de RANÇONNET

blason de la famille de Rançonnet
De gueules à la fasce d'argent accompagnée en chef d'un taureau passant d'or.
(Henri JOUGLA de MORENAS : Grand Armorial de France)

Cette famille originaire de Bretagne à laquelle appartenait Aymar de RANÇONNET, 2ème président au Parlement de Paris au XVIème siècle, s'établit en Périgord en 1440. Elle fut maintenue noble en 1667 et 1770, fit ses preuves pour la Grande Ecurie en 1699 et 1745, et fut titrée comte de Noyant et marquis d'Escoire.
Elle s'éteignit en France en 1810.
Un rameau de cette famille, établi en Istrie, à Volosca (près de Trieste), reçut en 1772 des lettres de noblesse de l'Impératrice d'Autriche Marie-Thérèse, et en 1813 le titre de baron.

Filiation charentaise :
- de RANÇONNET Joseph, écuyer, seigneur d'Escoire en Périgord.
Il était fils de Bertrand, écuyer, seigneur d'Escoire, et de Catherine de Gimel.
Il épousa le 23 mai 1566, Catherine de Polignac, dame dudit lieu, fille puînée d'Hélie, écuyer, seigneur de Fontaine en Saintonge, et de Madeleine de La Porte.
(Catherine de Polignac épousa en secondes noces Annet de Bonnevin, seigneur de Pons).
De Joseph et Catherine naquit :

- de RANÇONNET Benjamin, écuyer, seigneur d'Escoire en Périgord, sans doute aussi d'Escoire en Poullignac, de Poulignac par sa mère, de Lombonnière, de Monroy (en Aunis), sieur du Repaire de Rougnac, par sa femme.
Il testa le 30 janvier 1630.
Il avait épousé après 1580 en premières noces, Marthe de Raymond, veuve de Poncet de Birac, fille de Nicolas, écuyer, seigneur du Breuil de Dignac, et de Françoise de La Porte.
De cette union naquirent :
  1) Marie, dame du Repaire et de Rougnac.
Elle épousa le 26 août 1609, Louis de Galard de Béarn, comte de Brassac, seigneur de Semoussac.
Elle testa le 16 novembre 1647, et eurent 4 fils et 6 filles. Elle décéda en juin 1651.
2) Catherine, héritière des Chabaudières à Ladurie.
Elle épousa par contrat passé au château d'Escoire, le 13 mai 1612, Charles de Cugnac, écuyer, seigneur de Caussade, Puyrigaud, etc.
Ils eurent trois enfants.
Benjamin épousa ensuite en secondes noces le 30 janvier 1604, Jeanne d'Espaigne, fille unique de feu Nicolas, seigneur de la Brosse, Champdurand, Beaumarais; et de Léa Boutault, dame de Nesmy.
Ils eurent pour enfants :
  3) Anne, qui épousa par contrat du 11 janvier 1630, François de Toucheboeuf-Clermont, deuxième du nom, seigneur de Monsec, Saint-Projet, Polignac, etc.
Ils eurent 5 enfants.
4) Renée, qui testa le 12 février 1675 au château de Montamel (alias des Cuisines - Lot)
Elle avait épousé le 20 avril 1644 Gabriel de Gironde, écuyer, seigneur de Montamel, co-seigneur de Peyrilles.
Ils eurent 3 fils et 2 filles.
Elle était dite vivante encore en 1678.
5) Nicole, qui épousa François de Bessou, écuyer, seigneur de Mondiol.
6) une fille, dite Madame du Bousquet.
7) Pierre, qui déclarait vouloir devenir prêtre, en 1632.
8) Louis, qui continua la descendance.

- Henri JOUGLA de MORENAS : Grand Armorial de France.
- Alfred de FROIDEFOND de BOULAZAC : Armorial de la noblesse du Périgord.
retour vers le menu des mise à jourretour vers le sommaire