FORMIER


blason de la famille Formier
Ecartelé aux 1 et 4 d'or, aux 2 et 3 à cinq points d'or équipolés de quatre de sable, à la bande denchée de gueules brochant.

Famille de magistrats, parfois aussi nommée FOURNIER.
Elle posséda au XVème siècle, la seigneurie de la Villatte (Ansac sur Vienne - Charente).


- FORMIER Jacques, seigneur de la Villatte (Ansac sur Vienne - Charente).
Il fut conseiller du roi.
Il épousa Denise de Vaudétar, (décédée le 3 mars 1477), fille de Pierre et de Marguerite de Chanteprime.
De cette union naquirent :
  1) Jehan, qui suit.
2) Martial, né en 1424.
Protonotaire apostolique, il fut nommé le 49ème abbé de Saint-Jean d'Angély (Charente-Maritime), de 1479 à 1514, chanoine de la collégiale de Saint-Junien (Haute-Vienne), et archiprêtre de Brigueuil (Charente).
Il fit élever dans la chapelle basse de Saint-Martial, attenant à l'église de Saint-Junien, une mise au tombeau, (qui fut mutilée à la Révolution), et qui se trouve maintenant dans la chapelle du Saint-Sépulchre de cette église. Sa plate-tombe, une dalle de cuivre gravée, se voit encore dans le bas-côté sud de la collégiale Saint-André de Saint-Junien, où elle a été déposée verticalement contre un des piliers, en 1890. (Pierre BOULANGER)
Il décéda en 1514.
3) Anne, née vers 1430, qui épousa Clément de Reilhac, (auparavant Le Fèvre, qui prit le nom de Reilhac en 1472), chevalier, vicomte de Brigueuil (Charente), (décédé le 8 février 1470), fils de Junien Le Fèvre, et de Marguerite de Reilhac.
Elle décéda en 1469, d'où descendance.

- FORMIER Jehan, seigneur de la Villatte (Ansac sur Vienne).
Il fut conseiller du roi Louis XI au présidial de Limoges, et maître des requêtes.
De son union avec N., naquit :
  1) Mathive, dame héritière de la Villatte, et seigneuresse de la Pouyade (Esse), en 1474.
Orpheline, elle fut placée sous la tutelle de son oncle Monseigneur Martial FORMIER, abbé de Saint-Jean d'Angély et chanoine de Saint-Junien.
Depuis longtemps, Louis XI avait décidé de donner cette riche héritière à son protégé François de Pontbriand.
N'obtenant pas le consentement du tuteur de Mathive, le roi la fit enlever du château de l'Isle par une compagnie d'archers. Monseigneur FORMIER voulut protester, mais fut alors emprisonné, et on procéda ensuite au mariage.
Le tuteur fut contraint de prendre des mesures testamentaires, à savoir le leg de tous ses biens en faveur de sa pupille. (José DÉLIAS)
Elle épousa en 1475, François de Pontbriand, (né en 1445 au château de Pontbriand - Saint-Malo - Ille et Vilaine, décédé le 11 septembre 1521), maire de Limoges, grand chambellan de Louis XI, Charles VIII, Louis XII, et François Ier, fils de Jean, chevalier, seigneur de Pontbriand, et de Jeanne du Parc.
Elle décéda aux environs de 1500, et fut sans doute ensevelie dans l'église d'Ansac sur Vienne (Charente).
De son mariage ne naquit qu'une fille, Antoinette.

- José DÉLIAS : article sur la Villatte (Ansac sur Vienne), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Pierre BOULANGER : Ansac sur Vienne.
- Jacques JALOUNEIX : L'héraldique du Limousin, du XIIème au XXIème siècle.
- Bernard DUMAS de MASCAREL : Généalogie sur Geneanet :
http://gw.geneanet.org/amphibi?lang=fr&pz=baudouin&nz=dumas+de+mascarel&ocz=0&p=jacques&n=formier
retour vers le menu des mises à jour.retour vers le sommaire