AMBLEVILLE

blason de la commune d'Ambleville
Ecartelé, au 1 et 4 d'azur à la tour d'argent, au chef de gueules chargé de trois casques d'or posés de profil, au 2 et 3 d'or au dauphin d'azur, barbé de gueules.
La commune a pris pour blason celui de la dernière famille seigneuriale d'Ambleville, à savoir la famille de La Tour du Pin.

Le 24 avril 1755, Cécile de Montconseil, fille unique de M. de Monconseil, et de N. de Cursay, contracta mariage avec Jean-Frédéric de La Tour du Pin, colonel dans les grenadiers de France. Leur contrat fut signé par le roi et la famille royale. La famille de La Tour du Pin acquérait ainsi la seigneurie d'Ambleville.
En 1783, M et Mme de La Tour du Pin furent parrain et marraine de la cloche de Verrières. Le comte de La Tour du Pin était alors lieutenant-général des armées du roi, et commandant en second dans les provinces de Poitou, Aunis et Saintonge. Député de cette province aux Etats généraux de 1789, il se montra partisan des idées nouvelles. Le roi lui confia la ministère de la guerre, le 4 août de cette année. Pendant la Terreur, il fut arrêté et condamné à mort par les suppôts de Robespierre. Il fut exécuté le 28 avril 1794, à l'âge de 67 ans.
Son fils unique est devenu, sous Louis XVIII, pair de France, ambassadeur à Turin, et chevalier des deux ordres de Saint-Louis et de la Légion d'Honneur.
La terre d'Ambleville, qui rapportait 5000 livres de revenu annuel , a été démembrée après la Révolution.


Renseignements aimablement communiqués par la mairie d'Ambleville, et puisés aussi dans l'ouvrage de P. Lacroix : "Chroniques de l'Angoumois occidental".
Vous trouverez aussi d'autres renseignements concernant Ambleville sur le site suivant : charente-limousin.com
retour au sommaireliste des communesvers la sortie du site