de LAFAYE, alias DELAFAYE

blason de Jacques de Lafaye
D'azur à trois bourdons posés en fasce, portant suspendus à dextre, le premier une coquille, les deux autres une gourde, le tout d'argent, au chef cousu de gueules chargé d'une étoile d'argent.
Armes de Jacques de LAFAYE (1693-1740) - (armorial de la noblesse du Périgord).

DELAFAYE, sieurs de La Faye (Brossac), Le Maray, Les Rabiers, Les Gâtinauds, Migou (Passirac), Brossac, Bourgoin (Châtignac) et Baudry (Bousson à Brie-Bardenac) en Saintonge, Saint-Privat et Ponteyraud en Périgord.
Cette famille aurait pour origine le village de La Foye (aujourd'hui La Foix) dans la commune de Brie-sous-Chalais. Elle apparaît à Brossac en Saintonge à la fin du 16e siècle.
Une branche s'est établie dans le nord du Périgord au 18e siècle.
Des représentants de cette famille sont cités dans la liste des électeurs pour les Etats Généraux de 1789 au titre des fiefs de Brossac et de Rochefort (La Morinerie: «la noblesse de Saintonge...»).

Filiation suivie :
I) Jacques Delafaye (v.1550-v.1625)
Il était greffier de Brossac (1616, 1625).
Il épousa vers 1580 N... Desages, et de cette union naquirent au moins deux enfants :
  1) François, qui suit.
2) Michel, qui épousa Jeanne Grimaud d'où :
  a) Marie, baptisée le 27 novembre 1612.
Elle épousa le 21 décembre 1636 François Bordes.
b) Marie, baptisée le 06 juillet 1614.
c) Oline (sans doute Olive), baptisée le 23 octobre 1616.
d) Michel, né en 1617.
e) Andrée, baptisée le 31 mars 1624.
f) François, baptisée le 05 septembre 1627.
Il décéda avant le 20 juin 1641.

II) DELAFAYE François, né vers 1580.
Il épousa le 25 octobre 1610, Catherine Grimaud.
Il décéda vers 1640, ayant eu pour enfants :
  1) François, qui naquit le 25 octobre 1612.
Il fut notaire, et décéda étant greffier, le 21 octobre 1661.
Sa descendance issue de son union avec Marguerite Chaigneau, n'est pas identifiée.
2) Marguerite, baptisée le 13 janvier 1614.
3) François, qui suit.
4) Jacques, baptisé le Ier septembre 1624.
5) Marie, qui fut baptisée le 29 juillet 1629.

III) DELAFAYE François, né en 1619.
Il épousa Jeanne Berthaud. (Elle fut inhumée le 15 mars 1679.
Lui-même décéda vers 1680, ayant eu pour enfants :
  1) Jacques, qui suit.
2) Gabriel, qui fut baptisé le 14 août 1661.
3) Françoise, qui fut baptisée le 22 octobre 1662.
4) Pierre, qui fera la branche du Bourgoin.
5) Simon, qui fera la branche du Maray.
6) Marie, qui fut baptisée le 19 avril 1671.

IV) DELAFAYE Jacques, né le 5 mai 1658, sieur de Migou (à l'est de Passirac), alias les Gâtinauds.
Il fut notaire royal à partir de 1692, contrôleur et juge sénéchal de Brossac, Coyron et Chillac, de 1704 jusqu'à la date de son décès, en 1735.
Il fut inhumé dans l'église de Brossac le 20 novembre 1735.
Par contrat du 9 février 1689, il épousa Jeanne Nouhet, fille de Jacques et de Marie Rabanier. (Elle fut inhumée dans l'église de Brossac le 19 février 1750).
De cette union naquirent :
  1) Jacques, qui suit.
2) Marguerite, née en 1697.
Elle fut inhumée le 18 mai 1712, dans l'église de Brossac.
3) Marie Catherine, née en 1699.
Elle épousa le 17 février 1722, Thomas Desage.
4) Catherine, née n 1700
Elle épousa le 9 février 1730 Jean Séguineau, avocat en parlement, sénéchal de Brossac jusqu'à son décès survenu en 1750.
Elle décéda sans postérité, à Passirac, le 18 août 1788.
5) Jean, baptisé le Ier août 1701.
Il devint prêtre, docteur en théologie, curé de Vassias de Montguyon de 1728 jusqu'à sa mort.
Il fut inhumé le 22 janvier 1736 en l'église de Brossac.
6) Pierre, qui fut baptisé le 9 avril 1705.
Il fut procureur fiscal de Coyron.
Il décéda le 10 octobre 1730, et fut inhumé dans l'église de Brossac.

V) DELAFAYE Jacques, baptisé le 3 mai 1693, écuyer, seigneur de Migou, Chez Baudry (alias Bousson) - Barbenac), la Faye (Brie sous Chalais).
Il fut avocat en parlement, conseiller en la Table de Marbre de Bordeaux, audiencier en la chancellerie.
Il acheta le fief noble de Bourson, alias Chez Baudry (Bardenac), le 8 octobre 1723 (Odette FAYE et Michel KAHN).
Le 15 juillet 1725, il acheta les rentes seigneuriales de Durfort de Brossac, sous le nom de seigneurie de La Faye.
Au début du XVIIIème siècle, un Jacques DELAFAYE et son frère Jean étaient dits habitant au logis de Maspérrier (Bardenac). (Odette FAYE et Michel KAHN).
Il fut juge sénéchal de Chalais, puis de Brossac jusqu'à son décès. Il fut inhumé le 16 février 1740, en l'église de Brossac.
Il avait épousé le 22 août 1723 Catherine Arnaud, fille de Jacques, sieur de la Gorce, et de Madeleine Mesnard. Elle fut inhumée le 18 mars 1765, dans l'église de Brossac.
De cette union naquirent :
  1) Jacques, qui suit.
2) François, écuyer, sieur de Jarrige, né le 15 et baptisé le 18 novembre 1725, à Saint-Vallier.
Il fut prêtre, curé de Clérac (Charente-Maritime).
Il émigra en Espagne sous la Révolution, et décéda à Oviedo en 1800.
3) Marie Catherine, née le 4 et baptisée le 20 septembre 1728.
Elle décéda le 11 octobre 1735, sans alliance.
4) Jean, né le 2 octobre 1730, et décédé le 11 octobre 1735.
5) Christophe, écuyer, sieur de Rochefort, né le 21 décembre 1731.
Il fut avocat en parlement, et décéda le 15 janvier 1764, sans postérité.
6) Anne, baptisée le 20 septembre 1733.
Le 30 juillet 1759, elle était religieuse ursuline à Périgueux. Elle décéda le 15 janvier 1764.
7) Madeleine, baptisée le 3 novembre 1734.
Elle épousa en premières noces le 7 mai 1764, son cousin Jacques Yves Desage; puis en secondes noces Charles Razouil de Chaliac, écuyer, garde du corps du Roi.
8) Charles, né le 29 octobre 1736, écuyer.
Il fut garde du corps du Roi, et décéda à Troyes le 9 mars 1761.
9) Jacques, né le 26 décembre 1737.
Il fut inhumé dans l'église de Brossac, le 27 décembre 1737.
10) N., enfant mort-né en 1739.

VI) DELAFAYE Jacques, né le 6 juillet 1724, écuyer, sieur de La Faye, Migou, Baudry.
Il fut avocat en parlement, et sénéchal de Brossac.
Il épousa le 3 juillet 1764 Marie Catherine de Restier, fille de feu Jacques, écuyer, sieur de la Vaure et Durfort, et de feue Marie Catherine Vigier. Elle fut assistée par sa tante Marie Catherine de Restier, veuve de Joseph Le Roy, avec qui elle habitait Brouillac.
Le 12 juillet 1767, Jacques de Restier, frère de Catherine, en son logis de Durfort (Brossac), fit partage des biens de ses parents, avec Jacques DELAFAYE, son beau-frère. (Lidye BERGEON PARQUIER). Plus tard, le château de Durfot passa dans la famille DELAFAYE.
Il décéda le 3 avril 1787, et elle le 11 ventôse an XII.
De leur union naquirent 5 enfants :
  1) Jacques François, qui suit.
2) Marie Catherine, née le 10 janvier 1768.
Elle décéda le 11 décembre 1786.
3) Jacques Jean, écuyer, sieur de Rochefort, né le 25 mai 1769
Il décéda avant 1789.
4) Marie Catherine Jacquette, baptisée le 29 mars 1771.
Elle épousa en 1803 Pierre Charles de Saint-Angel, veuf de N. Duroy de Suduiraut, chevalier de Saint-Louis, brigadier des gardes du corps, capitaine en retraite. Ils eurent 4 enfants.
Est-ce que ce furent ces 4 enfants qui en 1820, se partagèrent le logis de Masperrier (Bardenac) ? (Odette FAYE et Michel KAHN). Ce logis fut rasé dans les années 1950 et le matériaux servirent à remblayer un chemin).
5) Elisabeth, baptisée le 15 mars 1772.
Elle décéda jeune.

Branche du PONTEYRAUD et de SAINT-PRIVAT :
VII) DELAFAYE Jacques François, écuyer, sieur de La Faye et de Baudry, né le 22 et baptisé le 23 mai 1766 à Brossac. Il eut pour parrain François de LAFAYE, docteur en théologie, curé de Clérac, et pour marraine Catherine de Restier, dame Roy, et en présence de Jacques de Restier, sieur de Durfort, Christophe de LAFAYE et Marnyhac, curé.
En 1789, il fut représenté par Joseph du Pont du Chambon.
Par contrat du 23 février 1791, et le 3 mars 1791, à l'église de Ponteyraud (Dordogne), Marie de Laage, fille de feu Pierre, chevalier, seigneur de Ponteyraud, la Bléretie, et de Marguerite de Ségur. (Elle était née le 5 novembre 1765, et décéda le 18 septembre 1839).
Il fut reçu garde du corps du Roi le 3 janvier 1784, et fut nommé ensuite colonel de la garde nationale de Brossac.
En 1791, il émigra pour rallier l'armée des Princes.
de retour en 1802, il s'installa à Saint-Privat (Dordogne), dont il fut maire jusqu'en 1815. Il fut aussi nommé cette année là, le Ier novembre, chevalier de Saint-Louis, étant alors brigadier des gardes du corps.
Il fut juge de paix de Saint-Aulaye (Dordogne), de 1816 jusqu'à son décès, à Saint-Privat, le 20 février 1825.
Sa propriété de Durfort, en Brossac, composée de 23 lots, fut vendue comme bien national, en l'an II. Pierre Mioule, officier de santé, son voisin, acheta pour 14300 livres, la maison du bourg. Ce Pierre Mioule avait une soeur Jeanne, qui avait épousé François Pierre DELAFAYE de BOURGOUIN.
Quelques années plus tard, ce dernier proposa alors à Jacques François DELAFAYE de lui rétrocéder cette maison. La proposition fut transmise par le curé de Bazac, ami de la famille, mais ne fut pas acceptée. (Lidye BERGEON PARQUIER).
De son union avec Marie de Laage naquirent :
  1) Jacques Antoine, qui suit.
2) Marie Marguerite, née le 27 Messidor An XII.
Elle épousa en 1823, Pierre Félix de Crémoux, capitaine d'artillerie, fils de Pierre Radegonde Augustin, vicomte de Boulay, et de Marie de LAFAYE de LA MARTINIE.
De cette union naquirent deux filles.

VII) DELAFAYE Jacques Antoine, né à Saint-Privat le 21 Messidor An XI.
Il fut reçu avocat à Poitiers en 1824.
Il épousa le 14 novembre 1825 Marie Joséphine Honorée de Berthelot, fille de feu François, écuyer, sieur du Couret, chevalier de Saint-Louis, brigadier des gardes du corps compagnie de Villeroy; et de jeanne de Berthelot. (Elle décéda le 20 octobre 1883).
De cette union naquirent trois enfants :
  1) Pierre Jacques Félix Alfred, né le 14 mars 1829.
Il décéda le 24 juin 1891 à Bordeaux.
Il avait épousé le 12 février 1859 Marie Laurence Julia d'Abbadie de saint-Loup (née en 1839, décédée le 2 juillet 1862 à Ponteyraud), fille de Charles Baptiste Oswald, baron de Saint-Loup sur Thouet (Deux-Sèvres), et de jeanne Armanda de Villeneuve-Durfort.
Ils eurent pour enfants :
  a) Jacques Pierre Marie Oswald, né le 27 novembre 1859, décédé en 1883.
Il fut officier d'infanterie de marine.
b) Pierre Jacques Marie Armand, né le 20 décembre 1860. Il décéda en 1889
c) Jeanne Marie Caroline, née à Ponteyraud le 23 juin 1862. Elle décéda en 1886.
Elle avait épousé le 9 juillet 1883 à Ponteyraud, Georges Paul Louis Marie de Cargouët de Rauléon, directeur d'assurances, fils de Paul et de Léocadie du Pouget de Nadaillac. Ils eurent deux fils.
2) Jacques Antoine Arthur, né à Saint-Privat le 15 décembre 1830. Il décéda le 22 mai 1905.
Il avait épousé Marie d'Abbadie de Saint-Loup, soeur de la femme de son frère.
De cette union naquirent :
  a) Laure, née à Macau le 13 décembre 1858.
Elle épousa Joseph Gaston Henri Bertrand d'Espalungue, employé à la compagnie générale transatlantique, né à Arros, fils de Henri et de Marie Laurence d'Abbadie.
b) Germaine, née à Macau le 12 mai 1860.
Elle épousa le 11 octobre 1886 André Marie Jacques d'Arlot de Saint-Saud, secrétaire d'ambassade.
c) Marie Charlotte Valentine, née le 5 mai 1864. Elle décéda le 15 novembre 1903, à Ponteyraud.
elle avait épousé à Ponteyraud le 18 octobre 1890, Simon Paul Rives, d'où deux enfants.
d) Madeleine Marie Armande, née à Saint-Privat en 1872. Elle resta célibataire.
3) Pierre Jacques Ernest, né à Saint-Privat le 17 décembre 1832. Il décéda le 15 août 1886 à Saint-Mézard.
Il avait épousé à Bordeaux le 16 septembre 1858, Claire de Rivière de Lussan, fille de Philibert et de Anne Calixte de Chauvet. Ils habitèrent à Castera-Lectourois.
De cette union naquirent :
  a) Alice, née à Bordeaux le 13 décembre 1860.
Elle épousa le 21 décembre 1885 Léon de Mostuéjouls.
b) Yvonne, née à Bordeaux le 10 juillet 1870.
Elle épousa le 25 juillet 1892 Marie Joseph René Pépin d'Escurac. Ils eurent deux enfants.
c) Pierre Louis Jacques Ernest, né à Bordeaux le 18 mars 1874.
Après avoir voyagé en Asie et au Mexique, il épousa à Saint-Aignan, Anne Marie Thérèse Lorié, veuve de Gustave Louis Fleuriet.

Branche du BOURGOIN :
IV) de LAFAYE Pierre, né et baptisé à Brossac le 28 février 1666.
Il fut syndic perpétuel et greffier des tailles de Brossac.
Il épousa le 30 juin 1689, Renée (en famille Elisabeth) Giraud (baptisée le 22 juillet 1668, décédée le 29 juillet 1744), la plus jeune des filles de Moïse, sieur du Bourgoin et de Jeanne Sureau. Elle lui apporta par ce mariage le domaine du Bourgoin (Brossac). (Odette FAYE et Michel KAHN).
Ils demeurèrent aux Bardons en Passirac, puis au Bourgoin.
Il décéda en 1744.
De cette union naquirent 6 enfants :
  1) Louis, qui suit.
2) Pierre, qui épousa par contrat du 6 février 1727 Madeleine Fagon (Fayon ?).
Ils habitèrent aux Breaux, et eurent 6 enfants :
  a) Marie, baptisée le 8 juin 1733.
Elle épousa le 6 janvier 1758 à Brossac, Charles IV de Rabaines, écuyer, sieur de la Cour de Brossac, y demeurant.
b) Jean, né le 11 et baptisé le 15 décembre 1737.
c) Gabriel, baptisé le 27 février 1742.
d) Marie, baptisée le 24 octobre 1743.
e) Michel, né le 30 décembre 1745.
f) Louis.
3) Barthélémy, qui fera la branche des Rabiers.
4) Marie, qui épousa Gabriel Piet.
5) Marie (Anne), qui épousa son cousin Pierre de LAFAYE de MARAY, chirurgien.
6) Marie, née vers 1715.
Elle épousa par contrat du 31 janvier 1751 aux Rabiers, Pierre Boucherie, notaire et procureur, fils de Pierre et d'Anne Fouyne.

V) de LAFAYE du BOURGOIN Louis, baptisé à Brossac le 26 janvier 1698.
Il fut surnommé "dom la politesse", et était procureur fiscal de Brossac et Coyron.
Le 31 juillet 1747, il épousa Marie Marthe Goy (baptisée à Barbezieux le 18 mars 1714, décédée le 9 Germinal An III à Barbezieux), fille de Jean, sieur de Fontblanche et de Jeanne Tilhard.
Il habitait avant son mariage au Bourgoin, puis ensuite à Barbezieux. (Odette FAYE et Michel KAHN)
Il décéda au Bourgoin le 15 juin 1768, ayant eu pour enfants :
  1) Pierre, qui suit.
2) Marthe, baptisée le 29 juin 1756 à Barbezieux.
Elle épousa François de LAFAYE des RABIERS.

VI) de LAFAYE du BOURGOIN Pierre, né le et baptisé le 9 août 1751 à Barbezieux.
Il fut avocat au parlement de Bordeaux, sénéchal de Brossac, juge au tribunal de Barbezieux puis du tribunal civil de la Charente, et conseiller à la cour d'appel de Bordeaux.
Après contrat du 7 septembre 1784 (Mioulle, notaire), il épousa à Chalais le 18 septembre 1784, Marie Chambaudie (baptisée le 3 avril 1763, décédée le 27 décembre 1817 à Chalais), fille de François et de Geneviève Boucherie.
Il décéda à Chalais le 22 mars 1832, ayant eu pour enfants :
  1) François Pierre, qui suit.
2) Geneviève Félicité, née à Chalais le 6 mars 1787.
Elle décéda le 21 novembre 1790, à Chalais.
3) Marie Jeanne, née le 4 Prairial An IV.
Elle épousa en 1815 Jean Nicolas, marquis de Lamballerie, fils de Louis Pierre et de Adélaïde Banchereau, d'où deux enfants.

VII) de LAFAYE du BOURGOIN François Pierre, né le 15 et baptisé le 16 août 1785, à Chalais.
Il fut élève au collège de Sorrèze, et devint avocat, puis conseiller à la cour, conseiller d'arrondissement, conseiller municipal et juge de paix de Chalais.
Il épousa le 23 avril 1816 (contrat du 17 mars 1816, reçu Lajeunie, notaire à Chalais), Jeanne Mioulle (décédée le 17 mars 1874) , fille de Pierre, docteur en chirurgie, et de Anne Magdeleine Besson.
Par l'intermédiaire du frère de Jeanne Mioule, Pierre, qui avait acheté pour 14300 livres de biens nationaux, la maison de Durfort (Brossac), revint dans la famille DELAFAYE. (Lidye BERGEON PARQUIER).
Il décéda à Chalais le 12 mars 1868.
De son union avec Jeanne Mioulle naquirent :
  1) Pierre François, qui suit.
2) Marie Jeanne (en famille Fayette), née le 17 avril 1817.
Elle épousa M. Lajeunie, et décéda à Saint-Quentin.
3) Anne Madeleine (en famille Amélie), née le 28 février 1819 à Brossac.
elle épousa son cousin germain Charles de Lamballerie, et décéda sans postérité, à Chalais.

VIII) de LAFAYE du BOURGOIN Pierre François, né le 26 avril 1820.
Il fut avocat à la cour, capitaine de la garde nationale de Brossac, adjoint au maire de Brossac, conseiller d'arrondissement, conseiller général, etc.
La maison de Durfort (Brossac), fut loué au département pour l'installation de la brigade de gendarmerie dès 1852. Le 14 novembre, M. DELAFAYE, maire de la commune, et M. Bridal, lieutenant de gendarmerie, procédèrent à l'examen des lieux. (Lidye BERGEON PARQUIER).
Par contrat du 5 juillet 1848, il épousa à Saint-Amant de Montmoreau, Léonarde Tesnière, fille de François Alexis, notaire, juge de paix de Montmoreau, et de Marie Dusolier.
Il décéda à Brossac le 15 janvier 1895, ayant eu pour enfants :
  1) François Pierre Georges, qui suit.
2) Pierre François Alcide, né en 1853. Il décéda en 1862.
3) Marie Françoise, née le 3 mai 1863 à Angoulême.
Elle épousa le 2 avril 1888 Louis Jean Eugène Jac, receveur de l'enregistrement, fils de Jean Marie François, directeur de l'enregistrement, chevalier de la Légion d'Honneur, et d'Elisabeth Marie Félicité de Torquat de La Coulerie. Elle eut au moins une fille.

IX) de LAFAYE du BOURGOIN François Pierre Georges, né à Brossac le 12 avril 1850.
Il fut avocat, et maire de Brossac.
Il épousa à Castelnaudary le 20 novembre 1883 Joséphine Marie Jeanne Latapie, fille de Etienne Marie Camille et de Noémie Després.
De cette union naquirent :
  1) Pierre François Léonard Marie Joseph Camille, né à Brossac le 7 novembre 1885.
Il épousa Marie Philippine Octavie de Séverac (née le 19 juillet 1888 à Montauban), fille de Jean Marie Louis Gabriel, baron de Maurens, et de Jeanne Marie Joséphine d'Ebreil.
Ce fut sans doute son fils, qui en 1929, vendit le domaine du Bourgoin, à M. Daguzet. (Odette FAYE et Michel KAHN).
2) Françoise Jeanne Noémie Marie Amélie, née le 21 janvier 1889 à Brossac.
Elle décéda le 12 janvier 1911 à Saint-Christophe de Chalais.
3) Marie Pierre François Louis Henri, né le 11 mars 1895, à Montguyon (Charente-Maritime).

Branche des RABIERS :
V) de LAFAYE des RABIERS Barthélémy, né vers 1708.
Il demeurait à Saint-Cyprien (Châtignac), et acquit en 1788 Martimont, en Sainte-Marie de Chalais (Odette FAYE et Michel KAHN).
Il avait épousé à Châtignac le 23 avril 1738 (contrat du 30 octobre 1737), Marie Anne Joubert.
Il décéda en 1798.
De cette union naquirent 10 enfants :
  1) Elisabeth, baptisée le 6 février 1739.
Elle épousa le 6 septembre 1774, Jean Ribéreau, de Boresse.
2) Pierre, baptisé le 21 avril 1740.
Il épousa en 1787 Marie Anne du Busson (née le 5 février 1757), fille de Paul, écuyer, sieur du Coiffard et Boisbreteau, et de Marie de Pindray.
Il s'installa à Martimont, terre que son père venait d'acquérir. Elle fit l'objet du certificat de résidence et non-émigration du 22 pluviôse An VII : "Marie Anne Dubusson, veuve de Pierre DELAFAYE, née à Oriolles, canton de Baignes, le 5 février 1757, vivante, domiciliée à Martimon, commune de Sainte-Marie, réside en France depuis le 14 juillet 1789. Signé Dubusson, veuve DELAFAYE. Signalement : taille 1,87 m (!), cheveux et sourcils noirs, yeux roux, nez bien fait, bouche moyenne, menton rond, front rond, visage plein. Fait au bureau municipal du canton de Chalais (archives familiales).
De cette union naquit une fille :
  a) Françoise Camille, née en 1793.
Elle épousa le 25 novembre 1818, à Sainte-Marie, Simon François Nicolas de Lamballerie de La Rivarderie, ancien officier de gendarmerie. Il décéda en 1822. (Odette FAYE et Michel KAHN).
3) Louis, baptisé le 27 mars 1741. Il décéda en 1742.
4) Pierre, né en 1742.
5) Marie, baptisée le 13 septembre 1743.
6) Elisabeth Anne, née en 1744.
Elle épousa en premières noces le 6 septembre 1774 (contrat de mariage du 21 août 1774, dans lequel Mme veuve Ribéreau était dite demeurer au Maine Baillou), Jean Ribéreau du Maine Baillou (né le 7 février 1752, décédé le 7 août 1780). Ils eurent deux filles :
- Marie Anne Jeanne, née en 1775, et
- Marie Magdeleine, née en 1777, qui épousa Pierre Roullet, de Touvérac, faïencier au Maine Baillou.
Elle épousa ensuite en secondes noces le 5 juillet 1787, Pierre Augustin Jaubert, praticien, qui s'établit au Maine Baillou.
7) François, qui suit.
8) Jeanne, née en 1754.
Elle épousa le 25 septembre 1770, Gratien Claude Vergnon, fils de Joseph, notaire royal et procureur d'office de Bazac, et de feue Catherine de LAFAYE.
9) Jean, né en 1756.
10) Elisabeth, qui épousa Pierre Boucherie.

VI) de LAFAYE des RABIERS François, né à Châtignac le 15 février 1752.
Il fut avocat au parlement, sénéchal de la vicomté de Magézir, député à la Législative, et juge au tribunal de Barbezieux.
Il épousa par contrat du 28 avril 1785, signé à Barbezieux, reçu Mioulle, notaire), sa cousine germaine Marthe de LAFAYE du BOURGOIN, fille de Louis et de Marthe Goy (née à Barbezieux le 25 et baptisée le 29 juin 1756).
Le 28 mai 1844, il décéda au Gentil (Brossac), au même lieu que sa femme. (Le 27 mars 1812).
De leur union étaient nés :
  1) Gratien Claude, baptisé le Ier décembre 1787, à Châtignac.
Il exerça le métier de médecin, et fut maire et juge de paix de Brossac. Il fut également conseiller général.
Il épousa en premières noces Julie Nicolaze Brehier (née en 1786, et décédée le 2 avril 1849, au Gentil). Femme de lettres, elle écrivit et publia à Paris, une trentaine d'ouvrages dédiés à la jeunesse. (Lidye BERGEON PARQUIER).
En secondes noces, il épousa ensuite Anne Elisabeth Roullet (née en 1798, et décédée le 7 juillet 1871, au Gentil).
Il décéda le 12 mai 1864, au Gentil, sans postérité de ses deux unions.
2) Anne Elisabeth, née en 1795.
Elle épousa Blaize Delafont (né en 1776, décédé le 16 janvier 1856 à Montmoreau), fils d'Antoine et de Marie Faure.
Elle décéda le 28 mars 1881, à Montmoreau, sans postérité.

Branche des MARAY :
IV) DELAFAYE Simon, sieur des Maray, baptisé le 20 novembre 1668.
Il fut inhumé dans l'église de Brossac le 11 décembre 1744.
Il avait épousé en premières noces le 25 août 1695 Marie Nouhet, et en eut pour enfant :
  1) Pierre, baptisé à Brossac le 6 janvier 1698. Il décéda le 4 février 1777.
En seconds noces, il épousa Jeanne Lombard (née en 1675, décédée le 15 mai 1753. Elle lui donna pour enfants :
  2) Catherine, née en 1700.
3) Jeanne, née en 1702.
Elle épousa en premières noces en 1733 André Ribéreau, puis en secondes noces Jean Birot, sieur du Vallon (1704 - 1768), licencié es lois, demeurant à chez Durandeau en Brie, fils de Jean, sieur du Breuilh, et de Marie Brisson de Montboyer.
Elle décéda pendant la Révolution, sans postérité.
4) Marguerite, née en 1706.
5) Jacques, qui suit.
6) Pierre, baptisé le 18 décembre 1716.
Il devint chirurgien.
Le 17 février 1749, (contrat du Ier février 1749), il épousa sa cousine Anne de LAFAYE, après dispense du Pape du 2 novembre 1748. Elle décéda sans lui donné de postérité, le 24 avril 1771, et fut inhumée dans l'église de Brossac.
Est-ce que ce fut lui, ou bien Jacques DELAFAYE, maître chirurgien à Brossac, qui aurait épousé en premières noces Marie Birot, fille de Jean, sieur du Breuilh, et de Marie Brisson, suivant contrat du 14 juillet 1733 (acte reçu Landes, notaire) ?

V) DELAFAYE Jacques, sieur des Maray, né en 1711.
Il fut notaire royal à Brossac, et épousa par contrat du 14 juillet 1734, reçu DELAFAYE, notaire à Brossac, Marie Birot, née à Brie le 24 décembre 1706, fille de Jean, sieur du Breuilh et de Marie Brisson.
Il fut inhumé dans l'église de Brossac le 8 mars 1756.
De son union avec Marie Birot naquirent :
  1) Marie, née en 1734.
2) Jacques, né en 1735. Il décéda en 1736.
3) Michel, né en 1737.
4) Jean, baptisé à Brossac le 9 février 1739.
5) Suzanne, née en 1737 (?).
Elle épousa par contrat du 29 octobre 1766 (Ribéreau, notaire à Brossac), son cousin germain Jacques Birot-Breuilh (1732 - 1797), fils de Daniel, sieur du Breuilh, et de Jeanne Thérèse Moreau, d'où sept enfants.
6) Jacques Michel, qui suit.

VI) DELAFAYE DESMARAIS Jacques Michel, né peut-être le 31 mai 1745.
Il fut notaire royal, sénéchal de la baronnie de Coyron (cité dans un acte du 28 août 1766, reçu Bourdier).
En 1790, il fut élu membre de l'administration départementale de la Charente.
Il hérita de la succession de son oncle Jean Birot (1704 - 1749), curé de la Clotte.
Il épousa à Boresse le 2 août 1774, Jeanne Banchereau, de Passirac (1738 - 1793).
Il décéda sans doute dans les massacres de 1792, à Paris.
De son union avec Jeanne Banchereau, naquirent :
  1) Jeanne, née en 1774.
Elle épousa Nicolas Tournière, de Passirac.
2) Thérèse, née en 1775.
3) Pierre Rémy, né en 1779.
Il épousa Marie Julie Banchereau-Pontvallier.
4) Pierre, qui suit.

VII) DELAFAYE-DESMARAIS Pierre, né vers 1780.
Il fut percepteur de la réunion de Saint-Christophe. Il y était domicilié lors du mariage de son fils en 1831.
Il épousa Anne Lameau, et en eut au moins un fils :

VIII) DELAFAYE-DESMARAIS Pierre Gustave, né le 16 octobre 1807, à Châtignac.
Il épousa le 17 novembre 1831, à Châteauneuf, Marie Françoise Octavie Marchadier (née en 1809), fille de Michel, maire et juge de paix de Châteauneuf, et d'Anne Sophie Richard.
De cette union naquirent :
  1) Adhémar, qui suit.
2) Anny, qui épousa M. Frouin. Ils eurent trois enfants.

IX) DELAFAYE-DESMARAIS Adhémar.
Il épousa Mademoiselle Dumaine, et eurent au moins :

X) DELAFAYE Pierre Marie Camille, né vers 1861.
Il fut greffier de la justice de paix du canton de Baignes, en 1899.

- M. Hubert MARCHADIER : Généalogie sur la famille DELAFAYE, constituée à partir d'archives familiales, et des ouvrages de L. David (Notices sur la famille de LAFAYE du BOURGOIN - Angoulême, 1913), et de La Morinerie (La noblesse de Saintonge et d'Aunis en 1789).
- Odette FAYE et Michel KAHN : articles sur Chez Baudry (Bardenac), Masperrier (Bardenac), le Bourgoin (Brossac), et Martimont (Chalais - Sainte-Marie), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Lidye BERGEON PARQUIER : articles sur le Gentil et Durfort (Brossac), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire