de PLUMENT
alias de PLUMANT

blason de la famille de Plument.
D'azur à trois aigrettes d'argent.
(Jougla de Morénas donne cette description : d'azur à trois aiglette d'argent, 2 et 1).
Supports : deux griffons à la tête contournée.
Couronne de comte
(Une empreinte sigillaire du XIXème siècle montre une couronne de marquis, avec pour supports à dextre un lion, et à senestre un griffon,
les deux animaux à la tête contournée).

Vieille famille de la région de Chabanais et de Bellac. PLUMENT est un village de Saint-Bonnet de Bellac (Haute-Vienne).
PLUMENT voudrait dire en normand "l'homme aux cheveux rouge". Il serait venu sous Charlemagne, et aurait épousé la fille d'un chef maure.
D'après la tradition familiale, "le seigneur de Bailhac aurait combattu en 1393 à la bataille de Nicopolis. Bajazet ayant fait tuer 10000 captifs, n'excepta du massacre que le comte de Nevers (plus tard Jean Sans Peur), et 24 seigneurs, dont le seigneur de Bailhac, qui ne durent leur salut qu'à leur courage, et à l'amitié que leur portait le futur Jean Sans Peur."

- 1446 : de PLUMENT Jean, seigneur de l'Age de Lavaud (Etagnac), fut l'un des 100 gentilhommes désignés plus tard comme "de la Garde - ou Chambre du Roi".
Il épousa Jeanne Lamoureaux, originaire de Bretagne.

I) de PLUMENT Guillaume, écuyer, seigneur de Bailhac (Etagnac : lieu-dit situé au carrefour de la route de Limoges et de la nouvelle route de Saillat), notaire.
Il épousa en 1545 Catherine Thamoyneau. Ils eurent pour enfant, au moins :

II) de PLUMENT Léonard, seigneur de la Bertrandie (en Chabrac ?), de Bailhac, Fontpérine, Ecossas.
Licencié en droit, il fut l'un des 100 gentilhommes de la Garde du Roi. Demeurant tout d'abord à Saint-Junien, en 1614, il était dit habitant dans le bourg d'Etagnac.
En 1607, le fief de Léonard était le château du bourg d'Etagnac. (Ce château fut dénaturé au XIXème siècle, et transformé en maison de retraite. Il fut alors noyé dans un bâtiment néo-gothique avec perron et tour surmontée d'une statue de la Vierge de 3 mètres de hauteur).
Il épousa, par contrat passé le 28 février 1607, devant Jabaud, notaire, Françoise Caillou, fille de François, et de Marie Guimard.
Il fut anobli en 1636, par Louis XIII, sans doute pour ses services au siège de La Rochelle.
Ils eurent pour enfants :
  1) Charles, qui suit.
2) Jean, qui fera la branche de Fontpérine.
3) Françoise, qui fut baptisée le 12 octobre 1614. Elle devint religieuse à Sainte-Claire, à Limoges en 1638, puis elle fut transférée à Confolens.
4) Catherine, baptisée le 8 juin 1618. C'est peut-être elle qui épousa Gabriel de La Charlonnie, sieur du Cogulet.
5) Marthe, baptisée le 5 août 1619.
6) Marguerite, née le 1er novembre 1622.

III) de PLUMENT Charles, écuyer, seigneur de la Bertrandie et de Bailhac.
Il épousa en premières noces, le 29 mai 1635, Jeanne de Barbezières. Il épousa peut-être en secondes noces Eléonore Jameux, à Saint-Martial d'Angoulême, le 16 Avril 1644 (elle fut enterré le 11 septembre 1663).
Enfin, il épousa en troisièmes noces en 1663, Louise du Rousseau (de la maison de Fayolle, près de Civray).
Il décéda en 1677.
Ils eurent pour enfant, au moins :

IV) de PLUMENT Jean, écuyer, seigneur de Bailhac. Il naquit le 27 septembre 1675.
Il épousa en secondes noces le 23 décembre 1694, à Grenord, Françoise Laurent, fille de François (apparemment de la maison de La Laurencie), et de Françoise de La Charlonnie.
Il décéda le 30 janvier 1730.
Ils eurent pour enfant :
  1) François, né le 6 décembre 1695.
2) Jean, né le Ier octobre 1698.
3) autre François, qui suit.
4) Elisabeth, née le 4 avril 1702.
5) Eléonore, née le 12 avril 1714. Elle épousa le 15 mars 1736 René du Rousseau.
6) autre François, qui décéda subitement à 37 ans.
7) Jacquette, décédée à 24 ans.
8) Charlotte, qui décéda à 3 mois.

V) de PLUMENT de BAILHAC François. Il naquit le 11 avril 1701.
Il épousa en secondes noces, en 1744, Catherine Laurens de Reyrac (d'Availles - Vienne).
Ils eurent pour enfants :
  1) Jean-Baptiste, qui suit.
2) Jean, né le 21 juillet 1751, et fut baptisé le même jour à Etagnac.
Il fut chanoine de la cathédrale d'Orléans.
Résidant à Orléans à la Révolution, il fit sa déclaration devant le préfet du Loiret, le 30 Floréal An X, et fut amnistié le 18 Frimaire An XII. (Abbé BUREAU).
Il décéda en 1832.
3) Philippe, né le 11 mai 1759 et fut baptisé le même jour à Etagnac.
Il fut chevalier de Saint-Louis, dit le chevalier de PLUMENT.
Il participa aux assemblées de la noblesse tenue à Angoulême pour les Etats-Généraux de 1789.
Il épousa à Lussac, le 29 mai 1786, Marie-Rose de Raymond de Lessac, fille de Pierre François, chevalier, seigneur de Saint-Germain, et de Jeanne Catherine de Jousserant. (Marie Rose décéda le 4 février 1789 et fut inhumée le lendemain à Saint-Adjutory).
Résidant à Orléans à la Révolution, il fit sa déclaration le 30 Floréal An X, devant le préfet du Loiret, et fut amnistié le 18 Frimaire An XI (Abbé BUREAU).
Il décéda à Saint-Maurice des Lions, le Ier mars 1835.
Il avait eu pour enfant ::
  a) une fille, née en 1787, et qui décéda en 1853, sans alliance.
b) un fils, qui ne vécut que 3 jours.

VI) de PLUMENT de BAILHAC Jean-Baptiste, écuyer, chevalier de Saint-Louis.
Il naquit à Etagnac en 1750, et y décéda en 1828.
Il participa aux assemblées de la noblesse tenues à Angoulême pour les Etats-Généraux de 1789. Il représenta Jean Feydeau, écuyer, seigneur de Saint-Christophe.
Il fut maire d'Etagnac en 1791, en 1795 et de 1801 à 1810.
Il épousa en 1775, Marie-Alexandrine Victoire Guiot de Saint-Quentin et du Doignon (villages de Lesterps).
Ils eurent pour enfants :
  1) Julie, alias Juliette, qui épousa en 1813, Jacques Palant-Lamirande, maire de Chabanais.
2) Françoise, née en 1776.
3) Claude-François, né le 21 septembre 1777.
Il épousa Renée-Augustine de PLUMENT de Fontpérine.
Il fut maire d'Etagnac de 1824 à 1831.
Il décéda le 10 mai 1854.
Ils eurent pour enfant, au moins :
  a) Paul-Louis, né en 1809. Il épousa Adèle Génébrias des Brosses (de Gouttepagnon).
Il fut déporté en 1852, à Lambessa, à cause de son opposition au coup d'Etat du 2 décembre.
4) Paul-François, qui suit.
5) Marie Alexandrine, née en 1781.
6) Claire Henriette François, née en 1784.
Elle épousa en premières noces en 1815, Louis Clémençon (1791-1824), puis en secondes noces Gabriel Martin.
Elle décéda en 1850.

VII) de PLUMENT de BAILHAC Paul-François.
Il naquit à Etagnac le 30 décembre 1778.
Il épousa en 1816, Marie-Constance Rampnoux du Puy Saint-Jean, fille de Jean, et de Marie-Agathe Rebière de Lizière.
Il fut maire d'Etagnac de 1843 à 1848, puis sans doute de 1850 jusqu'à son décès.
Il décéda le 15 décembre 1855, à Lascoux.
Il eut pour enfants :
  1) Jean-Baptiste-Charles, qui suit.
2) Pierre-Gaston, né en 1821.
Il épousa en 1855, Marie Gaillebaud.
Il eurent pour enfants :
  a) Marie Clémence Marguerite, née en 1856.
Elle épousa en 1879, René Chauvière (1847-1897).
b) Antoine Marie Georges, né en 1858. Il décéda en 1859.
c) Marie Caroline Rachelle, née en 1860.
Elle épousa en 1882, Joseph Gustave Demartial (né en 1860).
3) Philippe, né en 1815, et décédé en 1875, à Lascoux, sans postérité.
4) Claude-Paul-François. Il naquit à Lascoux le 29 juillet 1823.
Il épousa le Ier mars 1859, Marie Dugé (qui décéda en 1910).
Il fut négociant en corsets, modistes, etc. et fut maire-adjoint de l'Ile Saint-Denis. Il participa à un service d'ambulance pendant le siège de Paris en 1870. (Claude NAUDET).
Il décéda à l'Isle Saint-Denis le 8 juin 1888.
De leur union naquirent :
  a) Berthe Eugénie Marie, née le 6 juin 1860.
Elle épousa le 17 juillet 1880 Jean Marie Joseph Nicolas Arthur de PLUMENT, son cousin germain, polytechnicien, d'où postérité.
Elle décéda en 1937.
b) Félicie Henriette Marie, née le 10 mai 1863. Elle décéda le 24 mai 1863.
c) Paul-Charles-Marie, né le Ier août 1864 à l'île Saint-Denis.
Il épousa Suzanne Angéla Juliette Paret, (née en 1881 à Pontoise - Oise, décédée à Paris en 1929, fille de Jules Alexandre et de Jeanne Amélie Boyer).
"Il fut reçu à l'école nationale et spéciale des beaux-arts en 1884, où il y reçut l'enseignement de William Adolphe Bouguereau et de Tony Robert-Fleury.
Dès 1895, il participa au salon des artistes français.
En 1903, il fonda le salon de l'école française qui vit le jour en 1904 aux serres du Cours La Reine. Par la suite, le salon fut acccueilli chaque année au Gtrand Palais, puis au Palais de Tokyo à Paris.
Il fut président de la société de l'école française jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.
Il décéda le 6 juillet 1651 à son domicile parisien.
" (d'après le site de l'Ecole Française).
De cette union naquirent :
  b1) Jean, né en 1902.
Il décéda en 1976, et fut enterré au cimétière de Viarmes (Val d'Oise). (Claude NAUDET).
b2) Magdeleine, née en 1903.
Elle épousa Adrien Delpeyroux.
Elle décéda en 1985 et fut enterrée au cimetière de Viarmes (Val d'Oise). (Claude NAUDET).
d) Louise Marie Pauline, née le 26 décembre 1869. Elle épousa Adolphe Cureau, médecin, gouverneur du Moyen Congo. Elle décéda en 1965.
e) Henri Marie Eugène, né le 17 juillet 1873.
Il épousa le 25 octobre 1670 à Paris, Marie Gervais, d'où postérité.
Il décéda pour la France en 1915, à Hébuterne, dans la Pas de Calais. (Claude NAUDET).

VIII) de PLUMENT de Bailhac Jean-Baptiste-Charles. Il naquit à Lascoux en 1817, et décéda en 1911. Il devint notaire à Mareuil (Dordogne).
Il épousa Solidelle (Antoinette- Félicité-Solidelle) Hazard-Flamant. Elle était née à Mareuil en 1838. Elle décéda à Chabanais en 1864.
Il fut maire d'Etagnac de 1874 à 1878.
Ils eurent pour enfants :
  1) Marie-Pauline-Solidelle, (dite Solidelle en famille), née à la Grange de Quayre en 1854.
Elle épousa en 1872, Jules Ducoudert (1843-1902), notaire à Chabanais.
Elle décéda à Chabanais en 1921. Ils eurent deux filles : Julia, et Odette.
2) Jean Marie Joseph-Nicolas-Arthur, né en 1856.
Il devint polytechnicien.
Il épousa le 17 juillet 1880, sa cousine Berthe de PLUMENT, et eurent pour enfants :
  a) Maurice, né le 22 juin 1881.
Il épousa le 20 mars 1909 Marguerite Lepage.
Il décéda à Clichy le 12 février 1948, et fut père de :
  a1) René, qui décéda sans postérité.
b) Berthe Marie, soeur jumelle de Maurice, née le 22 juin 1881.
Elle décéda à Paris, le Ier novembre 1958.
c) Marcel Maurice Louis, né le 27 juin 1884.
d) Pierre Jean Marie, né le 29 avril 1887.
3) Marthe, née en 1881 et décédée en 1958. Elle resta célibataire.
4) Pierre, né en 1887 et décédé en 1944. Il épousa Thérèse Barbarin d'Ecossas (elle décéda en 1964).
Ils eurent pour enfants :
  a) Bernard, né en 1914.
"Il fut scout. en 1932-1933, il fut sans doute fondateur avec l'abbé Lepetit, et son frère Marcel (né en 1917), de la 130ème Paris (Notre-Dame de Grâce de Passy).
Sous-lieutenant, il mourut pour la France le 19 mai 1940. Sa troupe prit son nom en 1945
". (D'après le site sur l'histoire du Scoutisme).
b) Odile, née en 1916. Elle épousa Bernard Decauville.
c) Maurice, né en 1917 et décédé, peut-être en 1979. Il resta célibataire.
d) Marcel, né en 1917.
Il épousa Ghislaine d'Abbadie.
Il décéda en 1959.
e) Monique, née en 1926.
f) Chantal, née en 1931, célibataire.
5) Germaine, née en 1891 et décédée en 1963. Elle resta célibataire.
6) Blanche, née en 1859 et décédée en 1946. Elle épousa Elie Barjaud de Lafont, d'où Guy.

Branche d'ECOSSAS et de FONTPÉRINE (Etagnac) :
III) de PLUMENT Jean, seigneur d'Ecossac, sieur de Fontpérine. Il décéda le 2 janvier 1694, âgé de 60 ans.
Il épousa en 1665 Marie d'Assier (qui décéda en 1706)
.
Ils eurent pour enfants :
 

1) Madeleine, baptisée le 3 avril 1667, demoiselle de Fontpérine.
2) Joseph, qui décéda à 18 ans.
3) Catherine, baptisée le 22 juin 1668.
4) autre Catherine, née le 22 septembre 1670.
5) Jacques, né le 13 novembre 1671.
6) Louise, née le 21 décembre 1673.
7) Louis, écuyer, sieur d'Ecossac et de Lavau.
Il fut maréchal des logis des chevau-légers de la garde du Roi, chevalier de Saint-Louis.
Il épousa en 1699, Elisabeth des Monstiers (qui décéda le 31 mars 1722, et fut inhumée à Etagnac).
Lui-même décéda le 5 avril 1714, âgé de 70 ans.
Ils eurent pour enfants :
  a) Marguerite, née le 13 janvier 1703. Elle épousa Jean Turpin.
b) Suzanne, née le 2 septembre 1706.
8) François, qui suit.
9) Suzanne, qui décéda sans postérité.


IV) de PLUMENT François, écuyer, sieur de Fontpérine.
Il fut baptisé le 18 juillet 1675. Il décéda le 2 mars 1725, au village de Ballary, paroisse d'Etagnac.
Il épousa Marguerite du Soulier (qui décéda le 24 avril 1720).
Ils eurent pour enfants :
  1) Martial, qui suit.
2) Marie, née le 19 décembre 1700.
3) Jean, né le 16 août 1705.
4) Marguerite, qui épousa le 17 février 1727, Jean Barbarin.
5) Annet, qui décéda à 3 mois.

V) de PLUMENT Martial, écuyer, sieur de Fontpérine. Il naquit le 5 janvier 1700.
Il épousa, à Brantôme, le 7 novembre 1736, Françoise Joussen, alias Joussan, fille de Guillaume, écuyer, conseiller du roi, et de Catherine Petit.
De cette union naquirent :
  1) Louis Jean, baptisé le 3 septembre 1737.
Il épousa en 1775, Françoise Claire Henriette Guiot du Doignon (née en 1750).
2) Marie, née le 8 septembre 1738.
3) Victor, né le 28 juillet 1739.
4) Guillaume, né le 20 juillet 1740.

L'abbé Joseph NADAUD,
dans son nobiliaire du Limousin, donne pour la branche de Fontpérine, la généalogie suivante, ainsi qu'un autre blason pour cette famille décrit de cette façon :
D'azur à trois plumets d'argent.
Cette description héraldique est issue de la généalogie de la famille des Monstiers.
Comme je ne sais pas très bien à quel type de plumet il est fait référence, voici ce que cela pourrait donner en représentation graphique :
blason de la famille de Plument, d'après Nadaud.
D'azur à trois plumets d'argent.

- de PLUMENT Jean, écuyer, sieur de Fontpérine.
Il épousa Marie de La Charlonnie. Il fut enseveli le 11 mars 1631.
Il eut pour enfants :
  1) Marie, qui épousa Antoine Tesserot.
2) Jean, qui suit.
3) Françoise, qui épousa le 3 juillet 1616, Louis de Rousiers.

- de PLUMENT Jean, écuyer, sieur d'Ecossas.
Il épousa Marie-Guionne de Singarreau (qui décéda le 4 août 1659).
De cette union naquirent :
  1) Louise, née le 19 juin 1644, et baptisée le 11 février 1649.
2) Léonarde, baptisée à 13 ans, le 20 décembre 1659.
3) autre Léonarde, baptisée à 11 ans, le 21 décembre 1659.
4) Suzanne, née à Savignac, paroisse de Grenord, le 27 décembre 1645.
5) Marie, baptisée le 11 janvier 1652.
6) Léonarde, baptisée le 11 décembre 1659.

Notes isolées :
- de PLUMENT d' ECOSSAS, Anne-Suzanne. Elle épousa le 18 février 1731, François de Mascureau, seigneur de Sainte-Terre (Benest). Il eurent trois enfants.
On pouvait voir le blason de cette alliance, sur une cheminée, dans le logis de Sainte-Terre (Benest), datée de 1623 (?)
Le trumeau de la cheminée était orné de peintures qui représentaient les blasons de ses anciens propiétaires. Le cartouche portait la devise suivante : "L'amour nous unit et nous conserve."
blason d'alliance des familles de Mascureau et de Plument

Blasons d'alliance des Mascureau et des de PLUMENT.
1) Parti, au 1 fascé d'argent et de gueules de 6 pièces, au 2 d'argent à trois étoiles de gueules posées deux et un. (qui est Mascureau).
2) D'azur à trois aigrettes d'argent, posées deux et un" (qui est de PLUMENT).

 


- de PLUMENT Louis, alias Louis-Jean, écuyer, seigneur de Fontpérine. Il naquit en 1750.
Il participa aux assemblées de la noblesse tenues à Angoulême, pour les Etats-Généraux en 1789.
Il épousa Françoise-Henriette-Claire Guiot du Doignon, et eurent 6 enfants, dont 2 garçons décédés en bas-âge.

- de PLUMENT du BOCHET Charlotte. Elle habitait la paroisse de Saint-Sébastien de Chabanais.
Elle épousa Antoine Gauber, écuyer, sieur de Narbonne, paroisse de Verniolet.
Elle fut peut-être la dame du Poirier, qui décéda âgée de 86 ans, le 27 avril 1731, et qui fut inhumée à Verneuil.

- de PLUMENT Catherine. Elle épousa Hubert de Volvire, écuyer, sieur de Fontbois. Il habitait le lieu des Roches, paroisse de Charroux.
Ils eurent pour enfants :
  1) Julien, écuyer, qui épousa dans l'église d'Etagnac, le 14 juillet ... Jeanne de PLUMENT, fille de Jacques, sieur des Vergnes (Etagnac), et de feu Marie de Val.
2) Joseph, écuyer, seigneur de Fontbois. Il épousa dans l'église d'Etagnac, le 26 octobre 1726, Gabrielle PLUMENT des Ormeaux, fille de Jacques, seigneur des Vergnes, et de feu Marie de Val.

- PLUMENT Michel, notaire. Il décéda, le 25 juillet 1653, à Etagnac.

- de PLUMENT Jean, écuyer, sieur d'Ecossas. Il épousa Marguerite de Cougnac, d'où :
  1) Marie, baptisée le 8 août 1623.

- de PLUMENT Marie. Elle épousa le 17 avril 1775, François de Chamborant, fils de Jacques, et de Marie de La Couture-Renon.

- PLUMANT Joseph, sieur de Villambeix, fils de feu Pierre, sieur de Villambeix et de Marie de Limagne.
Il épousa le 27 août 1713, à Abzac, Marthe Barbier, demeurant à Saulgond, fille de Etienne, sieur du Chiron, et de Catherine Reyne, alias Reix.

- PLUMANT de Villoubé Joseph. Il avait fait une opposition au mariage ( Ier mai 1735), de Jeanne Barbier et de Jean Chaneaud. Cette opposition fut levée le 9 février 1735.

- Documentation issue d'extraits de "Généalogie et souvenirs" par Henri MALAUZAT (1996),
aimablement communiquée par M. Alain VALENTIN.

- abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- Jean-Robert CHARRAUD : Histoire de Benest, enclave poitevine de la Charente.
- Association Promotion Patrimoine : Châteaux, Manoirs et Logis de La Charente.

- Abbé BUREAU : Les émigré charentais.
- Claude NAUDET : Renseignements généalogiques.

retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire