ROBINET de CHAMPAGNE

blason de la famille Robinet de Champagne
 
variante du blason de la famille Robinet de Champagne
Parti au 1 de gueules à la fasce en devise d'azur, accompagnée de 2 pommes de pin d'argent posées l'un en chef et l'autre en pointe;
au 2 de gueules au sautoir d'azur accompagné en chef d'une pomme de pin d'argent, et en pointe d'un lion de même.

(Simon des COUSTURES)
(abbé Joseph NADAUD)
(Théophile de BREMOND d'ARS)
 
Parti au 1 de gueules à la fasce en devise d'azur, accompagnée de deux pommes de pin d'argent, posées l'un en chef et l'autre en pointe; au 2 de gueules au chevron d'azur accompagné en chef d'une pomme de pin d'argent.
(Théophile de BREMOND d'ARS)

Cette famille ROBINET, de la région de Barbezieux, a possédé le fief de Champagne, dont certaines parties étaient en Saint-Seurin, et d'autres sur Saint-Médard. (Etienne BARTH)
En 1598, cette famille fit ses preuves de noblesse devant les commissaires du gouvernement, qui les trouvèrent bonnes (abbé Joseph NADAUD)
Ces armes ne suivent pas les règles de l'héraldique, à cause du positionnement des partitions d'azur sur un fond de gueules. Donc, soit on a voulu que ces armes soient ainsi, et donc à enquerre, soient plus surement, les couleurs d'origine ont été perdues, et blasonnées faussement par la suite.
Cette famille ROBINET de CHAMPAGNE pourrait être une branche des ROBINET de la SERVE.
La preuve n'en étant pas encore pas trouvée, je resterais donc sur une famille différente.

Filiation suivie :
I) ROBINET Louis. né vers 1484 (calendrier Julien), écuyer, sieur de Champagne (Champaigne).
Il épousa le 3 novembre 1506, Françoise Famard. (Etienne BARTH) (abbé Joseph NADAUD)
De cette union naquit :

II) ROBINET Poncet, né vers 1506 à Barret (calendrier Julien), écuyer, seigneur de Champagne (et de la Serve ?) (Simon des COUSTURES)
Il épousa le 3 janvier 1549, Anne de La Coudre (née vers 1537 - calendrier Julien) . (Etienne BARTH) (Pierre Yves GAVEAU)
De cette union naquirent :
  1) Raymond, qui suit.
2) Marguerite, née vers 1560, dame de Labinaud, qui épousa le 22 février 1576, Jean Lambert. écuyer, seigneur de la Filolie et des Escuyers. (d'HOZIER)

III) ROBINET Raymond, dit de la Serve, seigneur de Labinaud.
Il décéda avant 1590, étant maréchal de camp en l'armée du roi. (d'HOZIER)
D'une union inconnue, il fut peut-être le père de :

IV) ROBINET Pierre, écuyer, seigneur de Champagne.
Il épousa en 1594, Elisabeth Giraud. (Etienne BARTH)
De cette union naquit :

V) ROBINET David, écuyer, seigneur de Champagne.
En 1635, il était capitaine du château de Barbezieux.
Le 10 juillet 1639, demeurant à Champagne, il fut convoqué avec le ban et arrière-ban, pour servir ou faire servir, suivant son fief, à Saintes. Vu qu'il lui était impossible, attendu ses incommodités, d'aller servir en personne, il fournit à sa place la personne de Mathurin Maurouzeau, fils de Nazaire, âgé de 25 ans, qui promit "de marcher et battre la campagne, au lieu dudit sieur de Champagne, et rendre toutes sortes de services nécessaires sous la conduite de M. de Ransannes, capitaine nommé et élu par le ban et arrière-ban de Saintonge", pour le service de Sa Majesté. David devait le fournir en armes, suivant l'ordonnance contenue dans la dite convocation, et payé audit Maurouzeau les taxes de 400 livres auxquelles lui et ses adjoints ont été taxés par ledit sieur lieutenant, comprenant les dites armes. (Bulletins des Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - année 1903, tome XXIII, page 350)
Le 17 août 1652, Marie Besson, veuve de Vincent Morin, fermier de la Croix Blanche, au marquisat de Pisany, déclara à David ROBINET, que les boeufs et vaches avaient été pris par les gens de guerre, dans la grange, bien que David eut obtenu des défenses écrites des commandants et officiers du régiment de Lisbonne.(Bulletins des Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - année 1903, tome XXIII, page 354)
En premières noces, il épousa le 18 juin 1635, Catherine Mendosse, (alias Mandose), fille de Jean, seigneur de Seignans, et de Suzanne de Béchillon. (Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - 1879, page 192)
De cette union naquit :
  1) Marc Antoine, né à Villeneuve (Gironde), écuyer, seigneur de la Croix-Champagne.
En 1691, âgé de 51 ans, il comparut au ban et arrière-ban de Saintes. Demeurant alors à Barret, il déclara que ses biens étaient saisis et en criée, à la réserve d'une petite portion de la valeur de 50 livres, et être fort pauvre. (Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - 1879, page 192)
Il décéda en 1717. (Etienne BARTH)
En secondes noces, il épousa Jeanne de Puycheny. (Bulletins des Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - année 1882, tome III, page 8)
  2) peut-être Pierre, qui suit.

VI) ROBINET Pierre, écuyer, seigneur de Champagne.
Il épousa Fidèle Cosson, demeurant à la Coudre en Touzac, puis Chez Damouroux en Viville (Etienne BARTH).
De cette union naquit :
  1) Jean, qui fut inhumé le 17 juillet 1747. (Bulletins des Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - année 1882, tome III, page 8) - (Registres de Barbezieux)
2) peut-être Pierre, qui suit.
3) peut-être Charlotte, qui épousa en 1718, Jean Gadrat, qui devint plus tard seigneur de Champagne. (Etienne BARTH)

VII) ROBINET Pierre, écuyer, sieur de Champagne.
En 1747, il était qualifié de premier vassal de Barbezieux.(Etienne BARTH).
Il épousa Marie Pailhou, naquit : (Bulletins des Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - année 1882, tome III, page 8) - (Registres de Barbezieux)
Il décéda en 1768, âgé de 80 ans, ayant eu pour enfants : (Etienne BARTH)
  1) Marie, qui fut baptisée le 28 juillet 1748. (Etienne BARTH)
2) Jeanne, baptisée le Ier octobre 1750.
Elle décéda sans alliance le 14 octobre 1831. (Bulletins des Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - année 1882, tome III, page 8) - (Registres de Barbezieux)


- abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- Simon des COUSTURES : Nobiliaire de la généralité de Limoges.
- Théophile de BREMOND d'ARS : Rôles saintongeais.
- Etienne BARTH : Le canton de Barbezieux au temps passé.

- Louis Pierre d'HOZIER et d'HOZIER de SERIGNY : Armorial général du registre de la noblesse de France, Second registre (Article Lambert)
- Armorial Général de France - Généralité de Guyenne - Dressé par Charles d'HOZIER.
- Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - 1879, page 192.
- Bulletins des Archives Historiques de la Saintonge et de l'Aunis - année 1882, tome III, page 8; année 1903 tome XXIII, pages 350 et 354.
- Pierre Yves GAVEAU : Généalogie sur Geneanet : https://gw.geneanet.org/pygaveau?lang=fr&p=poncet&n=robinet

retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire