PINOT de VILLECHENON
blason de la famille Pinot de Villechenon
D'azur à trois pommes de pin d'argent.
Famille originaire de Lorraine.
- PINOT Robert-Charles-Maurice, né en 1862 et décédé peut-être en 1926.
Il fut président (ou secrétaire), du Comité des Forges, au moins jusqu'en 1924, et à partir de 1901, président de l'Union Interprofessionnelle de la Métallurgie.
Désireux d'acquérir un domaine à la mesure de ses relations, il acquit Villevert, commune de Esse.
Il épousa le 5 juin 1900, à Saint-Maurice des Lions, Marie-Anne-Clémence Périgord de Villechenon, fille du colonel Hippolyte-Jean Périgord de Villechenon, maire de Saint-Maurice des Lions; et de Marie de Tolouze.
Ils eurent 4 enfants, autorisés par décret du 3 février 1922, à joindre à leur patronyme le nom de leur mère, d'où les Pinot Périgord de Villechenon.
Ils eurent pour enfants :
  1) Jacques Charles Marie Jean, né en 1901. Il devint polytechnicien, à la promo de 1920, et fut cadre supérieur dans la sidérurgie. Chevalier de la Légion d'Honneur, il eut la croix de guerre 39/45.
Il décéda le 28 octobre 1982, et fut enterré à Confolens, le 30.
Il avait épousé à Brives, le 27 août 1936, Jacquette Jordan, fille de Joseph Louis Paul, ingénieur en chef des mines, et de Marthe Blanchet. Ils habitaient au domaine de Villevert.
De cette union naquirent 6 enfants.
2) Henriette.
3) Maurice, qui devint ministre des prisonniers du gouvernement de Vichy, révoqué par Pierre Laval, en janvier 1943. Il fut sous les ordres de François Mitterand, avec qui il créa le Rassemblement National des Prisonniers de Guerre, qui deviendra le Mouvement National des Prisonniers de Guerre et Déportés, en mars 1944.
Il demeura célibataire.
4) Gérard, qui épousa Simone Ginisty. Ils eurent 4 enfants.

- Généalogies limousines et marchoises, tome I
- le site Internet de Pierre Driout : http://perso.club-internet.fr/driout/PERIGORDbis.htm
- Association Promotion Patrimoine : Châteaux, manoirs et logis de la Charente.
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire