GIRAUD

blason de la famille Giraud
D'azur à la fasce d'or, accompagné de trois coquilles de Saint-Michel de même, posées deux et un.
(BEAUCHET-FILLEAU)

La famille GIRAUD posséda les terres d'Anqueville (Saint-Même les Carrières et Bouteville), et de Bois-Charente (Graves Saint-Amant).

- GIRAUD Renaud, qui fit passer par son mariage avec une héritière de la famille de Mortier, vers 1400, la terre d'Anqueville dans sa famille. (Jean-Paul GAILLARD).

I) GIRAUD Roger, écuyer.
Il transigea le 6 février 1498, avec Pierre GIRAUD.
De son union avec Catherine des Alles, naquit :
  1) Armand, alias peut-être Arnauld, qui fit la branche de Bois-Charente.
2) Pierre, qui suit.

II) GIRAUD Pierre, écuyer, seigneurs d'Anqueville, donna avec Arnauld GIRAUD, le 21 janvier 1470, une baillette d'arrentement de terres dans la prairie du Grand Montauzier, paroisse de Saint-Amant de Graves.
Pierre donna un dénombrement d'Anqueville, le 4 juillet 1470, à Madame la comtesse d'Angoulême "comme ayant cause de feu Guillaume de Montauzier, écuyer, seigneur en son vivant dudit lieu d'Anqueville". (Abbé TRICOIRE). Dans ce même dénombrement apparut pour la première fois le nom de l'Epineuil (Saint-Simon).
(Jean-Paul GAILLARD).
En 1497, il rendit un nouvel hommage pour Anqueville à Louise de Savoie.
Il épousa Louise Gaillard.
Il décéda avant le 12 avril 1508, et sa veuve était encore vivante le 16 juillet 1523, date où elle acheta de Joachim de Saint-Hermine, chevalier, seigneur du Fa, diverses rentes à lui appartenant en la châtellenie de Bouteville, à cause de sa seigneurie de la Clavellerie, paroisse de Nonaville. (Abbé TRICOIRE).
Pierre et Louise eurent pour enfants, au moins :
  1) François, qui suit.
2) Jeanne, qui épousa Jacques Gastaud, seigneur d'Etaule (Angeac-Charente), fils de Jean.
Il décéda sans avoir eu d'enfant de Jeanne, et laissa pour héritier Charles Petit et à son épouse Marguerite Goulard, écuyer, demeurant à Coursac, paroisse de Saint-Fort sur le Né.
Veuve donc, Jeanne comme créancière de la succession pour un capital de 2200 livres et une rente de 10 livres tournois, céda tous ses droits à Françoise de Fédic, veuve de François GIRAUD, seigneur d'Anqueville, et à Charles de Sousmoulins, son gendre. (Abbé TRICOIRE).

III) GIRAUD François, épousa Françoise de Fédic, dame de Charmant.
Il vivait encore à la date du 6 février 1531, mais était décédé à la date du 25 août 1535.
Sa veuve administra alors les biens des enfants mineurs. (Abbé TRICOIRE).
Ils eurent pour enfants entre autres :
  1) Louise, qui épousa vers 1553, Charles de Sousmoulins, écuyer, seigneur de Vibrac en Saintonge.
(La première reconnaissance rendue à Charles de Sousmoulins, comme seigneur d'Anqueville, fut du Ier mai 1553).
Il décéda entre le 15 juin 1569 et le Ier juillet 1571.
Louise continua d'habiter le château d'Anqueville avec ses enfants. Elle y maria une de ses filles, Jacquette, avec David Méhée, écuyer, seigneur de l'Etang et de Vergebeau (Deux-Sèvres).
Louise, qui avait la jouissance du fief d'Etaule, rendit hommage le 31 octobre 1597, au duc d'Epernon. Il fut accepté le 12 novembre suivant par ses commissaires.
Le 9 juillet 1603, elle reçut le dénombrement du fief des Courades, rendu par François de Nesmond.
Elle fit son testament le 26 août 1612, et décéda dans la même année. (Abbé TRICOIRE).

Branche de BOIS-CHARENTE ( Graves Saint-Amant) :
II) GIRAUD Armand, alias Arnauld ?, écuyer, seigneur d'Anqueville.
Avec Pierre GIRAUD, écuyer, seigneur d'Anqueville, il donna le 21 janvier 1470, une baillette d'arrentement de terres dans la prairie du Grand Montauzier, paroisse de Saint-Amant de Graves. (Abbé TRICOIRE).
Il épousa le 27 février 1512, Catherine Petit.
De cette union naquit :

III) GIRAUD Jean, écuyer, seigneur de Bois-Charente (Graves Saint-Amant).
Il épousa en premières noces le 11 décembre 1550, Gabrielle Le Goust.
En secondes noces, il épousa Marguerite d'Estivalle, dame du Puy de Neuville (Touzac).
Elle passa deux procurations à son mari, les 5 février 1580 et 31 décembre 1581.
En 1581, il assista au mariage de David Méhée avec Jacquette de Sousmoulins.
Il décéda avant le 23 mai 1593, ayant eu de son union avec Marguerite naquirent au moins :
  1) Charlotte, qui épousa le 18 janvier 1600, Jacques Martin de Châteauroy.
2) Charles, qui suit.

IV) GIRAUD Charles, écuyer, seigneur de Bois-Charente.
Ce fut sans doute lui qui fit construire le château de Bois-Charente.
Il épousa le 12 mai 1621, Jeanne Arnoul (alias Arnaud).
Il décéda avant le 10 juillet 1636, ayant eu pour enfant :

V) GIRAUD Christophe, écuyer, seigneur de Bois-Charente.
Il épousa le 12 mai 1641, Louise de Livenne, fille de Jean et de Charlotte de Bremond.
Le 30 juin 1666, il prit possession des biens de Courpéteau, appartenant auparavant à Jean d'Eschallet (Beaumont d'Echillais ?), sieur du treuil, et à Anne Ranson, son épouse.
(En 1710, Courpéteau était entre les mains d'Antoine Bourdage, curé de Saint-Amant de Graves). (Jean-Paul GAILLARD).
Le 27 juillet 1666 (J. Desbrandes, notaire), François Gillibert, archiprêtre de Graves, requerra procès-verbal, à propos des bancs longs de 5 pieds placés l'un en face de l'autre à l'entrée du choeur de l'église de Graves large seulement de 15 pieds, appartenant à Christophe GIRAUD, soi-disant écuyer, d'une litre noire à l'intérieur du choeur sur laquelle se trouve un blason chargé de trois coquilles et une barre au milieu de couleur jaune, qui sont les armes dudit GIRAUD, et des sépultures de sa famille qui occupent le choeur, ce qui oblige à reléguer le confessionnal dans la sacristie. (Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790).
Le 29 février 1680, il fut enterré après avoir reçu tous les sacrements par Coulau, curé de Graves, en présence de plusieurs curés du voisinage et de Pierre Camain, sacristain, témoin qui a déclaré ne pas savoir signé. (Yves TESSONNEAU).
De son mariage naquirent :
  1) Jeanne, qui épousa le 26 novembre 1663, Jean de Mânes, chevalier, seigneur des Couts (Chives - Charente-Maritime), fils de Louis et de Jacquette Turpin. Ce dernier fut un temps qualifié de seigneur de Bois-Charente. Furent témoins à ce mariage : Louise de Livenne, Antoine Bourdage et Léon GIRAULD.
Elle fut marraine en 1691, de Jacques Isaac de Mânes du Gazon. (François ARBANÈRE).
2) Jean, baptisé le 4 janvier 1654 à Graves. (Yves TESSONNEAU).
3) Marguerite, baptisée le 17 mai 1657 à Graves ?, et qui épousa le 9 septembre 1680, au château de Bois-Charente, François Gaston Goulard, chevalier, seigneur de la Faye, baron (décédé en 1703), fils de Jacques et de Françoise Raimond d'Aulaigne.
Dans son testament du 30 mai 1698, il laissa à sa femme l'usufruit de tous ses biens. (Bibliothèque nationale - Grande Ecurie, Preuves de Jean Goulard).
Elle en était veuve le 25 février 1703.
(Bois-Charente fut alors vendu à Jean Thioulet, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi).
4) Léon, frère jumeau de Marguerite, baptisé le 15 mai 1657 à Graves. (Yves TESSONNEAU).
5) François, qui fut baptisé le 7 janvier 1658 à Graves. (Yves TESSONNEAU).
6) Charles, baptisé le 20 janvier 1659 à Graves. (Yves TESSONNEAU).
7) Marguerite, qui fut baptisée le 5 février 1661 à Graves, et qui ne semble pas avoir contracté de mariage. (Jean-Paul GAILLARD). (Yves TESSONNEAU).
8) Madeleine, qui fut baptisée le 25 novembre 1664 à Graves. (Yves TESSONNEAU)
Elle épousa Jean Souchet des Doussets (1657 - 1709), fils de Jean et de Marie Moulin des Mérigots. (François ARBANÈRE).

Noms isolés :
- GIRAUD (alias GÉRAUD), seigneur du fief du Trottard (Saint-Bonnet).
Il épousa à la fin du XVIème siècle, Marie de La Guirande.
Cette famille possédait des terres en Saint-Palais du Né, dépendantes de la seigneurie d'Anqueville (pendant la période d'avant 1470 jusque vers 1570). (Etienne BARTH).

- GIRAUD de BOIS-CHARENTE Madeleine, épousa Jean Souchet, seigneur des Doussets, lieutenant-criminel d'Angoumois.
Ils eurent pour enfant, au moins Jeanne, qui épousa en 1713, Louis Claude de Saint-Simon, seigneur de Montbléru.

- GIRAUD Marc, conseiller de la ville d'Angoulême, de 1584 à 1586.

- BEAUCHET-FILLEAU : Dictionnaires des familles de l'ancien Poitou.
- Abbe Joseph TRICOIRE : Le château d'Ardenne.
- Etienne BARTH : Le canton de Barbezieux au temps passé.
- François VIGIER de la PILE: Histoire de l'Angoumois.
- Jean-Paul GAILLARD : articles sur Bois-Charente et Courpéteau (Graves Saint-Amant), l'Epineuil (Saint-Simon) et Anqueville (Saint-Même les Carrières et Bouteville), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente- Librairie Bruno Sépulchre.
- Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790 (Charente), rédigé par P. de FLEURY et J. de La MARTINIÈRE.
- François ARBANÈRE : Généalogie sur Internet : http://gw.geneanet.org/fab21?lang=fr;pz=fabien;nz=arbanere;ocz=0;p=jeanne;n=giraud+de+bois+charente
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire