LESTOILE, ou l'ESTOILE, ou l'ETOILE
l'ESTOILE de La CROIX
blason de la famille de l'Estoile
blason de la famille de l'Estoile
D'azur à une branche de laurier d'or et une palme de même sortant d'un croissant d'argent, le tout surmonté d'une étoile d'argent en chef.
D'azur à deux palmes d'or mouvantes d'un croissant d'argent, le tout surmonté d'une étoile aussi d'argent.
( Cachet de François de l'ESTOILE, sénchal de Blanzac - 1700, Armorial du Limousin )
Famille qui habitait Poitiers et Angoulême au XVIIème siècle.
On trouvait ce nom également écrit DELETOILE.

I) de l'ESTOILE Noël.
Il naquit vers 1585, et décéda le 10 octobre 1660.
Il fut procureur et juge au présidial d'Angoulême.
Avec de l'ESTOILE Louis, avocat, ils vendirent le 4 février 1623, une maison à Poitiers, rue de la Celle, à Jean Rochier, sieur de Lousne, et à Suzanne Thubert, son épouse (Archives de la Vienne - Saint-Hilaire de la Celle).
Il eut pour enfants :
 

1) Anne, baptisée le 5 mai 1622, paroisse Saint-Antonin d'Angoulême. Elle eut pour marraine Anne Guillaumeau.
Elle épousa à Angoulème, paroisse Saint-Antonin, le 17 août 1648, Pierre Avril, écuyer, avocat au parlement. De cette union naquirent 7 enfants.
Elle décéda le 30 octobre 1662.
2) Marguerite, qui épousa le 11 août 1659, Nicolas Maurice, procureur au siège présidial. Furent témoins à ce mariage : Avril, de Villoutreys, Guillaume.
3) Philippe, qui suit.


II) de l'ESTOILE Philippe, né le 9 août 1626.
Il fut père de :

III) de l'ESTOILE Jean, sénéchal de Blanzac, fut élu maire d'Angoulême le 30 mars 1664.
Il fut continué maire le 20 mars 1665, puis encore en avril 1666.
Il fut reçu conseiller par la démission d'Etienne Chillou, sieur des Fontenelles, le 11 mars 1667, et fit déclaration de vouloir vivre noblement le 24 mars 1667.
Il fut père de :
  1) François, qui suit.
2) peut-être Andrée, qui épousa vers 1701, Jacques Salmon, sieur des Moulins.

IV) de l'ESTOILE François, écuyer, seigneur de la Croix, juge sénéchal de la baronnie de Blanzac.
Il épousa par contrat du 12 août 1686, Marie Rullier (maître Cladier, notaire à Saint-Estèphe), fille de Louis, sieur de Boisnoir, et de Marie Fé.
De leur union naquirent :
  1) Jean, qui suit.
2) Andrée, née en 1692.
Elle épousa le 21 janvier 1727, à Nonac, Déodat du Chazeau, écuyer, seigneur de Savignac.
Elle décéda à Voulgézac le 28 juillet 1768.

V) de l'ESTOILE Jean, écuyer, seigneur de la Croix, de la Vouture, et de Cressac.
Il épousa Marie Salmon, fille de Jacques, sieur des Moulins, et d'Andrée de l'ESTOILE.
Ils eurent pour enfants :
 

1) Jean, qui suit.
2) Jeanne, qui épousa le Ier avril 1772, à Saint-André d'Angoulême, Jean Barbot de La Trésorière, chevalier, seigneur de Sillac, chevalier de Saint-Louis, fils de Marc et de Marie Fouchier.


VI) de l'ESTOILE Jean, écuyer, seigneur de la Croix, etc.
Il naquit en 1748 et décéda le 11 septembre 1815.
Il épousa Marie de La Font, d'où :
  1) Elisabeth, née en 1779.

Nom isolé :
- de l'ESTOILE N., peut-être Louis, cité avec Noêl, dont le prénom n'était pas exprimé.
Il épousa le 18 novembre 1613, à Saint-Hilaire de la Celle, Catherine Thubert.

- de Bremond d'Ars : Extrait du cahier du rôle du ban et arrière-ban de la sénéchaussée d'Angoumois, 1635.
- Simon des Coustures : Nobiliaire de la Généralité de Limoges.
- Beauchet et Filleau : Dictionnaires généalogiques des anciennes familles du Poitou.

retour vers le menu des mises à jourvers l'armorial d'Hozier retour vers le sommaire