DUMAS, alias Du MAS

blason de la famille Dumas
De gueules à trois têtes de lion couronnées d'or, lampassées de même,
posées deux et un.

DUMAS, alias Du MAS, seigneur de Roussillon (Charmé).
Cette famille possédait aussi le Mas, ou château de Ligné, qui lui donna d'ailleurs son nom. Elle conserva cette demeure jusqu'à la fin du XVIIIème siècle, et son dernier représentant en ce lieu fut :
- Du MAS Pierre-Joseph, sieur de Ligné.
Sa nièce héritera du logis et épousera Louis Réveillaud.

- DUMAS Jacques vivait au milieu du XVème siècle.

- DUMAS Martial, épousa le 4 juin 17575 Gabrielle de Volvire.
Il était alors qualifié de seigneur de Ligné, terre qu'il transmettra à son neveu :
  - DUMAS François, écuyer, seigneur du Mas, de Ligné, et de Roussillon (Charmé), en septembre 1635, date où il fut présent à l'Assemblée d'Angoumois.

- DUMAS Jean, sieur du Lignay, aliàs de Ligné, avait épousé Françoise de La Laurencie.
Le Ier décembre 1734, ils vendit à Jean Jolly, notaire à Brux (Vienne), et à Marie Guyot, sa mère, le Peux de Brux moyennant 18000 livres et une rente de 300 livres.
Le 6 janvier 1743, séparés de biens et pour couvrir sa femme d'une partie de la somme de 8000 livres portée par son contrat de mariage, (reçu Dereix, notaire, le 25 mai 1731), Jean vendit une pièce de pré dite "le pré de la Clie", contenant 5 journaux, paroisse de Ligné, devant Caillaud, notaire à Angoulême.
Le 18 février 1756, dite épouse de Jean Du MAS, chevalier, marquis de Ligné, Françoise de La Laurencie fut présente, à Paris, en qualité de parente du futur, au contrat de mariage de Jean-Jacques de Lesmerie d'Eschoisy, avec Claudine-Césarine de La Tour du Pin-Montauban.

- Du MAS Louis, sieur de la Touche, en Ligné, épousa Marie-Louise de Viaud, fille de François, écuyer, sieur de la Charbonnière, et de Marguerite du Lau.

- DUMAS Michel, seigneur de la Touche.
Il épousa Marie Anne Jacquette de Nossay.
De cette union naquit :
  1) Pierre, écuyer, sieur de la Rufinière. Il était dit originaire de la paroisse Saint-André d'Angoulême.
Il épousa à Saint-Martial d'Angoulême, le 3 septembre 1776, Louise de Viaud, fille de François, écuyer, sieur de la Charbonnière, et de Marguerite du Lau.
(*) (Antoine DORCIER)
(Cette Louise de Viaud était elle la même personne que la Marie-Louise, citée plus haut, épouse de Louis DUMAS ?)

DUMAS N., escuier, sieur du Peux.
(Armorial général de France, dressé par Charles d'Hozier)


De gueules à trois hures de sanglier d'or, deux en chef et une en pointe.

blason de la famille Dumas

logis du Mas de Ligné
logis du Mas de Ligné

- Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente : Bruno SÉPULCHRE.
- Châteaux, manoirs et logis de la Charente : Association Promotion Patrimoine.
- Extrait du cahier du rôle du ban et arrière-ban de la sénéchaussée d'Angoumois, 1635 : de BREMOND d'ARS.
- BEAUCHET-FILLEAU : Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou.
(*) renseignements généalogiques fournis par M. Antoine DORCIER.
Retour au menu armorialretour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire