de SENNETERRE
alias de SAINT-NECTAIRE
blason de la famille de Saint-Nectaire, aliàs de Senneterre
D'azur à cinq fusées d'argent.
Supports : 2 lions.
(Henri Jougla de Morenas : Grand Armorial de France)
Ancienne maison d'Auvergne, citée dès le XIème siècle.
Elle donna au XIIIème siècle un connétable d'Auvergne.

I) de SAINT-NECTAIRE Jacques, baron de la Grolière, Brinon, Sancergues, et Chaulmasson.
Il était le second fils de Nectaire et de Marguerite d'Estampes.
Il fut chevalier de l'Ordre du Roi, gentilhomme de sa chambre.
En 1566, 1571 et 1578, il transigea avec son frère aîné pour ses droits de succession.
Il épousa le 24 avril 1575, François d'Anglars, dame et héritière de Saint-Victour, fille de Jacques, seigneur de Saint-Victour, et d'Anne de Constant de Bourzolles. (Saint-Victour, terre et marquisat en Limousin).
Elle était veuve en 1600, et était décédée en 1617.
De leur union naquirent :
  1) Louis, qui décéda jeune.
2) Jacques, qui suit.
3) Nectaire, seigneur de Brinon, gentilhomme de la chambre du roi. Il décéda sans postérité.
4) Marie, qui épousa le 11 juin 1598 Gui du Faur, seigneur de Courcelles.
5) Jeanne, qui épousa le 17 août 1606 Claude Green de Saint-Marsault. (ou bien selon d'autres sources, par contrat du 15 novembre 1605, Charles Green de Saint-Marsault, fils d'Antoine).

II) de SAINT-NECTAIRE Jacques, baron de la Grolière, de Brinon, de Saint-Victour.
Il partagea avec son frère, du consentement de leur mère, le dernier jour de février 1610. Il testa le 3 octobre 1621.
Le 6 juin 1606, il épousa Françoise d'Apchon, fille de Jacques, seigneur d'Apchon, et de Sidoine de Vendomois.
Ils eurent pour enfants :
  1) Charles, qui suit.
2) Jacques, titré comte de la Grolière en 1635.
3) Françoise, qui épousa le 2 mars 1628 Charles de Boisse, écuyer, seigneur de la Frage, d'Eyjeaux, etc..
4) Jacqueline, qui épousa le 28 juin 1630 Jacques de Montal, seigneur de Nosières et de Valens, fils de François-Gabriel, seigneur de Roquevielle, et d'Anne de La Tour.
5) Sidoine, qui fut religieuse à Sainte-Claire de Brive.
6) Jeanne, qui fut également religieuse, au même endroit que sa soeur.
7) Jean-Charles, né en 1608, titré comte de Brinon.
Il fut lieutenant du roi à Nancy, maréchal de camp des armées de Sa Majesté.
Il transigea avec son frère le 8 mai 1653.
Il décéda le 11 novembre 1696, âgé de 88 ans, à Lainville près Monte, après avoir testé le 8 février précédent.
Il avait épousé le 2 février 1654 Marguerite de Bauves, fille unique de Timoléon, baron de Contenant, seigneur de Lainville, etc.. et d'Anne, bâtarde de Béthune-Rosni. Elle décéda le Ier mai 1701.
De cette union naquirent :
  a) Henri, né le 20 octobre 1663, décédé en 1665 sans alliance.
b) Charles-François, qui décéda aussi sans alliance.
c) Henri, dit le marquis de Senneterre, comte de Brinon. Il fut brigadier en 1704, maréchal de camp en octobre 1704, lieutenant général des armées du roi en juillet 1718, chevalier de ses ordres,
Il fut ambassadeur en Angleterre.
Il décéda le Ier avril 1746.
d) Louise-Madeleine.
e) Marie-Madeleine, née en 1673, qui épousa le 21 février 1696 Pierre-Gilbert Colbert, marquis de Villacerf, premier maître d'hôtel de Madame la Dauphine.
Elle décéda le 2 juin 1716, âgée de 43 ans.

III) de SAINT-NECTAIRE Charles, comte de la Grolière, seigneur de Saint-Victour et de Brillac.
Il fut gentilhomme de la chambre du roi.
Il épousa le 27 décembre 1633 Jeanne de Rabaine, et en eut pour enfants :
  1) Lucrèce, baptisée à Brillac le 19 septembre 1640.
2) Paul, qui suit.
3) François, qui suivra.
4) Marie, qui épousa en 1680 N. de Fay, marquis de Gerland. Elle décéda au Puy en Velay en 1709.
Charles décéda le 24 février 1664.

IV) de SAINT-NECTAIRE Paul, chevalier, marquis de Saint-Victour, comte de la Grolière, baron d'Usson et de Brillac.
Il avait été tonsuré en 1645.
Il épousa à Brillac le 20 mars 1657 Radegonde Marie Estourneau, fille de N., seigneur de la Motte-Tursac.
En conséquence de la sentence de l'official de Poitiers du 5 novembre 1664, et arrêt du Parlement de Paris du 11 août 1663, ils réhabilitèrent ce mariage audit Brillac, le 23 novembre 1664.
De cette union naquirent :
  1) Charles, né au château de Brillac le 18 juillet 1662.
2) François, qui suit.
3) François Gabriel, baptisé le 10 décembre 1666.

V) de SAINT-NECTAIRE François, né en septembre 1665. Il reçut les cérémonies du baptême le 2 mars 1677, titré marquis de Saint-Victour, et seigneur de Brillac.
Il épousa le 9 février 1696 Anne Hoüel du Parquet, fille de Charles, seigneur de Varennes, gouverneur et lieutenant général pour le roi des îles de Guadeloupe, et d'Anne Hinselin.
François décéda le 24 mars 1715.

IV) de SAINT-NECTAIRE François, dit le comte de Senneterre, seigneur de la Touche, Brillac.
Il fut tonsuré en 1653.
Il décéda en 1710.
Il avait épousé en janvier 1685 Marie Béchillon, fille de Charles, seigneur d'Irlaud, et en eut pour enfants, au moins :

V) de SAINT-NECTAIRE Jean Charles, marquis de Senneterre, comte de Saint-Victour, de Brinon, et de Didonne, seigneur de la Touche, Brillac, Usson, Saint-Germain sur Vienne.
Il naquit le 11 novembre 1685.
Il fut colonel d'un régiment d'infanterie en 1705, brigadier en 1719, maréchal de camp en 1734, lieutenant général d'infanterie en 1734, ambassadeur de France à Turin en 1754, chevalier des Ordres du Roi en 1745, et maréchal de France le 24 février 1757.
En 1732, il acheta la baronnie de Saint-Germain.
Il épousa, âgé de 28 ans, le 7 octobre 1713, Marie Marthe de Saint-Pierre de Saint-Julien, fille d'Henri, seigneur marquis de Saint-Julien sur Callonne, Vassi, Maillac, etc.. et de Marie Madeleine de Boisseret d'Harbelai.
Il décéda le 23 janvier 1771.
Elle était décédée en septembre 1756, lui laissant un fils unique :

VI) de SAINT-NECTAIRE Henri Charles, né le 3 juillet 1714, nommé le comte de Senneterre.
Il fut colonel d'infanterie.
Il épousa le 15 avril 1738, Marie Louise Victoire de Crussol, fille aînée de Philippe Emmanuel, marquis de Saint-Sulpice en Quercy.
De cette union naquirent :
  1) Charles Emmanuel, né le 19 octobre 1752.
2) Marie Charlotte, née le 14 novembre 1750.
Elle épousa vers 1770 le maréchal d'Armentières. Devenue veuve, elle s'intitula dans les actes, en 1789, "Très haute et très puissante dame, dame de Senneterre, maréchal d'Armentières, seigneuresse de Saint-Germain sur Vienne, Brillac, Morthemard et autres places".
Elle était aussi dite baronne de Saint-Germain.
Son mari avait aussi le titre de marquis de Conflans, parfois nommé marquis de Confolens.
Elle fut guillotinée le 26 juillet 1794.
Henri Charles décéda le 9 mars 1785.

- Abbé Joseph Nadaud : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- Pierre Boulanger : Brillac, au temps de la Révolution.
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire