de PONS

blason de la famille de Pons
 
Blason au dessus de la porte d'entrée du logis de Fellet à Pleuville.
D'argent à la fasce bandée d'or et de gueules.
 
Armoiries sculptées au dessus de la porte d'entrée du logis de Fellet (Pleuville).

Tous les armoriaux que j'ai pu consulter, entre autres l'armorial général de la France, de Charles d'Hozier, l'Armorial du Poitou de A. Gouget, ou le rôle du ban et arrière-ban de la sénéchaussée d'Angoumois de Théophile de Bremond d'Ars, indiquent un blason d'argent à la fasce bandée d'or et de gueules, avec différentes variantes surtout dans le nombre de bandes, de 5 à 7. Ce blason est celui de la famille de PONS de Saintonge, et je ne suis pas sûr qu'il s'applique aux familles décrites ci-dessous, car je n'ai trouvé aucun lien généalogique me permettant de rattacher toutes ces familles ensemble.
L'origine des familles dite du Fief Richard, de la Chebassière, et de Fellet semblent être une région située à 15 km au nord de Ruffec, à la frontière entre les départements des Deux-Sèvres et de la Vienne, pas vraiment loin de Civray. Or, les dictionnaires des anciennes familles du Poitou de Beauchet-Filleau parlent d'une famille de Civray, du nom de PONS, portant dans ses armoiries un pont. L'agrandissement de la photo du blason du logis de Fellet à Pleuville nous montre un écartelé (en assez mauvais état), mais dont la partie 1 ressemblerait assez à un pont. Ma conclusion est qu'il se pourrait bien que toutes ces familles soient apparentées entre elles, et tirent leur origine de la région de Civray.
A suivre...


Famille de PONS, dite du FIEF RICHARD, CHEBASSIÈRE (Lorigné - Deux-Sèvres),
et de FELLET (Pleuville) :
I) de PONS Jacques, né vers 1400.
Il épousa en 1431, Marguerite Hautelier.
De cette union naquit :

II) de PONS Pierre, né vers 1431.
Il épousa vers 1450, Catherine de Sermanton. (Cette famille est de la région de Chef-Boutonne).
Ils eurent :

III) de PONS Colas, né vers 1450.
Il épousa en 1475, Catherine Ferré, qui lui donna pour enfants :
  1) Moïse, qui suit.
2) Jeanne, décédée après 1525.
3) Colas, décédé après 1525.
4) Guy, décédé après 1525.
5) Barthélémy, décédé après 1525.
6) Isaac, décédé après 1525.

IV) de PONS Moïse, né vers 1475, seigneur du Fief Richard (Lorigné- Deux-Sèvres).
Il épousa en 1503, Marie Landry, fille de Barthélémy, seigneur de Sauzé et de Brouillac; et de Catherine de La Porte.
De cette union naquit :

V) de PONS François, né en 1505, seigneur du Fief Richard.
En 1525, il était dit mineur et orphelin, lors du partage de la succession de sa tante Jeanne de PONS, où il se fit représenté par sa mère Marie Landry.
Il épousa avant 1535, Claude des Aubiers.
De cette union naquirent :
  1) Antoine, qui suit.
2) Jean, né avant 1560, seigneur de la Vallée.
Il épousa Gillette Prévost.
Il décéda après 1595, ayant eu pour enfants :
  a) Benjamin, qui fut baptisé au Temple de Lussay (ancienne commune annexé à Chef-Boutonne), le 23 juillet 1595. Il eut pour parrain Antoine de PONS, et pour marraine Françoise Landry.
b) Hélène, qui fut présentée au Temple de Ruffec, le 16 octobre 1591, avec sa tante, Louise Gaudin.
Elle décéda en 1595.
3) peut-être Jean, qui fera la branche de Fellet.

VI) de PONS Antoine, né en 1535, seigneur de la Coudre (Chey - Deux-Sèvres).
Il épousa avant 1581, Louise Gaudin.
Il décéda après 1595, ayant eu pour enfants :
  1) Moïse, qui suit.
2) Pierre, né après 1595.
Il acheta le 12 avril 1617, de Madeleine Esnard, la métairie des Aubruges (Greffe de Saint-Maixent - Deux-Sèvres). (Est-ce les Aubuges, en Chatain - Vienne ?).

VII) de PONS Moïse, seigneur de la Coudre, et du Fief Richard, né en 1581.
Il épousa en 1599, Marie (alias Anne) de Lestang, fille de René, seigneur de Villefréard (Longré), et de Cherconnay (Longré); et de Paule de Maigne.
Il décéda après 1628, ayant eu pour enfants :
  1) Pierre, qui fit la branche de la Caillaudière.
2) Gédéon, qui suit.
3) Hiérosme, seigneur de la Brunette.
Il épousa après 1641, Renée Lonnet, et eurent pour enfant :
  a) Marie, qui épousa le 26 novembre 1669, à Clussais La Pommeraie (Deux-Sèvres), Jean Pelloquin.
b) Jeanne, qui décéda après 1669.
c) Pierre, qui fut baptisé le 17 octobre 1644 à Clussais La Pommeraie.
4) Renée, qui décéda le 2 juin 1665, à Fief Richard. Elle fut inhumée dans l'église de Lorigné.
5) Judith, qui épousa le 3 août 1628, au Temple de Lussay (Chef-Boutonne -Deux-Sèvres), Josias de Regnar, écuyer, seigneur de la Mine et de la Couture.
6) Esther, qui épousa le 21 septembre 1628, au Temple de Lussay, Philippe de Robert, écuyer, seigneur de la Vironne.

VIII) de PONS Gédéon, seigneur des Aubuges (Chatain - Vienne ?).
Il épousa en 1630, Sébastienne d'Anché, fille de Jacob, gouverneur du comté de Civray, et de Marguerite des Gittons.
Il décéda le 21 juin 1667, à Lorigné.
De son union avec Sébastienne, naquirent :
  1) Jean, qui suit.
2) Marie, qui épousa en 1650, Charles d'Anché, écuyer, seigneur de la Sale.
3) Isabelle, qui épousa en premières noces en 16556, Pierre de Maisonneuve, puis en secondes noces le 24 janvier 1678, à Lorigné, Pierre Périgault.
4) Renée, demoiselle du Magnou (Brux - Vienne).
Elle épousa le 3 février 1669, François Guy, écuyer, fils de Jean, seigneur de Ferrières et de la Cour; et de Jacquette Garnier.
Elle décéda en 1719.
5) Catherine, qui épousa avant 1665, François Caillou, écuyer, sieur du Breuil, demeurant à Montjean.
elle décéda en 1685.

IX) de PONS Jean, seigneur de la Chebassière (Lorigné), et de Magnou (Brux).
Il épousa le 3 mai 1655, à Lorigné, Marie Madeleine de Céris, fille d'Alexandre, sieur de Châteaucouvert et de Boissec; et de Madeleine Le Royer.
Il décéda le 30 mars 1685 et fut inhumé dans l'église de Lorigné.
Jean et Marie Madeleine eurent pour enfants :
  1) Jean, baptisé le 27 juillet 1658 à Lorigné, seigneur du Breuil-Coëffault.
Il épousa en premières noces vers 1675, Renée de Thiville, dame du Breuil-Coëffault.
De cette union naquirent :
  a) Jean, né en 1676, seigneur du Breuil-Coëffault.
b) Etienne, né en 1677, seigneur de Bouäs. Il décéda en 1739.
Jean épousa en secondes noces le 4 juin 1692, à Ruffec, Catherine Coyteux.
Il décéda le 26 septembre 1733, à Hanc (Deux-Sèvres), ayant eu pour enfants de sa seconde union :
  c) Renée, qui épousa le 23 novembre 1744 à Lezay (Deux-Sèvres), Jean Louis d'Orfeuille, écuyer, comte d'Orfeuille, seigneur de Tourtron, fils de Louis, seigneur de la Granerie, et de Marie Marguerite Levesque.
Elle décéda en 1745.
d) N., né en 1697, et décédé en 1702.
e) Marguerite, née en 1702 au Breuil-Coëffault. Elle fut baptisée le 6 juillet à Hanc.
2) Anne Marie, qui fut baptisée le 8 août 1671 à Lorigné.
Elle épousa le 21 avril 1694, à Lorigné, Jean du Verrier, sieur de Boulzat, fils de Louis et de Marie Pignouneau.
3) Françoise, née en 1666 à Lorigné.
Elle épousa le 29 avril 1698, à Lorigné, Charles de l'Age, seigneur de Foussac, fils de François Valère et d'Anne Marie Brunet.
4) Marie, qui fut baptisée le 6 mai 1666 à Lorigné. (Est-elle jumelle de Françoise ?)
5) Alexandre, qui suit.
6) François, qui fut baptisé le 17 février 1676 à Lorigné. Il eut pour marraine Renée de PONS.

X) de PONS Alexandre, baptisé le 3 août 1670, à Lorigné, seigneur de la Chebassière.
Il épousa le 12 février 1697, à Saint-Léger (Saint-Maixent - Deux-Sèvres), Jeanne Marie de l'Age (1667-1739), fille de François Valère et d'Anne Marie Brunet.
De cette union naquirent :
  1) Alexandre Charles, baptisé le 19 novembre 1697, à Lorigné.
2) Charles, baptisé le 13 avril 1700, à Saint-Léger.
3) François, baptisé le 30 août 1701, à Lorigné. Il décéda au même endroit, le 6 septembre 1701.
4) Marie Françoise, baptisée le 26 décembre 1702 à Saint-Léger.
Elle épousa le 21 avril 1731, à Saint-Léger, François Gabriau, écuyer, seigneur de la Gartière.
5) Bonaventure, baptisée le 23 juin 1704, à Saint-Léger.
6) Marie Catherine, baptisée le 3 mai 1707 à Lorigné.
7) Alexandre Jacques, qui suit.

XI) de PONS Alexandre Jacques, né avant 1710, chevalier, seigneur de la Guenotterie (alias Guignoterie).
Il fut capitaine au régiment Leteillé-Infanterie, en 1740.
Il épousa le 5 novembre 1737, à Saint-Léger (Saint-Maixent - Deux-Sèvres), Louise Texier.
De cette union naquit :

XII) de PONS Alexandre François, né vers 1735, seigneur de la Chebassière, la Guignoterie, Lhoumeau.
Il fut capitaine d'infanterie au régiment provincial d'Angoumois, et devint chevalier de l'Ordre de Saint-Louis.
Il épousa le 27 janvier 1773, Louise Henriette d'Orfeuille, fille de Jean Louis, écuyer, comte d'Orfeuille, seigneur de Tourtron, et de Marie Jeanne Pidoux.
Le 14 août 1784, il acquit le Chambon (Saint-Fraigne), des mains des héritiers du marquis de Lostange. Il en fit faire un procès-verbal le 19 mars 1785. (Elisabeth BRIDIER et Pauline NOÉ).
Il décéda le 4 février 1800. Sa veuve demeurait à ce moment là au Chambon (Saint-Fraigne). (Elisabeth BRIDIER et Pauline NOÉ).
De leur union étaient nés :
  1) Alexandre Guillaume, qui suit.
2) Jean Marie Alexandre, né en 1783.
3) Marie Jeanne Louise, née en 1784.
4) Sophie, qui épousa Claude Alexandre d'Angély, fils de Pierre, seigneur du Fief Richard, et de Marie Anne Normand.
Elle décéda après 1819.
5) Françoise Marie.
6) Thérèse Victoire.

XIII) de PONS Alexandre Guillaume, né le 18 mai 1782 à Romans (Deux-Sèvres), seigneur de la Chebassière.
Il épousa le 27 novembre 1811, Jeanne Pauline de Moneys d'Ordières, fille de Louis Alexandre, chevalier, seigneur d'Ordières, et de Marie Madeleine de Moneys d'Ordières.
Il décéda vers 1844, ayant eu pour enfants :
 
1) Alexandrine, née le 15 février 1814 à Benest.
Elle épousa le 17 août 1835, à Benest, Pierre Sylvestre de PONS, marquis de Pons (né en 1809, décédé en 1873), fils de Psalmet, sieur de l'Oliverie, et de Martialle de La Couture.
Elle décéda le 22 décembre 1899, à Mauprévoir (Vienne), ayant eu deux enfants.
2) Jeanne Louise Henriette, qui épousa en 1830, à Lorigné, Pierre d'Angély, fils de Pierre, seigneur du Fief Richard, et de Marie Anne Normand.

Branche de la CAILLAUDIÈRE (Maisonnais - Deux-Sèvres) :
VIII) de PONS Pierre, écuyer, né vers 1610, sieur de la Caillaudière.
De son union avec Marie de PONS (1610 - après 1636), naquirent :
  1) Antoine, qui suit.
2) Moïse, né en 1634, écuyer, seigneur de la Coudre.
Il épousa avant 1663, Catherine Garreau, qui lui donna pour enfant :
  a) Marguerite, qui épousa le 13 août 1669, à Lorigné, Louis de Lezay.
3) René, né en 1636, seigneur du Fief Richard et de la Vacherie (Le Bouchage ?).
Il fut maintenu dans sa noblesse, en 1667.
Il épousa le 7 novembre 1678, Hélène de Cadihuc. Il se firent une donation mutuelle, le même jour, à Civray.
Il décéda le 25 janvier 1696, à Lorigné.

IX) de PONS Antoine, né en 1628, seigneur de la Caillaudière.
Il épousa le 29 novembre 1649, à Saint-Maixent (Deux-Sèvres), Marguerite de Maubué, fille de Guy, écuyer, seigneur de Boiscoutault, et de Renée Richier (Brangier, notaire).
En 1652, il fut parrain à Clussais La Pommeraie (Deux-Sèvres).
En 1667, sa veuve était dite demeurant à Chey (Deux-Sèvres).
De son union avec Marguerite naquirent :
  1) Marguerite, née en 1654.
Elle épousa le 5 septembre 1680, à Fomperron (Deux-Sèvres), Robert (alias Philippe), de Lezay, seigneur de Grandchamp.
Elle décéda le 24 janvier 1685 à Grandchamp (Lezay).
2) René, né en 1655, écuyer, seigneur de la Coudre.
Il épousa le 27 juillet 1679, à Couhé-Vérac (Vienne), Marguerite Garnier, fille de Pierre, seigneur de Courmorand, et de Marie Pascault (Amiraud, notaire).
Il décéda entre 1709 et 1714, ayant eu pour enfants :
  a) Françoise, qui épousa avant 1698, Jean de Chevreuse, écuyer, seigneur du Courtiou et de Tourteron en partie.
Elle décéda sans postérité.
b) Marguerite, née vers 1692.
Elle épousa le 22 décembre 1704, à Voulême (Vienne), Jean Brothier, écuyer, seigneur du Rouet et de la Maure, fils de Jean et de Marie Mestayer.
Elle décéda le 15 juin 1718 à Voulême.
c) Pierre, seigneur de la Coudre et du Theil.
Il épousa le 11 février 1711, à Lusignan (Vienne), Elisabeth Marie Simon de La Morillonière (Granet, notaire à Lusignan).
De cette union naquirent :
  c1) Marie Anne, qui épousa le 8 février 1750, à Niort, François Alexandre Estourneau, seigneur de la Touche, fils d'Isaac, et de Marie Angélique Paillet.
c2) Marie Willelmine, qui épousa le Ier juin 1731 à Paris, Elie Randon d'Hareucourt.
c3) Pierre, né en 1713.
Il décéda le 15 septembre 1720 à Saint-Léger, et fut inhumé dans l'église.
3) Claude, né en 1658, seigneur de la Caillaudière et du Coutumier.
Il épousa le 29 avril 1694, à Saint-Saturnin (Saint-Maixent - Deux-Sèvres), Marguerite de Vieillechèze, fille de François, seigneur des Essarts, et de Maxence Pallustre.
Il décéda le 4 décembre 1717 à Saivres (Deux-Sèvres).
4) Jean, qui suit.
5) Gabrielle, née vers 1662.
Elle épousa avant 1690, Jean Caillou, sieur de la Caillerie, fils de François, écuyer, sieur du Breuil, et de Catherine de PONS, (fille de Gédéon, seigneur des Aubuges).

X) de PONS Jean.
Il épousa le 23 septembre 1692, Jeanne Marie Chollet.
De cette union naquit :

XI) de PONS Jacques, né après 1692.

Branche de FELLET (Pleuville) :
VI) de PONS Jean, écuyer, seigneur de Fief Richard (Lorigné - Deux-Sèvres).
Il épousa vers 1584, Catherine Ravard.
De cette union naquirent :
  1) Judith, née après 1584.
2) Gabriel, qui suit.
3) Anne Marie, qui épousa vers 1600, Louis du Verrier, sieur de Bonnesac (Bonnezac en Chatain - Vienne ?), fils de Jacques, écuyer, sieur de Boulzat, et de Madeleine Girard.

Blason au dessus de la porte d'entrée du logis de Fellet (Pleuville)
Blason surmontant la porte d'entrée du logis de Fellet (Pleuville).
Il est daté par cette inscription : "le 25 1640 fait en may".
Ce blason de l'époque de Gabriel de PONS remonte à la construction, ou reconstruction du logis par ses soins.
On y voit un écu écartelé timbré d'un casque, et sur la partie 1 de l'écartelé, ce que je pense être un pont, et sur la partie 3 des chevrons. Les autres parties sont indéchiffrables.
Il semble que l'on soit donc bien loin du blason à la fasce bandée des PONS de Saintonge.

VII) de PONS Gabriel, écuyer, sieur de Fellet (Pleuville).
Il épousa vers 1624, Marie Ferré, dame de Fellet. Elle décéda à Pleuville après 1646.
Il décéda après 1648, ayant eu pour enfants :
  1) Marguerite, née le 17 avril 1622, à Pressac (Vienne).
Elle épousa vers 1650, Isaac Churlaud, sieur du Mas de l'Age, fils de Pantaléon et de Louise Bellaud.
1) Jean, qui suit.
3) Marie, née le 9 octobre 1625 à Pleuville.
Elle fut marraine en 1640, de David Pastoureau.
4) Catherine, née le 10 février 1629, à Pleuville. Elle eut pour parrain Antoine de Villedon, chevalier, seigneur de Chanteloube, et pour marraine Florence de Lage.
Elle même fut marraine en 1632, d'Hilarion de La Courive.
5) Andrée, née le 2 février 1631 à Pleuville.
Elle eut pour parrain et témoin à son baptême, Gédéon de PONS, écuyer, sieur des Aubuges, et pour marraine Jacqueline de La Béraudière.
6) Françoise, née le 31 juillet 1635, à Pleuville.
Elle eut pour parrain à son baptême, Jean Ferré, sieur de la Courcelle, et pour marraine, Marie de La Broue.
7) Louise, née le 10 novembre 1638, à Pleuville. Elle fut baptisée le 20 octobre 1641.
Elle fut marraine trois fois : en 1665, de Louise Pastoureau, en 1669 de Jean Loubaut, en 1672 de Marie du Mousseau.
En 1669, elle épousa Gilles Arnaud, écuyer, sieur de la Gorce (Pleuville).
8) Judith, née après 1645 à Pleuville, demoiselle des Escures.
Elle fut marraine trois fois : en 1662 de Jean Pastoureau, en 1663 de Gabriel Pastoureau, en 1681 de Judith Martin.
Le 12 février 1671, elle épousa à Pleuville, Louis Guillotin, écuyer, sieur du Bouchet.

VIII) de PONS Jean, né vers 1624, écuyer, sieur de Fellet.
Il décéda le 10 avril 1678 à Pleuville.
De son alliance avec Jeanne de Soullières, naquirent :
  1) Judith.
2) Louise.
3) Charles, qui fera la branche de l'Age Maranche (Epenède).
4) Salomon, né peut-être le 13 juin 1662 à Pleuville, écuyer, sieur de Fellet.
Il épousa le 12 juillet 1679, à Saint-Germain (Vienne), Jeanne Vézien (1660-1712), fille de Jacques et de Marie Chauvet.
Il décéda le 22 février 1695 à Pleuville.
Le 5 mars 1713, ses héritiers, Antoine, Marie Anne et Jeanne, partagèrent les biens de leur père. (José DÉLIAS).
Salomon et Jeanne eurent pour enfants :
  a) Jeanne, née le 21 août 1680 à Pleuville, et baptisée le 29 octobre 1680.
Elle épousa le 8 janvier 1705 à Pleuville, Hélie de James, écuyer, seigneur des Frégnaudies, fils de René et de Marie Prévost.
b) Anne, née le 22 janvier 1682 à Pleuville.
Elle eut pour parrain Annet de PONS, écuyer, sieur de Soullières, et pour marraine Anne Churlaud.
c) Anne, née le 16 mai 1685 à Pleuville.
Elle eut pour parrain Annet de PONS, écuyer sieur de Soullières, et pour marraine Anne Churlaud.
d) N., décédé le 9 octobre 1686 à Pleuville.
e) Antoine, écuyer, sieur de Fellet, né le 27 juillet 1690 à Pleuville.
Il épousa avant 1716, Anne Renée de Saint-Laurent.
Il décéda le 3 juin 1744 à Pleuville, ayant eu pour enfants :
  e1) Jeanne, née le 21 février 1716 à Pleuville. Elle eut pour marraine Jeanne de Montfreboeuf.
e2) Marie Marguerite, née le 9 décembre 1716 à Pleuville.
Elle fut baptisée le 13 février 1717, et eut pour parrain Antoine de James, écuyer, et pour marraine Marguerite Arnaud de Ferrandière.
Elle épousa le 14 février 1735 à Chatain (Vienne), Louis de Saint-Garreau.
e3) Marie, née le 28 février 1720 à Pleuville. Elle décéda le même jour.
e4) Marie Thérèse, née vers 1722.
Elle hérita de son oncle, Mr. Saint-Laurent de Fayolle, décédé sans postérité, le logis des Gilberts (Birac). (Jérôme ROYER et Jean-Paul GAILLARD).
Elle épousa le 7 mai 1745 Joseph de Jousserand, fils de Jean Etienne, écuyer, sieur de la Voulernie (Le Bouchage), et d'Anne Coyteux.
f) Marie Anne, née le 5 novembre 1691 à Pleuville.
Elle eut pour parrain Paul Guichard, écuyer, sieur des Ages, et pour marraine Anne Delage.
g) Paul, né le 31 mai 1693 à Pleuville.
Il eut pour parrain et témoin Jean Guichard, écuyer, sieur des Ages, et pour marraine et témoin Jeanne Maigret.
5) Annet, qui suit.
6) François, écuyer, qui décéda après 1650.
7) N., né en 1662.
Il décéda le 13 juin 1662 à Pleuville.

IX) de PONS Annet, né avant 1670 à Pleuville, écuyer, seigneur du Mas de Lesterps (Cieux - Haute-Vienne)
Il épousa le 18 avril 1690, Marie du Pin, fille de Robert et de Jeanne Igounin.
Les cabinets d'Hozier, pour la généralité de Limoges lui attribuèrent le blason de la famille de PONS de Saintonge :
D'argent à la fasce bandée d'or et de gueules de six pièces.
( Blason attribué à Annet de PONS, par les cabinets d'Hozier, à la généralité de Limoges, pour l'enregisttrement à l'armorial général de France).
Blason d'Annet de Pons, attribué par les cabinets d'Hozier
Il décéda le 4 juillet 1718 à Cieux, ayant eu pour enfants :
  1) Pierre, qui suit.
2) Jeanne, qui épousa le 7 février 1724 à Veyrac (Haute-Vienne), Jean de Nervière.

X) de PONS Pierre, né en 1692, écuyer, sieur du Mas de Lesterps.
En 1720, il fut parrain de Marie de PONS.
Il épousa le Ier février 1724 à Pleuville, Marie du Verrier, fille de Pierre, sieur de Malletard, et d'Anne de Lage.
Il décéda en 1741.
De son union avec Marie naquit :

XI) de PONS Joseph, né en 1732 au Mas de Lesterps, écuyer, seigneur du Mas de Lesterps et de l'Oliverie (Montrollet).
Il épousa le 20 juin 1752 à Cieux (Haute-Vienne), Marguerite Barbe de Lavergne, dame de l'Oliverie, fille de François et d'Anne Suzanne de Salignac.
Il décéda en 1803 au château de l'Oliverie.
Joseph et Marguerite eurent pour enfants :
  1) Jean Jacques, né le 14 (alias 16) octobre 1756 à Cieux. Il fut baptisé le 19 octobre 1756. (Abbé Pierre BUREAU).
Il fut garde du corps du roi, et décéda après 1789.
Il avait épousé le 9 janvier 1787 au château de la Tâche (Mailhac sur Benaize - Haute-Vienne), Marie Justice (Gustine) de Montbel, fille de François Xavier et de Jeanne Sylvie Laurens de Fontbussaud. Elle décéda le 16 juillet 1789 et fut inhumée le lendemain à Saint-Pierre de Saint-Junien (Haute-Vienne). (Abbé Pierre BUREAU).
Jean Jacques décéda à Cieux le 7 janvier 1817. (Abbé Pierre BUREAU).
2) Psalmet, qui suit.
Un des deux fils aurait émigré à la Révolution de 1789, d'où un inventaire des lieux de l'Oliverie et de la Pigerie (Plégerie), de Montrollet, le 3 Pluviôse et 19 Fructidor an II. (Le prénom n'était précisé dans l'inventaire). (Abbé Pierre BUREAU).

XII) de PONS Psalmet, né le 6 mars 1759 au Mas de Lesterps, et baptisé le même jour, écuyer, sieur de l'Oliverie.
Il fut chevalier de Saint-Louis, et électeur des députés de la noblesse du Poitou en 1789.
Il épousa le 23 janvier 1808 à Montrollet, Martialle de La Couture (Elle naquit le 4 mai 1786 à Saint-Christophe de Confolens, et décéda à Montrollet le 4 décembre 1845. Elle était fille de François et de Catherine Dupit).
L'acte de mariage contenait la légitimation de 5 enfants qu'ils avaient eus avant d'être mariés. (Abbé Pierre BUREAU).
Psalmet décéda le 13 janvier 1842 au château de l'Oliverie, ayant eu pour enfants :
  1) Pierre Sylvestre, qui suit.
2) Marie, née le 3 mai 1811 à l'Oliverie.
Elle épousa à Montrollet, le 23 décembre 1833, Guillaume Duval.
3) Joseph, né le 22 mars 1813 à l'Oliverie.
4) Gabriel, né le 22 juin 1815 à l'Oliverie.
Il décéda le 2 novembre 1851 à Alger (Algérie).
5) Marie Thérèse, née le Ier août 1817 à l'Oliverie.
Elle épousa Lucien Maurisi.
6) Marie Clarisse, née le 28 janvier 1820 à l'Oliverie.
7) Joseph Alexandre, né le 15 avril 1822 à l'Oliverie.

XIII) de PONS Pierre Sylvestre, né le 17 février 1807 au château de l'Oliverie, , marquis de Pons. (Abbé Pierre BUREAU).
Il épousa le 17 août 1835, à Benest, Alexandrine de PONS de la CHEBASSIÈRE, fille d'Alexandre Guillaume, seigneur de Chebassière (Lorigné - Deux-Sèvres), et de Jeanne Pauline Moneys d'Ordières.
Il décéda en 1813, ayant eu pour enfants :
  1) Alexandrine Marie Pauline, née le 2 février 1838 à Benest.
Elle épousa le 5 septembre 1859 à Benest, Marie Hubert Loizeau (1838-1915), fils de Louis Hippolyte et d'Apoline Agathe Thorin.
Elle décéda le 20 décembre 1922 à Mauprévoir (Vienne).
2) Gédéon Alexandre, qui suit.

XIV) de PONS Gédéon Alexandre Sylvestre, né en 1840.
Il épousa le 27 septembre 1869 à Alloue, Alix Françoise Loizeau de Grandmaison (1850-1936), fille de Charles et d'Elisabeth de Pertat.
Il décéda en 1882.
Gédéon et Alix eurent pour enfant :
  1) Suzanne Elisabeth Marie Edith, née en 1870.
Elle décéda en 1950.
2) Paul, qui suit.

XV) de PONS Paul, né en 1874.
Il épousa en 1901, Marie Bordas.
Il décéda en 1921, ayant eu pour enfants :
  1) Madeleine Marie, née en 1902.
Elle épousa en 1929, Nicolaas Van Den Bos.
Elle décéda en 1940.
2) Jean Hubert Marie, marquis de Pons, né le 7 octobre 1908 au château de l'Oliverie.
Il décéda le 3 juillet 1993, à Lyon.

Branche de l'AGE-MARANCHE (Epenède) :
IX) de PONS Charles, né en 1655, écuyer, sieur de l'Age Maranche.
Il épousa le 22 janvier 1682 à Epenède, Jeanne Maigret.
Il décéda le 7 mai 1715 à Pleuville.
De son alliance avec Jeanne naquirent :
  1) Jean, né le 18 décembre 1682 à Epenède.
2) Jean, né le 3 janvier 1684 à Epenède.
3) Marie, née le 8 novembre 1685 à Epenède. Elle eut pour parrain Annet de PONS.
4) François, né le 4 janvier 1689 à Epenède. Il décéda le 19 novembre 1702.
5) Jeanne, née le 18 septembre 1691 à Epenède.
6) Jean, qui suit.
7) Pierre, né le 3 août 1697 à Epenède. Il eut pour témoins : Pierre de James, curé d'Epenède, et Marie Guichard.

X) de PONS Jean, né le 26 octobre 1692 à Epenède, écuyer, sieur de l'Age Maranche.
Il épousa le 21 mai 1722 à Epenède, Henriette de Vieillechèze.
De cette union naquirent :
  1) Pierre, né le 25 septembre 1723 à Epenède. Il eut pour marraine Jeanne Maigret.
2) Catherine, née le 18 novembre 1725 à Epenède.
3) Jean, qui suit.
4) Antoine, né le 10 mai 1735 à Epenède. Il eut pour parrain Marc Antoine du Verrier, et pour marraine Jeanne Planteau.

XI) de PONS Jean, né à Epenède.
Il épousa le 10 janvier 1769 à Blanzay (Vienne), Marie Anne Ragueneau.
Il décéda en 1784, ayant eu pour enfants :
  1) Renée.
2) Jeanne, née en 1776.
Elle épousa le 16 février 1795 à Epenède, Antoine Mautrait.
Elle décéda en 1805.
3) Catherine.
4) Marie.

Famille de PONS, dite de Combenavière (Vieux-Ruffec) :

- de PONS Jean.
Il épousa Catherine de Vaux, et passa avec elle un bail à rente le 6 décembre 1491, et fit le même jour une acquisition.
De son union naquirent :
  1) Gassien.
2) Jean, qui suit.
3) Barthélémy, qui transigea le 20 mai 1535, avec son frère Jean et sa femme.
4) Guy.
Ces quatre frères partagèrent la succession de leurs père et mère, le 12 janvier 1528.
5) Pierre, qui fera le rameau de Grois (Macqueville - Charente-Maritime).

- de PONS Jean.
Il épousa Marguerite Moyne.
Lui et sa femme transigèrent avec Barthélémy de PONS, son frère, le 20 mai 1535.
De son union naquit :

- de PONS Guy.
Il épousa en premières noces le 29 octobre 1565 (ou 1564), Marguerite de La Porte.
Il promit trois sous de rente annuelle pour l'entretien de l'église (Verteuil) (Chanoine CHEVALIER).
En 1582, il était seigneur de Combenavière, alias Combe-Navières (Vieux-Ruffec). (Chanoine CHEVALIER).
Ils eurent pour enfant :
  1) Abraham.
Guy épousa en secondes noces par contrat sans filiation du 11 avril 1580, Guyonne de Veyssat.
De cette union naquirent :
  2) Daniel.
3) Samuel, seigneur de Villemorin.
Il épousa Renée Vivien, et eurent pour enfant :
  a) Marguerite, qui épousa le 11 juin 1666, François Girard.
4) Melchior, qui suit.
5) Anne.
Le sénéchal de Civray rendit une sentence, le 31 janvier 1603, entre ces 5 frères et leur père.

- de PONS Melchior.
Il épousa le 22 novembre 1622, Esther Auger, et en eut au moins :

- de PONS Daniel, seigneur de la Coutancière (Vieux-Ruffec), qui épousa en premières noces le 21 mai 1659, Jacquette Desmier.
Il épousa en secondes noces le 29 mars 1668, Marie Garnier.
Il décéda avant 1692.
D'une ces deux unions était né :

- de PONS Jean, écuyer, seigneur de Combe-Navière. (Vieux-Ruffec).
blason de la famille de Pons
 
blason des Pons de La Courberancière
D'argent à la fasce bandée d'or et de gueules de six pièces.
Blason de Jean, sieur de Combe-Navières.
( Armorial d'HOZIER, généralité de Limoges).
 
D'argent à une fasce componnée d'or et de gueules de 6 pièces.
(sieur de Combe-Navières).
(de BREMOND d'ARS).
Il épousa en 1693, Françoise de La Rochefoucauld. (née vers 1672). (Celle-ci fut inscrite en 1696, sur la cloche de Vieux-Ruffec, comme marraine. Le parrain était Jacques de Masuraud (Mascuraud), écuyer, de Sainte-Terre). Elle décéda en 1752.
De leur union naquirent :
  1) Jean, né en janvier 1694, à Vieux-Ruffec.
2) Marie Françoise, née le 12 (alias 16) février 1696, à Vieux-Ruffec.
Elle épousa le 24 septembre 1716, à Vieux-Ruffec, Charles de Villedon, seigneur de la Rivière, la Vinière et les Trillauds (né à Messeux), fils de Daniel et de Jeanne de Grandsaigne.
Elle décéda en 1764, à Vieux-Ruffec.
3) François, qui suit.
4) Jeanne, née en septembre 1700, à Vieux-Ruffec.
5) Michel Louis, né en novembre 1703, à Vieux-Ruffec.
6) Suzanne, née en avril 1705, à Vieux-Ruffec.
7) Jacques.
8) Jean François, seigneur de Combenavière, né le 27 février 1710 à Vieux-Ruffec.
Il épousa le 9 janvier 1735, à Benest, Françoise du Pin, fille d'Etienne, seigneur de la Cour et de Masjoubert; et de Françoise Carron.
9) Jeanne, née en avril 1717 à Vieux-Ruffec.
10) Marie, née le 3 avril 1719 à Vieux-Ruffec.
11) Mathieu, écuyer, sieur de la Forêt, qui épousa le 18 juin 1743, à Nanteuil en Vallée, Catherine Béchemil.
En 1746, il était dit demeurant au logis des Touches (Vieux-Ruffec). (Bruno SÉPULCHRE).

- de PONS François, chevalier, sieur de la Rivière et de Combenavière.
Il naquit le 7 mars 1697 à Vieux-Ruffec.
Il épousa le 11 février 1744 à Benest, Catherine de Moneys d'Ordières (née en 1715), fille d'Alphée et de Jeanne du Thiers. (autre source : Françoise Belanger).
Il était dit demeuré à Combenavière en 1771. (Bruno SÉPULCHRE).
De cette union naquirent :
  1) Marie Françoise, née le 6 mai 1745, à Benest.
2) Marie, née le 12 mai 1746, à Benest.
Elle épousa en 1779, Louis de Goret, seigneur des Fourniers.
3) Claude François, né le 11 octobre 1747, à Benest.
4) Louis, écuyer, seigneur de Combenavière, né en 1752.
Il décéda le 16 juin 1779, à Vieux-Ruffec.

Rameau de GROIS (Macqueville - Charente-Maritime) :
blason des Pons de Grois
D'argent à une fasce tranchée d'or et de gueules à 7 piles.
(Branche de Grois : (paroisse de Macqueville)
(abbé Joseph NADAUD et de BREMOND d'ARS).

- de PONS Pierre.
Il partagea avec ses frères, le 2 janvier 1528, la succession de leur père et mère.
Il épousa Marguerite Maigre et en eut pour enfant, au moins :

- de PONS Jean.
Il épousa le 6 février 1579, Anne de Biard.
Ils eurent au moins :

- de PONS Pierre.
Il épousa le 10 juillet 1607, Anne Rabaud, d'où :

- de PONS Louis, qui épousa le 17 janvier 1645, Françoise de Lastre.

- abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- de BREMOND d'ARS : Extrait du cahier du rôle du ban et arrière-ban de la sénéchaussée d'Angoumois (1635).
- Chanoine CHEVALIER : Verteuil sous la Réforme.
- A GOUGET : Armorial du Poitou.
- Charles d'HOZIER : Armorial général de France - Généralité de Limoges.
- Elisabeth BRIDIER et Pauline NOÉ : article sur le Chambon (Saint-Fraigne), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Bruno SÉPULCHRE : articles sur les Touches (Vieux-Ruffec), et Combenavière (Vieux-Ruffec), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Jérôme ROYER et Jean-Paul GAILLARD : article sur les Gilberts (Birac), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- José DÉLIAS : article sur Fellet (Pleuville),
dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Nombreuses bribes de généalogies consultées sur Internet.
- Abbé Pierre BUREAU : Les émigrés charentais.


retour vers le sommaireretour vers le menu des mises à jour