RIOL, alias RIOLS

Blason de la famille Riol
 
possible variation du blason de la famille Riol
D'azur à deux étoiles d'or en chef et un croissant du même en pointe.
(Blason de la famille RIOLS de la branche aînée Trémoulèdes (Auvergne)
(Francis de RIOLS de FONTCLARE)
 
D'azur à deux étoiles d'or en chef et un croissant d'argent en pointe.
(Description erronée, ou possible variante du blason de la branche aînée)
(Comte de SAINT-SAUD)

Famille de gentilshommes verriers implantée en Charente, puis au Périgord
Il s'agit peut-être d'une branche cadette de la famille RIOL(S), originaire d'Auvergne, ces derniers étant aussi gentilshommes verriers, mais la filiation n'est pas établie.

Elle fut présente en Charente à Grassac, dans les lieux suivants : aux Essards, à Pontillon, et Fontpalet (alias Fontpalais), à Doumérac, du milieu du XVIème siècle au début du XVIIIème siècle.
La famille RIOL, alliée à la famille FERRÉ,  exploita une verrerie au hameau de l’Ermite (Grassac). La verrerie n’étant plus rentable au commencement du XVIIIème siècle, et après une demande d’aide au pouvoir royal qui n’eut pas de suite, la famille quitta l’Angoumois pour le Périgord.


Noms isolés :
- RIOL Jean, écuyer, sieur de la Combarade, demeurant à Doumérac (Grassac).
De son union avec Jeanne Gervais, naquirent : (Abbé Adolphe MONDON)
  1) Jean, qui fut baptisé le 20 mai 1625. (Abbé Adolphe MONDON)
2) Jeanne. (Abbé Adolphe MONDON)

- RIOL Jean, procureur eu présidial d'Angoulême.
De son union avec Catherine Gignac, naquirent : (Abbé Adolphe MONDON)
  1) Marguerite, qui épousa à Grassac, le 2 octobre 1658, Daniel Baruteau, sieur de la Brousse, demeurant à Rozet (Combiers). (Abbé Adolphe MONDON)

- RIOL Madeleine, épousa Jean Renaud, sieur de Combarade, d'où Luce, née en 1623. (Abbé Adolphe MONDON)

- RIOL Jean, épousa Henriette Dussault, et en eut pour enfants : (Abbé Adolphe MONDON)
  1) Madeleine, née en 1669. (Abbé Adolphe MONDON)
2) Armand, né en 1671. (Abbé Adolphe MONDON)

- RIOL Pierre, Jacques, François, et Jean, tous frères, étaient à l'armée en 1689. (Abbé Adolphe MONDON)
- RIOL Françoise, leur soeur, épousa Jean Delacroze. (Abbé Adolphe MONDON)

Filiation :
- RIOL François, né vers 1525, sieur de Fontpalais (Grassac)
Il fut maître verrier.
En 1556, il épousa Marie Grenier, et en eut pour enfants : (Abbé Adolphe MONDON)
  1) Jean, qui suit.
2) Antoine, né vers 1565, écuyer, sieur de Nègrevergne.
Il s'établit au village de Nègrevergne, à Camps (Camps-Saint-Mathurin-Léobazel - Corrèze).
Vers 1590, il épousa Françoise Colomb. (Sylvain LAPORTE)
Il fit son testament en 1610, et fut le père de :
  a) Claude, établit lui aussi à Nègrevergne. (Sylvain LAPORTE)
3) Claude, né vers 1570, maître verrier.
Il s'établit au village des Adjustants à Comiac (Lot), et épousa Marguerite Vaur. (Sylvain LAPORTE)
4) Marguerite, née vers 1575.
Elle épousa à Grassac, le 14 février 1603, Raymond de Ferré.

- RIOL Jean, né vers 1560, écuyer, maître verrier.
Après son mariage, il demeura au village de l'Ermite (Grassac).
Vers 1604, il épousa Françoise Ferré, (née vers 1565, décédée après 1630), fille d'Aimery et de Marguerite Cattefort.
En 1626, il est dit sieur des Essards (Grassac) (Bruno SÉPULCHRE et Jean-Paul GAILLARD)
Il décéda après 1630, ayant eu pour enfants :
  1) Michel, sieur du Pontillon (Grassac).
Avant le 7 novembre 1636, il épousa à Grassac, Marie Dupuy, (née vers 1611, décédée le 15 mars 1651 à Grassac). (Chantal LAURENT)
Il décéda à Grassac, après 1652, ayant eu pour enfants :
  a) Jean, né en 1638. (Abbé Adolphe MONDON)
b) Michel, né en 1639. (Abbé Adolphe MONDON)
c) François, né en 1642. (Abbé Adolphe MONDON)
d) Jean, baptisé le 12 janvier 1645 à Grassac. Il eut pour parrain Jean Arnaud, sieur de Bouex, et pour marraine Catherine Sarrode. (Chantal LAURENT)
e) Léonard, baptisé le 2 février 1648 à Grassac. Il eut pour parrain, ou témoin, Léonard Lhomme, et pour marraine, ou témoin, Jeanne Giraud. (Chantal LAURENT)
2) Marguerite, née et baptisée le 7 octobre 1606 à Grassac.
Elle eut pour parrain ou témoin, Jean Ferret, et pour marraine ou témoin, Marguerite (nom effacé).
Elle épousa vers 1623, Jean Grenier, écuyer, sieur de la Prade. (Chantal LAURENT)
D'où descendance.
Le titre de la Prade passa à son neveu (et probablement filleul), François RIOL. (Sylvain LAPORTE)
3) Anne, née le 26 juin 1611 à Grassac, et baptisée le même jour.
Elle eut pour parrain Raymond de La Fontaine, et pour marraine, Anne Girard. Ont signés sur l'acte de baptême : Anne Girard, Defontayne, Micheau, Ferret, Légier. (Chantal LAURENT)
4) peut-être Mathieu, gentilhomme verrier.
Le 9 février 1625, il épousa à Grassac, Jeanne Giraud. (Elle épousa en secondes noces le 5 mai 1633, Antoine Bonniot). (Abbé Adolphe MONDON)
Il décéda avant 1633. (Sylvain LAPORTE)
5) peut-être Antoine, qui suit.
6) peut-être Jeanne, qui épousa le 7 mars 1639, Géraud Sarrauste (alias Gérard Sarode). (Abbé Adolphe MONDON)
7) Jean, né en 1621 à Grassac. (Chantal LAURENT)
8) François, né vers 1622, écuyer, sieur de Fontpalais, maître verrier aux Essards (Grassac).
Il épousa vers 1653 Marie Grenier, (née vers 1636).
Le 18 février 1668, François décéda en sa demeure des Essards. Il laissait de son union avec Marie Grenier, enceinte, 5 autres enfants en bas-âge. Elle fit dresser un inventaire de ses biens, le 28 février suivant. (Bruno SÉPULCHRE et Jean-Paul GAILLARD)
Parmi ses enfants :
  a) Françoise, née en 1653 à Grassac.
Elle fut baptisée à Rougnac, le 12 août 1657, et eut pour parrain (ou témoin), Jean Ferré, écuyer, sieur de Villard, et pour marraine Françoise Ferré, demoiselle. (Chantal LAURENT)
b) Jeanne, née le 26 mai 1658 à Grassac. Elle fut baptisée le même jour à Rougnac. Elle eut pour parrain (témoin), Antoine Ponteignier (Pontonnier ?), écuyer, sieur du Maine de Bert, et pour marraine (témoin), Jeanne Ferré, demoiselle. (Chantal LAURENT)

- RIOL Antoine, gentilhomme verrier, sieur du Cheyt (?)
Vers 1626, il épousa Marguerite Colomb, (née vers 1608, décédée après 1671), fille d'Abraham et de Jacquette de Ferré.
Il fut ouvrier de verrerie à la verrerie de Nègrevergne à Camps, et y vécut, probablement chez son oncle, Antoine RIOL, des environs de 1630 à 1635.
Entre 1646 et 1649, il se trouva à la verrerie de Cabanes à Siran (Cantal), puis à la verrerie du Maziol à Lamativie (actuellement Sousceyrac en Quercy - Lot), dont il fut peut-être le maître verrier.
Il fit son testament le 31 mai 1665 (Pierre Pregeac, notaire à Laroquebrou - Cantal). Il y désigna pour héritière universelle, sa femme, et y nomma ses enfants, qui étaient : (Sylvain LAPORTE)
  1) Antoine. (Sylvain LAPORTE)
2) Mathieu. (Sylvain LAPORTE)
3) François. (Sylvain LAPORTE)
4) Antoine. (Sylvain LAPORTE)
5) Françoise, baptisée à Camps (Corrèze), en 1630. (Témoin, François Ferré, de Grassac). (Sylvain LAPORTE)
6) Jacquette. (Sylvain LAPORTE)
Antoine décéda le 9 septembre 1665 à Lamativie (Sousceyrac en Quercy - Lot). (Sylvain LAPORTE)

- Abbé Adolphe MONDON : Notes historiques sur la baronnie de Marthon.
- Francis de RIOLS de FONTCLARE : Les verreries forestières de Moussans - 1450-1890.
- Comte de SAINT-SAUD : Additions et corrections à l'Armorial du Périgord.
- Bruno SÉPULCHRE et Jean-Paul GAILLARD : Article sur les Essards (Grassac), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Sylvain LAPORTE : Généalogie sur Geneanet : http://gw.geneanet.org/sylvos?lang=fr&p=francois&n=riol&oc=1
- Chantal LAURENT : Généalogie sur Geneanet : http://gw.geneanet.org/chantallmc?lang=fr&pz=daniel+xavier&nz=baz&ocz=0&p=jean&n=riol&oc=2
menu des mises à jourretour vers le sommaire