de LESVAL

blason initialde la famille de Lesval
De sinople à la tour crénelée de trois créneaux d'argent, ajourée et maçonnée de sable.
(Blason initial de la famille de LESVAL)
(de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
Famille originaire du comté de Flandre, qui a pris (ou donné) son nom à la terre et seigneurie du même nom.
Elle émigra plus tard en Guyenne et en Poitou, et on la retrouve aussi dans plusieurs lieux de l'Angoumois.
Une branche cadette s'établie en Bourgogne.
En Charente, elle fut présente à :
- le Fais (Garat ?), dans la seconde moitié du XVIIème siècle.
- La Martinière (Voulgézac), du début du XVIIème  jusqu’à la fin de la seconde moitié du XVIIIème siècle.
- La Grange à Chauvau (Ligné), des environs de 1670 au 20 décembre 1712.

Noms isolés :
- de LESVAL Charlotte, née vers 1642, épousa un sieur de Lavergne, horloger.
Elle fut inhumée à Saint-Antonin d'Angoulême, le Ier mai 1710, près de la petite porte du presbytère.

Degrés hypothétiques :
- de LESVAL Guy, écuyer, seigneur de Lesval, qui était établi en Flandre en 1280. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
Il eut pour enfants :
  1) Robert, qui vivait en 1302, et qui décéda sans postérité. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
2) Guillaume, qui suit.
3) Guy, vivant à la même date que son frère Robert, et qui décéda aussi sans postérité. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)

- de LESVAL Guillaume, qui fut tué en 1317, dans une échaufourrée contre les Anglais. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
D'une union inconnue, il eut :
  1) Baudouin. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
2) Michel, qui suit.
3) et trois filles. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)

- de LESVAL Michel Ier, qui épousa en 1382, l'héritière de Wattripont, et qui lui apporta la terre de son nom située en Flandre.
Il coupa ses armes avec celle de Wattripont, ou Wadripont, qui étaient :
Coupé au 1 de sinople à la tour crénelée de trois créneaux d'argent, ajourée et maçonnée de sable, au 2 d'azur à 3 ponts d'argent posés l'un sur l'autre, de 5 arches chacun, maçonnés de sable.
(de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
blason d'alliance des familles de Lesval et de Wattripont.
De cette union naquirent :
  1) N., qui fut chanoine au chapitre noble de Tournai en Flandre. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
2) N., qui fut chanoine au chapitre noble de Tournai en Flandre. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
3) Robert, qui suit.
4) N., qui fut tué en combattant. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
5) N., garçon, qui décéda en bas-âge. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
6) N., garçon, qui décéda en bas-âge. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)

Filiation suivie :
I) de LESVAL Robert, seigneur de Wattripont (Belgique).
En 1430, il épousa l'héritière d'une branche de la famille de LESVAL, qui lui apporta en dot la terre de Lesval. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
De cette union naquit :

II) de LESVAL Arnaud, seigneur de Lesval et de Wattripont (Belgique).
En 1499, il épousa Valentine Sarra, riche héritière de Tournai (Belgique).
Il incorpora à cette occasion à ses armes, le lion de la famille de Sarra. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
Arnaud et Valentine eurent pour enfants :
  1) Michel, qui suit.
2) Jacques,
3) Louis,
4) et sept filles.

III) de LESVAL Michel II, né à Tournai, seigneur de Lesval. Il fut chevalier des Ordres du Roi.
Le 18 février 1540, il épousa par contrat (Jédouin et Ahoussa, notaires), Marie de Clérambault, fille d'Antoine, écuyer, seigneur de Chantebuzain (Grand-Landes - Vendée), et de Catherine de Rochequercy.
Marie lui apporta en dot la terre noble de la Perratière (Grand-Landes - Vendée).
De cette union naquirent :
  1) Michel Louis, qui suit.
2) Baudouin,
3) et trois filles, qui décédèrent de la peste. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)

IV) de LESVAL Michel Louis, seigneur de Lesval et de la Perratière (Grand-Landes - Vendée).
Il fut gendarme de la compagnie d'ordonnance du Roi en 1586, et commandant au château d'Archiac (Charente-Maritime).
Par contrat du 25 décembre 1585, (Simonnet et Filianne, notaires), il épousa Susanne de Corlieu, fille de feu Pierre, écuyer, seigneur de Chantegrelet, et de Florence de Chadurie, demeurant à Angoulême. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
De cette union naquirent :
  1) Faustin, né vers 1587.
Il est dit s'être mariée deux fois et qu'il eut beaucoup d'enfants qui décédèrent jeunes. Il semble que son fils aîné fut tué en Allemagne, en 1605. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
2) Jacques, né vers 1590, écuyer, seigneur de la Mogédie (lieu non identifié), et du Fais (Garat - Charente ?). (Je n'ai pour l'instant pas réussi à situé de lieu sur la commune de Garat, ainsi que les communes environnantes - Jean-Marie OUVRARD).
Il fut gendarme d'Ordonnance du Roi, et servit à l'arrière-ban de sa province en 1635.
Vers 1631, il épousa Hélène de Devezeaux, (née vers 1610, décédée après le 19 décembre 1673). (Arnaud AUREJAC).
LA CHESNAYE-DESBOIS ne lui donna pas de descendance, pourtant, il s'avère qu'un acte de mariage d'un de ses fils infirme cette affirmation.
Jacques décéda après le 19 décembre 1673, et avait eu pour enfants, au moins : (Arnaud AUREJAC).
  a) Jehan, né vers 1635, écuyer, seigneur du Fais (Garat ?) et de Chantaubert.
Il épousa avant le 26 août 1665, Anne Girard, alias Giraud, (née vers 1640).
Il décéda après le 19 septembre 1673. (Arnaud AUREJAC).
b) François, né vers 1640, écuyer, seigneur du Fais (Garat ?)
Le 19 septembre 1673, il épousa à Availles-Limouzine (Vienne), Luce de La Broüe, (née le 21 octobre 1640 à Availles-Limouzine, décédée en septembre 1684, et inhumée le 27 à Availles-Limouzine, dans la chapelle du Rosaire, de l'église), fille de Bernard, seigneur du Pouyaud (Dignac (Charente), et de Jacquette Compaing de Vareilles (Availles-Limouzine - Vienne). (Arnaud AUREJAC).
3) Noël, qui suit.
4) François, qui fit la branche de la Fenêtre.

V) de LESVAL Noël, né vers 1595, écuyer, seigneur de Bois-Joli.
Il fut gendarme de la compagnie d'Ordonnance du Roi.
Le 21 juin 1622, il reçut de M. de comte de Soissons, une gratification pour services rendus à la guerre. Selon un certificat de M. d'Epernon, il servit jusqu'en 1632.
Sa noblesse fut vérifiée et maintenue par sentence de l'Election d'Angoulême, le 18 juin 1634, tant pour lui que pour son frère.
En 1635, il servit au ban et arrière-ban en qualité de gentilhomme.
Il fut également gouverneur de Blanzac (Charente), en 1641.
Le 26 novembre 1617, il épousa Marie de La Rochefoucauld, (née vers 1595, décédée après le 18 juin 1657), fille de Louis, seigneur de Bayers et de la Bergerie, et d'Angélique Gillier.
Noël décéda avant le 28 novembre 1663. (Arnaud AUREJAC).
De son union avec Marie naquirent :
  1) Louis, né vers 1620, seigneur de Wattripont.
Il fut maintenu dans sa noblesse, par ordonnance de M. Pellot, intendant de Guyenne, du 27 juillet 1667.
Il décéda sans postérité.
2) Charles, qui suit.
3) Christine, baptisée le 13 septembre 1621 à Voulgézac.
Elle eut pour parrain François de Lage, écuyer, sieur de Puygaty (Chadurie), et de Chadurie, et pour marraine Christine Mosnereau. (Arnaud AUREJAC).
4) Marguerite, baptisée le Ier novembre 1626 à Voulgézac.
Elle eut pour parrain François Mosnereau, écuyer, sieur de Champagne, et pour marraine, Marguerite de LESVAL, épouse de Monsieur de la Planche, demeurant en Poitou. (Arnaud AUREJAC).
5) Marie, baptisée le 8 avril 1628 à Voulgézac.
Elle eut pour parrain François de LESVAL, écuyer, sieur de la Foresttie, demeurant en la paroisse de Libourne (Gironde), et pour marraine Marie Bourdier (alias Boutillier). (Arnaud AUREJAC).
6) Salomon, baptisé le 23 mai 1632 à Voulgézac.
Il eut pour parrain Salomon Gouault, écuyer, sieur de la Plante, commissaire ordinaire de l'artillerie de France, et pour marraine, Marie de Ligoure.
Il fut tué à la guerre. (Arnaud AUREJAC).
7) Anne, baptisée le 26 juin 1639 à Voulgézac.
Elle eut pour parrain Pierre de Pindray, écuyer, sieur de Pindray, et pour marraine, Louise de Cescaud. (Arnaud AUREJAC).
8) Hélie, né en 1640, et baptisé le Ier avril 1641 à Blanzac.
Il eut pour parrain ou témoin, Hélie Levéquot, écuyer, sieur du Breuilh et des Doucets (Blanzac), et pour marraine ou témoin, Catherine Thubert.
(Arnaud AUREJAC).
9) Jacques, qui fit la branche de la Martinière (Voulgézac - Charente),

VI) de LESVAL Charles, baptisé le 15 octobre 1623 à Voulgézac (Charente), seigneur de Bois-Joli.
Il eut pour parrain Charles de Corlieu, écuyer, sieur de Lussaud, et pour marraine Marie de Rippes.
En premières noces, il épousa Françoise du Puy, (née vers 1625), puis en secondes noces en 1654, Jeanne d'Hostain, (née vers 1630), fille de Pierre, clerc, et procureur à Bordeaux, et de Peyronne Ridet.
Le 17, alias 27 juillet 1667, il fut maintenu dans sa noblesse, par ordonnance de l'intendant de Guyenne, et portait pour blason :
Parti au 1 de sinople à la tour crénelée de trois créneaux d'argent, ajourée et maçonnée de sable, (qui est de LESVAL), au 2 d'or au lion de sable (qui est de Sarra), coupé d'azur à trois ponts d'argent de 4 arches chacun, posés l'un sur l'autre (qui est de Wattripont)
DEVISE : Stat Virtus Nixa Fide.
blason de la famille de Lesval en 1667
Il décéda le 24 août 1678 à Libourne (Gironde). (Arnaud AUREJAC).
De sa seconde union naquirent :
  1) Charles, né vers 1655, écuyer.
Vers 1680, il épousa Catherine Decazes, (née le 23 juillet 1655 à Libourne, décédée le 27 novembre 1765 à Libourne), fille de Jean et de Françoise Cassaigne.
Il décéda le 24 février 1731 à Libourne, ayant eu pour enfants : (Arnaud AUREJAC).
  a) Marie, née vers 1685.
Elle épousa Jean Decazes, (né le 24 juillet 1681 à Libourne), fils de François. (Arnaud AUREJAC).
b) Jeanne, née en 1687.
Le 7 février 1714, elle épousa à Libourne, Guillaume Favereau, (né vers 1685, décédé le 19 janvier 1757 à Libourne), avocat au siège présidial de Libourne.
Elle décéda le 21 septembre 1729 à Libourne (Gironde). (Arnaud AUREJAC).
2) François, qui suit.
3) Guillaume, dit de LESVAL de LA SAUVE, qui de son mariage avec N. de Lavois, eut pour enfant : (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
  a) Arnaud, qui épousa N. de Chadirac, fille d'un conseiller au parlement de Bordeaux.
Il fut enregistré dans l'Armorial Général de France de Charles d'Hozier, à la généralité de Guyenne, avec le blason suivant :
D'or à trois bandes d'azur, au chef d'argent.
blason d'Arnaud de Lesval
Il décéda sans postérité. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
4) N., connu sous le nom de Chevalier de LESVAL, décéda sans alliance. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)

VII) de LESVAL François, né vers 1657, écuyer, seigneur de Quinaud.
En 1703, il fut nommé maire de Libourne, et confirmé en cette qualité par Léon de Montferrand, grand sénéchal de Guyenne.
En 1678, il épousa Jeanne d'Anglade, (née vers 1655). (Arnaud AUREJAC).
De cette union naquirent :
  1) Joseph, né vers 1679.
Il épousa Suzanne Bonnin, et demeurait à Libourne. (Arnaud AUREJAC).
2) Jean, qui suit.
3) Anne, née vers 1683.
Elle épousa Pierre de LESVAL, (né vers 1660), écuyer, maire de Libourne en 1700, fils de Joseph, seigneur de la Fenêtre, et de N. du Solier. (Arnaud AUREJAC).
4) Marie Anne, née vers 1685.
Elle épousa Jean de Saint-Gresse, (né vers 1685, décédé avant le 4 novembre 1748), écuyer de Saint-Christophe sur Tude - Chalais - Charente), fils de Pierre et de Marie de Ballue.
Elle décéda après le 4 novembre 1748, d'où descendance. (Arnaud AUREJAC).

VIII) de LESVAL Jean, né vers 1681, chevalier de Lesval.
Il épousa Jeanne Honorée de l'Etourneau, (née vers 1715).
Jean décéda en 1754, ayant eu pour enfant, au moins : (Arnaud AUREJAC).

IX) de LESVAL Joseph, né le 22 novembre 1748 à Libourne, qualifié de vicomte de Lesval.
Il décéda après 1789. (Arnaud AUREJAC).

Branche de la MARTINIÈRE ( Voulgézac) :
VI) de LESVAL Jacques, baptisé le 31 mai 1641 à Blanzac, écuyer, seigneur de la Martinière.
Il eut pour parrain Jacques de LESVAL, écuyer, sieur de la Maugédie, et pour marraine, Judith Darius (?).
Vers 1664, il épousa Jeanne Gachet, (née vers 1640, décédée en 1699).
Jacques décéda entre 1677 et 1692. (Arnaud AUREJAC).
De son union avec Jeanne naquirent :
  1) Charles, qui suit.
2) Catherine, baptisée le 25 juillet 1666 à Voulgézac. Elle eut pour parrain Charles de LESVAL, son frère, et pour marraine, Catherine de Barbezières. (Arnaud AUREJAC).
3) Marguerite, baptisée le 15 août 1668 à Voulgézac. Elle eut pour parrain Jean de Pommaret, écuyer, sieur de Lavallade, et pour marraine, Marguerite de Montserant. (Arnaud AUREJAC).
4) Toussaint, baptisé le 10 octobre 1669 à Voulgézac. Il eut pour parrain Toussaint Corliet, sieur de Coursac (Saint-Jean d'Angély - Charente-Maritime), et pour marraine, Jehanne Vigier. (Arnaud AUREJAC).
5) Catherine, baptisée le 12 novembre 1670 à Voulgézac.
Elle décéda le 10 octobre 1697 à Ligné (Charente). Elle eut pour parrain Luc Vigier, et pour marraine, Catherine de LESVAL. (Arnaud AUREJAC).

VII) de LESVAL Charles, baptisé le 10 mai 1665 à Voulgézac, écuyer, seigneur de la Martinière (Voulgézac), et de la Grange à Chauvau (Ligné - Charente). Il eut pour parrain Charles de Barbezières, écuyer, et pour marraine, Marie de LESVAL
Il épousa en premières noces le 20 novembre 1692 à La Rochette (Charente), Anne Frottier-Tizon, (née le 9 mars 1678 à La Rochette), fille de Roch, seigneur de La Rochette, et de Marie Anne Chesnel. (Arnaud AUREJAC).
De cette union naquit :
  1) Catherine, née vers 1693.
Elle épousa avant le 20 décembre 1712, Pierre Serlandie.
Pierre Serlandie vendit le 20 décembre 1712, le fief de la Grange à Chauvau, qu'il tenait de sa femme, à François Georget, sieur du Breuil. (Arnaud AUREJAC).
Le 14 mai 1698, Charles fut parrain à Ligné, de Françoise Dumas, fille d'Henry, écuyer, sieur de la Touche, et de Jeanne Marie Tizon.
La marraine était Françoise Dumas.
En 1699, Charles fit faire l'inventaire des meubles et immeuble de la Grange à Chauvau, composant la succession de sa mère.
Vers 1706, Charles épousa en secondes noces Marie Thérèse Dautefort, née vers 1680, décédée avant le 20 décembre 1712).
Le 2 septembre 1707, il fut à nouveau parrain à Ligné, de Françoise Vignier, fille de François et de Léonarde Racaud. La marraine était Françoise Dumas.
Charles décéda le 18 février 1712 à Ligné. (Arnaud AUREJAC).
De cette seconde union naquit :
  2) Charles, baptisé le 10 mars 1708 à Ligné. Il eut pour parrain Laurent Dumas, et pour marraine Françoise Dumas. (Arnaud AUREJAC).
Il décéda le 4 septembre 1709 à Ligné, et fut inhumé le lendemain dans l'église de Ligné. Témoin : Gabriel Chaigneau. (Arnaud AUREJAC).

Branche de la FENÊTRE :
V) de LESVAL François, né vers 1600, écuyer, seigneur de la Fenêtre.
Suivant un certificat de 1632, il servit dans la compagnie d'ordonnance des gendarmes du duc d'Epernon.
Il produisit ses titres de noblesse, le 23 juin 1634, à la cour des Aides d'Agen, qui rendit un arrêt conjointement avec les maire et jurats de la ville d'Agen, par lequel il fut maintenu dans sa noblesse et ses titres enregistrés. (de LA CHESNAYS-DESBOIS et BADIER)
Le 21 juillet 1635, il fut nommé jurat de Libourne (Gironde), et maire de la même ville en 1645, 1650 et 1661.
Lors du passage du ministre Mazarin dans la vile de Libourne, le 13 juillet 1659, il eut le devoir de le recevoir et de le haranguer.
Le 29 avril 1626, il épousa Catherine Bayard, (née vers 1605), fille de Jacques, écuyer.
François décéda après le 27 juillet 1667. (Arnaud AUREJAC).
De cette union naquirent :
  1) Joseph, qui suit.
2) Jean, né vers 1635, seigneur de la Fenêtre.
Il fut jurat de la ville de Libourne en 1683-1684. (Arnaud AUREJAC).
3) Jean Guy, né le 15 octobre 1639 à Libourne, écuyer, seigneur de Saint-Martin.
D'azur à trois ponts à trois arches d'argent, posés l'un sur l'autre, accompagnés en chef d'une tour d'or,
senestrée d'un lion rampant de même.

(Pièces originales - 1701)
blason de la famille de Lesval
Il épousa par contrat du 18 octobre 1671, Marie de Varennes, veuve de Claude Le Meusnier, conseiller du roi au présidial de Chaumont.
Il décéda le 5 mars 1713 à Corpeau (Côte d'Or), et eut une postérité établie en Bourgogne. (non développée ici). (Arnaud AUREJAC).

VI) de LESVAL Joseph, né vers 1630, écuyer, seigneur de la Fenêtre.
Le 26 septembre 1655, il épousa N. du Solier, (née vers 1635).
Joseph décéda après 1666, ayant eu pour enfant, au moins : (Arnaud AUREJAC).

VII) de LESVAL Pierre, né vers 1660, écuyer.
Est-ce lui qui fut enregistré dans l'Armorial Général de France de Charles d'Hozier, sous le nom de N. DELESVAL, à la généralité de Guyenne, avec le blason suivant ?
D'azur à deux ponts d'or de trois arches chacun posés l'un sur l'autre,
accompagné en chef d'une tour senestrée d'un lion, le tout d'argent,
et en pointe d'une rivière de même.
blason de N. Delesval

Il fut maire de Libourne (Gironde), en 1700.
Il épousa Anne de LESVAL, (née vers 1683), fille de François, seigneur de Quinaud, et de Jeanne d'Anglade. (Arnaud AUREJAC).


- de LA CHESNAYE-DESBOIS et BADIER : Dictionnaire de la noblesse.
- Charles d'HOZIER : Armorial Général de France, généralité de Guyenne.
- Arnaud AUREJAC : Généalogie sur Geneanet : http://gw.geneanet.org/aurejac?lang=fr&pz=elouan&nz=aurejac&ocz=0&p=robert&n=de+lesval
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire