du FOU, alias du FAOU


blason de la famille du FOU
 
variante du blason de la famille du FOU
D'azur à la fleur de lys d'or, sur les branches de laquelle sont perchés deux éperviers affrontés d'argent.
Ce blason aussi utilisé par l'évêque d'Angoulême Raoul du FOU,
avait pour devise : CHARITAS NUNQUAM EXCIDIT.
 
D'azur à la fleur de lys d'or, sommée de deux éperviers affrontés d'argent,
becquetés et membrés d'or.

(Ce blason apparaît deux fois sur la maîtresse vitre de la chapelle de Kerdévot).

Famille de Bretagne, dont Jehan du FOU, écuyer, seigneur de Kerjestin en Ergué-Gabéric et du Rustéphan en Nizon.
Il était issu en juveigneurie (en Bretagne, cadet sans distinction d'ordre de naissance), des vicomtes du Faou en Cornouaille, et fut le père des deux membres de cette famille, qui vont suivre, et qui intéressent particulièrement la Charente.


- du FOU Raoul, fils de Jehan.
Il fut abbé de Saint-Thierry du Mont d'Hor, puis devint le 8 juin 1468, évêque de Périgueux (Dordogne), et abbé commendataire de Saint-Julien de Poitiers.
Le 6 juillet 1470, il fut nommé évêque d'Angoulême, puis fut transféré à Evreux (Eure), le 13 novembre 1479, où il fit rebâtir le palais épiscopal qui tombait en ruines (1481).
Il fut également abbé de Valence, de Noyer, de Saint-Taurin d'Evreux, et de Saint-Maur de Paris.
Il possédait une importante bibliothèque de manuscrits, dont le plus connu était le "Missel de Raoul du FOU", conservé à la bibliothèque municipale d'Evreux.
Il décéda le 2 février 1511, (étant alors aussi abbé de Saint-Taurin d'Evreux), et fut enterré dans sa cathédrale d'Evreux.

- du FOU Yvon, frère de Raoul, qui fut gouverneur d'Angoulême, et tuteur de Charles d'Orléans.

- Abbé Jean NANGLARD : Pouillé historique du diocèse d'Angoulême.
- WIKIPEDIA : https://fr.wikipedia.org/wiki/Raoul_du_Fou
retour vers la page d'accueil de la familleretour vers le menu des mises à jour.retour vers le sommaire