REGNAULD
de LA SOUDIÈRE

blason de la famille  Regnauld
D'argent à deux fasces de gueules, accompagnées de six merlettes de sable, poséees 3, 2, et 1.
Le blason est parfois timbré d'une couronne de marquis (Branche de la Soudière)
Supports : deux lions ( parfois deux sauvages).
Devise : "Corde Regno" (Je règne par le coeur).
Livrée : blanche, rouge et noire. Habit gris blanc, collet et parements rouges, bordés d'un liseret noir.

Origine : famille féodale de l'Angoumois, qui posséda également des seigneuries dans les provinces de Poitou, Saintonge, Périgord et Limousin.
Ancienneté : citée en 1034, filiation 1189 ou 1213 suivant les auteurs. Eric Percy-Marinier donne la date de 1186.
Début de la filiation prouvée : Arnaud Regnauld, sire de Saint Mary en Angoumois, connu par un acte de 1186.
Latradition veut qu'il ait participer à la troisième croisade en 1189. Il épousa vers 1175 Béatrix de Chabanais. Il est cité défunt dans un acte de 1213 passé par son fils Foulques.
Principales alliances : maisons de Chabanais, d'Aubusson, de Montausier, de Chasteigner, de Pompadour, de Confolens, de Châteauvillain, de Dinteville, de Poitiers, de la Jaille, de Montbrun, de la Rochefoucauld, de Saint-Gelais, de Sainte-Maure, de Rochechouart, de Castellane, de Galard de Béarn, de Tryon-Montalembert, de Vasselot, de Saluces, etc.
Principales illustrations : deux chambellans du Roi, deux chevaliers des Ordres du Roi, un gouverneur d'Evreux, un gentillhomme de la maison du Roi, un mestre de camp de cavalerie, un chevalier de l'ordre de Malte, deux pages de la grande écurie du Roi, de nombreux chevaliers de Saint Louis, plusieurs abbés et prieurs, deux chanoines-comtes de Lyon, etc.

La seigneurie de la Soudière est située à Saint Mary (Charente). Foulques II Regnauld était seigneur de Saint Mary et de la Soudière en 1314.
La seigneurie passa vers 1450 dans la famille de Barbezières et revint à ses premiers seigneurs par le mariage en 1636 de Louise de Barbezières, dame de la Soudière avec son lointain cousin Haut et puissant seigneur Pierre Regnauld, chevalier, baron de l'Age-Bertrand, seigneur de Montemboeuf, Vitrac, Montenault, Pressac et autres lieux, mestre de camp de cavalerie.
François, fils du précédent et de sa deuxième épouse Marie de Saint-Marsault, reçut en partage la terre de la Soudière (1684) et fit la branche de ce nom, héritière de la branche aînée et seule subsistante de la famille.

Branche aînée :
Ils furent seigneur à des époques différentes de :
Saint-Mary, Touzac, Saint-Amant, les Pins, Charmé, Bessé, la Rochette, Bignac, Cerceville, la Soudière (Saint-Mary), Romefort (Valence), Magnac, Garat, co-seigneur de Touvre, Beaumont, Artenac, Chasseneuil, Nanclars, Touzac, La Faye, Villeneuve, Nanteuil, Cervole, Châteauneuf sur Charente, Nieuil, la Cour d'Artenac, l'Age-Bertrand (Chirac), la Maison Noble, Scée, Montemboeuf, Vitrac, Saint-Genis d'Asnières, Dampierre sur Charente, la Cour de Marsac, Xambes, Chebrac, la Cour de Nanteuil, Maumont, Belair, la Nérolle (Segonzac), Fonciron (Vars), Exideuil, Pressac, Villeneuve, Limalonges, Montenault-Chémerault.
sceau equestre de Guillaume Regnauld
cimier de Foulques II Regnauld
armes de l'abbé Jean Regnauld
cimier de Jean III Regnauld
armes de Pierre Regnauld et de Louise de Barbezières
Armes de Pierre REGNAULD et de Louise de Barbezières

Branches de la Soudière (aînée et cadette):
Ils furent seigneur à des époques différentes de :
La Soudière (Saint-Mary), Villeneuve, Montenault-Chemerault, Saint-Mary en partie, le Châtelard, Rochebrune, Saint-Laurent de Céris, la Cour Saint-Maurice, la Madélie.
Ils furent qualifiés de marquis de Goué, marquis de Saint-Laurent.
La branche cadette fut qualifiée de comte et de marquis de la Soudière

Branche de la Soudière, rameau du Périgord :
Ils furent qualifiés de comte de la Soudière.

Branche de Roissac :
Ils furent seigneur du Châtelard, Dimancheville, Saint-Genis les Meulières (Saint-Genis d'Hiersac)
Ils furent qualifiés de  comte de la Soudière, baron de Roissac, Gensac et Marville

Branche de Villeneuve :
Ils furent seigneur de Villeneuve et de Limalonges.

Branche de Scée-Pondeville : (Rameau de Scée) :
Ils furent seigneur de Scée et de Maumont, et l'Age-Bertrand en partie, Sallebrache, Servole, Montebride, Marsac, les Courades (Segonzac), Fonciron, les Brandes.

Branche de Scée-Pondeville, (Rameau de Pondeville) :
Ils furent seigneur des Pallus, Pondeville, Vindelle et Guissalle, Sainte-Hermine, Saint-Simeux.

Branche de Maumont :
Ils furent seigneur de Maumont et de l'Age-Bertrand en partie, la Faucherie, Belair, Nantiat et Saint-Mary en partie, la Richardie et la Cour d'Artenac, la Grimordie, Vallambrun.

Branche de Cervole :
Ils furent seigneur de Cervole, Châteauneuf sur Charente, Châteauvillain, Thil en Auxois, d'Estrepy et de Pance, Ecurey.

armes et cimier des Regnauld
armes des Regnauld de la Soudière.
Armes et cimier des REGNAULD
dessin par d'Hozier, 1667
Armes des REGNAULD de la Soudière
peinture sur parchemin, XIXè siècle

retour vers le menu des mises à jourvers l'armorial d'Hozierretour vers le sommaireDonnées généalogiques sur cette famille