VALLANTIN, alias VALENTIN

blason de la famille Vallantin
D'argent à la croix d'azur chargée d'un croissant d'or sur le milieu, et de quatre étoiles à 6 raies de même, posées une à chaque extrémité de la croix.
Cimier : une licorne.
Devise : "Est Encore Temps"
En 1422, Charles VII avait créé, avec uniquement des hommes d'armes écossais à qui il faisait entière confiance, une compagnie de Cent hommes d'armes pour la garde du Roy ou Cent lances de la garde, qui deviendra en 1445 la première des quinze compagnies de gens d'armes d'ordonnance, (sous le commandement de Jean Stuart d'Aubigny, le fils de celui qui avait été tué près d'Orléans en 1429), puis la compagnie écossaise de la gendarmerie de France.
En 1440, Charles VII forma une compagnie écossaise d'archers à cheval, cavaliers plus légers permettant d'assurer une garde plus rapprochée de sa personne, que l'on appela les Archers du Roy. Ils étaient commandés par Robert Pattiloch qui prendra en 1445 la tête de la deuxième compagnie de gens d'armes. C'est l'ancêtre de la compagnie écossaise des gardes du corps du roi.
La garde personnelle rapprochée de Charles VII était confiée à vingt-cinq archers dits Archers du corps. Ils deviendront les vingt-quatre Gardes de la Manche et les Premiers hommes d'armes de France, au sein de la compagnie écossaise des gardes du corps de la Maison du Roi.
Par ordonnance du roi Charles VII, tous les noms anglo-saxons de France furent francisés.
Les premières personnes de cette famille furent Wastre, et Georges Ballantine, gentilshommes écossais. Ils sont dits tous les deux écuyers, et seigneurs de Saint-Maixant.
Le nom francisé devint alors VALLANTIN.

Branche Aînée :
I) VALLANTIN Wastre, écuyer, seigneur de Saint-Maixant.
Il fut confirmé en 1448, gentilhomme écossais.
Il épousa Isabeau de Grafort, et eurent pour enfants, au moins :

II) VALLANTIN Antoine, écuyer, seigneur de Germeville.
Il naquit vers 1455 et décéda après 1542.
Il avait épousé le 14 novembre 1476 Amice de Barbezières, fille de Jean, écuyer, sieur de Barbezières et d'Amice l'Hermite.
De leur union naquit :

III) VALLANTIN Guy, écuyer, seigneur de Germeville, né après 1477.
Il fit son testament le 5 septembre 1542 et décéda aux environs de 1564, date du partage de ses biens par ses trois enfants.
Il avait épousé Renée de Gardella, le 31 mars 1536.
Ils eurent pour enfants :
  1) Renée.
2) Jeanne.
3) Jacques, qui suit.

IV) VALLANTIN Jacques, écuyer, seigneur de Germeville, né vers 1540.
Il épousa le 2 juillet 1561 à Marcillac-Lanville, Jeanne de Lastre, fille d'Antoine, écuyer, seigneur du Bouchereau, et de Catherine de Livenne.
Ils eurent pour enfants :
  1) Jean, qui suit.
2) François, qui fera la branche cadette.

V) VALLANTIN Jean, écuyer, seigneur de Villeneuve, et de Germeville. Il naquit après 1561.
(*) Il épousa le 16 avril 1589 à Fontlebon (Châtain - Vienne), Antoinette Ruffier, fille de Jean, écuyer, seigneur de Denat, maire d'Angoulême, et de Marie de Saint-Mary. (Elle assista le Ier avril 1570, au mariage de son petit neveu Charles Regnauld de Maumont) - (Carré d'Hozier 530 f² 123).
De cette union naquirent :
  1) François, qui suit.
2) Pierre, qui fera la branche des VALLANTIN DULAC.
3) Marie, qui épousa Pierre Bossebeuf. (José VALLANTIN-DULAC)

VI) VALLANTIN François, écuyer, seigneur de Montbrun et de Villeneuve.
Il était né après 1589 et décéda avant le 12 mai 1660, date où ses biens furent partagés entre ses trois enfants.
(*) Il épousa sans doute en premières noces le 8 juin 1623, Marie Regnauld, fille de Guy, seigneur de Maumont, et de Suzanne de Massacré. (cabinet d'Hozier, 326)
Il était dit vivant en 1632, lors d'une transaction faite avec Catherine Redont, dame de la Rochechandry (Eric PERCY-MARINIER : Histoire et généalogie de la maison de Regnauld de La Soudière), ce qui impliquerait que étant seul cité, il devait être veuf à cette époque.
Il épousa en secondes noces le 21 novembre 1633 Suzanne d'Alloue, fille de Charles, seigneur des Adjots, et d'Espérance du Nourrigier.
De ce mariage naquirent :
  1) François, qui suit.
2) Louis, écuyer, sieur de Villeneuve, né avant 1660, et décédé avant 1685.
Il avait épousé le 13 août 1673 à Marcillac, Marie de Massougnes. (Veuve, elle se remaria avec Jean Faure, seigneur de Saint-Palais, dont la fille, Anne Faure, se mariera en 1695 avec François VALLANTIN.)
De son union avec Marie naquit :
  a) Jean, né en 1676. Il décéda en 1701. (José VALLANTIN-DULAC)
3) Anne, née le 26 octobre 1643 à Saint-Antonin d'Angoulême. Elle épousa le 15 mai 1655 Luc de Tisseuil, écuyer, sieur d'Anvaux.
Elle décéda le 2 avril 1687.

VII) VALLANTIN François, écuyer, seigneur de Villeneuve, de Boisauxroux et de Montbrun.
Il était né après 1633 et décéda avant le 4 octobre 1686, date du partage de ses biens à Saint-Cyr, entre son fils et ses trois filles.
Il épousa le 3 juillet 1670, à Rouillac, Catherine Marchais, veuve de Jean de Barbezières, seigneur de Boisauxroux, et de Marguerite de Livenne.
En 1695, François habite dans sa maison noble de Boisauroux. (Jean-Paul GAILLARD et Bruno SÉPULCHRE).
Le 14 juillet 1746, la famille VALLANTIN, sous la pression des dettes, vend Boisauroux, à Renaud Frétard, sieur de Basauges, pour 20000 Livres.
(Jean-Paul GAILLARD et Bruno SÉPULCHRE).
Ils eurent pour enfants :
  1) Marie, née le 3 avril 1672. (José VALLANTIN-DULAC)
2) François, qui suit.
3) Marguerite, née le 14 mai 1674 à Rouillac.
Elle épousa au logis noble de Boisauroux (Rouillac), le 10 juillet 1699, Barthélémy de Tisseuil (né après 1660, décédé avant le 28 mai 1755), écuyer, seigneur d'Anvaux, fils de Luc et d'Anne VALLANTIN.
Elle décéda le 11 avril 1742 au château de Monette (Abzac). (José VALLANTIN-DULAC)
3) Marthe, née le 16 avril 1675 à Rouillac.
Le 18 août 1715, elle épousa à Abzac, Jacques de Maumillon (né en 1680 à Abzac), écuyer, seigneur de la Grange de Villedon. (José VALLANTIN-DULAC)

VIII) VALLANTIN François, né le 14 avril 1672 à Rouillac, écuyer, seigneur de Villeneuve et de Montbrun.
Il fut capitaine d'une compagnie d'infanterie.
Il épousa le 22 septembre 1705, Catherine Guérin de l'Etang.
Il décéda le 10 décembre 1746 à Rouillac, sans postérité.

Branche cadette :
V) VALLANTIN François, seigneur de Germeville, né après 1561.
Il épousa le 25 avril 1599 Anne de Massougnes, fille de François, écuyer, seigneur de Montaigon, et de Françoise de Livenne.
Ils eurent pour enfants :
  1) Pierre, qui suit.
2) Lucrèce, qui épousa Louis Maignen, prêtre, vicaire de Bonneville.
Le 27 septembre 1643, Pierre VALLANTIN, adressa une plainte au lieutenant-criminel d'Angoumois. Il reprochait au vicaire d'avoir "cueilli les fleurs de la virginité" de Lucrèce VALLANTIN. Louis Maignen partira alors à Rome pour se faire relever de sa prêtrise. Ils eurent au moins une fille.

VI) VALLANTIN Pierre, écuyer, seigneur de Germeville.
Il fut prieur de Saint-Mary.
Il fut maintenu dans sa noblesse par ordonnance de M. d'Aguesseau, commissaire départi dans la généralité de Limoges, du 24 février 1668.
(*) Il épousa en premières noces le 19 mars 1668 Marthe de Beauchamp, fille d'Isaac, écuyer, seigneur de Guignebourg, et de Marie de Barbezières.
En secondes noces, Pierre épousa le 22 juin 1676 Marguerite de Boiscuvier, (alias Boissonnier), fille de Claude, avocat en Parlement, et d'Anne Le Fèvre.
De leur union naquit :

VII) VALLANTIN François, écuyer, lieutenant au régiment Durfort-Boissières en 1702.
Il fut aussi garde du corps du Roi Stanislas de Pologne en 1732.
Il se maria trois fois :
En premières noces, le 22 janvier 1695 avec Anne Faure, fille de Jean, seigneur de Saint-Palais et d'Anne Férand.
En cette année 1695, il était dit demeurant en sa maison noble, au village de Villeneuve. (Jean-Paul GAILLARD et Bruno SÉPULCHRE).
Elle décéda avant le 9 janvier 1697.
Ils eurent pour enfants :
  1) François, écuyer.
En secondes noces, le 9 janvier 1697 avec Françoise VALLANTIN, veuve d'Antoine Selme, alias Celme.
Le 24 octobre 1702, François, comme "légal administrateur" de son fils François (né de sa première union), et d'Anne Faure, sa première épouse décédée, déclara que lui appartenait la maison noble de la Charlotrie, située au bourg de Mareuil. Cette demeure avait été affermée le 19 décembre 1695, à Longueteau, lequel ne l'avait pas entretenu comme il devait. Il en fit dresser l'état par le notaire Boistaud, de Courbillac. (Jean-Paul GAILLARD).
En troisièmes noces, le 3 mai 1718 avec Marie Juille, fille de René, maître chirurgien, et de Marie Besnier.
Ils eurent pour enfants :
  2) Marie-Jeanne, baptisée le 12 juin 1720 à Saint-Jean de Mayenne, diocèse du Mans. Elle fut reçue dans la maison de l'enfant Jésus en 1732.

(*1) Branche des VALLANTIN DULAC : ( à Montbron, sieurs de l'Isle, de Puymiraud, du Lac)
VI) VALLANTIN Pierre, né vers 1610, d'après les registres paroissiaux de Saint-Maurice de Montbron.
Il exerça peut-être le métier de papetier au moulin de Montbron.
Il épousa Marguerite de Nogerée, qui lui donna pour enfants, au moins :
  1) Léonard, qui suit.
2) Marguerite, qui épousa Léonard David (né vers 1649, décédé le 15 juin 1699 à Montbron), sergent, fils de François et de Marie Terrade. (José VALLANTIN-DULAC)

VII) VALLANTIN Léonard, né le 4 mars 1636.
Il fut marchand à Montbron.
Il épousa Marie David (née le 4 février 1639), fille de François, et de Marie Terrade.
De cette union naquit :

VIII) VALLANTIN Jean, né vers 1670. Il décéda le 19 avril 1741 à Marthon.
Il exerça la fonction d'archer de la connétablie des maréchaux de France.
Il épousa le 13 janvier 1695 à Montbron, Catherine Blanchard, (née le 17 octobre 1669), fille de Jean, sieur de Puymartin, et d'Anne Berthoume. (José VALLANTIN-DULAC)
Ils eurent pour enfants, au moins :
  1) Laurent, qui suit.
2) Jean, né le 9 juin 1712 à Saint-Maurice de Montbron.
Il exerça le métier de cordonnier.
Le 14 juillet 1744, il épousa à Marthon, Catherine Planty (née en 1722 à Marthon, décédée le 23 avril 1803 à Saint-Germain de Montbron), fille de Pierre, maître chirurgien, et d'Anne Forestal.
Jean décéda le 21 octobre 1794 à Chez Trappe (Marthon), ayant eu pour enfants de son union avec Catherine : (José VALLANTIN-DULAC)
  a) François, né en 1744.
Il décéda le 18 septembre 1749 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
b) Marie, née le 30 septembre 1747 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
c) Michel, né le 2 septembre 1749 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
d) Joseph, né le 24 juin 1752 à Montbron.
Il décéda le 25 septembre 1757 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
e) Jean, né le 22 août 1757 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)

IX) VALLANTIN Laurent, né le 10 septembre 1700 à Montbron, et décédé le 7 février 1767 à Montbron.
Il fut aussi archer de la connétablie des maréchaux de France, huissier et sergent royal.
Il épousa Marguerite de Villechaise (née le 5 septembre 1700, décédée le 23 juin 1778 à Montbron), fille de Jean et de Suzanne Lériget.
De cette union naquirent :
  1) Jean, qui suit.
2) Jean, qui fit sa branche :
3) Louise, qui épousa le 12 février 1770 à Montbron, Jean Pigot (né vers 1750 à Saint-Pardoux la Rivière - Dordogne), fils de Pierre et de Marie de Lapouraille. (José VALLANTIN-DULAC)
4) Joseph, cordonnier.
Le 19 janvier 1757, il épousa à Montbron, Elisabeth Redon, (née en 1739), fille de Léonard et de Catherine Desbordes.
Il décéda le 23 juillet 1786 à Montbron, ayant eu pour enfant : (José VALLANTIN-DULAC)
  a) Marie, née en 1752.
Elle épousa le 23 août 1774 à Montbron, François Chateau.
Elle décéda le 15 juillet 1782 à Montbron, paroisse Saint-Maurice. (José VALLANTIN-DULAC)
5) Léonard, qui fit sa branche :

X) VALLANTIN Jean, né en 1724 à Montbron.
Il fut archer de la connétablie des maréchaux de France, huissier et sergent royal.
Il épousa le 14 septembre 1754 à Montbron, Elisabeth Clément, (née après 1718), fille de Martial, notaire royal à Montbron, et d'Elisabeth Blanchard.
Il décéda en 1789, ayant eu pour enfants :
 

1) Marguerite, née le 30 juin 1755 à Montbron.
Elle épousa le 8 février 1774 à Montbron, Joseph Puybaraud, (né le 28 août 1746 aux Salles-Lavauguyon), notaire et procureur de Champniers (Dordogne), fils de Pierre et de Thérèse Millet de Lavergne. (José VALLANTIN-DULAC)
2) Laurent, né le 20 septembre 1756 à Montbron.
Le 9 juin 1790, il épousa Marie Durousseau du Ponty.
Il décéda le 17 juin 1819.
3) Marie, née le 30 octobre 1758.
Elle épousa Jean François Joussin, (décédé le 20 mars 1782), sieur de Lafont, huissier de la connétablie de France. (José VALLANTIN-DULAC)
4) Marie, née le 6 décembre 1761 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
5 Laurent, né le 17 janvier 1763 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
6) Laurent, né le 9 mai 1764 à Montbron.
Il décéda le 26 octobre 1766 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
7) Laurent, qui suit.


XI) VALLANTIN-DULAC Laurent, né le 25 octobre 1766 à Montbron.
Il fut notaire et suppléant de justice de paix du canton de Montbron.
Il fut le premier qui accola son patronyme, probablement à un nom de terre qui lui appartenait. Il signa ainsi jusqu'à la Révolution. A son mariage, il signait Dulac, sans le 'tiret'.
Il épousa le 21 germinal an XII (30 mars 1804) à Montbron, Angélique David, (née le 7 octobre 1774, et décédée le 21 janvier 1842 à Montbron), fille de Louis, notaire et procureur du comté de Montbron, et de Jeanne Buchey.
Laurent décéda le 8 août 1849 à Montbron, ayant eu pour enfants :
  1) Pierre Polinice, qui suit.
2) Pierre Laurent, dit Edouard, né le 4 mars 1811 à Montbron.
Il fut huissier récipiendaire.
Le 24 novembre 1834, il épousa à Montbron, Françoise Gillibert du Plantier, (née le 8 mars 1812 à Montbron, décédée le 20 février 1877 à Montbron), fille d'Elie et d'Anne Justine Gignac.
Il décéda le 9 mars 1883 à Montbron.
De son union avec Françoise naquit :
  a) Laurent Adrien, né en 1836.
Il fut artiste peintre, et décéda en 1863, sans postérité.

XII) VALLANTIN-DULAC Pierre Polinice, né le 16 juillet 1808 à Montbron.
Il fut notaire, maire de Montbron de 1858 à 1877, et conseiller général de la Charente, pour le canton de Montbron. Il donna son nom à une rue de Montbron. (Une note bibliographique lui fut réservée dans l'ouvrage de M. Michel Balanger, sur le conseil général de la Charente sous le second Empire).
Il épousa le 26 décembre 1832 Marie-Félicité Fonchain de La Renaudie, fille de Jean, chirurgien, et de Léonarde Courtieux des Riveaux.
Il décéda le 22 juillet 1883, ayant eu pour enfants :
  1) Laurent Félicien, qui suit.
2) Jean Edmond, né le 15 décembre 1837 à Montbron. Il fut propriétaire du domaine des Tuilières.
Il épousa Catherine Célestine Poumeau, fille de Médéric et d'Amélie Birot.
De cette union naquirent :
  a) Marie Elisabeth Thérèse, née le 28 août 1871 à Etaménat, qui épousa Henri Eugène Daniel Lamazière, officier en retraite, puis percepteur en Corrèze.
b) Marie Thérèse Eulalie (Félicia), née le 15 octobre 1877, et décédée en août 1975. Elle épousa le 26 février 1906 Jules Louis Henri Eugène Gallet, greffier et propriétaire à Fleuré (Vienne).
c) Marie Françoise Marguerite, née le 29 avril 1881. Elle épousa le 29 octobre 1904 Adolphe Alphonse Belliard, sous-lieutenant, puis commandant d'artillerie.

XIII) VALLANTIN-DULAC Laurent Félicien, né le 15 janvier 1834 à Montbron.
Il fut notaire à Montbron à la suite de son père, puis à Marthon, où il cessa ses activités en 1880.
Il épousa à Blanzac, le 6 juin 1865 Marguerite Marie Philomène (Julia) Constant, fille de Guillaume, notaire à Pérignac, et de Jeanne Estelle Guimberteau.
Il décéda en 1917 à Blanzac-Porcheresse, ayant eu pour enfants de son union avec Marguerite :
  1) Laurent Jean Guillaume Joseph Pierre, qui suit.
2) Marguerite, qui épousa Alfred Clauduraud. (José VALLANTIN-DULAC)

XIV) VALLANTIN-DULAC Laurent (Boupa) Jean Guillaume Joseph Pierre, né le 26 février 1868 à Marthon.
Il fut directeur de la Société Générale, puis fut nommé sous-directeur à Bordeaux, et enfin directeur à Boulogne sur Mer, et à Tunis.
Le 13 avril 1898, il épousa à Blanzac, Elia (Mimie) Marie Françoise Morand, (née le 10 octobre 1875 à Blanzac, et décédée le 9 décembre 1965 à Bassac), fille de Fernand Pierre Catherine, notaire, et de Françoise Isabelle Marie Giraud.
Il décéda le 19 février 1947 à Bordeaux, ayant eu pour enfants :
  1) Pierre Marie Laurent, qui suit.
2) Marie Gabrielle (dite Shingo), née le 22 février 1907 à Boulogne sur Mer.
Elle épousa Jean Ribéreau-Gayon, professeur agrégé de Sciences, oenologue, fils de Daniel François Louis Ribéreau, et de Marie Magdeleine Claire Françoise Gayon.
Elle décéda en 2001 à Bordeaux. (José VALLANTIN-DULAC)
3) Marie Françoise (dite Poulette), qui décéda en 1952.
4) Marie Estelle, qui décéda âgée de 20 ans.

XV) VALLANTIN-DULAC Pierre Marie Laurent, né le 5 mars 1900 à Bordeaux.
Il fut viticulteur distillateur, et fut élu maire de Bassac.
Il épousa Marie Valentine Odette Castaigne, (née le 15 novembre 1904 à Bassac, décédée le 6 juillet 1984 à Châteauneuf sur Charente), fille de René, et de Sophie Castillon du Perron.
Il décéda le 19 mars 1961, ayant eu pour enfants :
  1) Guy, qui suit.
2) Michel, né le 26 août 1930 à Bassac. Il a épousé Arlette Mast.
3) Etienne, né le 9 décembre 1934, pilote d'hélicoptère, puis assureur.
Il a épousé le 28 septembre 1963 Brigitte Bourdin, assistante sociale, fille de Louis, ingénieur à la Télémécanique, et de Geneviève Hulot.
De ce mariage sont nés :
  a) Christophe Patrick Marie Michel, né le 21 octobre 1964 à Boulogne Billancourt. Il a épousé Lada Pen, le 4 août 2001, à Puteaux.
b) Fabrice, né le 15 décembre 1968 à Angoulême. Il est décédé le 8 avril 1988 au Chesnaye. (Yvelines)
4) Odile, née le 31 décembre 1931. Elle a épousé le 26 décembre 1953 Georges Catala, militaire.
5) Philippe, né le 3 mai 1942 à Bassac.
Il a épousé le 6 novembre 1975 à Saint-Brice, Sabine de Peyrelongue, fille de Françis, président du tribunal de commerce de Cognac, et de Marianne Lundquist.
Ils ont eu pour enfants :
  a) Thibaud Marie Pierre, né le 16 juin 1976 à Cognac.
b) Sophie Marie Estelle, née le 3 mars 1978 à Cognac. Elle a épousé Alexandre de Brou de Laurière.
c) Géraud, né le 12 octobre 1981 à Cognac.
d) Guillaume Laurent Marie, né le 3 juillet 1983 à Cognac.
6) Eliane, née le 10 décembre 1928 à Bassac. Elle a épousé le 8 août 1950 Guy Rohmer, industriel à Roumazières.

XVI) VALLANTIN Guy, né le 4 novembre 1925 à Bassac, exploitant agricole.
Il a épousé en premières noces, en 1949, (mariage célébré par le cardinal Liénard), Marie José Madeleine Léonie Desrousseaux.
De ce mariage sont nés :
  1) Bénédicte (Bédi), née le 10 février 1950 à Bassac, docteur en médecine, neurologue.
Elle a épousé en premières noces Jean Cazeils, et en secondes noces Dominique Puyo.
2) Emmanuel (Manou). Il a épousé Sylvie Bouvet, qui lui a donné pour enfants :
  a) Laetitia.
b) Pauline.
c) Mathilde, née le 11 août 1989.
d) Gabriel.
3) François, qui épousa en premières noces Véronique Meernout.
De cette union naquirent :
  a) Marie.
b) Antoine.
c) Louis.
François épousa en secondes noces Isabelle N., dont il eut pour enfant :
  d) Victor.
4) Marie Noëlle, qui épousa en premières noces Vincent Durousseau Dugontier, puis en secondes noces Patrick Donneau.
5) Dominique, née le 12 août 1959.
6) Joseph, né le 22 juin 1962. Il a épousé le 25 février 1984 à Rouffiac (Charente-Maritime), Véronique Villamil, qui lui a donné pour enfants :
  a) Charles, né le 12 août 1984 à Saintes.
b) Hélène, née le 29 juillet 1986 à Angoulême.
c) Jean-Baptiste, né le 29 juin 1993 à Boulogne sur Mer.
d) Tanguy, né le 13 juin à Boulogne sur Mer.
Guy a ensuite épousé en secondes noces en décembre 1963, Françoise Germaine Marie Baudouin de La Morinerie, veuve du vicomte de Granseigne d'Auterives.
De cette union est né :
  7) Laurent, qui a épousé Anne Tavernier, fille de Hubert, et de Claude Tercinier.
Ils ont eu pour enfants :
  a) Sophie.
b) Pierre, né le 6 octobre 1999 à Boulogne sur Mer.
c) Mathieu, né le 19 mars 2001.

Branche de Jean VALLANTIN :
X) VALLANTIN Jean, né à Montbron, paroisse Saint-Maurice.
Il était marchand aubergiste en 1785.
Le 17 février 1756, il épousa à Busserolles (Dordogne), Anne de Trasleprat, (née le 31 octobre 1740 à Busserolles, décédée le 23 février 1784 à Montbron), fille de Jacques et de Léonarde Andrieux.
De cette union naquirent : (José VALLANTIN-DULAC)
  1) Laurent Jean, né le 22 décembre 1756 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
2) Marguerite, née le 16 novembre 1757 au château de la forêt d'Horte (Grassac).
Le 7 novembre 1786, elle épousa à Grassac, Jean Rivaud, (né en 1761, décédé le 7 mars 1831 à Magnac sur Touvre), officier de santé, fils de François et de Marie Durand.
Elle décéda le 6 octobre 1791 à Magnac sur Touvre. (José VALLANTIN-DULAC)
3) Jeanne, née le 13 août 1759 à Montbron.
Elle épousa le 9 août 1785 à Montbron, Didier Redon, marchand de la basse ville à Montbron, fils de Jean, et de Jeanne Gillibert. (José VALLANTIN-DULAC)
4) Laurent, qui fit son rameau :
5) Jean, qui suit.
6) Léonard, qui épousa le 16 juillet 1787 aux Salles-Lavauguyon, Marie Puybarraud. (José VALLANTIN-DULAC)
7) Jean Baptiste, né le 6 novembre 1769 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
8) Jean, né le 10 octobre 1771 à Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)

XI) VALLANTIN Jean, né le 20 mars 1767 à Montbron.
Il fut huissier impérial.
Le 4 février 1792, il épousa à Busserolles (Dordogne), Anne Barusseau, (née le 7 septembre 1769 à Busserolles), fille de Jean et de Jeanne de Trasleprat. (José VALLANTIN-DULAC)
De cette union naquirent :
  1) Jean, né le 21 novembre 1792 à Busserolles (Dordogne). (José VALLANTIN-DULAC)
2) Laurent, qui suit.

XII) VALLANTIN Laurent, né le 18 juillet 1794 à Busserolles (Dordogne).
Le 14 juin 1825, il épousa à Magnac sur Touvre, Justine Rivaud, (née le 22 mai 1797 à Magnac sur Touvre), fille de Jean et de Marie Thérèse Mesnard. (José VALLANTIN-DULAC)
De cette union naquirent :
  1) Jean, qui suit.
2) Jean Laurent, qui fit son rameau.

XIII) VALLANTIN Jean, né le 6 juin 1826 à Magnac sur Touvre.
Il épousa Catherine Maisondieu, (née en 1825 à Vitrac Saint-Vincent). (José VALLANTIN-DULAC)
Ils eurent pour enfant :

XIV) VALLANTIN Laurent, né le 7 octobre 1850 à Magnac sur Touvre.
Il fut colonel d'infanterie, et commandeur de la Légion d'Honneur.
Il résida au château de Puybautier (Saint-Coutant). Ce château appartint à la famille VALLANTIN du début du XXème siècle jusqu'à sa vente en 1998.
(On trouve sur la commune de Saint-Coutant, une croix commémorative érigée à la mémoire de trois personnes : Marcel Legal, mort le 7 mai 1916 à Verdun, le colonel Laurent VALLANTIN, né en 1870, mort en 1914, et le lieutenant André (sans doute Jean Alfred André) VALLANTIN, mort en 1914). S'agit-il du même Laurent VALLANTIN de la généalogie ? Et si oui, quelles sont les vrais dates de naissance et de décès ?
Le 21 avril 1884, il épousa Marie Evelyne Elisabeth Denet.
Il décéda après 1920, ayant eu pour enfants : (José VALLANTIN-DULAC)
  1) Jean Laurent, né le 2 septembre 1888.
Il décéda le 7 décembre 1914 à Saint-Coutant. (José VALLANTIN-DULAC)
2) Jean Alfred André, né le 24 mai 1890 à Mons, décédé en 1914 ? (José VALLANTIN-DULAC)

Rameau de Jean Laurent VALLANTIN :
XIII) VALLANTIN Jean Laurent, né le 29 mai 1830 à Magnac sur Touvre.
Il épousa en premières noces Hortense Ladurelle, (née le 22 mars 1870 à Paris, décédée le 11 septembre 1906 à Paris).
De cette union naquirent : (José VALLANTIN-DULAC)
  1) Alice Pauline Jeanne, née le 18 juin 1888 à Le Perreux.
Elle épousa Ferdinand Chesnin, (né le 28 novembre 1885 à Nogent sur Marne, décédé le 17 juillet 1916, pendant la guerre 14-18, à Froidos - Meuse).
Elle décéda le 21 octobre 1961 à Nogent sur Marne. (José VALLANTIN-DULAC)
2) Marguerite, née en 1892 à Paris. (José VALLANTIN-DULAC)
3) Laurent, né le 10 janvier 1896 à Paris.
Il fut décoré de la Légion d'Honneur le 6 août 1954. Il avait reçu deux blessures et deux citations.
Il décéda le 21 octobre 1959 à Le Perreux sur Marne - Val de Marne. (José VALLANTIN-DULAC)
4) René, qui suit.
Jean Laurent épousa en secondes noces le 17 décembre 1864 à Paris, Marie Dumas, fille de Jean et de Marie Grellier.
Il décéda le 18 juillet 1904 à Paris.

XIV) VALLANTIN René, né en 1899 à Argenteuil (Val d'Oise).
De son union avec Angèle Colomba, naquit : (José VALLANTIN-DULAC)
  1) Pauline. (José VALLANTIN-DULAC)

Rameau de Laurent VALLANTIN :
XI) VALLANTIN Laurent, né en 1759.
Il fut adjoint au maire de Saint-Germain de Montbron.
Il épousa Marie Puybarraud, (décédée après 1828), fille de Gabriel et de Françoise Grellier.
Laurent décéda le 7 août 1835 à Saint-Germain de Montbron, ayant eu pour enfants : (José VALLANTIN-DULAC)
  1) Jacques, né en 1790.
Il épousa le 26 juillet 1819 à Oradour sur Vayres (Haute-Vienne), Marie Eugénie Mandon-Buisson, fille de Pierre et de Geneviève Léonard des Guérin. (José VALLANTIN-DULAC)
2) Louise Julie, née le 30 décembre 1792 à Saint-Germain de Montbron, aux Barbiers.
Le 5 décembre 1809, elle épousa à Saint-Germain de Montbron, Pierre Coquet du Sablon, (né le 28 novembre 1787 à Saint-Germain de Montbron, décédé le 24 mai 1867 à Saint-Germain de Montbron), chirurgien, fils de François et d'Anne Barret.
Elle décéda le 8 octobre 1865 à Saint-Germain de Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)
3) Toussaint, qui suit.
4) Marie Zélie, née le 27 août 1806 à Saint-Germain de Montbron.
Elle épousa le 6 février 1826 à Saint-Germain de Montbron, François Junien Nadaud, (né le 9 juin 1796 à Chazelles, décédé le 15 mars 1876 à Saint-Germain de Montbron), greffier de justice de paix à Bussière-Badil, fils de Jacques Cyprien et de Marie Thérèse Jammain. (José VALLANTIN-DULAC)
5) Françoise Christine, qui épousa le 2 février 1818 à Saint-Germain de Montbron, Léonard Lavoix, (né en 1789 à Marthon). (José VALLANTIN-DULAC)
6) Françoise Augustine, qui épousa le 19 mars 1821 à Saint-Germain de Montbron, Jean Vinson, (né à Dignac). (José VALLANTIN-DULAC)
7) Angélique, née le 14 mai 1800 à Saint-Germain de Montbron. (José VALLANTIN-DULAC)

XII) VALLANTIN Toussaint, né le Ier novembre 1801 à Saint-Germain de Montbron.
Il fut contrôleur des contributions directes.
Le 28 janvier 1824, il épousa en premières noces à La Rochefoucauld, Catherine Zélie Albert Marivaux, (née le 11 juin 1903 à Born (Côtes d'Armor), décédée le 12 janvier 1825 à La Rochefoucauld).
Veuf, Toussaint épousa en secondes noces le 31 janvier 1828 à Dignac, Julie Vinson, née le 13 mars 188 à Gardes Le Pontaroux, décédée le 15 avril 1895 à Saint-Bazile (Haute-Vienne).
Toussaint décéda le 23 novembre 1859 à Ronsenac, ayant eu pour enfant de sa seconde union : (José VALLANTIN-DULAC)
  1) Marie Gabrielle, née le 4 juin 1844 à Ecuras.
Elle épousa en premières noces Armand Desport, (né le 7 mars 1827 à Saint-Bazile - Haute-Vienne).
En secondes noces, elle épousa le 22 février 1881, Jacques Rivet, (né le 6 janvier 1856 à Massignac), fils de Jean et de Marguerite Chabernaud.
Elle décéda le 26 mai 1882 à Salles-Lavauguyon (Haute-Vienne), ayant un enfant de chaque union. (José VALLANTIN-DULAC)

Branche de Léonard VALLANTIN :
X) VALLANTIN Léonard, qui épousa le 15 septembre 1665 à Saint-Projet, Anne de Saunières.
De cette union naquit :

XI) VALLANTIN Laurent, né vers 1780.
Le 27 avril 1801, il épousa à Agris, Marie Anne Vidaud, (née vers 1783, décédée le 13 septembre 1822 à Montbron), fille de François, garde des eaux et forêts, et de Marie Anne Dumas.
Laurent décéda après le 6 septembre 1832, et avait eu pour enfants : (José VALLANTIN-DULAC)
  1) Jean, qui suit.
2) Jean, né le 17 février 1812 à Montbron.
Il fut marchand confiseur.
Il épousa Marie Charlotte Machenaud, (née le 6 juin 1812 à Angoulême), fille de Pierre Maurice et de Catherine Marie Caillaud.
Jean décéda après le 11 juillet 1859, ayant eu pour enfants : (José VALLANTIN-DULAC)
  a) Laurent, né le 19 février 1834 à Angoulême.
Il fut négociant. (José VALLANTIN-DULAC)
b) Léontine Françoise, née vers le 17 novembre 1843 à Angoulême.
Elle épousa le 31 juillet 1880 à Gond-Pontouvre, Jean Raymond Lacroix, (né vers le 23 août 1849 à Brantôme - Dordogne), négociant. (José VALLANTIN-DULAC)

XII) VALLANTIN Jean, né le 11 février 1805 à Montbron.
Il fut marchand confiseur.
Le 6 septembre 1832, il épousa à Angoulême, Françoise "Hermance" Machenaud, (née le 11 septembre 1808 à Angoulême, décédée après le 11 juillet 1859), fille de Pierre Maurice et de Catherine Marie Caillaud.
Jean décéda après le 11 juillet 1859, et avait eu pour enfants de son union avec Françoise : (José VALLANTIN-DULAC)
  1) Laurent Camille, né le 19 février 1834 à Angoulême.
Il fut confiseur.
Le 24 avril 1855, il épousa à La Rochefoucauld, Marie Antoinette Legrand, (née le 24 août 1834 à Saint-Projet Saint-Constant, décédée après 1877).
Il décéda en 1867 à Angoulême, ayant eu pour enfant :(José VALLANTIN-DULAC)
  a) Marthe, née le 26 décembre 1855 à Lhoumeau.
Elle épousa le 8 août 1877 à Cognac, Louis Hippolyte Fichon, (né le 8 juin 1852 à Cognac), médecin. (José VALLANTIN-DULAC)
2) Jeanne Céleste, née le 8 mai 1835 à Angoulême.
Elle épousa le 2 février 1858 à Angoulême, Jean Camille Delamothe, (né le 2 mai 1828 à Cherves), notaire à Montfort en Chalosse, fils de Gabriel et de Lucie Elisabeth Chotard. (José VALLANTIN-DULAC)
3) Paul Laurent, qui suit.
4) Marie, qui épousa N. Delamothe. (José VALLANTIN-DULAC)

XIII) VALLANTIN Paul Laurent, né le 27 juillet 1847 à Angoulême.
Il fut distillateur et fabricant de caramels.
Il décéda après le 7 octobre 1902.
D'une union inconnue, il eut pour enfant :(José VALLANTIN-DULAC)
  1) Marcel, qui épousa Lise Rougier, fille de Jacques Léonard Léon.
De cette union naquirent 4 enfants. (José VALLANTIN-DULAC)

Noms isolés :
- (*1) VALLANTIN Joseph.
Il épousa Elisabeth Redon, et en eut pour enfants, au moins :
  1) Antoine, né le 4 octobre 1768. Il eut pour parrain Antoine Clément, et pour marraine Anne de Traslebat.
Il épousa Marie Deplas, et eurent pour enfants :
  a) Jacques, né le 19 mai 1786.
b) Léonard, né le 10 mars 1789.
c) Jean Baptiste, né le 22 juin 1790. Il eut pour parrain Jean VALLANTIN et pour marraine Marie Deplas.

- En 1472, Louis XI, autorise son panetier, Patrice VALLANTIN, seigneur de Saint-Mexent et de Germeville (Oradour d'Aigre), à y faire construire des maisons fortes.
(Elisabeth BRIDIER et Pauline NOE)
- VALLANTIN Edouard, né en 1810 et décédé le 9 mai 1884 à Montbron.
- VALLANTIN Laurent, aubergiste à Montbron. Il avait épousé Catherine de Villoutreys, fille d'Hélie Charles, seigneur de Bellevue, et de Françoise Savary.

- Abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- Elisabeth BRIDIER et Pauline NOE : article sur Germeville (Mons), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Jean-Paul GAILLARD : article sur la Charlotrie (Mareuil), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- Jean-Paul GAILLARD et Bruno SÉPULCHRE : articles sur Villeneuve (Mons), et Boisauroux (Rouillac), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.
- généalogie de la famille VALLANTIN-DULAC sur Internet à l'adresse suivante :
http://www.liberte-egalite-fraternite.org/mafamille/
- de nombreuses données sur cette famille m'ont été fournies par MM Philippe VALLANTIN Dulac, Christophe VALLANTIN Dulac, et Bertrand VALANTIN.
- (*) Précisions généalogiques envoyées par M. Rémy de La SOUDIERE.
- (*1) Précisions généalogiques communiquées par M. Philippe VALLANTIN DULAC
- José VALLANTIN DULAC : Généalogie sur Geneanet : https://gw.geneanet.org/jvallantindulac1?lang=fr&pz=charles&nz=vallantin+dulac&ocz=0&p=wastre+ballantine&n=vallantin
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire