MÉAUDRE
de La POUYADE et d'ASSIT

blason de la famille Meaudre de La Pouyade
D'azur au chevron brisé d'or, à trois étoiles mal ordonnées en chef, et au besant de même en pointe.
Devise : "MEAULDRE QUE MOULT"

MÉAUDRE, aussi nommée MÉAULDRE.
Famille originaire du Forez.
Une branche vint s'établir au XVIème siècle en Charente, dans la région du Confolentais.
Elle posséda en Charente :
- La Pouyade (Esse), peu après 1519 à 1840, où le domaine fut vendu après le décès de Jean François MÉAUDRE, époux de Modeste Lagrange. (Pierre BOULANGER).
- Chantrezac, au milieu du XVIème siècle.
- Beauclair (lieu non identifié), des environs de 1600 au milieu du XVIIIème siècle.
- Assit (Manot), des environs de 1670 à la Révolution.
- Cachedenier (Manot), pendant la seconde moitié du XVIIIème siècle.
- Le Beauquillau, devenu de nos jours le n° 19 quai du Goire à Confolens, depuis les environs de 1652 jusqu'au milieu du XIXème siècle.
- Un logis, dit le château d'Assit (Confolens, rue Saint-Michel), devenu actuellement le siège du Centre Socioculturel et Sportif du Confolentais.

- Les moines communalistes de Saint-Pierre du Queyroix de Limoges, cédèrent peu après 1519, à la famille MÉAUDRE, la maison noble de la Pouyade, située sur la commune d'Esse. Cette maison fut citée en 1474, dans le terrier de l'abbaye de Lesterps.
Depuis ce temps, les descendants de cette famille sont devenus les MÉAUDRE de la Pouyade. Ils demeuraient à Chez Garraud (Confolens). On les trouva avocat en parlement, sénéchal, ou bien consuls de la ville. Cette branche se divisa elle-même en plusieurs rameaux, dont l'une se fixa à Bordeaux, où elle donna des avocats et des professeurs de médecine.
Ses représentants n'ont pas voté dans la noblesse d'Angoumois, en 1789.
La famille MÉAUDRE donna de nombreux médecins et magistrats au XIXème siècle.

Noms isolés :

- MÉAUDRE Jeanne, épousa le 23 décembre 1570, Jean de La Sudrie.

- MÉAUDRE Jehanne, décédée le 27 septembre 1593.

- MÉAUDRE Jehanne, vivante le 30 juillet 1597.

- MÉAUDRE Marie, qui épousa avant le 11 janvier 1598, Joseph Martin.
Elle était encore vivante le 12 juin 1609.

- MÉAUDRE Marguerite, épousa Jehan Riffauld.
Elle fut marraine le 14 janvier 1598, et était encore vivante le 9 juin 1639.

- MÉAUDRE Pierre, était vivant à la date du 11 octobre 1598.

- MÉAUDRE Jacques, épousa Isabelle Legoust.
Il décéda le 13 février 1616, et avait eu pour enfants :
  1) Pierre baptisé le 2 novembre 1598.
2) Jehan, baptisé le 31 janvier 1601.
3) Jehanne, baptisée le 12 avril 1603.
4) Jehanne, baptisée le 4 septembre 1605.

- MÉAUDRE Françoise, épousa N. Couraut (alias Courot).
Elle fut marraine le 24 janvier 1599, de Jacques Guilhoteau, fils de Jehan et d'Anne de La Buge.
Elle était encore vivante le 13 septembre 1614.

- MÉAUDRE Philippe, décéda le 29 février 1600. Dans son acte de décès, il était qualifié de fils de Barthélémy, peut-être du Barthélémy, ou Bartholomé, allié à Jeanne Pastoureau.

- MÉAUDRE Philippe, qui épousa Catherine Couraut de Toussat.
Il décéda le 5 décembre 1621, et avait eu pour enfants :
  1) Léonard, baptisé le 5 septembre 1600.
2) Jehanne, baptisée le 10 août 1604.

- MÉAUDRE Paul, qui épousa Marie Legoust.
De cette union naquit :
  1) Jehan, baptisé au mois de janvier 1601.

- MÉAUDRE Marie, qui épousa Philippe de Lagrange, seigneur de Châteauguyon.
Elle était vivante le Ier juillet 1601.

- MÉAUDRE Jacques, qui de son union avec Marie Legoust, eut pour enfant :
  1) Jehanne, baptisée le 17 mai 1605.

- MÉAUDRE Philippe, qui épousa Jehan Martin.
Elle était encore vivante le 8 août 1605.

- MÉAUDRE Joseph, qui décéda après le 24 novembre 1605.

- MÉAUDRE Jehan, qui épousa Marie Feydeau.
De cette union naquirent :
  1) Marie, baptisée le 24 janvier 1608.
2) Marguerite, baptisée le 10 octobre 1609.
3) Marthe, baptisée le 27 août 1611.
4) Barthélémy, baptisé le 4 août 1613. Il eut pour parrain Barthélémy de La Sudrie.

- MÉAUDRE Marie, qui décéda le 15 février 1616.

- MÉAUDRE Marie, qui décéda le 15 mars 1616.

- MÉAUDRE Jehan, qui épousa Marie Mousnier.
De cette union naquit :
  1) Jehan, baptisé le 30 janvier 1629.

- MÉAUDRE Catherine, dite fille de Jehan, épousa Martial Plumat (Plumant ?), le 2 septembre 1656.

Filiation :
I) MÉAULDRE N.
Il eut pour enfants :
  1) Jehan, qui suit.
2) Bertholomé, né vers 1520, qualifié seigneur de Chantrezac (Charente).
Il fut fermier de la baronnie de Confolens, de 1572 à 1575.
Il épousa en premières noces Jehanne Pastoureau, et en eut pour enfant :
  a) Jehanne, née vers 1550.
Elle épousa Jehan de La Sudrie.
Bertholomé épousa en secondes noces avant le 2 janvier 1571, Marguerite du Nouyer (décédée le 7 décembre 1587 à Confolens).
Il décéda avant son épouse.
3) Jehanne, née vers 1530 à Cervière.
Elle épousa Henry Phelippot, et en un fils, Antoine.
Elle était veuve en octobre 1577, lors du mariage de son fils.

II) MÉAULDRE Jehan, né vers 1525, seigneur de la Pouyade (Esse) et de Chantrezac en partie.
Il fut fermier de la baronnie de Confolens et des seigneuries de Saint-Laurent et Saint-Constant (Saint-Coutant ?), de 1572 à 1575.
Le 11 décembre 1587, le sénéchal de Confolens lui conféra la tutelle des enfants mineurs de son frère Bertholomé. Il s'en fit décharger par sentence du 13 juillet 1588, du lieutenant-général de la sénéchaussée d'Angoulême.
Il épousa vers 1560, Ysabeau de Brillac (décédée après le 5 octobre 1578).
Jehan fit son testament le 18 avril 1605, et décéda à Cervière, le 19 avril 1605, ayant eu pour enfants :
  1) Maurice, qui suit.
2) Bertholomé, qui figura dans un acte de donation qui lui fut fait du 25 août 1578, par sa cousine Michelle Boyssoy.
3) Françoise, qui épousa en premières noces en 1608 Gabriel Couvidat, sieur de la Barre et de la Férandie, fils d'André et de Marguerite de Font-Réaulx Il ne semble pas qu'ils eurent une descendance.
Françoise épousa en secondes noces par contrat du 28 mai 1609 (Babaud, notaire à Confolens), Laurent Legoust, seigneur des Prés (alias des Pras), fils de N., et de Guillemette Naud.
Elle décéda le 16 mars 1647 à Confolens.
4) Gilberte, qui épousa Jehan Semneau (?).
Veuve à la date du 11 juin 1587, elle figura avec son père dans un acte relatif à la succession de son mari (Barbier, notaire).
Le 14 juillet 1616, elle fut marraine de son neveu Jehan, fils de Maurice MÉAUDRE, sieur de la Pouyade.
Elle décéda le 11 décembre 1617 à Confolens.
5) Pierre, qui à la date du 26 janvier 1608, fut mentionné dans le contrat de mariage de sa soeur Françoise.

III) MÉAULDRE Maurice, né en 1582 à Confolens, sieur de la Pouyade et de Beauclair.
Il fut avocat en parlement.
Le 24 novembre 1605, il épousa en premières noces Marthe Guymard, fille de Jehan, seigneur de la Vigne. (Elle décéda le 23 novembre 1620).
Il fut enterré le 19 septembre 1662, dans l'église Saint-Michel de Confolens. (Pierre BOULANGER).
De son union avec Marthe naquirent :
  1) Jehan, baptisé à Confolens le 24 novembre 1605. Il eut pour parrain Joseph MÉAULDRE, et pour marraine Catherine Guymard, épouse de Jacques de Petiot, sieur de Masbouché, conseiller du roi et juge royal de la ville de Limoges.
2) Elisabeth, baptisée à Confolens le 17 décembre 1609.
Elle décéda le 5 novembre 1628 d'une apoplexie.
3) Abraham, baptisé à Confolens le 25 juillet 1612. Il eut pour parrain Abraham Dupré, sieur des Bernardières, son oncle, et pour marraine Marguerite MÉAULDRE.
4) Anne, baptisée à Confolens le 18 mars 1615.
5) Jehan, qui suit.
6) Andrée, baptisée à Confolens le 11 septembre 1617.
Elle eut pour parrain Barthélémy de La Sudrie et pour marraine Andrée Guymard, épouse de Jacques de Cambourg.
Par contrat de mariage du 4 février 1638, (Dubois, notaire), elle épousa François de Crozant, fils de Louis et de Marguerite de Mareau.
7) Marie, qui fut baptisée à Confolens le17 novembre 1620 (registre paroissial de Confolens). Elle eut pour parrain Jacques de Cambourg, seigneur de la Cour et de Genouillé, homme d'armes de la compagnie de Monseigneur, frère du Roi, et pour marraine Marie de Châteauvieux, baronne de la Villatte, comtesse de Confolens.
En janvier 1630, Maurice épousa en secondes noces à Rochechouart (Haute-Vienne), Léonarde Boudaud, fille de N., sieur de Mas Chaumont, et de Françoise du Soulier. Léonarde décéda en septembre 1654.
Il fit son testament (Babaud, notaire), le 22 mars 1616, et décéda dans sa maison de la Pouyade (Esse), vers le 19 septembre 1662. Il fut inhumé dans l'église Saint-Michel de Confolens, dans le tombeau de son père.
Maurice n'eut pas d'enfant de sa seconde union.

IV) MÉAULDRE Jean, écuyer, seigneur de la Pouyade.
Il fut avocat en la cour du Parlement à Paris, le 14 juillet 1616, et eut aussi la charge de juge-sénéchal de la baronnie de la Villatte (Ansac sur Vienne), et de consul de Confolens.
En janvier 1647, il épousa Catherine du Tiers, (décédée le Ier mai 1694), fille de Paul, avocat, sénéchal de la baronnie de Saint-Germain de Confolens.
Il décéda le 26 février 1709. (Pierre BOULANGER)
De son union avec Catherine naquirent :
  1) Catherine, née vers 1648 à Confolens.
Elle décéda le Ier juillet 1661, et fut inhumée en la chapelle Notre-Dame.
2) François, qui suit.
3) Jean, qui fit la branche d'Assit.
4) François, frère jumeau de Jean, né le Ier février 1652 à Confolens, sieur de Beauclair, et baptisé le 16 juin 1652.
Il eut pour parrain François de Crozant, son oncle paternel, et pour marraine, Catherine David.
Il fut avocat à la cour, et décéda après le 12 avril 1705. (Pascal REYNAUD)
5) Paul, baptisé le 10 octobre 1656 à Confolens. Il n'eut pas de parrain ni marraine, ce qui est très rare.
Il décéda le 5 septembre 1661. (Pierre BOULANGER)
6) Paul, baptisé le 22 avril 1657 à Confolens. (Pascal REYNAUD)
7) Marie, baptisée à Confolens le 5 novembre 1658. Elle eut pour parrain Jean de Crozant, écuyer, et pour marraine Catherine MEAULDE, sa soeur.
Par contrat du 19 février 1683, reçu Boyreau, notaire, et religieusement le 28 février 1683 dans l'église de Lesterps, elle épousa en premières noces Pierre de Lagarde, sieur de la Pigeasserie (Lesterps), fils de Guillaume et de Marie du Queyroix. Pierre décéda le 5 octobre 1701.
Marie épousa en secondes noces le 30 novembre 1704, Jean Barbarin de La Janadie, avocat en parlement.
Ils firent mutuellement leur testament le 2 avril 1709, devant Pougeard, notaire. Cependant, son mari étant décédé quelques années plus tard, elle révoqua le 19 avril 1713, les dispositions testamentaires qu'elle avait prises avec son mari.
Alors qu'elle était à nouveau veuve, elle était dite possédant une métairie à Cachedenier (Manot), qu'elle afferma en 1724 à Jean Parat. (Pierre BOULANGER)
Elle testa à nouveau devant Pinot, notaire, le 30 juillet 1748.
Elle décéda le 21 août 1748, et fut inhumée le lendemain dans l'église Sainte-Maxime de Confolens.
8) Catherine, baptisée à Confolens le 11 juin 1663.
Le 22 novembre 1688, elle épousa Etienne Boreau, seigneur de Châteauguyon, avocat en parlement, fils de Joachim, sieur du Mas de Bost et d'Elisabeth Poumet.
Elle décéda avant le 2 avril 1709, ayant eu plusieurs enfants.

V) MÉAULDRE François, baptisé à Confolens le 11 juillet 1649, écuyer, sieur de la Pouyade (Esse), et le Bouchet.
Il eut pour parrain François du Tiers, avocat en parlement, sénéchal de Saint-Germain sur Vienne.
Lui-même fut parrain le 11 novembre 1669, de François du Tiers, fils de Paul, écuyer, conseiller du roi, lieutenant-général des comtés et sénéchaussée de Civray. La marraine était Renée Collin, épouse d'Olivier de Jousserand, chevalier, seigneur de Layré.
Il fut avocat en parlement, et qualifié de châtelain de la baronnie de la Villatte (Ansac sur Vienne). Il eut également la charge de vice-sénéchal d'Angoumois.
Le 8 juin 1693, il épousa Françoise Duboys du Mas, fille de feu François, sieur du Mas du Puys, avocat, juge sénéchal de Confolens, et de Catherine Babaud de l'Herbaudie.
François décéda le 2 septembre 1734, et fut inhumé le lendemain à Confolens.
De son union avec Françoise Duboys naquirent :
  1) Marie, baptisée le 23 février 1697. Elle eut pour parrain Guillaume du Boys, prêtre, et pour marraine Marie MÉAULDRE.
2) Jean, qui suit.
3) Marie Madeleine, baptisée le 10 novembre 1699. Elle eut pour parrain son oncle Pierre de Lagarde, et pour marraine Madeleine du Boys, sa tante.
Elle épousa par contrat du 10 novembre 1732 (Pougeard, notaire à Confolens), et religieusement le 16 juin 1733, à Confolens, Antoine des Vaulx de Clerfeuille, (décédé le 20 mai 1752), seigneur de Barussier, avocat en parlement, fils de Jacques et de Madeleine du Boys.
4) Etienne, baptisé le 16 avril 1701. Il eut pour parrain Etienne Boreau et pour marraine Catherine Babaud de l'Herbaudie.
En 1725, il était lieutenant au régiment de Royal-Piémont.
5) François, né le 26 aout 1702 à Confolens, sieur de la Chaize.
Il fut chapelain de Notre-Dame de Châteauvieux et de Saint-Nicolas.
6) Jean Baptiste, baptisé le 3 août 1708.
Moine de l'ordre des Bénédictins de l'abbaye de Saint-Maixent. Il était alors nommé Dom MÉAULDRE.
Il était encore vivant en 1775.

VI) MÉAUDRE Jean, baptisé à Confolens le 30 janvier 1698, écuyer, sieur de la Pouyade.
Il eut pour parrain Jean du Boys, sieur de la Borde, avocat en parlement, juge-sénéchal du comté de Confolens et de la châtellenie de Lesterps, et pour marraine, sa tante, Catherine MÉAULDRE.
Par contrat de mariage du 28 mars 1732 (Pougeard, notaire à Confolens), il épousa Jeanne Audonnet, (décédée le 10 mars 1782), fille de Pierre, seigneur de Marnier et du Pavillon, et d'Anne Barbarin.
Il fut parrain de Louise Babaud de La Fordie, née le 17 mai 1766, fille de Jean et d'Anne des Vaulx. (Pierre BOULANGER).
Il décéda le 30 mars 1774, et fut inhumé le lendemain à Confolens. "Ses funérailles se firent en présence de toute la ville". (Pierre BOULANGER)
De son union avec Jeanne étaient nés :
  1) François, baptisé à Confolens le 28 mai 1734.
Il décéda à Confolens, le 26 aout 1739.
2) Françoise, baptisée le 13 novembre 1735.
Elle décéda le 6 octobre 1807.
3) François, né le 14 octobre 1739, et baptisé le lendemain à Confolens. Il eut pour parrain François MÉAULDRE et pour marraine Magdelaine Audonnet.
Il décéda à la Pouyade le 17 décembre 1744, et fut inhumé le 18 dans l'église Sainte-Maxime de Confolens.
4) Anne Claire, baptisée le 12 août 1741 à Esse.
Elle fut reçue soeur hospitalière par Monseigneur l'évêque de Limoges, le 20 mars 1764, et prononça ses voeux le 8 juillet 1765.
Elle devint supérieure de l'hôpital. Un peu plus tard, alors qualifiée d'ancienne supérieure, les membres de la commission lui octroyèrent une somme de 300 francs en plus du logement et du chauffage, pour qu'elle puisse finir ses jours dans la maison. Cette "pension viagère et alimentaire" fut approuvée par le roi, le 16 août 1817. (Maurice POITEVIN).
5) Jean Mathieu, qui suit.
6) Magdeleine, baptisée le 16 mars 1746.
7) Anne, baptisée le 26 avril 1749. Elle eut pour parrain J-B Pougeard du Limbert, sénéchal de Confolens, et pour marraine Anne du Boys de La Borde.
Le 18 pluviöse an II (6 février 1794), la citoyenne Anne MÉAUDRE-LAPOUYADE, accompagné de deux autres soeurs, Marie et Catherine Boutant, ci-devant hospitalières, se présentèrent devant le conseil municipal pour prêter le serment de fidélité à la Nation et à la Loi. (Maurice POITEVIN).
Le 3 mars 1806, elle fut nommée supérieure des soeurs de Sainte-Marthe de Confolens.
8) Antoine, baptisé à Confolens le 12 novembre 1750.
Il eut pour parrain Antoine des Vaulx, et pour marraine Marie Babaud de La Fordie.
9) Mathieu, baptisé le 3 septembre 1756 à Confolens. Il eut pour parrain Jean Mathieu MÉAUDRE, son frère, et pour marraine Catherine des Vaulx.
Il demeurait au Beauquillau, devenu à notre époque, le n° 19 quai du Goire à Confolens. (La famille y était installée depuis au moins 1652). (Pierre BOULANGER).
Le 24 novembre 1782, il épousa à Confolens, Suzanne Rodier de La Banche, (demeurant à Rue - Saint-Maurice des Lions), fille de Jean et de Marie Fureaud (alias Furaud).
De cette union naquirent :
  a) Anne, baptisée le Ier mai 1788.
b) Mathieu, baptisé le 17 avril 1789.
Il décéda le 27 frimaire an VII.
c) Jean Baptiste, né le 3 pluviose an II.

VII) MÉAUDRE Jean Mathieu, sieur de la Pouyade, né le 19 août 1744 à Confolens, et fut baptisé le lendemain à Confolens. Il eut pour parrain Mathieu des Maisons, chevalier, seigneur de Bonnefont, et pour marraine Marie MÉAUDRE, sa grande tante.
Le 20 juin 1790, il fut nommé commandant de la troupe d'Esse.
Elu maire d'Esse le 4 vendémiaire an X (26 octobre 1801), il le resta jusqu'au 13 novembre 1816. Le préfet de la Charente disait de lui : "Exactitude et bonne volonté". (Pierre BOULANGER).
Le 15 juin 1766, il épousa Marguerite Pinaud d'Ambay, (alias Pinot), fille de Paul et de Madeleine du Bois de La Thuilière.
Jean Mathieu décéda le 26 novembre 1816 à Esse.
De son union avec Marguerite naquirent :
  1) Jean Baptiste, baptisé le 15 janvier 1769. Il eut pour parrain son grand-père paternel, et pour marraine Madeleine du Bois, sa grand-mère.
Il décéda le 9 frimaire an II, à Esse.
2) Jean François, qui suit.
3) Jeanne, baptisée le 3 novembre 1771. Elle eut pour parrain Jean de Villars, garde du corps du roi Louis XV, et pour marraine Jeanne Audonnet.
Elle-même fut marraine à Esse le 7 novembre 1783, de Pierre de La Valzelle à Confolens.
Elle décéda le 2 octobre 1786.
4) Jean, baptisé le 4 septembre 1773. Il eut pour parrain Jean Babaud de La Fordie, écuyer, et pour marraine Françoise MÉAUDRE.
Il décéda à Esse, le 25 brumaire an II.
5) Anne, baptisée le 11 novembre 1774. Elle eut pour parrain Jean MÉAUDRE de Beauclair, et pour marraine Anne MÉAUDRE, soeur hospitalière de Sainte-Marthe à Confolens.
Elle décéda le 29 juin 1809 à Confolens.
6) Mathieu, baptisé le 5 février 1776. Il eut pour parrain Mathieu MÉAUDRE de Beauclair, son oncle, et pour marraine Marguerite du Bois de La Couture.
Il décéda le 5 février 1782 à Confolens.
7) Pierre Alexandre, baptisé le 13 mars 1777. Il eut pour parrain Pierre de La Couture, et pour marraine Anne des Vaulx.
Le 10 mai 1824, il épousa à Confolens, Françoise Rose des Rousiers, fille de Paul, écuyer, seigneur du Rhus, et de Suzanne de La Sudrie de Gamory.
Françoise Rose décéda le 26 janvier 1855, et lui le 11 mai 1861 à Esse.
8) Anne Catherine, baptisée le 10 novembre 1778. Elle eut pour parrain François du Boys de La Borde, conseiller du roi, et pour marraine Catherine MÉAUDRE d'ASSIT.
Par contrat du 30 novembre 1808 (Pascaud, notaire), et religieusement le 5 décembre 1808, elle épousa à Esse, Joseph Dringaud, avocat, fils de Jean Baptiste et de Marie Pinot du Mas de l'Aage.
9) Jean, baptisé le 20 octobre 1780.
Le 25 septembre 1811, il épousa à Lesterps, Mélanie Charpantier-Prédumas, fille de Paul et de Françoise Penost de La Souche.
Il fut maire de la commune de Lesterps pendant plusieurs années.
Il décéda le 8 août 1841, ayant eu pour enfant :
  a) Anne Marguerite Victoire Lodoïska, née le 10 août 1814.
Elle épousa en 1836 à Confolens, Henri de Lagarde de La Pigeasserie, docteur en médecine, fils de Jean et Valérie Vaslet de Reilhac.
Elle décéda le 16 octobre 1848.
10) Jean Denis, baptisé le 9 octobre 1782.
Il fut maire de Lesterps pendant plusieurs années.
Le 25 septembre 1811, il épousa à Lesterps, Suzanne Pauline Moureau.
Jean Denis décéda le 21 juin 1831, ayant eu pour enfants :
  a) Jean François, né le 19 août 1812 à Lesterps.
Par contrat du 4 octobre 1834 (Reygondeau, notaire), il épousa le 7 octobre 1834 à Lesterps, Modeste Lagrange.
Il décéda le 10 avril 1842 à Lesterps, ayant eu pour enfant :
  a1) Suzanne Pauline Berthe, née le 19 janvier 1837.
Elle épousa le 26 décembre 1854 à Angoulême, Pierre Jérôme Coffre, fils de Pierre et d'Elisabeth Bruislin.
b) Numa, née le 23 mai 1816 à Lesterps.
c) Pierre Amédée, né le 16 décembre 1817 à Lesterps.
Il décéda deux jours plus tard.
11) Anne Victoire, baptisée le 7 octobre 1787.
Par contrat de mariage du 20 décembre 1819, (reçu Pascaud, notaire), et religieusement le 20 décembre 1819 à Confolens, elle épousa Achille Ruffier, fils de Jean Baptiste et d'Adélaïde Porchereux.
12) Joseph, baptisé le 28 mai 1790. Il eut pour parrain Joseph Babaud de La Fordie, et pour marraine Anne Huguenneau de Chevailles.
Il décéda le 25 mai 1874 à Livarot.

VIII) MÉAUDRE Jean François, né le 11 janvier 1770, à Confolens. Il eut pour parrain François MÉAUDRE, chapelain de Notre-Dame de Châteauvieux, et pour marraine, Marguerite Pinaud d'Ambay.
Il épousa en 1773 Suzanne de Rousiers, fille de Paul, écuyer, seigneur de Rhus, et de Suzanne de La Sudrie de Gamory.
Jean François décéda le 4 janvier 1842, à Confolens.
De son union avec Suzanne naquirent :
  1) Jean Mathieu, né le 19 vendémiaire an VIII, (11 octobre 1799), à Saint-Maurice des Lions.
Le 28 février 1831, il épousa à Crocq (Creuse), Marie Joséphine Françoise Adrienne Cornudet, fille de Michel et de Marie Joséphine Suzanne de Villestivaud.
Jean Mathieu décéda à Bordeaux, le 18 mai 1864.
De son union avec Marie Joséphine naquirent :
  a) Suzanne Joséphine Juliette, dite Sophie, née le 8 octobre 1833 à Crocq (Creuse).
b) Henry Edouard, né le 25 novembre 1837 à Confolens.
Il fut conservateur des Hypothèques à Bordeaux.
Le 4 juillet 1867, il épousa à Sauveterre de Guyenne (Gironde), Berthe Thounens, fille d'Eugène et de Marie Guénon.
De cette union naquirent :
  b1) Marie Suzanne Marguerite, née le 5 avril 1868.
b2) Marie, née le 13 août 1869.
b3) Marie Louise Jeanne, née le 27 mars 1871.
Elle épousa le 29 avril 1895 à Moulins (Allier), Albert Reynaud, notaire, fils de Paul et de Françoise Charlotte Madeleine, dite Fanny Girard.
b4) Marie Sabine Henriette, née le 17 juillet 1881.
2) Pierre Virgile, né le 5 vendémiaire an XI.
Il décéda le 13 ventôse an XIII.
3) Marguerite, née le 10 prairial an XI.
Par contrat de mariage passé le 15 mars 1832 (Martin, notaire), elle épousa Pierre Germain du Lignon, fils d'Antoine et de Françoise Lachaize.
Elle décéda le 8 février 1885, à La Rochefoucauld.
4) Hector, qui suit.
5) Marguerite Anne Claire, née le 23 février 1809.
Par contrat du 12 août 1840 (Gilier, notaire), elle épousa son cousin germain Delphin Le Pelletier, fils de Joseph et de Marie de Rousiers.

IX MÉAUDRE Hector, né le 17 novembre 1805 à Confolens.
Il fut directeur des Postes et Télégraphes, et fut breveté chevalier de la Légion d'Honneur et de Villa-Viciosa.
Le 28 janvier 1837, il épousa à Bordeaux, Jeanne Marie Thérèse Agathe Mathilde Bon Pelauque-Bérault, (décédée en novembre 1886), fille de Jean Baptiste François et de Jeanne, dite Ninette Boyer.
Hector décéda le 21 janvier 1891 à Bordeaux, et avait eu pour enfants :
  1) François Marie Joseph, qui suit.
2) Jean Baptiste Maurice, né le 5 janvier 1843, à Bordeaux.
Le 3 juin 1871, il épousa à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis), Angèle Veillon, fille d'Edouard et d'Angèle Valette.
De cette union naquirent :
  a) Joseph Hector Marius, né le 26 janvier 1874 à Covington.
Il décéda en 1874.
b) Paul Achille, né le 21 juin 1875 à Covington.
Il décéda le 8 octobre 1878 à Mandeville.
c) Paul Robert, né le 5 juillet 1877 à Covington.
Le 11 décembre 1900, il épousa à La Nouvelle-Orléans, Louise Alice Perret.
D'où descendance.
d) Paul Numa, né le 29 décembre 1880 à la Nouvelle-Orléans.
Il décéda le 12 mars 1881 à la Nouvelle-Orléans.
3) Jeanne Marie Louise, née le 31 décembre 1846, à Bordeaux.
Le 27 août 1866, elle épousa à Bordeaux, Paul Pierre Henri Auschitzky, négociant, (décédé le 5 avril 1869), fils de Carl Ulrich Heinrich Ewald, et de Rose Eugénie Sourget.
Elle décéda le 13 mars 1943 à Bordeaux, et avait eu deux enfants.
4) Pierre Emmanuel, né le 15 mars 1849 à Bordeaux.
Le 5 octobre 1880, il épousa à Bordeaux, Marguerite Galibert, fille de Paul et de Marie Tournamille.
De cette union naquit :
  a) Geneviève, né le 19 août 1881.
5) Marie Angèle, née le 8 septembre 1854 à Agen.
Le 2 mai 1876, elle épousa à Bordeaux, Gabriel Tournamille, (décédé le 26 octobre 1895), ancien sous-préfet, fils d'Henry et de Coralie Derrouch.
Elle eut deux enfants.

X) MÉAUDRE François Marie Joseph, né le 9 août 1840 à Bordeaux.
Il fut avocat agréé auprès du tribunal de commerce de Bordeaux.
Le 25 mars 1867, il épousa à Bordeaux, Hélène Eriphile Charlotte Dupré, fille de Jean Baptiste Antoine, et de Marguerite Claire Mazendo de Mondésir. Hélène décéda le 14 mars 1877.
De leur union naquirent :
  1) Claire Marguerite Henriette, née le 16 mai 1868 à Bordeaux.
Elle épousa le 17 janvier 1888 à Bordeaux, Jean Jacques Barthélémy Hippolyte Perié, fils de Barthélémy Hippolyte et de Marie Mélanie Sterling.
Ils eurent deux enfants.
2) Jean Cléobule Maurice, né le 9 juin 1870 à Bordeaux.
Il fut avocat à la Cour de Bordeaux, breveté de la Légion d'Honneur.
Le 27 avril 1904, il épousa à Bordeaux, Yvonne Jeanne Louise Gaden, fille de Chrétien Charles et de Louise Mery Johns.
Il décéda le 14 septembre 1949 à Bordeaux.
De son union avec Yvonne naquirent :
  a) Andrée, née le 2 mars 1905.
b) François Noël, né le 22 février 1911.
Il décéda accidentellement le 4 décembre 1934, alors qu'il terminait son service militaire comme sous-lieutenant d'artillerie.
3) Jean Baptiste André, qui suit.

XI) MÉAUDRE Jean Baptiste André, né le 31 juillet 1872 à Bordeaux.
Le 10 janvier 1899, il épousa à Bordeaux, Marie Cécile Madeleine Denan, fille de Gustave et de Victoria Vallet.
de cette union naquirent :
  1) Jean Maurice Hector Marie César, né le 23 novembre 1899.
2) René, né le 26 janvier 1904 à Bordeaux.
Il épousa le 4 septembre 1947, Clémence Caminade de Coussieu.
De cette union naquit :
  a) Christiane.
3) Samuel Marie Maurice, dit Urice, qui suit.
4) Madeleine, née le 9 avril 1905 à Bordeaux.
Elle épousa le 20 janvier 1826 à Bordeaux, Pierre Armand Mérillon, fils d'Armand et de Jeanne Planté.

XII) MÉAUDRE Samuel Marie Maurice, dit Urice, né le 26 janvier 1904 à Bordeaux.
Il épousa le Ier juin 1932, Claire Madeleine Jeanne Carnot, fille de Lazare Adolphe Paul et de Madeleine Marie Guadet.
De cette union naquirent :
  1) Brigitte Cécile Madeleine, née le 18 novembre 1934.
Elle épousa le 14 août 1954 à Esse (Charente), Bernard Augustin Marie de Rousiers, lieutenant-colonel de l'armée de l'air.
De cette union naquit 3 enfants.
2) Bertrand Paul André, qui suit.

XIII) MÉAUDRE Bertrand Paul André, né le 18 décembre 1943.
Il épousa le 19 janvier 1968 à Versailles, Elisabeth Marie Thérèse Valcke, fille de Paul et de Colette Anaud de Maizières.
De cette union naquirent :
  1) Delphine, née en 1970.
2) Carole, née en 1973.
3) Guillaume, né en 1975.

Branche de MÉAUDRE d'ASSIT (alias DASSIT)
Un des membres de cette branche ayant acheté une métairie à Assit (Manot), se fit appeler MÉAUDRE d'ASSIT.
Leur logis, rue Saint-Michel à Confolens, s'appelle encore le château d'Assit. Il est actuellement le siège du Centre Socioculturel et Sportif du Confolentais.
blason de la famille Meaudre d'Assit
D'or au lion d'azur, lampassé et armé de gueules, au chef aussi de gueules chargé de deux croissants adossés d'argent.
Couronne de comte. Supports : deux levrettes, la tête contournée.

Les informations sur cette branche d'ASSIT sont issues de la généalogie sur Geneanet de M. Pascal REYNAUD, sauf mentions supplémentaires.

V) MÉAUDRE Jean, né le Ier février 1652, et baptisé le 16 juin 1652, sieur de Beauclair. (Pierre BOULANGER)
Dans son contrat de mariage, il était qualifié de sieur d'Assit. Il épousa Madeleine Duboys, (née en 1664 à Confolens, décédée le 23 février 1744 à Confolens, paroisse Sainte-Maxime), fille de Jean, sieur de l'Hérodie, et de Marie Babaud.
Ce fut sans doute lui qui acheta une métairie à Assit (Manot), et se fit appeler MÉAUDRE d'ASSIT.
(Leur logis, rue Saint-Michel à Confolens, s'appelle encore le château d'Assit. Il est actuellement le siège du Centre Socioculturel et Sportif du Confolentais).
Il décéda le 15 janvier 1742 à Confolens.
De son union avec Madeleine naquirent :
  1) François, qui suit.
2) Pierre, né en 1702. Il eut pour parrain Pierre Duboys, et pour marraine, Marie MÉAUDRE.
3) Françoise, née en 1705. Elle eut pour parrain François de La Grange, et pour marraine Françoise Duboys.
Le 17 juin 1728, elle prononça ses voeux comme soeur hospitalière de Sainte-Marthe à Confolens.
Elle décéda le 15 janvier 1776, paroisse Sainte-Maxime de Confolens, et fut inhumée dans la chapelle de l'Hôpital à Confolens.
4) Catherine, qui épousa le 29 janvier 1689, paroisse Sainte-Maxime de Confolens, Pierre Ethier, (né vers 1670), fils de Nicolas et de Françoise Bernard.

VI) MÉAUDRE François, né le 11 septembre 1701 à Confolens, sieur de Beauclair et de l'Isle.
Il fut avocat.
Le 26 février 1737, il épousa à Saint-Junien (Haute-Vienne), Marie de Voyon, (née vers 1700, décédée le 14 mai 1781, paroisse Sainte-Maxime de Confolens), fille de Guillaume et de Marie Dubant.
Il décéda le 8 septembre 1776 à Confolens, et fut inhumé à Sainte-Maxime.
De son union avec Marie naquirent :
  1) Jean, qui décéda après le 26 juin 1773 à Confolens.
2) Jean, né le 23 novembre 1737 paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Il eut pour parrain Jean MÉAUDRE, sieur de Beauclair, son grand-père, et pour marraine Catherine de Voyon, à la place de Marie Duban.
Il décéda le 3 avril 1739 à Sainte-Maxime de Confolens, et fut inhumé dans la chapelle Notre-Dame de Confolens.
3) Madeleine, née le 29 mars 1739 et baptisée le lendemain à Sainte-Maxime de Confolens. Elle eut pour parrain Simon "Dubane" de Saint-Junien, et pour marraine Madeleine Duboys, sa grand-mère.
4) Marie Madeleine, (alias Anne), née le 8 juillet 1740, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Elle eut pour parrain Jacques de Lagarde et pour marraine Marie Madeleine MÉAUDRE.
Elle décéda le 23 juillet 1741, même paroisse.
5) Catherine Sylvestre, dite demoiselle de Chérodie, née le 27 février 1743, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Elle eut pour parrain Jean MÉAUDRE de La POUYADE, demeurant à Esse, et pour marraine Catherine de Voyon.
Elle épousa le 23 mai 1769 à Confolens, Jean Duboys, sieur du Mas du Puy, (né le 30 juillet 1737 à Sainte-Maxime de Confolens, décédé le 4 mai 1806 à Confolens), fils de Pierre et de Claire Chazaud.
Elle décéda le 17 mai 1829 à Confolens, d'où descendance.
6) "Jean" Nicolas, qui suit.

VII) MÉAUDRE d'ASSIT "Jean" Nicolas, né le 10 mai 1744, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Il eut pour parrain Jean Dubant, médecin de Saint-Junien, et pour marraine Madeleine MÉAUDRE, épouse d'Antoine des Vaulx de Clerfeuille.
Le 22 mai 1769, il épousa paroisse Saint-Michel de Confolens, Françoise Pougeard de La Vigne, (née le 30 novembre 1746 à Confolens, décédée vers le 29 juillet 1796 à Confolens), fille de Martin et de Marie Anne Jeanne Brumauld de Villeneuve.
Jean Nicolas décéda le 5 juin 1786 à Confolens, et avait eu pour enfants :
 

1) Catherine Françoise, qui fut marraine le 20 août 1781 de Marie Thérèse Adélaïde Pougeard.
2) Martin, qui suit.
3) François, né le 21 mars 1771, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Il eut pour parrain François MÉAUDRE, son grand-père paternel, et pour marraine Catherine Pougeard, tante maternelle.
4) Françoise, née le 27 septembre 1772, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Elle eut pour parrain Jacques Pougeard, sieur de la Jourie, docteur en médecine, et pour marraine Françoise MÉAUDRE de l'ISLE, hospitalière, infirme, représentée par Catherine des Vaulx, hospitalière.
Elle fut religieuse hospitalière de Sainte-Marthe à Confolens.
Elle décéda le 3 novembre 1788.
5) Catherine, née le 13 décembre 1774, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Elle eut pour parrain David Simon Pougeard, avocat, oncle maternel, et pour marraine Catherine Sylvestre MÉAUDRE tante paternelle.
6) Catherine Rose, née le Ier janvier 1780, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Elle eut pour parrain Jean Duboys du Mas du Puy, avocat en parlement, juge sénéchal du comté de Confolens, et pour marraine Catherine Rose Pougeard.
Le 10 août 1795, elle épousa à Confolens, François de Tisseuil, seigneur d'Anvaux, (décédé le 6 juin 1840 à Abzac), maire d'Abzac, fils de François et de Sophie Guiot.
D'où descendance.
7) Simon Joseph, né le 28 octobre 1781, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Il eut pour parrain Simon Joseph Planteau, sieur de Maraffy, greffier, et pour marraine Marguerite Pinaud, épouse de Jean Mathieu MÉAUDRE, sieur de la Pouyade.
Par contrat du 21 brumaire an XIII (Pascaud, notaire), et religieusement le 12 novembre 1804, il épousa à Confolens, Marie Louise "Cécile" Planteau, (née vers 1785, décédée le 10 décembre 1862), fille de Simon Joseph, sieur de Maraffy, et de Catherine Marthe Pougeard.
Il semble qu'ils n'eurent pas d'enfants.
Il décéda le 12 février 1855 à Confolens.


VIII) MÉAUDRE d'ASSIT Martin, né le 7 mars 1770, paroisse Sainte-Maxime de Confolens. Il eut pour parrain Martin Pougeard de La Vigne, et pour marraine Marie de Voyon de La Sudrie.
Il fut docteur en médecine, et fut élu maire de Confolens de 1800 à 1813.
Par contrat du 28 ventôse an X (Vouzelaud, notaire), et religieusement le 18 mars 1798 à Confolens, il épousa Jeanne Françoise Pougeard de Lajourie, (née le 14 février 1779, paroisse Saint-Michel de Confolens, décédée en 1850 à Confolens), fille de Jacques, sieur de la Joury, et de Catherine Rose Pougeard de Limbert.
Il décéda le 26 février 1844, paroisse Saint-Michel de Confolens.
De son union avec Jeanne Françoise naquirent :
  1) Jacques Alphonse, né le 12 novembre 1799 à Confolens.
Il décéda le 2 avril 1826 à Confolens.
2) Simon Joseph Adrien, né le 11 juin 1803 à Confolens.
Il fut commandant d'artillerie de marine en 1836, puis directeur des fonderies de canons de Ruelle sur Touvre (Charente), et Nevers. Il fut également nommé officier de la Légion d'Honneur.
Le 9 novembre 1846, il épousa à Angoulême, Antoinette Anaïs Madeleine Robin, fille N. Robin du Chambon, et de Marie Emilie Fargeas-Lamotte.
Il décéda le 28 octobre 1861 à Paris, ayant eu pour enfant :
  a) Simon Joseph Marie "Ernest", né le 11 novembre 1847 à Nevers (Nièvre).
3) "Françoise" Félicité, née le 20 décembre 1804 à Confolens.
Le 7 juillet 1846, elle épousa à Confolens, François Edmond Poute de Puybaudet, (né le 13 juillet 1809 à Puybaudet, décédé le 6 août 1874 à Confolens), fils de François Joseph et de Marie Louise de Feydeau, de Saint-Christophe.
Elle décéda le 5 avril 1872 à Confolens.
4) Marie Louise, née le 21 juillet 1807 à Confolens.
Le 14 février 1830, elle épousa à Confolens, Vincent Lagrange, sieur de la Bajouderie, (né le 21 décembre 1796 à Confolens, décédé après le 12 février 1855 à Confolens), fils de Jean Baptiste et de Jeanne Ballou.
Elle décéda le Ier janvier 1882 à Confolens, d'où descendance.
5) Simon Joseph Fabien, qui suit.

IX) MÉAUDRE d'ASSIT Simon Joseph Fabien, né le 26 août 1813 à Confolens.
Il fut directeur de l'Hôtel-Dieu de Montpellier, et docteur en médecine.
Le 6 octobre 1847, il épousa à Saint-Martial sur Isop (Haute-Vienne), Françoise Emilie Sarget, (née en 1825 à Saint-Martial sur Isop, décédée le 22 mars 1865 à Confolens), fille de Louis Auguste et de Marguerite Iphise Vidard du Douchet.
Il décéda le 23 février 1865 à Confolens.
De son union avec Françoise Emilie naquirent :
  1) Jeanne Françoise Emma, née le 17 juillet 1848 à Confolens.
Elle décéda le 5 décembre 1849 à Confolens.
2) Simon Joseph, qui suit.

X) MÉAUDRE d'ASSIT Simon Joseph, né le 26 décembre 1850 à Confolens.
Le 28 décembre 1874, il épousa à Confolens, Marie Flavie Louise Guillaud de Chemerault, (née en 1854 à Vezelay (Yonne), décédée le 12 février 1937 à Confolens), fille d'Alexandre Agénor et de Flavinie Reuche de Fretay.
Il décéda le 2 août 1908 à Confolens.
De son union avec Marie Flavie Louise naquirent :
  1) "Marie" Thérèse Ernestine Flavinie, née le 14 octobre 1875.
Elle épousa le 11 septembre 1900, à Sainte-Maxime de Confolens, Hilaire Marie Joseph Venault de Bourleuf, fils d'Ernest et de Joséphine Gervais-Lafond.
2) Emile Louis "Joseph", né le 28 mai 1881 à Confolens.
En 1909, il épousa à Rochechouart (Haute-Vienne), Marie Boulesteix, (née en 1890 à Rochechouart, décédée en 1919 à Confolens).
Il décéda en 1921 et fut inhumé dans le cimetière de Confolens.

- Généalogie établie avec pour principale base, la chronique familiale des MÉAUDRE de La POUYADE, issue du site Internet de Bertrand AUSCHITZKY
- Association Promotion Patrimoine : Châteaux, Manoirs et Logis de La Charente.
- Pierre BOULANGER : Manot en Charente Limousine.
- Pierre BOULANGER : Esse, au fil de l'histoire.
- Maurice POITEVIN : Confolens - un hôpital rural en Charente Limousine
(1667-1945).
- article paru dans un numéro de la revue "le vieux Confolens".
- Pascal REYNAUD : Généalogie sur Geneanet : http://gw.geneanet.org/predigny?lang=fr&pz=pascal+antoine&nz=reynaud&ocz=0&p=jehan&n=MÉAUDRE
- un grand merci, à M. André. J. BALOUT, pour l'envoi du blason de la famille MÉAUDRE d'ASSIT.
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire