FRÉTARD
blason de la famille de Frétard
blason de Charles de Frétard
De gueules fretté d'argent.
D'argent fretté de sable.
( Blason de Charles de Frétard, seigneur d'Orvilliers.)
Famille noble originaire du Loudunois.
Voici ici la branche de Boisauroux (ou Bois au Roux), qui concerne plus particulièrement la Charente.

I) FRÉTARD Charles, écuyer, seigneur d'Orvilliers, fils puîné de Galéas de Frétard, et de Françoise du Bourg.
Il habitait Bazoges en Poitou, le 6 mars 1656, lorsqu'il fit un accord avec Charles de Beaupoil, écuyer, seigneur de Mareuil.
Il épousa le 18 avril 1651 Charlotte Bouet, fille de François, écuyer, seigneur du Portal, et de Claude des Gittons.
Il décéda à Bazoges le 6 octobre 1693, ayant eu pour enfants :
  1) Charles, qui suit.
2) Jean-Jacques, né en 1665, curé d'Angeac, puis de Villepouge.
Il fut inhumé le 24 août 1732 dans l'église Saint-Maixent de Bazoges.
3) Michel, prieur de Bazoges en 1701.
4) Madeleine.
5) Charlotte, marraine en 1668.
6) sans doute Françoise-Hélène, marraine en 1699.

II) FRÉTARD Charles, écuyer, seigneur d'Orvilliers, né en 1653, et décédé à Bazoges le 20 octobre 1704.
Il fut maintenu noble à La Rochelle, le 28 novembre 1699, avec ses soeurs.
Il avait épousé à Jarnac le 13 mai 1694, Eléonore de Beaupoil de Saint-Aulaire, fille de Louis, écuyer, seigneur de Mareuil, et de Madeleine de Cescaud, dont il eu au moins :
  1) Henri-Joseph, né à Bazoges le 6 septembre 1698.
2) Renaud, qui suit.
3) peut-être Marie-Anne, marraine à Bazoges en 1699, et 1741, et décédée à Rouillac le 26 août 1760.
4) Françoise-Hélène, marraine en 1704.
5) Léonarde, marraine d'une fille de Renaud en 1742.

III) FRÉTARD Renaud, écuyer, seigneur de Bazoges, la Barronière (Les Pins, Charente), né en 1700.
Il décéda à Boisauroux (Rouillac), le 30 novembre 1760.
Il avait épousé le 5 février 1732 Jeanne de Couvidou, fille de Louis-Alexandre, et de Anne-Françoise Aubanneau.
De cette union naquirent :
  1) François, né (ainsi que ses frères et soeurs) à la Baronnière, le 2 juin 1737, décédé le 9 août de la même année.
2) Anne, née le 24 juillet 1738.
3) Charles, qui suit.
4) Jean, né le 7 décembre 1741; décédé à Boisauroux le 4 août 1769.
5) autre Anne, née le 10 juin 1742.
6) Marie-Virginie, née le 18 août 1743.
7) Charlotte, née le 15 février 1746, décédée le même jour.
8) Eléonore, mariée le 30 mars 1764 à Pierre Tison, chevalier, seigneur de Coulonges.

IV) FRÉTARD Charles, écuyer, seigneur de Boisauroux, né à la Baronnière le 8 août 1739.
Il épousa à Rouillac le 27 février 1764 Anne Philippier, fille de Jean, écuyer, seigneur de Fontgrive, et de Catherine Laisné.
Il était décédé avant 1832, ayant eu pour enfants :
  1) Anne, née le 14 juillet 1645 à Boisauroux (comme ses frères et soeurs).
2) Marie, née le 21 juillet 1766.
3) Radegonde, née le Ier septembre 1767.
4) autre Anne, née le 4 février 1771, qui épousa Jean Barbot, écuyer, seigneur de la Buzinie.
5) Pierre, né le 7 octobre 1773.
6) Gabriel , qui suit.
7) Pierre-Charles, né le 4 février 1780, décédé à Boisauroux en 1866.
8) et sans doute aussi Pierre-Charles-Alexandre, qui épousa vers 1810 Françoise de Lastic, dont il eu au moins :
  a) Asthénie-Anne, qui épousa le 22 décembre 1832 François-Henri-Louis Dexmier de Chenon.
b) Marguerite-Clara, qui épousa en 1841 Charles-Elysée de Grimouard. (leurs blasons accolés sont devenus les armoiries de la commune de Rouillac).

V) de FRÉTARD de BOISAUROUX Gabriel, né à Boisauroux le 19 mars 1776.
Il épousa en premières noces le 3 décembre 1803 Marguerite Dexmier de La Croix, fille de Jean-Pierre-Michel, receveur des finances à Cognac, et de Marguerite Fé, (Elle décéda le 8 avril 1830).
Veuf, il épousa en secondes noces le 31 juillet 1832, Marie-Anne-Adèle-Agathe Eustelle de La Charlonie, fille de Jean-François et de Marie-Marguerite Frugier.
Il est décédé à Gondeville (après avoir acquis ce logis de M. de Mirebeau) le 3 juin 1849, ayant eu seulement de son second mariage :
  1) Anne-Gabrielle, née à Vibrac le 24 juillet 1833, qui épousa le 8 septembre 1851 François-Eustèbe Piet, de la Descenderie.
Elle décéda le 27 octobre 1885.

- Abbé Tricoire : Le château d'Ardenne.
- Beauchet et Filleau : Dictionnaires des familles de l'ancien Poitou.
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire