de Sousmoulins
blason de la famille de Sousmoulins

D'or à une aigle à deux têtes de sable.

La première reconnaissance rendue à Charles de Sousmoulins, comme seigneur d'Anqueville (Saint-Même les Carrières), est du Ier mai 1553. Vers 1553, il se maria avec Louise Giraud, fille de François Giraud et de Françoise de Fédic, dame de Charmant. Il était aussi seigneur de Vibrac en Saintonge. Il mourut peu après 1569.
La dame d'Anqueville, (Louise Giraud), continua d'habiter le château avec ses enfants. Le 31 mars 1581, elle y maria une de ses filles.
Du mariage de Charles de Sousmoulis et de Louise Giraud, sont issus :
1) Jeanne, mariée avec Jean de Sousmoulins, seigneur d'Assas ?
2) Antoinette, mariée avec la vicomte de Saint-Mathieu, en Limousin.
3) Jean, seigneur de Vibrac, marié en premières noces avec Françoise Goumard, héritière de la maison d'Eschillais en Saintonge, et en secondes noces, avec Rachel de Fédic, de la maison de Charmant, en Angoumois, desquelles il n'eut pas d'enfants.
4) Jacquette, mariée à David Méhée, écuyer, seigneur de l'Etang et du Vergerbeau (Saint-Porchaire, Deux-Sèvres), un des compagnons d'armes de Henri de Navarre. Devenu veuve en juin1592, elle épousa en secondes noces, Paul Dexmier, écuyer, sieur du Breuil de Blanzac. Elle mourut en 1637.

Sur le contrefort sud-est du clocher de Saint-Hilaire (Barbezieux), on peut voir un écusson : "de ? à une aigle à deux têtes de ?", indiquant la date de la restauration, car il semblerait que ce soient les armes de Jacquette de Sousmoulins, épouse de David Méhée.

- Etienne barth : Le canton de Barbezieux au temps passé.
- Abbé Tricoire : Le château d'Ardenne.

retour vers le menu des mises à jour