GENSAC LA PALLUE

blason de Gensac La Pallue
Parti, au 1 de gueules, à trois demi-vols d'argent posés en pal, au 2 de gueules, à trois couronnes d'or alternées avec trois M de sable, le tout posé en pal.
L'écu est sommé d'une couronne murale.

Vers le milieu du XIXème siècle (1859 ?), les deux communes de Gensac et de La Pallue furent réunies en une seule. Le territoire de Roissac, qui appartenait avant cette réunion à la commune de Gensac, en fut retiré et rattaché à la commune d'Angeac-Champagne. La famille de Mortemer fut présente sur la commune de Roissac.

La terre de Gademoulins fut achetée vers la fin du XVIème siècle, par M. de Saint-Marsault, seigneur de Nieuil, de Peudry, et de Mazottes. Jean de Saint-Marsault, son fils aîné, fut à l'âge de 29 ans, parrain de la cloche de Gensac, avec sa soeur Catherine. Il épousa en 1620 Charlotte de Brémond d'Ars, dont il n'eut pas de postérité. Après sa mort, arrivée vers 1630, Gademoulins fut acquis par Charles Green de Saint-Marsault, son cousin germain, seigneur de la Cour, de la Foucaudière, etc...
L'histoire de Gensac se confond avec celle de Roissac, dont elle a toujours partagé le sort. En 1578, une faible partie de la seigneurie de Gensac en fut détachée au profit de Jean de Saint-Marsault, seigneur de Gademoulins. Ce dernier, ayant voulu en profiter pour élever des prétentions sur la seigneurie de Gensac, Isaac de La Rochefoucauld, seigneur de Roissac, exerça le retrait féodal, en remboursant le montant de l'acquisition faite par le seigneur de Gademoulins, et en reprenant possession des biens qui avait été aliénés.


- Martin-Buchey : Géographie historique et communale de la Charente.
- P Lacroix : Chroniques de l'Angoumois occidental.
- Vous trouverez aussi d'autres renseignements concernant Gensac La Pallue sur le site suivant : charente-limousin.com
retour au sommaireliste des communesvers la sortie du site