DUMAS

blason de la famille Dumas , de Chébrac et Salvert.
D'azur au mât d'or, équipé d'argent. (Beauchet-Filleau)

Cette famille d'Angoumois, semble être une branche de la famille DUMAS de Champagne-Mouton, mais la jonction n'a pas été retrouvée.

- Branche de CHÉBRAC :
I) DUMAS Moïse , substitut du procureur au présidial d'Angoulême.
Il fut reçu le Ier avril 1672 pair de la même ville et nommé échevin le dernier jour de février 1711.
Le 8 février 1718, il était receveur des décimes d'Angoumois et on lui accordait les privilèges de la noblesse, sur sa déclaration de vouloir vivre noblement faite le 14 février de la même année.
Il fut inhumé le 8 janvier 1722 dans l'église des Cordeliers d'Angoulême, laissant de Françoise Gaultier, un fils, qui suit.

II) DUMAS François, né le 12 mars 1675.
Il épousa le 17 mai 1703 (Serpaud et Boylevin, notaires à Angoulême), Marie Floranceau, fille de Jean, seigneur de Boisbedeuil, et de Marie Bernard, dont il eut :
  1) Moïse, qui suit.
2) et cinq autres enfants que Moïse devait doter lors de leur mariage, ou à leur majorité, de la somme de 18000 livres chacun.

III) DUMAS Moïse, écuyer, seigneur de Chébrac. Il naquit le 25 octobre 1705.
Il fut assesseur au présidial d'Angoulême, et maire de cette ville en 1766. Il fut aussi conseiller secrétaire du roi.
Il décéda le 11 décembre 1767.
Il avait épousé le 27 avril 1730, à Lhoumeau, Thérèse Rambaud, fille de Henri, écuyer, seigneur de Bourg-Charente, et de Madeleine Salomon.
Ils eurent pour enfants :
  1) Alexandre-Louis, qui suit.
2) Henri, né le 13 octobre 1747.
3) Clément. Il devint diacre, et fut nommé dans un acte en 1767.
4) François. Il devint également diacre du diocèse d'Angoulême, et fut cité en 1768.
5) Marie-Marguerite. Elle était dite vivante en 1767 et 1768.
6) Jeanne. Elle épousa en 1765 Jean de La Chaise, écuyer, seigneur de Nadelin.
7) Françoise, qui fut religieuse à l'Union-Chrétienne d'Angoulême en 1768.
8) Madeleine, qui épousa Bernard Birot.

IV) DUMAS Alexandre-Louis, écuyer, seigneur de Chébrac, Salvert.
Il naquit le 27 septembre 1737, et devint lieutenant particulier au présidial d'Angoulême.
Il épousa le 27 avril 1767 Marie-Adélaïde Robert, fille de Michel, écuyer, seigneur de Guignebourg, et d'Anne-Suzanne Dupont.
De leur union naquirent :
  1) Moïse-François, qui suit.
2) Thérèse, née le 19 mai 1769. Elle épousa le 18 mai 1790 Jean-François de Crozant.
3) Antoine-Clément, qui fera la branche de Salvert.
4) Louis-Sébastien, écuyer, seigneur de Scée. Il naquit le 20 janvier 1773, et épousa en 1797 Marie-Elisabeth Méhée de Lestang (divorcée).
D'après une note, il aurait eu pour enfants :
  a) Louis-Sébastien, qui habitait Angoulême, en 1860.
b) Thérèse, qui épousa N., Vigant, inspecteur des contributions à Niort.
5) Eugénie-Clémence, née le 5 décembre 1776.
6) Marie-Adélaïde-Charlotte.
7) Jean-Laurent.
8) Thérèse-Adélaïde.
9) Thérèse-Monique-Victoire.

V) DUMAS Moïse-François, écuyer, seigneur de Chébrac. Il fut officier au régiment de Hainault.
Il émigra, er servit à l'armée de Condé.
Il avait épousé le 26 juillet 1790, Madeleine-Elisabeth de Terrasson, fille de Cyprien-Gabriel, chevalier, seigneur d'Ardenne, et de Thérèse-Anne Arnault.
Ils eurent pour enfant :

VI) DUMAS de CHEBRAC Michel-François-Gustave.
Il épousa le 22 novembre 1828 Louise Husson de Sampigny.
De leur union naquirent :
  1) Pierre-Moïse, qui suit.
2) Thérèse-Marie, qui épousa en 1857 N. Cassin de La Loge.

VII) DUMAS de CHEBRAC Pierre-Moïse.
Il épousa en 1861, N. de La Croix de Bonrepos.
Ils eurent pour enfants :
  1) François-Marie-Henri, né en 1862.
2) Marie-Zénobie-Thérèse, qui épousa en 1888 Xavier Le Tourneux de La Perraudière.

Branche de SALVERT :
V) DUMAS de SALVERT Antoine-Clément, né le 7 mai 1770.
Il fut officier au régiment de Vexin, et émigra en 1792.
Il épousa en 1807 Jeanne Fé de Maumont, qui lui donna pour enfants :
  1) Adèle.
2) Elisabeth, qui épousa le 9 novembre 1852, Alexandre de Mondion de Falaise.
3) Moïse-François-Gustave, qui suit.

VI) DUMAS de SALVERT Moïse-François-Gustave.
Il naquit le 6 juillet 1814, à Mosnac, et devint lieutenant-colonel.
Il épousa en 1845 Marie-Hortense-Zoé de Corlieu. Ils eurent pour enfants :
  1) Arthur, qui suit.
2) Henri, qui épousa le 3 juillet 1881 Louise-Marie-Josèphe Tassin de Monneville. Ils eurent au moins :
  a) un garçon.

VII) DUMAS de SALVERT Arthur.
Il épousa le 18 juin 1876 Marguerite-Marie-Eugénie Desprez de Grésincourt.
Ils eurent pour enfants :
  1) un garçon.
2) une fille.
3) une fille.

- BEAUCHET-FILLEAU : Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou.
Retour au menu armorialretour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire