin du XVème au début du XVIIème siècle.
Elle fournit un prieur à l'église Saint-Maxime de Confolens, et plusieurs officiers.
La famille possédait aussi un hôtel noble en la ville de Confolens. (Association Promotion Patrimoine - Châteaux, manoirs et logis de la Charente).

Noms isolés :
- DESVAULX Milet, écuyer, seigneur de Villevert (Esse) et de Périssat.
Il fut mentionné dans le terrier de l'abbaye de Lesterps, en 1473. (Association Promotion Patrimoine - Châteaux, manoirs et logis de la Charente).

- DESVAULX Guillaume, prieur de Saint-Maxime de Confolens, en 1582. (Pierre BOULANGER)

- DESVAUX Jehanne, qui épousa Pierre Poumet.
De cette union naquit Andrée, qui fut baptisée à Confolens, paroisse Saint-Maxime, le 21 décembre 1597. Parrain François DESVAUX, licencié en droit; marraine Andrée Sire. (Arnaud de CAMBOURG).

- DESVAUX Pierre, qui épousa Anne Devoyon.
De cette union naquit :
  1) Jehan, baptisé paroisse Saint-Maxime de Confolens, le 27 juillet 1602. Il eut pour parrain Jehan Boyreau, notaire, et pour marraine Marie Duclos.
(Arnaud de CAMBOURG).
Il fut parrain à Saint-Maxime de Confolens, le 20 février 1612, au baptême d'Andrée Guilloteau, fille de Martial et d'Anne Delacourselle. La marraine était Andrée Faure. (Arnaud de CAMBOURG).

Filiation suivie :
I) DESVAULX Jehan, écuyer, seigneur de Villevert (Villenard ?), Périssat, la Grange Pastoureau et autres lieux sur la paroisse d'Esse.
Est-ce lui qui décéda le 31 mars 1618. (registres de Saint-Maxime de Confolens). (Arnaud de CAMBOURG).
D'une première union inconnue, il eut pour enfant :
  1) François, qui suit.
En 1609, il fut tuteur et curateur des enfants mineurs de feu Jehan de Cambourg, vivant au lieu de la Cour de Genouillé (pays et comté de Civray - Vienne), pour des rentes assises sur la paroisse de Genouillé, ainsi que d'autres assises sur les paroisses d'Alloue (Charente), d'Oradour sur Vayres (Haute-Vienne), et de Saint-Christophe (Charente).
Jehan épousa en secondes noces vers 1590, Françoise du Pin, (née vers 1560, décédée le 11 août 1623 à Confolens (paroisse Saint-Maxime), fille de Charles, et de Philippe de La Rye. (Françoise était veuve de Jean de Cambourg, (né le 2 janvier 1550, décédé le 28 mai 1589), qu'elle avait épousé le 24 février 1582).
De cette union naquit :
  2) Catherine, née vers 1591, dame de Villevert.
Elle épousa le 16 octobre 1611, Joachimde Chamborant, écuyer, co-seigneur de Droux.
Ce fut sans doute elle qui fut marraine de Catherine de Cambourg, née le 17 décembre 1628. Le parrain était Léonard Plument, écuyer, sieur de la Bertrandie.
3) Jean, baptisé le 21 juin 1598 paroisse Saint-Maxime à Confolens. Il eut pour parrain Jehan Chareyron, sieur de Chassaneix, et pour marraine Françoise Couvidat, demoiselle du Mas Marteau. (Arnaud de CAMBOURG).

II) DESVAULX François, sieur de Maroussen.
Il fut avocat en parlement, licencié es lois.
En 1597, il épousa Philippe de Cambourg, (née vers 1582, décédée le 12 mai 1636 à Confolens (paroisse Saint-Maxime), fille de Jehan, écuyer, seigneur de la Cour de Genouillé et de la Grange Cambourg (Esse); et de Françoise du Pin.
Il décéda le 16 mars 1601 (Saint-Maxime de Confolens), ayant eu pour enfants :
  1) François, qui suit.
2) Jehan, qui fit la branche de Clerfeuille.

III) DESVAULX François, baptisé le 21 juin 1598, paroisse Saint-Maxime à Confolens. Il eut pour parrain Jehan DESVAULX, sieur de Villevert, et pour marraine Philippe de Larie, demoiselle de la Rochette.
Il fut avocat en parlement, et juge sénéchal de la Villatte (Ansac sur Vienne).
Il épousa Marguerite Barbarin.
Il décéda le Ier décembre 1673, ayant eu pour enfants :
  1) Louise, née le 22 décembre 1628 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Jehan Barbarin, et pour marraine Louise Caillou.
2) Joachim, qui suit.
3) Marie, née le 6 décembre 1633 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Jacques DESVAULX, sieur du Masrousseau, et pour marraine Marie DESVAULX.
Elle demeurait à Bostgueffier (Esse), et y testa le 26 août 1684. Elle demanda à être enterrée dans l'église des Récollets de Confolens. Son testament fut cependant résilié le 18 février 1690. (Pierre BOULANGER).
4) Magdeleine, née le 19 août 1637 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Etienne Delassat, écuyer, sieur de Langelerie, et pour marraine, Magdeleine d'Assier.
Elle épousa Hippolyte de Montfreboeuf, écuyer, sieur de Nadalie.
5) Marie, née le 8 janvier 1641 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Clément Faydeau, et pour marraine, Marie DESVAULX.
6) Hélie, né le 9 novembre 1642 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Il eut pour parrain Hélie Rempnoux, avocat en parlement, et pour marraine, Charlotte Rousseau.
7) Marie, née le 7 septembre 1645 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Guillaume Duclos, médecin, et pour marraine, Marie Duclos.
Elle épousa François Pinot, sieur de Chadeuil et de Pommier (Saulgond), et eut descendance.
8) Marguerite, née le 19 novembre 1647 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Jean Aleman (dit l'aîné), et pour marraine Françoise DESVAULX.
9) Françoise, qui résidait à Bostgueffier lorsqu'elle testa le 17 avril 1697. Elle demanda a être enterrée dans la chapelle Notre-Dame de Châteauvieux à Confolens, dans les tombeaux de ses ancêtres. (Pierre BOULANGER).

IV) DESVAULX Joachim, né le 21 août 1631 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Il eut pour parrain Joachim de Chamborand, écuyer, sieur de Droux, et pour marraine, Catherine Delousme.
Il était qualifié d'écuyer, sieur de Boisgouffier (Bostgouffier).
Joachim semble avoir été un piètre personnage. Pierre BOULANGER dans son ouvrage sur la commune d'Esse, y mentionne cette plainte déposée devant le présidial d'Angoulême par Casimir Barbarin, écuyer, sieur de Fonteyroux, et demeurant à Confolens : "Disant que le nommé Joachim DESVAULX, dit Boisgueffier, homme sans biens et sans naissance, et d'ailleurs prévenu de crime, ayant pris avantage de l'absence dudit suppliant de la province pendant de longues années qu'il a été détenu prisonnier en la conciergerie du Palais à Paris, et de l'indisposition continuelle de demoiselle Françoise Decharreron, femme dudit suppliant, aurait ledit DESVAULX, tellement su pratiquer par ses artifices les moyens d'entrer dans la maison dudit suppliant pour ménager l'esprit de demoiselle Elisabeth Barbarin, leur fille, qu'abusant de son bas-âge et simplicité, il aurait trouvé les moyens de la ravir et enlever sous prétexte d'un supposé mariage, l'aurait connu charnellement de telle sorte qu'elle serait venue enceinte de ses oeuvres..."
Il épousa Elisabeth Barbarin, (née vers 1635, décédée le 11 mars 1663 à Lesterps), fille de Casimir, écuyer, sieur de la Garde, Fonteyroux et la Touderie, et de Françoise Charreyron.
De cette union naquirent :
  1) Marguerite.
2) Clément.
3) Martine.
4) Catherine.
5) Jacques.

Branche de CLERFEUILLE :
III) DESVAULX Jehan, baptisé le Ier octobre 1600, paroisse Saint-Maxime de Confolens. Il eut pour parrain Jean Chareyron, sieur de Chassaneix, et pour marraine Françoise Dupin (alias du Pin). (Arnaud de CAMBOURG).
Il était qualifié de sieur de Clerfeuille.
Il épousa Elisabeth Catherine Marie Isabelle du Pré, (née en 1608, décédée le 27 novembre 1679 à Confolens, paroisse Saint-Maxime), fille d'Abraham, sieur des Bernardières, et de Marie Guimard.
De cette union naquirent :
  1) Marie, née le Ier décembre 1637 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Jacques DESVAULX, sieur de Masroussen, et pour marraine Marie Guymard.
Elle décéda le 13 mai 1639 à Confolens.
2) Marie, née le 28 mars 1640. Elle eut pour parrain Léonard Dupré, et pour marraine Marie DESVAULX.
3) Jacques, qui suit.
4) Catherine, née le 3 juin 1643 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain François DESVAULX, avocat en parlement, juge de la Villatte, et pour marraine Catherine Dupré, demoiselle de la Bracherie.
Elle épousa Antoine de La Bastide, écuyer, sieur du Chiron (Esse).

IV) DESVAULX Jacques, né le 2 mai 1641 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Il eut pour parrain Jacques DESVAULX, sieur de Masroussen, et pour marraine Magdeleine de Cambourg.
Le 5 mars 1685, il épousa à Confolens, paroisse Saint-Maxime, Madeleine Duboys, (née le 12 novembre 1658 à Confolens, paroisse Saint-Maxime, décédée le 6 septembre 1724, même lieu), fille de François, sieur du Mas du Puy, et de Catherine Babaud.
De cette union naquirent :
  1) Antoine, qui suit.
2) Jean, né le 29 juillet 1687 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Il eut pour parrain Jean Dubois, sieur de la Borde, juge sénéchal du comté de Confolens, et pour marraine Catherine DESVAULX, épouse d'Antoine de La Bastide.
Il décéda le 3 mai 1750 à Confolens, paroisse Saint-Maxime.
3) Marie, née le 6 janvier 1689 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Jean de Cambourg, et pour marraine Marie Dubois.
Elle décéda le 7 janvier 1689 à Confolens.
4) Clément, né en 1691.
Il décéda le 15 août 1692 à Confolens, paroisse Saint-Maxime.
5) Catherine, née le 3 octobre 1694 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Antoine DESVAULX, son frère, et pour marraine Catherine Babaud.
6) Philippe, née le 21 mars 1696 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Guillaume Duboys, prêtre, et pour marraine Philippe de Cambourg, veuve de François de Ballue, écuyer, sieur de Bélair.
7) François, né le 8 août 1697 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Il eut pour parrain François Meaudre, sieur d'Assit, et pour marraine Marie Dubois.
8) Joseph, né le 17 mars 1703 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Il eut pour parrain Jean DEVAUX, et pour marraine Françoise DEVAUX.

V) DESVAULX Antoine, né le 13 juin 1686 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Il eut pour parrain Antoine de La Bastide, écuyer, sieur du Chiron, et pour marraine Catherine Babaud.
Il fut avocat au parlement, juge sénéchal de la baronnie de la Villatte (Ansac sur Vienne), et était qualifié de seigneur de Barussier.
Le 16 juin 1733, il épousa à Confolens, paroisse Saint-Maxime, Magdeleine Meaudre, (née en 1697, décédée le 7 juin 1779) à Confolens, paroisse Saint-Barthélémy), fille de François, avocat, et de Françoise Dubois.
De cette union naquirent :
  1) Catherine, née le 25 avril 1734 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain Jean Meaudre, sieur de la Pouillade, et pour marraine Catherine Babaud, veuve de Jean Dubois, sieur de la Borde.
Elle fut religieuse hospitalière de Saint-Maxime.
2) Jean, né le 29 avril 1735 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Il eut pour parrain Jean DESVAUX, et pour marraine Françoise Dubois.
3) Anne, née le Ier février 1737 à Confolens, paroisse Saint-Maxime. Elle eut pour parrain François Boyreau, sieur de Villermier, et pour marraine Anne Dubois.
Elle était qualifiée de dame de Belleville.
Le 18 octobre 1762, elle épousa à Confolens, paroisse Saint-Maxime, Jean Babaud de La Fordie, (né le 13 juillet 1736 à Confolens, paroisse Saint-Barthélémy, décédé le 18 mars 1794 à Paris), écuyer, sieur de la Fordie, avocat en parlement, receveur des tailles, fils de Jean, sieur de Bellevier, et de Catherine Périgord de Beaulieu.
D'où descendance.

- Association Promotion Patrimoine - Châteaux, manoirs et logis de la Charente.
- Pierre BOULANGER : Esse au fil de l'histoire.
- Arnaud de CAMBOURG : Généalogie sur Geneanet : http://gw.geneanet.org/decambourg?lang=fr&pz=jean+baptiste+alexis+hugues+michel+marie&nz=de+cambourg&ocz=0&p=jehan&n=des+vaulx
Retour au menu armorialretour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire