de VARÈGES
On trouve aussi,
de BARESGE, BARETGE, BARÈGES, VARAGE


blason de la famille Béon
D'or à deux vaches passantes de gueules, accolées, accornées, clarinées et onglées d'azur.
(M. LAINÉ, Nobiliaire de la Rochelle).

Cette famille était qualifiée seigneur de la Hitte en Bigorre.
Elle posséda en Charente le fief de Puymoreau (Salles de Barbezieux) de 1670 aux années 1730.
La tradition fait descendre la maison de VARÈGES, des premiers vicomtes de Béarn, dont elle porte les armoiries. On ne trouve cependant aucunes preuves historiques pour appuyer cette prétention.
Elle fut maintenue dans sa noblesse, le 6 mars 1700, par l'intendant de la Rochelle, Michel Bégon.

- de VARÈGES, alias de BARÈGES Pierre, seigneur de Puymoreau.
Il épousa Elisabeth Galliot, et décéda le 6 avril 1741, à Chez Guitton (Saint-Bonnet). (MARCHADIER)

- Michel BÉGON : Mémoire sur la généralité de La Rochelle.
- M. LAINÉ : Nobiliaire de La Rochelle.
- Roger MARCHIVE : article sur Puymoreau (Salles de Barbezieux), dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno Sépulchre.

- Bulletins des Archives Historiques - Saintonge et Aunis : années 1876 à 1930.
- MARCHADIER : article sur Salles de Barbezieux.
retour vers le menu des mises à jourretour vers le sommaire