de CROIZANT, ou de CROZANT

Blason de la famille de Croizant
D'azur à la croix d'argent.

Famille noble du Périgord et de l'Angoumois, dont quelques membres ont habités le Poitou. Son nom est parfois écrit Croissant.
La famille CROIZANT avait fait preuve de noblesse en 1598.
Seigneur des Rivières, paroisses de Rivières (canton de La Rochefoucauld), et d'Allemagne, paroisse de Bussière-Galand, canton de Chalus.
La famille de CROZANT, chevaliers, seigneurs de Rivières, fut en permanence associée sur la commune, à la famille GUITARD de RIBEROLLES.
Cette famille posséda en Charente :
- Le logis du bourg de Rivières, siège du fief de Rivières : du début du XVème siècle à la Révolution.
- Le Bois - lieu noble (Jauldes) : du milieu du XVIIème siècle à la Révolution.
- Tuffas (Rencogne) : du milieu du XVIIème siècle à la Révolution.

I) de CROIZANT Raymond.
Vers 1400, il épousa Marie d'AYMERIL.
De cette union naquirent :
  1) Jean, qui suit.
2) Jeanne, qui épousa par contrat de mariage du 4 juin 1400, Arnaud de La FOND, damoiseau.
Elle porta 400 sous de rente, 100 livres à payer en différents pactes, un lit, des robes et autres garnitures, suivant sa qualité, et une maison à Limoges.

II) de CROIZANT Jean, sieur de Sainte-Marie de Frugie. ?
De son union avec Isabeau ROUX, naquit au moins :

III) de CROIZANT Raymond, damoiseau, sieur du Genest (Ladignac - Haute-Vienne).
De son union en 1431 avec Catherine BOISSE naquit au moins :

IV) de CROIZANT Bertrand, damoiseau, sieur du Genest (Ladignac - Haute-Vienne).
Il rendit hommage au seigneur de Châlus et de Courbefy en 1489.
De son union avec Catherine BÉCHADE, naquit au moins :

V) de CROIZANT Jean, sieur des Rivières (Rivières- Charente).
De son union avec Florence de SAINT-GEORGES, fille de Guillaume, chevalier, seigneur de Veyrac (Haute-Vienne), et de Jeanne du MESNIL SIMON.
De cette union naquit au moins :

VI) de CROIZANT Jean, qui vendit des rentes le 10 juin 1539.
Il épousa le Ier avril 1558, Louise des BROUSSES, dont il eut pour enfant :
  1) François, qui suit.
Jean eut pour enfant d'une liaison inconnue :
  2) Jean, dit Jean du MOULY, qui épousa le 8 avril 1588 à Saint- Nicolas de Courbefy (Haute-Vienne), Annette CUBIROL, fille de Geoffroy (dit RAPESSAT), hôte du bourg de Saint-Nicolas, et de Marguerite MAZELLIER.

VII) de CROIZANT François, écuyer, seigneur d'Allemagne et du Genest, du lieu de la Faye, paroisse de Jumilhac en Périgord.
Il fut autorisé par Jean, son père, pour faire le 29 décembre 1564, un partage avec Antoinette et Jeanne MASSON, sœurs, de la succession de Hélie MASSON,
François épousa le 28 juillet 1534, Marguerite MASSON, dont il eut pour enfants :
  1) Jean, qui suit.
2) Claude, tige de la branche de Châteaurenon et de la Renaudie.
3) Simon, tige de la branche du Genest.
4) Françoise, qui épousa par contrat du 23 décembre 1609, reçu BAIGNAUX, Jean de MIRAUMONT, écuyer, seigneur de la Bonnefossie.
5) autre Françoise.

VIII) de CROIZANT Jean, seigneur des Rivières.
Il épousa le 22 octobre 1600, Madeleine Marguerite GUY.
Jean décéda le 6 janvier 1641 à Rivières, ayant eu pour enfant, au moins :
  1) François, qui suit.
2) Marguerite, qui épousa Léonard du QUERROY.
3) Antoinette, qui épousa Pierre CHAMPELON.

IX) de CROIZANT François, seigneur des Rivières, maître des eaux et forêts.
Il épousa le 24 avril 1640, Marie Marguerite GUYOT, fille de Mathieu, chevalier, sieur d'Asnières, et de Françoise FLAMENT.
De cette union naquirent :
  1) Jeanne, qui épousa le 7 février 1685 à Rivières, Jean FUREAU, sieur de Villemallet, fils de Jean et de Marie CABAUD.
2) Jean, qui suit.
3) Léonard, seigneur de Caillères (Rivières), qui épousa en 1693, Renée d'AUTHON.
4) Charles, né le Ier novembre 1644 à Rivières, seigneur de Rivières.
Il décéda le 9 août 1667 à Rivières.
5) Jacques, né le 4 novembre 1649 à Rivières, seigneur de Rivières.
Il décéda le 9 juin 1669 à Rivières.

X) de CROIZANT Jean, seigneur de Rivières, qui épousa le 28 septembre 1682 à Saint-Sulpice d'Excideuil (Dordogne), Antoinette de FAYOLLE, fille de Guy et d'Antoinette de La TOUR. (Veuve, Antoinette de FAYOLLE demeurait en 1694 au lieu noble du Bois (Jauldes).
De cette union naquit :

XI) de CROIZANT Maximilien, seigneur de Rivières, qui épousa en 1713, Jeanne de La VERGNE, fille de Louis et de Marie de FONTLEBON.
Le 18 novembre 1732, Maximilien rendit hommage à François de GUITARD, seigneur de Ribérolles (Rivières), pour sa maison et hôtel noble de Rivières.
Maximilien et Jeanne de La VERGNE eurent pour enfants :
  1) François, qui suit.
2) François, né vers 1722, chevalier, seigneur du Bois (Jauldes), du Tuffas (Rencogne), et du Cluzeau.
Il fut capitaine au régiment de Lyonnais, et breveté chevalier de Saint-Louis.
Le 12 décembre 1758, il épousa à Rivières, Marie Anne de GUITARD, fille de François et de Charlotte de GUILHEM.
François décéda le 19 octobre 1767 à La Rochefoucauld. Le 23 novembre 1767, sa veuve, Marie Anne de GUITARD fit faire un inventaire des biens de François de CROIZANT.
François et Marie Anne eurent pour enfants :
  a) Anne, née le 22 septembre 1759 à La Rochefoucauld.
Elle épousa le 12 septembre 1786 à La Rochefoucauld, François Charles AVRIL de GREGUEUIL, écuyer, seigneur de Grégueuil, fils de Philippe et de Magdelaine de CAILLO.
Anne décéda le 10 septembre 1802 à Condac.
D'où descendance.
b) Jean François, né le 2 juin 1766, ondoyé le 4 et baptisé le 15 juin 1766 à Saint-Cybard de La Rochefoucauld, chevalier, seigneur du Bois (Jauldes), et du Tuffas (Rencogne)
Il fut officier au régiment de Lyonnais.
Jean François épousa le 18 mai 1790 à Saint-Antonin d' Angoulême, Thérèse DUMAS, fille d'Alexandre Louis, chevalier, seigneur de Chebrac, Sallevert let la Prade, et de Marie Adélaïde ROBERT
Il émigra à la Révolution. Ses biens furent alors mis sous séquestre et furent adjugés le 11 nivôse an II (31 décembre 1793).
Thérèse DUMAS obtint le divorce le 24 prairial an II (12 juin 1794) à Angoulême. (Elle épousa en secondes noces M. VIGANT).
Jean François décéda sans postérité le 25 avril 1797 à Brunswick (Allemagne), et fut inhumé dans le cimetière de l'église Saint-Nicolas de Brunswick.
Thérèse DUMAS réclama un acte d'amnistie pour Jean François de CROIZANT, devant le préfet des Deux-Sèvres, le Ier fructidor an X. Celui-ci fut accordé le 2 floréal an XI.
3) Anne, née vers 1718.
Elle épousa en 1753, François d'ABZAC.
Anne décéda le 2 août 1788 à La Rochefoucauld.

XII) de CROIZANT François, seigneur de Rivières, qui épousa en 1741, Philippe DUSSAULT, fille de Charles et de Charlotte de La CROIX.
De cette union naquit :

XIII) de CROIZANT Maximilien, né vers 1742, chevalier, seigneur des Rivières.
Il épousa le 2 février 1768 à Angoulême, Anne Marguerite NORMAND de GARAT, fille de Jean et de Jeanne PASQUET de LARTIGE.
Maximilien décéda le 21 octobre 1785 à Rivières, ayant eu pour enfants :
  1) François Sébastien, qui suit.
2) Jean François, né le 18 janvier 1773 et baptisé le 19 à Saint-Cybard de La Rochefoucauld, dit le chevalier de CROZANT.
Le 20 brumaire an XIV (11 novembre 1805), il épousa à Fort de France (Martinique), Rose Catherine LENCOU-BARÊME, fille de Bernard et de Rose Catherine DUPORTAL.
Jean François fit sa déclaration de demande d'amnistie devant le préfet de la Martinique, le 30 fructidor an X et fut amnistié le 17 ventôse an XI.
Jean François décéda le 10 septembre 1850 à Fort de France. D'où postérité.

XIV) de CROIZANT François Sébastien, né le 24 mars 1770 et baptisé le 25 Saint-Cybard de La Rochefoucauld, chevalier, seigneur des Rivières en 1789.
Il fut inspecteur des douanes.
François Sébastien épousa le 18 juin 1798 à Fort de France (Martinique), Adélaïde Rose Augustine ROOLS de GOUSOLAS d'ORVILLE, fille de Claude, écuyer, et de défunte Barbe de GERMOND.
François Sébastien fit sa déclaration de demande d'amnistie devant le préfet de la Martinique le 30 fructidor an X, et fut amnistié le 17 ventôse an XI.
Il décéda le 18 novembre 1832 à Fort de France. D'ou postérité.

Branche de CHÂTEAURENON et de la RENAUDIE (Ladignac - Haute-Vienne) :
VIII) de CROIZANT Claude, fils de François et de Marguerite MASSON, qui épousa le 24 novembre 1609, par contrat du 18 août précédent, Anne de ROUZIERS, fille de François, écuyer, seigneur du Petit-Pressac, canton de Confolens, et de la Cour, paroisse d'Etagnac; et d'Antoinette PAULTE.
Ils eurent pour enfants, au moins :
  1) Jean, qui suit.
2) Jeanne, née vers 1620 à Ladignac (Haute-Vienne).
Elle épousa le 4 mars 1642 au château de Merle, Charles de GAUBERT, écuyer, sieur du Poirier, fils de Pierre et d'Elisabeth de VIGIER.
D'où descendance.

IX) de CROIZANT Jean, seigneur d'Allemagne, qui épousa le 12 février 1635 à Saint-Jean de Ligoure (Haute-Vienne), Jeanne de la PLACE, demoiselle de la Brousse, fille de Jean, écuyer, seigneur de la Brousse, et de Marguerite de La VERGNE.
De cette union naquit :

X) de CROIZANT Jean, écuyer, seigneur de Châteaurenon et de la Renaudie.
Vers 1670, il épousa Jeanne FARGEOT, fille de Gratien, sieur du Vignaud, et de Claire Martiale ARNAUDIE.
De cette union naquirent :
  1) Jean, qui suit.
2) Fabienne, née vers 1646, dame de la Pouyade.
Elle épousa vers le 25 février 1691 à Bussière-Galant (Haute-Vienne), André de La PLACE, écuyer, seigneur de la Pouyade, fils de Jean, écuyer, sieur de la Place, et d'Isabeau GELIBERT.
Fabienne décéda le 13 juin 1716 et fut inhumée le même jour dans le tombeau de la famille La PLACE, en l'église de Saint-Jean de Ligoure.
3) Pierre, écuyer, seigneur de Châteaurenon et de la Grange.
Il épousa le 12 avril 1717 à Videix (Haute-Vienne), Marguerite de CHAMPELON.
De cette union naquirent :
  a) Pierre.
b) Marie Marguerite, demeurant à Châteaurenon, paroisse de Bussière-Galant.
Elle épousa le 23 septembre 1749 à Bussière-Galant, Maurice de La BREUILLE, écuyer, seigneur de Viallefolle, fils d'Antoine et d'Antoinette de CHAMPELON.
D'où descendance.
4) Jean, né le 13 juin 1647 à Bussière-Galant.

XI) de CROIZANT Jean, écuyer, seigneur de Châteaurenon.
Il épousa le 24 février 1694 au Corbier, Gabrielle du AUTHIER de La BASTIDE, fille de Jean, seigneur de la Bastide, et d'Isabeau du GARREAU.
De cette union naquirent :
  1) Pierre, qui suit.
2) Germain, né en 1719, écuyer, seigneur de Châteaurenon.
Le 28 août 1741, il épousa à Saint-Pierre les Murs, la Nouaille, Saint-Yrieix la Perche (Haute-Vienne), Louise MONTET de La MOULIÈRE, dame de Châteaurenon.
Germain décéda en 1743 et fut inhumé le 20 mars à Bussière-Galant.
3) Anne, née vers 1716.
Elle épousa le 10 février 1739 à Rivières, Jean Baptiste du AUTHIER, seigneur de Lavaud.
Anne décéda le 18 mars 1768 à Bussière-Galant (Haute-Vienne).
D'où descendance.

XII) de CROIZANT Pierre, né le 19 mars 1699 à Bussière-Galant, écuyer, seigneur de la Renaudie.
Il épousa le 22 novembre 1740, Marie Anne GARREAU.
Pierre décéda le 7 juin 1758 à Bussière-Galant, ayant eu pour enfants :
  1) Germain, qui suit.
2) André.

XIII) de CROIZANT Germain, écuyer, seigneur de la Renaudie et de Puy-Chevalier.
Il épousa le 13 octobre 1764, à Saint-Michel des Lions - Limoges (Haute-Vienne), Anne HÉBRARD de VEYRINAS, fille de Luc, sieur de Veyrinas, et de Marie Jeanne Valérie BERNY.
En 1789, Germain assista à l'assemblée de la noblesse de la sénéchaussée de Limoges.
De son union avec Anne naquirent :
  1) Suzanne, née le 13 février 1766.
Elle épousa le 15 avril 1794 à Châlus (Haute-Vienne), François JACQUET, receveur de l'enregistrement.
Suzanne décéda le 17 février 1832 à la Renaudie (Ladignac Le Long - Haute-Vienne).
2) André.
3) Pierre.

Branche du GENEST (Ladignac - Haute-Vienne) :
VIII) de CROIZANT Simon, fils de François et de Marguerite MASSON, écuyer, seigneur du Genest, paroisse de Ladignac, de Sainte-Marie de Frugie (Dordogne), de Guischardie, de Bret d'Aise (peut-être Brie d'Aixe).
Simon épousa en premières noces, Jeanne de PRESSAT (Elle décéda le 25 avril 1595), dame du Moulin Paute, paroisse de Videix (Haute-Vienne).
De cette union naquirent :
  1) Louis, qui suit.
2) Olivier, qui fut tué au coin de la forêt du Poirier, près de chez lui, le 3 septembre 1584.
3) Pierre, décédé le 2 mars 1589.
Simon épousa en secondes noces en 1595, Anne de MEILLARS. (Elle épousa en secondes noces à l'âge de 32 ans, par contrat du 20 janvier 1610, reçu MONJEON, Jean du ROUSIERS, seigneur de Boussignac).
Il fit son testament, reçu par MARCHAPT le 11 octobre 1608, et décéda au mois de novembre ou décembre suivant. (Les papiers domestiques de M. de BEAUPRÉ marquent qu'il était mort le 23 novembre 1608).
Simon et Anne de MEILLARS eurent pour enfants :
  4) Jacques, décédé en bas-âge.
5) Henri, décédé en bas-âge.
6) N., décédé en bas-âge.
7) Marguerite, qui reçut en legs 4000 livres, et qui, n'ayant que 8 ans, fut mariée par sa mère, par contrat du 2 janvier 1610, avec Louis de ROUSIERS, paroisse de Saint-Brice, seigneur de Boussignac et de Pressac, demeurant au Rhus (Saint-Maurice des Lions), et qui était frère du second mari de ladite de MEILLARS. (Louis de ROUSIERS était fils de François et d'Antoinette PAUTE).
Le sénéchal de Limoges, par sentence du 18 février suivant, déclara ce mariage clandestin.
Marguerite épousa le 5 avril 1615 François GUY, écuyer, seigneur de Puyrobert, du Genest, près de la ville de Saint-Yrieix, du Breuil, paroisse de Champniers, près d'Angoulême, de la Nauzière, paroisse de Ladignac et de la Breuille, paroisse de Mainzac en Angoumois, fils de Jean Guy, seigneur du Breuil, et de Jeanne de La BÉRAUDIÈRE.
D'où descendance.

IX) de CROIZANT Louis, qui épousa vers 1600 Marguerite MAREAU.
De cette union naquit :

X) de CROIZANT François, écuyer, seigneur du Moulin-Paute et de Videix (Haute-Vienne).
Une transaction sur procès engagea Marc Antoine de BOUBELLE, prieur-curé de Pressignac, à payer annuellement, ainsi que ses prédécesseurs l'ont toujours fait, à François de CROIZANT, une redevance de 11 setiers de blé.
Il épousa le 4 février 1636, Andrée MEAULDRE de La POUYADE.
Ils eurent pour enfant, au moins :
  1) Louis, qui suit.
2) Jean, qui habitait la paroisse de Videix (Haute-Vienne).
Le 7 septembre 1667, il fut maintenu dans sa noblesse, avec son frère Louis, par BARENTIN, intendant.

XI) de CROIZANT Louis, écuyer, sieur du Moulin-Paute et de Videix.
Le 7 septembre 1667, il fut maintenu dans sa noblesse, avec son frère Jean, par BARENTIN, intendant.
Il épousa vers 1667, Léonarde du ROUSSEAU de FERRIÈRES, fille de François.
Louis décéda en novembre 1691, ayant eu pour enfants :
  1) Jacques, né le Ier janvier 1668.
2) Françoise, née le 21 octobre 1669.
3) Marie, née le 20 septembre 1670.
4) autre Marie, née le 20 octobre 1672.
L'une des deux Marie prit l'habit religieux à Boubon en 1690, et l'autre épousa le 15 janvier 1694 (CHAMBONNEAU, notaire à Cromières), Robert d'ASNIÈRES, chevalier, seigneur de Saint-Palais.
5) Gabrielle, née le 30 mai 1674.
6) Pierre, qui suit.
7 Louise, qui eu pour marraine Louise GUILLOT du DOUSSET.
8) Jean.

XII) de CROIZANT Pierre, né le 29 octobre 1675, écuyer, seigneur de la Grange et de Châteaurenon.
Le 13 avril 1717, il épousa Marie de CHAMPELON, et en eut pour enfant :

XIII) de CROIZANT François, né le 22 février 1696à Bussière-Galant (Haute-Vienne), seigneur de la Renaudie et de Châteaurenon.
Vers 1732, il épousa Anne de LAPISSE, fille d'Isaac, écuyer, seigneur du Teulet, et de Catherine du SOULIER.

Noms isolés :
- de CROZANT François, paroisse de Ladignac.
D'une alliance inconnue, il eut pour enfant :
  1) François, tonsuré en 1603.

- de CROYZANT Laurent, écuyer, sieur d'Allemagne.
D'une alliance inconnue, il eut pour enfants :
  1) Jean, vivant en 1636.
2) François.

- BEAUCHET-FILLEAU : Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou.
- Abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et de la généralité de Limoges.
- Frédéric BLANCHET : Essai d'une liste des fiefs de la Charente.
- Jean-Paul GAILLARD et Bruno SÉPULCHRE : Articles sur le Bois (Jauldes), et le logis au bourg de Rivières, dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente - Librairie Bruno SÉPULCHRE.
- Gustave BABINET de RENCOGNE et Paul de FLEURY : Inventaire-Sommaire des Archives Départementales (de la Charente), antérieures à 1790.
- Jacques JALOUNEIX : L'héraldique du Limousin, du XIIème au XXIème siècle.
- Abbé Pierre BUREAU : Les émigrés charentais.
- Monique BUREAU : Généalogie sur Geneanet : https://gw.geneanet.org/mbu3945?lang=fr&iz=2&p=raymond&n=de+croizant&oc=2
- Gérard MATHOUT : Généalogie sur Geneanet : https://gw.geneanet.org/gmathout?lang=fr&pz=gerard&nz=mathout&p=raymond+ier&n=de+croizant&oc=1
- CHARENTE-PÉRIGORD : Généalogie sur Geneanet : https://gw.geneanet.org/charenteperigord?lang=fr&pz=jean&nz=durand&p=jean&n=de+crozant
retour vers le sommaireRetour vers le menu de la lettre C