HASTELLET,
alias ASTELET

blason de la famille Hastelet
De gueules à trois besants d'or.
(Grand Armorial de France - Henri Jougla de Morenas)

Famille du Périgord et de l'Angoumois.

Première branche :
I) HASTELLET Colin, maître de forges à Jomelières, sur les rives du Bandiat, (Javerlhac - Dordogne).
Par son testament du 9 août 1505, reçu Martin, il fit le vœu d'être interré dans l'église de Javerlhac, devant l'autel de Notre-Dame de la Pitié.
Il épousa Marguerite Masculard, et eurent pour enfants :
  1) Pierre, qui suit.
2) Dauphin.
3) Jeanne.

II) HASTELLET Pierre, écuyer, seigneur de Jomelières et de Puymartin (Javerlhac - Dordogne).
Il fit un testament le 19 avril 1535, reçu Desmoulin, où il y indiqua qu'il voulait être enterré dans l'église de Javerlhac, dans les tombeaux de ses prédécesseurs.
Il épousa Paule de Chevreuse.
De cette union naquirent :
  1) Marie, qui épousa Pierre Morillon.
2) Philipette.
3) Sybille.
4) Antoinette.
5) autre Marie.
6) Vincent, qui suit.
7) Pierre, écuyer, sieur en partie de la Forge de Jomelières.
Il épousa Luce Decescaud, fille de Thomas, écuyer, seigneur de Puyrigault, au lieu d'Edon, châtellenie de La Rochebeaucourt. (contrat du 14 janvier, ou février 1556, reçu Grobeau).
8) Etienne, écuyer, sieur en partie des Jomelières.
Il épousa par, contrat du 9 janvier 1546(, reçu Barutheau), Marie Decescaud, fille de Pierre, écuyer, seigneur de Thury, du bourg de Charras, et de Madeline de Thury.
De cette union naquirent :
  a) Jean, écuyer, sieur de Jomelières.
Il épousa par contrat du 8 juillet 1568, Marie de Lesmerye (alias Lesmarye, Lesmerie), fille de feu Jacques, écuyer, sieur du Breuil aux Vignes, receveur des aides des tailles en Angoumois, et de Anne Pastoureau. Il en était veuf à la date du 4 janvier 1580. (Michelle Aillot)
Ils eurent pour enfants :
  a1) Jean, écuyer, sieur de Jomelières (1602).
b) Madeleine, dite demoiselle de la Forêt.
c) Antoinette, qui épousa le 11 juillet 1599, Léonard Oubrun, fils de feu Pierre, marchand, et de Catherine de Vars.
Elle fit son testament, le 16 avril 1609 (du Concier, notaire).

III) HASTELLET Vincent, écuyer, sieur de Jomelières
Il épousa en premières noces Marguerite Baudouin.
Il fit son testament le 17 août 1566 (Foreau, notaire).
De cette union naquirent :
  1) Etienne, écuyer, sieur de Jomelières et de la Montecaille (Ecuras).
Il épousa par contrat du 16 juin 1567, Renée d'Anjac, fille de François, écuyer, et de feue Isabeau des Alles.
De cette union naquirent :
  a) Marguerite, qui épousa par contrat du 11 décembre 1594, (reçu Janvier, notaire royal), François Guillot.
b) Catherine, qui épousa Manye de Boisse, écuyer, sieur de la Boissière, au lieu de la Motte-Caille, paroisse d'Ecuras, en Angoumois.
c) Françoise.
2) Marie.
3) Paulette, qui épousa par contrat du 26 novembre 1599 (reçu de Jalanhac, notaire royal), Jean du Faux.
4) Antoinette.
Vincent épousa ensuite en secondes noces Jeanne de Rez, d'où :
  5) Charles, qui décéda sans postérité.
6) Etienne, décédé aussi sans postérité.
7) François, qui suit.
8) Jean, écuyer, sieur de Ramefort, paroise de Valleuil (Dordogne).
Il épousa Marie de Lestang, et en eut :
  a) Judith, baptisée le 9 mai 1610 (registres de Javerlhac).
b) Marguerite, baptisée en même temps que Judith.
9) Catherine, qui épousa par contrat du 16 janvier 1583 (reçu de Jalanhac, notaire), Paul du Tillet, fils de feu Pierre, sieur de Mouline, et de Guillemette Mangrenon, du village de Normandie, paroisse de Villars, châtellenie de Villebois.
Il épousa encore en troisièmes noces Jeanne Reynaud, (contrat signé de Jalanhac, notaire), dont il n'eut pas d'enfant.

IV) HASTELLET François, écuyer, sieur de Jomelières et de Puymartin.
Il épousa par contrat reçu par Martin, passé au château de la Rochebeaucourt, du 16 mars 1579, Jeanne Decescaud.
Le 30 avril 1617, il fit son testament (signé Bernard, notaire royal), par lequel il désirait être enterré dans l'église de Javerlhac.
Jeanne fit son testament le 12 juillet 1613 (signé de Jalanhac), par lequel elle voulait être enterré dans l'église de Javerlhac et dans les tombeaux de ses prédécesseurs. (Elle décéda le 16 et fut enterré le 19).
De leur union naquirent :
  1) François, qui suit.
2) Pierre.
3) Marie, qui épousa Jean de La Croix, écuyer, sieur de Ramefort, fils de Jean, écuyer, sieur de Douzac, et de Marguerite du Sault. (Contrat du 9 janvier 1623).
Ils n'eurent pas d'enfant. Par son testament, signé Bardy, du 23 novembre 1648, elle fit héritiers ses neveux, et émis le vœu d'être enterrée dans l'église de Saint-Laurent de Mareuil (Dordogne).
4) Diane, décédée sans alliance.

V) HASTELLET François, écuyer, sieur de Puymartin.
Il obtint un arrêt du Parlement de Bordeaux, du 31 janvier 1631, qui le déclara noble et de noble extraction. Cet arrêt ordonna contre les cotisateurs des tailles de Javerlhac, qu'il serait rayé du Rôle.
Il servit en 1634, et en Allemagne en 1640.
Par contrat du 2 février 1612, reçu par Des Vals, il épousa Jeanne de Maraval, fille d'Andrieu, écuyer, et de Jeanne de Villars, du château de la Rousselière, paroisse de Boussac (Dordogne). (Elle décéda le 11 janvier 1651, âgée de 64 ans).
Il décéda en décembre 1642.
De leur union étaient nés :
  1) Guy, baptisé le 26 février 1617.
2) Jean Baptiste, baptisé le 14 janvier 1620.
3) Aimeri, alais Emery, qui suit.
4) Jeanne, baptisée le 7 mai 1627.
5) Judith, demoiselle de Puygombert (contrat signé de Jalanhac, du 31 octobre 1651).
6) François, sieur de Puygombert (registres de Javerlhac).
Il fut assassiné à Paris le 7 avril 1650.
7) Maurice, sieur de Sauvagnac.
Il fut tué au siège d'Aire, en 1641.

VI) HASTELLET Emery, baptisé le 2 décembre 1621, écuyer, seigneur de Puygombert, Villedebost (paroisse de Javerlhac et des Guerennes).
Il servit en Flandre, et décéda le 12 octobre 1705. Il fut enterré dans l'église de Javerlhac.
Il avait épousé par contrat du 27 avril 1653 (reçu Boutet), Anne du Boschaud, et eurent pour enfants :
  1) Hélie, baptisé le 17 mai 1654 (Registres de Javerlhac).
2) François, né le 30 décembre 1655, sieur du Repaire.
En 1678, il servait dans le régiment de la Reine, infanterie.
3) Armand, qui suit.
4) autre Hélie, né le 11 juin 1659, sieur des Thermes et des Guerennes.
5) Antoine, né le 18 mars 1663, sieur de Beissac, garde du corps du Roi.
6) Jean, né le 16 septembre 1664, sieur des Roches.
Il servit dans le régiment du Dauphin, infanterie.
7) Anne, née le 24 mars 1666.
Elle épousa Antoine Mousnier, sieur de la Verdelhie, par contrat du 31 octobre 1686, signé Forestier, passé à Champniers (Dordogne).
8) Raymond, né le 10 juin 1668.

VII) HASTELLET Armand, né le 3 (?) janvier 1657, écuyer, sieur de Puygombert, Villedebost, Jomelières et les Jarousses.
Il épousa Marguerite Gauthier de Puymoger, par contrat du 3 mars 1683, signé Janvier. La célébration nuptiale eut lieu le 26 avril suivant, dans l'église de Javerlhac.
Il fit son testament le 7 décembre 1683 (signé de Jalanhac)
Il décéda le 15 avril 1714.
De cette union naquirent :
  1) Aymeric, alias Emery, qui suit.
2) Thibaud, qui fera la branche de Bondazeau.
3) Renée, née le 16 octobre 1687.
Elle épousa par contrat du 9 septembre 1706, (signé de Jalanhac), Emeric Guillemin, écuyer, sieur de Piégut. Elle porta en dot 2000 livres.
Elle décéda le 9 juillet 1733, âgée de 45 ans.
4) Anne, née le 24 mai 1691.
Elle épousa Jean de Couhé, écuyer, sieur de Savignac.
5) Louis.
6) Jean.
7) Hélie.
8) autre Anne, demoiselle de Puymoger.
9) Nicolas.
10) Marie.
11) autre Renée.
12) autre Anne, demoiselle de Puygombert.
13) Jeanne.
14) autre Aimeric, sieur des Termes.
15) autre Renée.
16) autre Marie.
Tout ces autres enfants sont décédés, soit en bas-âge, soit sans alliance.

VIII) HASTELLET Emery, né le 23 janvier 1686, écuyer, sieur de Puygombert, Villedebost, Jomelières, Claix, Beaulieu, Lombardières (paroisse de Javerlhac).
Il épousa en premières noces, par contrat du 25 janvier 1707, (signé Jollit), Marguerite de Borie, fille de Louis, écuyer, sieur du Repaire, conseiller du roi et son lieutenant en la sénéchaussée, et de feue Hippolyte Gastion.
Elle décéda le 8 novembre 1714, âgée de 30 ans, lui ayant laissé pour enfants :
  1) Marguerite, décédée en bas-âge.
2) Marie, décédée en bas-âge.
3) Marie Anne, née le 24 septembre 1713.
Elle épousa en premières noces le 21 février 1732, (alias 3 février), Pierre Jean Chapiteau de Rémondias, fils de Salomon, écuyer, seigneur de Rémondias, et de Marie Guillemine des Forges. (Elle eut paraît-il 11 enfants de cette union). (abbé Adolphe Mondon)
Elle épousa en secondes noces le 20 mai 1763 Charles de Fornel de Mainzac, fils de Jean et de Jeanne Decescaud. (abbé Adolphe Mondon)
Elle fut inhumée dans la crypte de l'église de Mainzac le 30 avril 1779.
4) Anne, née le 28 octobre 1714, qui épousa le 12 octobre 1733, Philippe Paul de Galard de Béarn, chevalier, seigneur d'Argentine (La Rochebeaucourt et Argentine - Dordogne), et de Bellevue (paroisse de Boussac - Dordogne).
Emery épousa en secondes noces Charlotte Chapiteau, (registres de Javerlhac), fille de Guy, écuyer, seigneur de Rémondias, et de Charlotte Lurat. (abbé Adolphe Mondon)
Elle décéda le 17 avril 1738, âgée de 43 ans.
Le 8 mars 1731, il acquit de Mathurine Boisson, épouse de Pierre Galard de Béarn, le château de Saint-Georges de Claix (Charente). (Jean-Paul Gaillard)
Il décéda le 26 juillet 1740.
De son union avec Charlotte naquirent :
  5) Salomon, né le 26 janvier 1721, sieur de Claix.
Après avoir servi dans l'armée, il se fit ecclésiastique, et fut ordonné prêtre à Tours, en 1765.
6) Nicolas, né le 22 janvier 1722, qui fut jésuite, et prêtre.
7) Aymeric, qui suit.
8) Guy Charles, né le 18 août 1729, décédé jeune.
9) Thibaut, né le 28 août 1730.
Il décéda d'une blessure qu'il reçut avant l'affaire de Plaisance, vers 1747.
10) Charlotte, née le 16 mars 1733.
Elle épousa en 1758, Joseph Marie de Trion, écuyer, fils de Jean, chevalier, sieur de Sales, paroisse de Chassenon, et de Radegonde de La Ramière.
11) Guy, décédé en bas-âge.
12) autre Thibaud, décédé en bas-âge.
13) Jean, décédé en bas-âge.
14) Charles Michel, décédé en bas-âge.
15) Pierre, décédé en bas-âge.
16) Guy Charles, décédé en bas-âge.
17) N., fille, née le 30 mars 1734, décédée en bas-âge.

IX) HASTELLET Aimeric, alias Aimery, né le 24 mars 1723, écuyer, sieur de Jomelières.
Il épousa Louise Anne Ursule de Bouët.
Le 20 juillet 1748, il vendit le château de Saint-Georges de Claix, à Antoine Juglard, écuyer, seigneur de la Grange du Tillet, et à Pierre Berny, seigneur de la Jallais. (Jean-Paul Gaillard)

Branche de BONDAZEAU :
VIII) HASTELLET Thibaud, né le 12 mai 1669, écuyer, demeurant à Bondazeau, paroisse de Nontronneau (Dordogne).
Il épousa par contrat du 3 février 1725 (signé Reulhie - Registres de Nontronneau), Louise Arbonneau, de la ville de Nontron, fille de feu Guy, avocat, juge de Javerlhac, sieur de Puyvigier; et de feue Catherine Arbonneau. La célébration religieuse eut lieu à l'église de Nontronneau, le 5 février 1725.
Elle était veuve de Jean du Noble, sieur des Isles, et décéda en octobre 1766.
De leur union naquirent :
  1) Nicolas, qui suit.
2) Guy, dit le chevalier.
3) Anne.
4) Marguerite, née à Nontron le 5 mars 1735.
5) Pierre, né le 26 janvier 1737.
6) Marie.
7) Anne, baptisée le 17 juin 1738.

IX) HASTELLET Nicolas, écuyer, sieur de Puygombert.
Il épousa Marie Madeleine de Maillard.

Branche de PLANCHEMEUNIER (Sers):
I) HASTELLET Vincent, écuyer, maître de forges à Planchemeunier et sieur de Limérac (Marthon).
Le 20 mars 1514, par acte reçu Gilibert, notaire de Marthon, il acheta de Guillen et Etienne Cartier, père et fils, du village de Constancius en Saint-Germain, un pré assis sur la rivière des Gazons, en Sers, près du moulin du Coussadeau, moyennant 5 sols de rente. Le 10 novembre suivant, il acheta de Jean du Bost, capitaine de Monsieur de Beaulieu, un autre pré au même endroit, moyennant 6 # tournois. Enfin, il acquit un autre pré de Jean Marsault et de Michelle du Bost, fille dudit Marsault, tous dudit village de Constancius. Ces acquisitions furent faites en vue de l'établissement d'une forge à Planchemenier. (abbé Adolphe Mondon)
Le 20 septembre 1533, il fit un accord avec Jean de Saint-Amant, prêtre, demeurant à Sers, comme fondé de procuration de messire Jacques de La Garde, seigneur de Nanteuil, au sujet de rentes précédemment acquises. (Michelle Aillot)
En 1539, il acheta une maison dans la paroisse Saint-Paul à Angoulême (Trigeau, notaire). (Michelle Aillot)
En 1541, il rendit hommage lige du fief de Limérac (Saint-Sauveur de Marthon), à l'évêché d'Angoulême. (abbé Adolphe Mondon)
Il épousa Jeanne Couraudin, qui lui donna pour enfants :
  1) Pierre, qui était dit "maître en partie de la forges de Planchemeunier", en 1546. (Michelle Aillot)
Le 11 novembre 1546, il échangea avec Simon Labonne, une pièce de pré située dans la vallée de l'Echelle, contre une pièce de vigne. (Michelle Aillot)
2) François, qui suit.
3) Marguerite.
4) Catherine.
5) Paule, qui épousa par contrat du 11 mars 1545 (alias 1541), (reçu de Lage), Guy de Villars, écuyer, seigneur de Mainzac, fils de Pierre et de Marquise (alias Marguerite) de Barbezières. (abbé Adolphe Mondon)

II) HASTELLET François, écuyer, seigneur de Limérac, maître de la forge de Planchemeunier, en 1567.
Il épousa Marguerite de La Faye, au château de Belleville, paroisse de Feuillade.
Etant veuve, elle consentit une obligation de 260 écus, avec Guy, son fils, à Marguerite Martin; veuve de Gabriel Jonquet, en son vivant premier audiencier au présidial d'Angoumois. (Michelle Aillot)
De cette union naquit, au moins :

III) HASTELLET Guy, écuyer, seigneur de Planchemeunier.
Avec sa mère, il consentit une obligation de 260 écus, à Marguerite Martin; veuve de Gabriel Jonquet, en son vivant premier audiencier au présidial d'Angoumois. (Michelle Aillot)
Il décéda le 21 avril 1632, âgé de 69 ans. (Registres de Sers)
D'une alliance inconnue, il eut au moins :
  1) Jean, écuyer, seigneur de Planchemeunier.
Il fut cité en 1648 (Registres paroissial de Sers). (Michelle Aillot)
Il décéda en 1654, âgé de 44 ans, et fut inhumé dans la chapelle Saint-François de l'église de Sers.
2) François, maître de forge de Planchemeunier.
Il fut cité en 1654. (Michelle Aillot)
3) Marie, qui épousa à Sers, le 5 novembre 1654, François de Saint-Laurent, écuyer, seigneur du Cluzeau, fils de Henri, écuyer, sieur du Châlard en Grassac, et de Marie de Saint-Laurent. (abbé Adolphe Mondon)
François de Saint-Laurent, devint par son mariage, pendant quelques temps, seigneur de Planchemeunier. (Michelle Aillot)
Le 25 octobre 1656, elle fut marraine de Marie Béchade, fille de Jean et de Anne de Saint-Laurent. Le parrain était Jean Chaigneau. (abbé Adolphe Mondon)
Elle vendit en 1659, à Jacques Lhomme, la forge de Planchemeunier. (Michelle Aillot)
Elle décéda le 2 mars 1674 et fut inhumée dans la chapelle Saint-François de l'église de Sers.

Nom isolé :
- HASTELLET Judith, épousa en 1651, Léonard Deschamps, écuyer, sieur de la Tranchardie, alias du Cheyroux, paroisse de Lageyrac, par contrat sans filiation dudit Léonard.

- Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- abbé Adolphe MONDON : Notes historiques sur la baronnie de Marthon en Angoumois.
- Michelle AILLOT : l'Echelle, une rivière, 8 clochers.
- Jean-Paul GAILLARD : article sur le château de Saint-Georges (Claix), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Henri JOUGLA de MORENAS : Grand Armorial de France.
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire