DUTIERS, alias DU TIERS
blason de la famille Du Tiers
D'azur au chevron d'or accompagné de trois tiers (triangles rectangles, pointe en bas), d'argent.
(Armorial des maires de Poitiers)
 
Famille originaire des environs de Confolens, dont plusieurs membres figurèrent dans l'échevinage des villes de Poitiers et d'Angoulême, aux XVIIème et XVIIIème siècles.
 
Noms isolés :
- DUTIERS N., notaire sous la cour de Confolens. Il passa un acte vers 1550, pour Maurice Chauvet, écuyer, seigneur des Brosses.
- DUTIERS Léonard. Il fut parrain d'une fille de Nicolas Corderoy, sieur du Tiers, et de Marie Rogues, le 4 mars 1664.
 
Branche de la Touche :
I) DUTIERS François, avocat, sénéchal de la baronnie de Saint-Germain de Confolens.
Il acquit diverses rentes le 18 juin 1633, vendues par François de Fontreaux, chirurgien.
Il eut d'une alliance inconnue :
  1) Paul, qui suit.
2) Catherine, qui épousa en 1646, François Meaudre, écuyer, seigneur de la Pouyade.
3) Jean, qui fera la branche de la Rochette.

II) DUTIERS Paul, écuyer, seigneur du Chaillou, ou Chillou (Deux-Sèvres), la Touche-Vivien (Chenay - Vienne).
Il fut d'abord lieutenant-général criminel à Civray, en 1656, puis maire perpétuel de Poitiers, de 1703 à 1706.
Il décéda le 7 novembre 1706, et fut inhumé chez les Minimes.
Il avait épousé vers 1660, Marie Collin, fille de Jacques, seigneur de Pinavin, lieutenant criminel de Civray, et de Jacquette Greffier.
Ils eurent pour enfants, au moins :
  1) Jacquette, née le Ier mai 1661, baptisée le 21 juillet à Civray. Elle eut pour parrain Jean DUTIERS, écuyer, seigneur de la Rochette. Elle décéda le 25 janvier 1667.
2) Marie, née le 20 août 1663. Elle épousa le 14 février 1684, Jean de Chamborand, écuyer, seigneur de Puygelier.
3) Jeanne, née le 20 juillet 1665. Elle épousa le 17 février 1686, Alphée de Monéis, chevalier, seigneur d'Ordières. Elle fut inhumée à Châtain, le 11 mars 1703.
4) François, qui suit.
5) Paul, né le 31 mai 1671.
6) François-Marie, née le 7 janvier 1674. Il décéda jeune.
7) peut-être Jean-Baptiste, écuyer, seigneur de Lauzellerie, chevalier de Saint-Louis. Il fut capitaine au régiment de Bretagne. Il épousa le 26 janvier 1715, Thérèse Jaugeau, veuve de François Thomas, maire de Neuchâteau.

III) DUTIERS François, écuyer, seigneur de la Touche-Vivien, le Chillou, etc...
Il naquit à Civray, le 14 juin 1669, et fut baptisé le 11 novembre.
Il fut lieutenant particulier criminel au Présidial de Poitiers, en 1697-1732, et maire perpétuel de cette ville de 1706 à 1717.
Il fut inhumé aux Minimes, le 23 août 1738, âgé de 70 ans.
Il épousa le 6 juillet 1700, à Notre-Dame la Petite, Anne-Gillette Varin, fille de Charles-René, maire perpétuel de Poitiers, et de Gilette de Froulleville (Elle fut inhumée à Saint-Michel, le 21 septembre 1763).
Ils eurent pour enfants, au moins :
  1) Paul-Gilles, né le 8 avril 1703 (à Saint-Paul).
2) François-Alphée, né le 27 mars 1704 (à Saint-Paul). Il décéda le 27 mars 1706, à Civray.
3) Jeanne-Anne, née le 26 mai 1706.
4) François-Charles, écuyer, seigneur de la Touche-Vivien, du Chillou, etc...
Il naquit le 14 juillet 1708, à Saint-Michel, et devint lieutenant criminel au Présidial de Poitiers en 1732-1772. Il fut ensuite conseiller doyen au conseil supérieur de Poitiers.
Il épousa le 7 mai 1742, à Saint-Paul, Catherine-Françoise Richeteau, fille de René-Jean, écuyer, seigneur du Poiron, et de Catherine Ogeron.
Il décéda sans postérité.
5) Anne-Gillette, née le 22 novembre 1711.
6) Françoise, née le 7 octobre 1712.
7) Charles-François, écuyer, seigneur de Chey.
Il naquit le 26 septembre 1714. Il fut capitaine au régiment de la Reine. Il décéda le 25 octobre 1747, à Saint-Michel.
8) Marie-Michelle, née le30 octobre 1716. Elle épousa le 9 février 1739, à Saint-Michel, Jacques-Joseph Viart, chevalier, seigneur de la Motte d'Usseau. Elle décéda le 31 octobre 1778, à la Chandelière.
9) François-Charles, qui suit.

IV) DUTIERS François-Charles, chevalier, seigneur de la Touche-Vivien, Panièvre (Chaunay - Vienne), Burbure, etc...
Il naquit le 27 juin 1718, à Saint-Paul.
Il fut capitaine au régiment de la Reine. Il acquit Panièvre, le 27 janvier 1762.
Il testa le 14 janvier 1760, et décéda le 20 novembre 1782, à la Chandelière.
Il avait épousé Marie-Louise Le Tourneur de Burbure, fille de René-Joseph, chevalier, seigneur de Burbure, et de N. Beauvillain.
Il n'eurent pas de postérité.

Branche de La Rochette : (Saint-Germain de Confolens)
blason de la famille Dutiers, branche de La Rochette
De gueules à un chevron d'or, accompagné de trois triangles de même, posés deux et un
II) DUTIERS Jean, écuyer, seigneur de La Rochette.
Il fut conseiller du Roi, lieutenant criminel au présidial d'Angoulême, vice-sénéchal d'Angoumois, etc...
Etant maire d'Angoulême (1662-1663), il fut reçu conseiller par le décès de François de La Charlonnie, le 8 juin 1662, puis échevin par la mort d'Abraham de La Farge, sieur de Pommaret, le 3 septembre 1663. Il fit déclaration de vouloir vivre noblement, le 22 août 1662.
Il épousa Marie Aigron.
Ils eurent pour enfants, au moins :
  1) François, qui suit.
2) Jean, écuyer, seigneur du Mas de l'Age, capitaine au régiment d'Angoulême.
Il fut héritier bénéficiaire de ses père et mère, le 20 mai 1696.
3) Catherine, qui épousa Pierre Duclos, écuyer, seigneur de Fanouillat, brigadier des chevau-légers de la garde du Roi.

III) DUTIERS François, écuyer, seigneur du Mas de l'Age, vice-sénéchal d'Angoumois.
Il était dit vivant en 1696.
Sa postérité, s'il en eut une, est inconnue.
 
- Beauchet et Filleau : Dictionnaires des familles de l'ancien Poitou.
- Simon des Coustures : Nobiliaire de la Généralité de Limoges.
 
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire