lamballerie
NICOLAS
de LAMBALLERIE

blason de la famille Nicolas de Lamballerie
D'or à trois fasces d'azur, la première chargée d'une étoile, et la seconde de deux étoiles d'argent ;
à deux lances aussi d'argent en sautoir, brochant sur le tout.

Couronne de marquis.
Supports : deux lions.

blason de la famille Nicolas de Lamballerie
D'azur au chevron d'or accompagné de trois étoiles du même posées deux et un.
Blason de Gédéon NICOLAS, seigneur de Voutron.
(Henri Jougla de Morenas : Grand Armorial de France).

Le nom de NICOLAS est porté par un grand nombre de familles nobles.
Si la tradition qui fait arriver d’Italie ou d’Espagne leur premier auteur est vraie, l'établissement en France remonte fort loin, car dès le XIIème siècle nous trouvons en Poitou une famille noble du nom de NICOLAS.
En 1249, NICOLAS, doyen et archidiacre de Dunois en l’église de Chartres, chapelain et conseiller du roi Saint-Louis, fut choisi par ce prince, lorsqu’il alla en Terre Sainte, en 1250, pour porter le sceau royal.

Leur présence est attestée dès le début du XVème siècle dans la principauté de Chalais, et à La Rochelle où plusieurs membres de cette famille furent échevin et maire.

Les NICOLAS de LAMBALLERIE, qui n’ont cessé d’habiter La Rochelle et Chalais, se distinguèrent constamment dans les armes, et portèrent le titre de marquis depuis Pierre-NICOLAS, gouverneur des pages de la chambre du roi Louis XV.
Les seigneurs de Lisle-Ferme qui étaient de la branche cadette, ayant fait leurs preuves et établi leur filiation depuis Vincent NICOLAS, maire de La Rochelle en 1518, furent maintenus dans leur noblesse par arrêt du parlement de Bordeaux, en 1763.
Les seigneurs de Lamballerie, ayant perdu leurs titres pendant leur séjour en Angleterre, furent négligés dans ce jugement ; un acte de notoriété, dressé en 1772, et un arrêt du Conseil d’Etat, du 16 mai 1775, les confirmèrent dans leurs droits.


retour vers le menu des mises à jour.retour vers le sommaireDonnées généalogiques sur cette famille